L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #705 le: 16 Août, 2018, 20:28:27 pm »
---
Bonjour,

J'ai un avis différent, en ce sens que si le boitier mirrorless vise les professionnels ou experts, alors je ne vois pas trop l’intéret de sortir un zoom f4 alors que le f2.8 est à minima la référence pour ces derniers.


Sauf que ce boîtier ne vise pas que les professionnels ou expert, un 24-70 f4 en kit avec le boîtier est quelque chose de très commun, et beaucoup plus grand public qu’une version f2.8 dont tout le monde n’a grand intérêt. Dans une optique de premier zoom il est plus logique de viser le plus grand nombre de personne que des professionnels qui pour la plupart ne vont pas switch tant qu’il n’aura pas fait ses preuves et qu’il ne proposera pas les optiques justement dites professionelles.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #706 le: 16 Août, 2018, 20:35:20 pm »
On peut avoir à la fois des optiques lourdes et superlatives, et des optiques légères et pratiques. Regardez l'excellente dualité entre la gamme f/1.4G et la gamme f/1.8G chez Nikon, assez unique en terme d'homogénéité : à l'exception du 20 et du 105, toutes les optiques sont dédoublées dans les deux gammes : 24, 28, 35, 50, 85mm.

Du reste, pour l'instant les rumeurs-fuites mentionnent : un 50 et une optique grand-angle (24, 28 ou 35) légers (f/1.8 or the like) et un 24-70 f/4 pour le lancement (lui aussi probablement pas mal léger), et un 58mm f/0.95 NOCT pour plus tard (le premier avec autofocus de l'histoire).

On a bien (pour le moment) un avenir avec deux types d'optiques qui se dessinent : à la fois du très léger pour profiter un max de la compacité que les ML peuvent atteindre, et du très lourd dans tous les sens du terme pour que Nikon continue de maintenir l'excellence en qualité d'image dont ils ont fait montre jusqu'ici.

(Nikon France si vous me lisez : pitié une version numérique du Nikon S/SP, ça aurait tellement de gueule...)
---
Bonjour,

Désolé, mais j'ai un avis assez différent du votre. Pourquoi ?

Je trouve que les séries f1.4 et f1.8 donnent l'impression qu'il y a deux classes de photographes.

Je trouve que les focales 1.8 pourraient-être de meilleure facture : par exemple être dotées du mm diaphragme que les f1.4, mais également produire les même verres et mm assemblage.
Pourquoi un photographe ayant choisi la série f1.8 n'aurait la même qualité optique que la série F1.4 ?
C'est terrible! quitte à rajouter qq billets.


L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #707 le: 16 Août, 2018, 20:38:53 pm »
Sauf que ce boîtier ne vise pas que les professionnels ou expert, un 24-70 f4 en kit avec le boîtier est quelque chose de très commun, et beaucoup plus grand public qu’une version f2.8 dont tout le monde n’a grand intérêt. Dans une optique de premier zoom il est plus logique de viser le plus grand nombre de personne que des professionnels qui pour la plupart ne vont pas switch tant qu’il n’aura pas fait ses preuves et qu’il ne proposera pas les optiques justement dites professionelles.
---
Bonjour,

Si je comprend bien, ce boitier vise le grand public!

Merci pour l'info, si elle est vérifiée, ça évitera aux professionnelles de se lancer dans une drôle d'aventure.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #708 le: 16 Août, 2018, 20:52:43 pm »
---
Bonjour,

Si je comprend bien, ce boitier vise le grand public!

Merci pour l'info, si elle est vérifiée, ça évitera aux professionnelles de se lancer dans une drôle d'aventure.

Non, je n'ai pas dit ca. Il n'est pas à destination d'une categorie en particulier. Je répondais à ce que vous disiez que le mirrorless etait uniquement à destination des Pro et expert. S'il dispose des qualités pourr un usage Pro, et l'annonce d'optiques qualitatives comme un 58mm f/0.95 sont de bons signaux, alors les Pro suivront c'est tout.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #709 le: 16 Août, 2018, 21:02:38 pm »
---
Bonjour,

Désolé, mais j'ai un avis assez différent du votre. Pourquoi ?

Je trouve que les séries f1.4 et f1.8 donnent l'impression qu'il y a deux classes de photographes.

Je trouve que les focales 1.8 pourraient-être de meilleure facture : par exemple être dotées du mm diaphragme que les f1.4, mais également produire les même verres et mm assemblage.
Pourquoi un photographe ayant choisi la série f1.8 n'aurait la même qualité optique que la série F1.4 ?
C'est terrible! quitte à rajouter qq billets.

Mais c'est vrai ils existent plusieurs catégories de photographes : les débutants, les occasionnels,  les amateur éclairés, les exigeants, les pros, ...

