Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #390 le: 14 Sep, 2017, 18:51:28 pm »
---
Bonjour et merci pour vos commentaires,

Je poursuis donc ma réflexion sur le "flou de bougé".
Sur le plan technique, il me semble que la difficulté ou facilité provient de la gestion du signal des 45,7 Mpixels. Il y a en fait deux difficultés : le bougé dû aux mouvement de l'opérateur, l'autre étant la gestion des pixels.
En effet, si vous avez un signal électrique à enregistrer sur une fraction de seconde, il est nécessaire d'avoir une mémoire tampon qui mémorise ces signaux dans une infime fraction de seconde. C'est dire que 45,7 Mpixels doivent être enregistrés durant une valeur delta temps la plus faible possible, ceci pour figer l'image, c'est à dire que le premier pixel et le voisin doivent être enregistrés sur une même période de temps, sinon l'image est incorrecte, me semble-t-il.
De plus, une image prise à vitesse lente pour des raisons externes au boitier, conduira facilement à un flou de bougé. Ceci est simplement dû au mouvement du doigt, de la main, si la vitesse du boitier est par exemple inférieure au 1/30 eme de seconde pour une focale de, par exemple, 50 mm.
Il serait donc intéressant que quelqu'un (expert) explique la prise en compte de ces fameux pixels pour faire apparaître la limite technique Nikon et autres constructeurs. Ou au contraire mentionne qu'il n'y a pas de difficulté de gestion des pixels.

Néanmoins, vos expériences des boîtiers élevés en pixels restent très instructifs. Faites nous en part. Dites nous si oui ou non vous avez plus de déchets qu'avant... et donc plus d’agacement ou de joie ...
Merci

Jean-Christophe vient de te répondre...
« Modifié: 14 Sep, 2017, 19:21:55 pm par lumière »
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #391 le: 14 Sep, 2017, 19:00:10 pm »
---
Bonjour et merci pour vos commentaires,

Je poursuis donc ma réflexion sur le "flou de bougé".
Sur le plan technique, il me semble que la difficulté ou facilité provient de la gestion du signal des 45,7 Mpixels. Il y a en fait deux difficultés : le bougé dû aux mouvement de l'opérateur, l'autre étant la gestion des pixels.
En effet, si vous avez un signal électrique à enregistrer sur une fraction de seconde, il est nécessaire d'avoir une mémoire tampon qui mémorise ces signaux dans une infime fraction de seconde. C'est dire que 45,7 Mpixels doivent être enregistrés durant une valeur delta temps la plus faible possible, ceci pour figer l'image, c'est à dire que le premier pixel et le voisin doivent être enregistrés sur une même période de temps, sinon l'image est incorrecte, me semble-t-il.
De plus, une image prise à vitesse lente pour des raisons externes au boitier, conduira facilement à un flou de bougé. Ceci est simplement dû au mouvement du doigt, de la main, si la vitesse du boitier est par exemple inférieure au 1/30 eme de seconde pour une focale de, par exemple, 50 mm.
Il serait donc intéressant que quelqu'un (expert) explique la prise en compte de ces fameux pixels pour faire apparaître la limite technique Nikon et autres constructeurs. Ou au contraire mentionne qu'il n'y a pas de difficulté de gestion des pixels.

Néanmoins, vos expériences des boîtiers élevés en pixels restent très instructifs. Faites nous en part. Dites nous si oui ou non vous avez plus de déchets qu'avant... et donc plus d’agacement ou de joie ...
Merci

Oui mais non... Le temps de capture du signal lumineux par le capteur se fait sur l'ensemble des pixels. La "lecture" et/ou lecture/conversion se fait après l'exposition... Et dans le cas d'une vidéo, c'est fait à intervalle régulier mais généralement limité (30fps, 60fps, 100fps...) et dans le cas de la vidéo c'est le bougé de l'opérateur qui intervient...

Un petit lien pour expliquer le fonctionnement de capture des capteurs : https://pro.sony.com/bbsccms/ext/BroadcastandBusiness/minisites/NAB2008/docs/CCD_CMOS.pdf
« Modifié: 14 Sep, 2017, 19:03:08 pm par sirakuse »
Signature Outside (TM)

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #392 le: 14 Sep, 2017, 19:21:10 pm »
Oui mais non... Le temps de capture du signal lumineux par le capteur se fait sur l'ensemble des pixels. La "lecture" et/ou lecture/conversion se fait après l'exposition... Et dans le cas d'une vidéo, c'est fait à intervalle régulier mais généralement limité (30fps, 60fps, 100fps...) et dans le cas de la vidéo c'est le bougé de l'opérateur qui intervient...

Un petit lien pour expliquer le fonctionnement de capture des capteurs : https://pro.sony.com/bbsccms/ext/BroadcastandBusiness/minisites/NAB2008/docs/CCD_CMOS.pdf
Merci, c'est très instructif...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #393 le: 14 Sep, 2017, 22:55:47 pm »
Bref, l'auteur de l'article participe au système qu'il dénonce...un comble !

