Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #180 le: 03 Déc, 2019, 15:00:13 pm »
Ceux qui sont allés consulté la page de Peta pixels ont pu y lire des informations sous label Nikon, et même un lien vers les documents financiers ( https://www.nikon.com/about/ir/ir_library/result/#y2020 ).
Et dans les documents officiels on lit bien que le problème numéro 1 de Nikon, c'est l'effondrement global du marché, et surtout celui de la vente des DSLR.

Et ceci survient alors que Nikon dispose à son catalogue des meilleurs reflex de chaque catégorie:
D5
D850
D500
D750
D7500

Chacun dans sa catégorie détient le haut du pavé, et pourtant les ventes de DSLR s'effondrent plus vite que ce que Nikon avait prévu...
« Modifié: 03 Déc, 2019, 15:03:58 pm par Tonton-Bruno »

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #181 le: 03 Déc, 2019, 15:02:34 pm »
Tu cites Peta pixels qui cite le dernier rapport financier de Nikon, et à chaque niveau il y a une interprétation de ce que dit Nikon.

Quand je télécharge le rapport financier pour l'année fiscale qui se terminera en mars 2020, je lis page 12:C'est moi qui souligne.

Tous les rapports de Nikon disent la même chose:
  • Le marché global des appareils à objectifs interchangeables s'effondre encore plus vite que prévu
  • Les ventes de ML sont elles aussi moins importantes que prévu et n'arrivent pas à équilibrer les pertes sur le segment DSLR

En résumé, les ventes de DSLR s'effondrent plus vite que prévu et celles des ML sont plus faibles que prévu, ce qui ne permet pas de maintenir la rentabilité globale.

La conclusion qui s'impose aux yeux de tout le monde c'est que Nikon a intérêt à tout miser sur le ML pour frapper plus fort que ses concurrents, sinon ce sera le plongeon dans le néant.

C'est inquiétant pour tous les nikonistes, qu'ils soient équipés de reflex ou de ML, car c'est l'avenir de la marque qui va dépendre du succès de la seconde génération de ML, sans doute prévue pour la deuxième moitié de 2020.

Je partage ce constat avec toi, l'avenir va se jouer sur les prochaines sorties de matériel (boîtiers et objectifs) :)

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #182 le: 03 Déc, 2019, 15:04:10 pm »
Le concours de teub, c'est un grand classique sur les forums à forte dominance masculine (déso pas déso, mais on est essentiellement que des mecs, et forcément ça vire quasi systématiquement à kikalaplugrosse).

Et comme le switch F --> Z est pas indolore (et bien plus coûteux qu'un changement de boîtier ou d'optique isolé), ça cherche un max d'excuses pour justifier pourquoi le D850 est tout mieux et les mirrorless tout caca (ou l'inverse), au lieu d'en rester au constat que les Z comme les D850/D5 sont de redoutables machines à photo, très complètes, et que bon, l'un ou l'autre, c'est du goût. Ni plus, ni moins. (sauf à avoir des besoins spécifiques ; par exemple, un paysagiste qui veut shooter du paysage à l'UGA sur un 8000 prendra probablement un Z7 et un 14-30/4, vu le gain gigantesque en poids)
A suivre quoi ? Le rythme des sorties Nikon ? Mais pourquoi suivre ce rythme ?

Mais oui c'est tellement ça ! Cette guerre de tranchée tellement inutile alors que nous sommes en présence d'excellents boîtiers que ça soit en reflex ou en ML.
Pour ma part j'ai eu un D850 que je viens de revendre, un excellent boitier, et je vais passer sur du ML car ça correspond bien à ma pratique. Je n'irais pas cracher sur le D850 ni sur mon future ML. Ça reste du matériel, certains prennent trop à cœur ces discussions.
« Modifié: 03 Déc, 2019, 15:11:04 pm par Hun7er »

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #183 le: 03 Déc, 2019, 15:05:56 pm »
L'avenir de la marque dépendra des optiques Z qui sortiront et du job de Nikon sur l'autofocus. Si les optiques sont bonnes et l'AF grimpe encore d'un cran, sur le papier ça devrait aller.

En pratique... on verra bien.