En ce sens les deux gammes visent différentes catégories de photographe. Et à la question pourquoi la série 1.8 ne dispose pas des qualités de la version 1.4 la réponse est le coût de fabrication, le contrôle de qualité, la conception plus "Pro", ... C'est déjà une jolie prouesse d.avoir un objectif avec une telle qualité optique pour 500€ que je ne vois pas comment ils pourraient faire autrement. À part augmenter le prix mais à 800€ le 85mm 1.8 ca ne se vendra pas et à ce moment là autant passer à la gamme supérieur. Si tu veux une qualité de fabrication supérieur les objectifs des constructeurs tiers offrent d'autres alternatives (le tamron 85mm par exemple)

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #710 le: 16 Août, 2018, 21:04:06 pm »
Non, je n'ai pas dit ca. Il n'est pas à destination d'une categorie en particulier. Je répondais à ce que vous disiez que le mirrorless etait uniquement à destination des Pro et expert. S'il dispose des qualités pourr un usage Pro, et l'annonce d'optiques qualitatives comme un 58mm f/0.95 sont de bons signaux, alors les Pro suivront c'est tout.
---
Re bonjour,

Je vous rejoins sur un point : parfois il n'y a pas une si grosse différence entre un pro et un expert. La difference : le pro a un portefeuille professionnel pour la photographie; L'expert, c'est ça passion photographique. Le deuxième doit parfois casser sa tirelire mais à une condition que cela en vaille la peine (pourquoi le D700 a-t-il eu un si grand succès comme d'ailleurs les D810 et D850?).

Par contre, une belle optique 35mm f1.8 peut répondre à bc d'expert, si la qualité optique est au rzv.

On s'écarte, mais bon, il va bien falloir examiner le projet Nikon avec ce mirrorless et son parc d'optiques.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #711 le: 16 Août, 2018, 21:09:20 pm »
Mais c'est vrai ils existent plusieurs catégories de photographes : les débutants, les occasionnels,  les amateur éclairés, les exigeants, les pros, ...

En ce sens les deux gammes visent différentes catégories de photographe. Et à la question pourquoi la série 1.8 ne dispose pas des qualités de la version 1.4 la réponse est le coût de fabrication, le contrôle de qualité, la conception plus "Pro", ... C'est déjà une jolie prouesse d.avoir un objectif avec une telle qualité optique pour 500€ que je ne vois pas comment ils pourraient faire autrement. À part augmenter le prix mais à 800€ le 85mm 1.8 ca ne se vendra pas et à ce moment là autant passer à la gamme supérieur. Si tu veux une qualité de fabrication supérieur les objectifs des constructeurs tiers offrent d'autres alternatives (le tamron 85mm par exemple)
---
Re bonjour,

Pas du tout d'accord. J'étais prêt à payer le complément quand j'ai acquis ce 85 mm f1.8. C'est fou, mais l'ouverture de 1.8 me convient pour mes appli, mais je reste frustré de ne pas avoir la mm qualité optique et diaphragme que le f1.4.
Et de plus, je n'ai pas envie de me tourner vers des Tamron, etc, qui offre autre chose...



L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #713 le: 16 Août, 2018, 21:27:37 pm »
---
Bonjour,

Désolé, mais j'ai un avis assez différent du votre. Pourquoi ?

Je trouve que les séries f1.4 et f1.8 donnent l'impression qu'il y a deux classes de photographes.

Je trouve que les focales 1.8 pourraient-être de meilleure facture : par exemple être dotées du mm diaphragme que les f1.4, mais également produire les même verres et mm assemblage.
Pourquoi un photographe ayant choisi la série f1.8 n'aurait la même qualité optique que la série F1.4 ?
C'est terrible! quitte à rajouter qq billets.
D'une part, je trouve franchement qu'il faut couper les cheveux en quatre et être orienté par le résultat de son analyse pour distinguer deux photos prises avec le f/1.4 et le f/1.8.

D'autre part, tout le monde n'a pas envie d'acheter que des objectifs excellents et de devoir ajouter quelques billets. Pragmatiquement on est obligé de se rendre à l'évidence : le marché est fragmenté et il y aura toujours une part non négligeable des clients qui préféreront acheter un f/1.8 deux fois moins cher qu'un f/1.4. A partir de là, que doit faire Nikon selon toi ? Snobber cette partie de son marché ?

Allons plus loin : posons que Nikon ne peut pas jouer les snobs. Que doit-il faire ? Créer deux f/1.4, l'un robuste, l'autre un peu moins ? Ca n'aurait ni queue ni tête. Les deux segments se marcheraient dessus, la gamme deviendrait illisible pour les clients et il y aurait forcément quelq'un pour dire :
Citer
Pourquoi un photographe ayant choisi la série f1.8f1.4 moyen de gamme n'aurait pas la même qualité optique un prix plus bas que la série F1.4 haut de gamme ?
C'est terrible! quitte à rajouter qq billets perdre 1/2 stop ou 1 stop.