PS: j'aime bien Nasim d'abord parce qu'il produit de beaux clichés...
On peut participer à un système tout en étant lucide et critique. Il éduque son lectorat, qui consulte sûrement ailleurs, parce qu'il sait que personne d'autre ne le fera.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #394 le: 15 Sep, 2017, 00:02:30 am »
Oui mais non... Le temps de capture du signal lumineux par le capteur se fait sur l'ensemble des pixels. La "lecture" et/ou lecture/conversion se fait après l'exposition... Et dans le cas d'une vidéo, c'est fait à intervalle régulier mais généralement limité (30fps, 60fps, 100fps...) et dans le cas de la vidéo c'est le bougé de l'opérateur qui intervient...

Un petit lien pour expliquer le fonctionnement de capture des capteurs : https://pro.sony.com/bbsccms/ext/BroadcastandBusiness/minisites/NAB2008/docs/CCD_CMOS.pdf

----
Bonjour et merci pour ce début d'explication technique.
En fait et pour poursuivre ce chemin de croix... nous pouvons examiner ce qui se passe : l'augmentation régulière de la définition des capteurs conduit à avoir pour la même surface sensible (24X36 plein format par exemple) des cellules photosensibles (à la lumière) de plus en plus petites.

Cette situation a conduit, d'une part, à avoir un système moins performant en terme de rapport signal utile /sur le bruit de la cellule (en fait il s'agit des défauts propres aux cellules photo-sensible -rien n'est parfait en ce bas monde!), et d'autre part, a permis le développement de micro-lentilles positionnées sur les cellules, ceci pour améliorer la quantité de photons qui viennent frapper la dite cellule.
Voilà déjà un début d'explication.
Ainsi, les capteurs de forte capacité comme celui du D850 et les autres ... nécessitent un traitement du signal plus élaboré.

D'une part, la micro-lentilles améliore le volume de photons sur la cellule photo-sensible et, d'autre part, un système d'amélioration du traitement du signal plus complexe a du être élaboré. Pour ce dernier point, de multiples défaut sont à corriger : le bruit numérique en fait parti et c'est évidemment le noeud de notre histoire. 

En effet, quand les pellicules utilisées étaient plus ou moins sensibles (64 ISO ou 400 ISO) l'image qui en résultait était plus ou moins bruitée.
Il en est de même pour les capteurs, mais au lieu d'être chimique le bruit est électrique!
Voilà pour mes lectures rapides.
Bonne soirée, c'est tard.
N'hésitez pas à poursuivre et ou compléter ou et annoter.
« Modifié: 15 Sep, 2017, 00:11:58 am par phoAR »

*

Hors ligne brunocb750

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #395 le: 15 Sep, 2017, 03:34:26 am »
flou de bougé ...  :lol:

Je pratique la macro ou la proxi très proxi avec le D800 et 180 macro stab et basique.

Plus tu te rapproches du sujet, plus le risque est grand, encore plus au rapport 1:1 et sup, main levée.

Mes vitesse vont de 1/200 à 1/500e plage traditionnelle de travail 1/250e, idéalement 1/320e, confort absolu.

Mais j'ai le boitier bien en main et pratique régulièrement. Je pense avant tout à mes appuis pour faire une photo et connais mes limites tout en réactualisant avec un sujet fixe, toujours au 1:1.

Par contre en aucun cas je descendrai en dessous des 1/100e même pour de la photo généraliste même avec un 50 ou 24mm... 1/125e me semble très bien.

Le flou de bougé est un faux problème matériel.
Le problème est avant lié au photographe qui ne s'adapte pas aux contraintes de son matériel, à l'environnement, à ses capacités physiques à pouvoir faire propre, fluctuantes car fonction de sa forme.

Le but de la très haute définition est d'avoir du détail parfaitement restitué, en découvrir avec des crop,  :-*,  mais pour cela il faut être stable, analyser les échecs ou contre performances et s'adapter.

2 mois de merde au tout début car découvrant à la fois D800 et Sigma 150, grosses frustrations.
Faut juste vouloir comprendre, cela fait parti du challenge.
Après ce n'est plus que du plaisir.