Quant au fait que la transition reflex / ml soit lente... c'est pas nouveau que le marché de la photo surtout haut de gamme soit très inerte. C'est aussi ce qui a préservé le duopole Canikon pendant longtemps des nouveaux arrivants.

C'est une bonne analyse, et l'enjeu ce sera de faire aussi bien, sinon mieux, que Sony, le leader ML en FF !  :)

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #184 le: 03 Déc, 2019, 15:13:35 pm »
Le problème c'est que Nikon dépend de Sony pour les capteurs, et que Sony ne vend à Nikon que la technologie N-1 plus vieille d'au moins un an.

Cela se traduit par un Z6 qui en rafale ne suit le sujet qu'à 12 i/s alors que les A7 et A9 le suivent à 20 i/s.

Cela veut dire que le Z6 MKII qui sortira l'an prochain aura peut-être le suivi en rafale à 20 i/s mais le prochain Sony aura sans doute un "global shutter" et des perfs vidéo supérieures.

Nikon aura donc toujours un handicap technologique côté boîtier à compenser par
  • Une meilleure ergonomie
  • De meilleurs objectifs
  • une meilleure politique commerciale
Pour les deux premiers points pas de problème, Nikon sait faire.
Le hic c'est que le dernier point de la liste n'a jamais été le point fort de Nikon...

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #185 le: 03 Déc, 2019, 15:16:17 pm »
C'est pour ces raisons que je préfère globalement Nikon et puis quand on voit aussi l'histoire du Star Eater chez Sony.
« Modifié: 03 Déc, 2019, 15:23:22 pm par Jean-Christophe »

*

Hors ligne Jean-Christophe

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #186 le: 03 Déc, 2019, 15:24:46 pm »
Cela se traduit par un Z6 qui en rafale ne suit le sujet qu'à 12 i/s alors que les A7 et A9 le suivent à 20 i/s.
"Que" à 12 images/sec., il est vrai qu'on regarde des données auxquelles on aurait jamais pensé avant. Même mes danseurs ne se déplacent pas aussi vite :)

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #187 le: 03 Déc, 2019, 15:33:23 pm »
Le problème c'est que Nikon dépend de Sony pour les capteurs, et que Sony ne vend à Nikon que la technologie N-1 plus vieille d'au moins un an.

Cela se traduit par un Z6 qui en rafale ne suit le sujet qu'à 12 i/s alors que les A7 et A9 le suivent à 20 i/s.

Cela veut dire que le Z6 MKII qui sortira l'an prochain aura peut-être le suivi en rafale à 20 i/s mais le prochain Sony aura sans doute un "global shutter" et des perfs vidéo supérieures.
Oui... et non.

EDIT : seul l'A9/A9II sont à 20fps. L'A7III est à 10 fps. Le Z6 fait mieux (en burst), sans parler du XQD pour le vidage du buffer. Donc non, Sony ne fait pas mieux en rafale sur le segment des boîtiers à 2k€ en prix de lancement. ;)

En matière de viseur, Sony ne fournit pas Nikon. Or, c'est aussi important (notamment en réactivité) que le capteur, pour un bon suivi et une bonne UX.

En matière de capteurs, Sony ne fournit pas à Nikon ses flagship perso (par ex. celui de l'A9). Mais cela ne veut pas dire que Nikon n'a aucune expertise ou ne peut pas customiser des capteurs produits par Sony. (Il me semble que plusieurs flagships récents Nikon n'avaient pas de capteur Sony.)

Par ailleurs, la qualité d'autofocus dépend certes du hardware sur le capteur. Mais aussi du software. Beaucoup. Quand l'autofocus Nikon (testé par pas mal de reviewers, certes pas bons photographes pour la plupart, mais bons testeurs par ailleurs) se plante sur la reconnaissance du sujet à focaliser (et se concentre sur l'arrière-plan), c'est pas un problème de hardware, ou de retard technologique vis-à-vis de Sony niveau capteur/collimateur autofocus, mais de software sur l'intelligence de l'AF.

Nikon a partiellement corrigé le tir avec le v2.00. C'est un signe positif. Nikon, comme Canon, va de toute façon faire des MAJ pendant ses premières générations pour se bonifier au fil du temps.