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #714 le: 16 Août, 2018, 21:47:20 pm »
Plutôt d'accord avec Heywood Floyd..
Si tu veux la qualité du F1.4 tu prends le F1.4, il s'utilise très bien à F1.8.
Nikon D850 / Z7 / Sigma 14-24 F2.8 Art / Nikon 24-70 F4 S / Tamron 70-200 F2.8 G2  / Nikon 50 F1.8 S / Nikon 105 F1.4 / Nikon 200 F2 VR / Nikon 300 F2.8 AFS / Sigma 500 F4 S /  TC14E II-III / TC1401 / TC2001
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #715 le: 16 Août, 2018, 22:37:49 pm »
D'une part, je trouve franchement qu'il faut couper les cheveux en quatre et être orienté par le résultat de son analyse pour distinguer deux photos prises avec le f/1.4 et le f/1.8.

D'autre part, tout le monde n'a pas envie d'acheter que des objectifs excellents et de devoir ajouter quelques billets. Pragmatiquement on est obligé de se rendre à l'évidence : le marché est fragmenté et il y aura toujours une part non négligeable des clients qui préféreront acheter un f/1.8 deux fois moins cher qu'un f/1.4. A partir de là, que doit faire Nikon selon toi ? Snobber cette partie de son marché ?

Allons plus loin : posons que Nikon ne peut pas jouer les snobs. Que doit-il faire ? Créer deux f/1.4, l'un robuste, l'autre un peu moins ? Ca n'aurait ni queue ni tête. Les deux segments se marcheraient dessus, la gamme deviendrait illisible pour les clients et il y aurait forcément quelq'un pour dire :
---
Bonjour,

Vous avez certainement raison sur le plan commercial. Je n'ai pas d'analyse du marché.

Par contre je constate une chose : l'optique à ouverture F1.4 est deux fois plus lourde qu'une optique à ouverture F1.8 pour les objectifs de 35mm 24 mm 85 mm. Et ça sa pèse ! dans le choix d'une optique. Mettez trois optiques fixes et un boitier (voire deux si vous avez les moyens) dans votre sac et partez en voyage une semaine ou plus. J'aimerai avoir votre compte rendu au retour ...

F1.4 = 985 g + 600 g + 620 g + Boitier = 3200 g approximativement
F1.8 = 350 g + 305 g + 355 g + Boitier = 2010 g approximativement

Désolé, mais c'est concret. Il y a 1200 g de différence. Ce n'est pas rien.

Ainsi, qui va utiliser un f1.4 deux fois plus lourd qu'un f1.8, car le poids est lié pour bc au verre et à l'enveloppe. Alors que les boîtiers sont plus performants en montée en sensibilité qu’auparavant.
Une optique f1.8 dotée d'un diaph de plus haut niveau et des verres eux aussi de haut niveau, fourniront une superbe image.

De toute façon, il y a une incohérence dans ces deux parcs optiques f1.4 et f1.8 (je ne parle pas du 50 mm).



L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #716 le: 16 Août, 2018, 23:17:01 pm »
Par contre le 24-70 F4 lui je le trouve assis entre 2 chaises!
Pas si le F/4 est léger, voire rêvons un peu possède le même type de mode "proxi" que le f/4 Canon (0.63% de grossissement avec un transtandard c'est ultra plaisant). Pour qui n'a pas besoin de faible profondeur de champ, un 24-70 f/4 peut vraiment faire l'affaire, par exemple en photo de voyage.

Tout dépendra donc de sa compacité, notamment au repos. S'il est vraiment bien ramassé, ça peut faire un zoom de kit absolument top.

.
« Réponse #717 le: 16 Août, 2018, 23:20:19 pm »
Cela mérite réflexion... Gros et lourd ne sont pas toujours la garantie du mieux  ;)
Pour la faire courte : DXO Mark c'est à mes yeux une très très très mauvaise référence en matière de tests labo. (Pas de mesure de variabilité d'exemplaire, complexité des mesures optiques ramenées à un simple score dont l'intérêt à part le sharpness est plus que discutable, pas de mesure de courbure de champ.)

En outre, les f/1.4 n'ont pas que le piqué pur pour se démarquer : le rendu, les transitions net/flou (aidé par la courbure de champ), les couleurs et contrastes, etc. Le 58 f/1.4G par exemple se fait défoncer par tous les tests labo et pourtant... et pourtant... tous ceux qui ont shooté avec l'ont adopté, parfois en lâchant leur Sigma Art. D'ailleurs le 85 1.8G n'a pas de nano coating. :/

Ce qui n'enlève rien aux grandes qualités et au rapport Q/P excellent du f/1.8 par ailleurs (et de toute la gamme f/1.8).