Donc je ne pense pas que Sony soit un élément trop limitant pour Nikon pour corriger son autofocus (qui est certes pas mal sur plein de points, mais loin d'être parfait).

(Sans parler de l'UX/UI, qui est pas forcément ouf pour les habitués du reflex avec l'AF 3D dont l'ergonomie était parfaite.)

Citer
Nikon aura donc toujours un handicap technologique côté boîtier à compenser par
  • Une meilleure ergonomie
  • De meilleurs objectifs
  • une meilleure politique commerciale
Pour les deux premiers points pas de problème, Nikon sait faire.
Le hic c'est que le dernier point de la liste n'a jamais été le point fort de Nikon...
Oui... mais non.

Tu confonds politique commerciale, et politique commerciale pour le grand public.

1/ Nikon a encore le NPS, et que je sache seul Canon joue dans la même cour.
2/ Nikon a de beaux contrats avec les agences, et Sony rame probablement pour grapiller des PDM.
3/ Nikon a toujours été très bien implanté en magasins, jamais moins bien que Sony.

Les 1/ et 2/ sont des exemples de pourquoi je disais que le marché de la photo est par essence inerte.

En revanche, pour le grand public qui lit des blogs technophiles (qui furent longtemps très pro-Sony, avant l'arrivée de Canikon), c'est clair que Nikon semble en retard. Mais c'est une niche.

La réalité, c'est que le gros des photographes en plein format est équipé en reflex Canon ou Nikon, avec un peu de Sony (de plus en plus). Ce n'est pas parce que Sony vend plus de FF cette année (ou celle d'avant) qu'ils sont devant en PDM en parc installé. (Même si j'ai aucun doute sur leur potentiel de progression.)

Or, quand on a un gros parc, on choisit très différemment de quand on a 2 optiques, 1 boîtier et qu'on en fait pour le plaisir. On limite la casse à chaque sortie. C'est sur cette inertie que Canon et Nikon jouent, parce qu'elle permet une transition en douceur vers le ML.

(Et sortir un Z8 à 61MPx++ (ou un Rs à 80MPx) va permettre de vraiment pénétrer le marché du studio avec les ML. Studios encore massivement équipés en canikon.)

EDIT : qu'on soit d'accord, j'aime beaucoup Sony et ce qu'ils ont apporté au marché de la photo. Mais il s'agirait de ne pas comparer l'incomparable, par exemple un A9 II à 4500 balles et un Z6 qui tombe sous les 2000 en kit...
« Modifié: 03 Déc, 2019, 15:36:06 pm par corderaide »

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #188 le: 03 Déc, 2019, 17:20:41 pm »
"Que" à 12 images/sec., il est vrai qu'on regarde des données auxquelles on aurait jamais pensé avant. Même mes danseurs ne se déplacent pas aussi vite :)
Je parle de la vidéo dans le viseur.
Certains trouvent que cela saccade.
Avant de déclenchger, on suit le sujet dans le viseur en mode vidéo 60i/s.
A partir du moment où on enfonce le déclencheur, le viseur se contente d'afficher les images réalisées à la cadence de 12i/s.
On passe donc brutalement d'une séquence visionnée à 60 i/s à une séquence visionnée à 12 i/s et cela donne une impression de vidéo saccadé.
Personnellement cela ne me gène pas trop mais il est vrai qu'au début ça surprend.

J'ai capturé la séquence et en parallèle je filmais au D850 à 60 i/s.
On perçoit assez bien l'effet saccadé au moment du déclenchement.

Ci-joint la photo du dispositif que j'ai utilisé.

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #189 le: 03 Déc, 2019, 17:27:12 pm »
EDIT : seul l'A9/A9II sont à 20fps. L'A7III est à 10 fps. Le Z6 fait mieux (en burst), sans parler du XQD pour le vidage du buffer. Donc non, Sony ne fait pas mieux en rafale sur le segment des boîtiers à 2k€ en prix de lancement. ;)
Comme dit précédemment, je parle de la vidéo qu'on voit dans le viseur quand on déclenche en rafale.