Sinon, je pense que Nikon a fait le bon choix en proposant une gamme f/1.8 et une f/1.4 ; certes ils auraient pu proposer des f/1.8 superlatives en autofocus et en construction/rendu (comme les f/1.4 pour ces deux points), mais pour quel prix, quel poids ? (Note : les 20, 24 et 28 f/1.8 ont le nano coating, c'est déjà pas mal.)
Oui, on pourrait avoir aussi des f/1.4 au prix des f/1.8, avec construction et rendu au rabais. Est-ce que ça se vendrait..? Je laisse les proprios du 50 f/1.4G parler, mais j'ai pas l'impression que ça soit la grande réussite de Nikon.

Donc pour moi (et cet avis n'engage que moi), une gamme f/1.8-2 compacte, avec un piqué qui tient la route et l'essentiel en construction/robustesse, surtout pour du mirrorless, et une gamme f/1.4 voire f/1.2 voire f/0.95 pour les optiques qui le peuvent, avec toute la techno possible dedans, ça me semble la bonne dichotomie à opérer pour Nikon. De même je suis content qu'ils tentent d'abord le 24-70 léger f/4 et pas un f/2.8. Déjà c'est moins chiant à concevoir. Ensuite pour qui veut le top bague + 24-70 VR ou non, vu que de toute façon ça pèse une brique.
« Modifié: 16 Août, 2018, 23:25:55 pm par corderaide »

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #718 le: 16 Août, 2018, 23:48:28 pm »
Mettez trois optiques fixes et un boitier (voire deux si vous avez les moyens) dans votre sac et partez en voyage une semaine ou plus. J'aimerai avoir votre compte rendu au retour ...

Trois optiques fixes ca se fait quand même assez facilement même avec des optiques un peu lourde il faut prendre un bon sac je l'ai déjà fait avec 28/50/135. L'autre solution sinon c'est d'amener plusieurs optiques fixes mais de n'en mettreue deux avec soi pour la journée, tu couvre 90% des photos que tu veux faire tu "rates" peux etre quelques photos mais ton sac est léger et polyvalent, un 35/85 est un bon combo par exemple. Pour encore plus de polyvalence tu peux remplacer un des deux par un zoom (24-70/105ou135 ou encore 28ou35/70-200).

Ainsi, qui va utiliser un f1.4 deux fois plus lourd qu'un f1.8, car le poids est lié pour bc au verre et à l'enveloppe. Alors que les boîtiers sont plus performants en montée en sensibilité qu’auparavant.

De toute façon, il y a une incohérence dans ces deux parcs optiques f1.4 et f1.8 (je ne parle pas du 50 mm).

Les portraitistes, les amoureux de la très faible profondeur de champ et son rendu particulier et ça le 1.8 ne va pas donner le même résultat quelque soit la performance des boîtiers et leur montée en ISO.

Je n'arrive pas à comprendre votre point de vue sur ces gammes. quelles incohérences ? l'une est pour les Pro/exigeant/amoureux qui n'ont pas de problème à sacrifier un peu de poids et d'encombrement pour des photos différentes et un usage précis, l'autre est pour ceux qui cherchent un bon rapport qualité/prix, un rendu déjà très intéressant et une compacité et légèreté qui permet de les emporter facilement (j'ai toujours le 50mm 1.8g parce qu'il ne prend aucune place)

Bref pour retourner au sujet du mirrorless s'ils font la même distinction une gamme légère avec un rapport qualité prix extra / une gamme plus orienté exigeant/pro/... avec des optique très qualitative ce sera vraiment parfait ! :D (sauf peut être pour le porte-feuille mais bon il faut se faire plaisir et des optiques hors de commun permettent cela justement :) )
« Modifié: 16 Août, 2018, 23:53:47 pm par Colion »

L'hybride Nikon : on fait le point ...
« Réponse #719 le: 17 Août, 2018, 00:27:06 am »

.../...
Je n'arrive pas à comprendre votre point de vue sur ces gammes. quelles incohérences ? l'une est pour les Pro/exigeant/amoureux qui n'ont pas de problème à sacrifier un peu de poids et d'encombrement pour des photos différentes et un usage précis, l'autre est pour ceux qui cherchent un bon rapport qualité/prix, un rendu déjà très intéressant et une compacité et légèreté qui permet de les emporter facilement (j'ai toujours le 50mm 1.8g parce qu'il ne prend aucune place)

.../...

Ce que je n'arrive pas à comprendre, ce sont les jugements d'autorité faits à l'emporte-pièce et qui sont destinés à servir de béquille à un avis personnel pour en faire un point de vue général !