Sur le Z6, à 12i/s, le viseur affiche au fur et à mesure les images qu'on vient de prendre.
On passe donc de 60 i/s à 12i/s et ça se remarque.

Sur les Sony, tant qu'on reste à des rafales de 11 ou 12 i/s la vidéo dans le viseur continue parait-il à afficher du 60 i/s et ce n'est que lorsqu'on passe à une rafale de 20i/s que la vidéo du viseur passe elle aussi à 20 i/s.
C'est ce que j'ai lu, mais je n'ai pas eu l'occasion de le vérifier moi-même, alors que pour le Z6 j'ai enregistré plusieurs fois ce qui se passe dans le viseur via la sortie HDMI.

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #190 le: 03 Déc, 2019, 17:34:42 pm »
Au temps pour moi, dans ce cas.

(Pour l'A9, le gros apport de Sony en visée c'est d'avoir zéro blackout. C'est une belle avancée technologique, utile en photo de sport. Je ne sais pas si l'A7 III en bénéficie.)

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #191 le: 03 Déc, 2019, 17:38:35 pm »
En matière de capteurs, Sony ne fournit pas à Nikon ses flagship perso (par ex. celui de l'A9). Mais cela ne veut pas dire que Nikon n'a aucune expertise ou ne peut pas customiser des capteurs produits par Sony. (Il me semble que plusieurs flagships récents Nikon n'avaient pas de capteur Sony.)
Tous les reflex Nikon récents ont des capteurs Sony.
Nikon a travaillé avec Toshiba pour des APS-C il y a presque dix ans, mais la fonderie Toshiba a été rachetée par Sony.
Nikon a eu aussi un capteur Renesas, mais ce fondeur a lui aussi disparu.
On a cru naguère que Nikon allait s'allier avec TowerJazz, mais c'est Panasonic qui a absorbé ce fondeur l'an dernier et qui est en train de le revendre à un groupe chinois.

Le problème c'est que le capteur inclut aussi forcément le convertisseur analogique/numérique, car cette opération est désormais complètement intriquée au capteur.
C'est à ce niveau que le capteur du Z ne peut pas à la fois transmettre 60 trames HD au capteur tout en prenant une douzaine de photos plein format en RAW, alors que le capteur du A9 et celui du A7 IV peuvent semble-t-il le faire.

Les capteurs organiques poussent encore plus loin l'intégration du convertisseur A/D et Nikon ne maîtrise rien par rapport à ce type d'intégration.

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #192 le: 03 Déc, 2019, 17:42:00 pm »
Tu confonds politique commerciale, et politique commerciale pour le grand public.
Oui, j'aurais dû préciser que je parlais de la politique commerciale tournée vers le grand public, celle qui permet de vendre plusieurs millions d'unités par an et qui représente forcément plus de 80% du chiffre d'affaire.

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #193 le: 03 Déc, 2019, 19:23:10 pm »
Oui, j'aurais dû préciser que je parlais de la politique commerciale tournée vers le grand public, celle qui permet de vendre plusieurs millions d'unités par an et qui représente forcément plus de 80% du chiffre d'affaire.
Y compris en haut de gamme plein format, pour les monoblocs, pour les gros téléobjectifs, etc. ?

Le haut de gamme / le segment à forte VA, c'est la seule chose qui ne régresse pas trop en volume. Donc c'est probablement là où ça finira par se jouer.

Entre enthousiasme et réalité, la réalité des Z...
« Réponse #194 le: 04 Déc, 2019, 08:31:28 am »
Ca fait plusieurs pages que je n'intervient pas ou plus, histoire de prendre du recul et je vous avoue que les echanges me paraissent bien tendus ou febriles...

Accuser le post initial de dénigrement me semble un peu fort désolé. C'etait assez factuel et corrobore la situation que remonte nikon (j'ai lu le communiqué).

Soit on peut discuter librement des hybrides / reflex sans occulter certaines interrogations légitimes (sans forcement les rejeter en evoquant de l'aigreur ou de la nostalgie) même si ca égratigne parfois la marque soit on ferme le sujet et chacun restera sur sa section...

Nikonpassion a su jusqu'ici rester méga ouvert... ca serait bien que ca continue.
Signature Outside (TM)