« Modifié: 15 Sep, 2017, 03:37:35 am par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #396 le: 15 Sep, 2017, 07:47:13 am »
A lire les remarques de tous ces vieux photographes parkinsoniens, je me demande comment procèdent les utilisateurs de Dxy00, dont le capteur DX de 24 Mpx extrapolé au FX afficherait 54Mpx...
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #397 le: 15 Sep, 2017, 08:29:53 am »
Le flou de bougé est un faux problème matériel.
Le problème est avant lié au photographe qui ne s'adapte pas aux contraintes de son matériel, à l'environnement, à ses capacités physiques à pouvoir faire propre, fluctuantes car fonction de sa forme.
Tu commentes ta pratique mais pense à celle des autres aussi. Quand tu fais des photos en intérieur, sans lumière, d'un sujet qui bouge (je pense au spectacle vivant) tu ne peux pas mettre en œuvre les beaux principes que tu décris.
Tu es donc forcé de monter en sensibilité et d'augmenter le temps de pose alors que ton ouverture est déjà à f/1.8. Et tu arrives très vite aux limites du système reflex.
Il m'arrive couramment de devoir déclencher au 1/15 voire moins parce que je ne peux pas monter en ISO. Avec le D850 ce temps de pose n'est pas envisageable, tout simplement.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #398 le: 15 Sep, 2017, 08:52:03 am »
A lire les remarques de tous ces vieux photographes parkinsoniens, je me demande comment procèdent les utilisateurs de Dxy00, dont le capteur DX de 24 Mpx extrapolé au FX afficherait 54Mpx...

Ils ont le même problème, mais un amateur (la plupart, ne généralisons pas)  qui utilise ce type de boitier ne regarde pas aussi en détail les photos qu'un pro ou expert , le besoin n'est pas le même.

Quant aux vieux photographes je fais de la photo depuis près de 50 ans et j'utilise régulièrement mon d810 avec un 400mm f/2.8 à main levée et je ne constate pas de flou de bougé ... l'habitude ou l'expérience peut être que n'ont pas les jeunes  ;)
D850 et D810A, Nikkon 8-15mm f/3.5,14-24mm f/2.8 ,  sigma 35mm f/1.4 , 24-70mm f/2.8,5 28-300mm f/3.5-5.6, 60mm micro AFD, Tamron 90mm 2.8 macro, AFS 16-35mm f/4 ,70-200mm FL f/2.8, 200 VR f/2, 400mm f/2.8E FL VR,    TC 14 E III, TC17E II, TC 20e III; caisson Ikelite dome 8''

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #399 le: 15 Sep, 2017, 09:02:54 am »
Jeunes ou vieux on s'en fout 😀 je persiste à dire que c'est le temps de pose qui compte.
Fait une photo au 400mm et au 1/125 et tu seras probablement flou ou du moins pas net.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #400 le: 15 Sep, 2017, 10:40:17 am »
Le 600 f/8 pas VR me donne bien du fil à retordre avec le D200 qui plafonne à 400 ISO. :(
Quand on est à 1/125s là où il faudrait du 1/1000s à main levée, c'est pas simple d'avoir une photo à-peu-près nette.
Si les 6400 ISO du D850 tiennent leurs promesses, à conditions égales on serait à 1/2000s ; ce serait bien confortable. :)
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #401 le: 15 Sep, 2017, 10:54:18 am »
Jeunes ou vieux on s'en fout 😀 je persiste à dire que c'est le temps de pose qui compte.
Fait une photo au 400mm et au 1/125 et tu seras probablement flou ou du moins pas net.

+1

Et pour enfoncer le clou un peu plus, je dirais que ce sont les circonstances qui impliquent les contraintes, selon que :
- l'on utilise un GA, un téléobjectif ou un zoom plus ou moins conséquent
- un sujet fixe ou mobile
et tout ça dans des conditions de luminosité défavorable...
Ce n'est pas une question d'âge, ni d'années d'expérience (il ne faut pas 50 ans pour apprendre à tenir convenablement un reflex ::)), c'est une question de limite du possible qu'il faut mesurer et s'adapter en conséquence. Alors oui, il y a le trépied, le déclencheur souple, à distance, la commande MuP... mais là encore c'est selon le style de photo ; pour la street photo, les photos dans les musées, par exemple, je demande à voir.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #402 le: 15 Sep, 2017, 12:03:22 pm »
Bonjour;
 la photo de rue, où les photos dans les musées, ce n'est pas avec un 200/500 que vous allez mettre sur le D 850, mais plutôt des petits objectifs fixes comme les AF-S 50/35/24/85, il me semble. Donc plus de floues de bougé non?

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #403 le: 15 Sep, 2017, 12:14:13 pm »
Jeunes ou vieux on s'en fout 😀 je persiste à dire que c'est le temps de pose qui compte.
Fait une photo au 400mm et au 1/125 et tu seras probablement flou ou du moins pas net.

C'est aussi vrai sur D850 que sur D750 ou D700 ;) . Comme le 1/15ème de seconde à un spectacle vivant...est-ce que la résolution serait la seule cause du flou? Sinon, 1/15ème avec le D850 est autant envisageable qu'avec un autre (il couvre de 1/8000ème à 30s, non?) il suffira de moins cropper ^^.
Nikon D810/5500.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #404 le: 15 Sep, 2017, 12:14:48 pm »
Jeunes ou vieux on s'en fout 😀 je persiste à dire que c'est le temps de pose qui compte.
Fait une photo au 400mm et au 1/125 et tu seras probablement flou ou du moins pas net.

Je suis tout à fait d'accord avec toi , c'est le temps de pose qui est le seul juge de paix pour le flou de bougé , mais je répondais juste à Pr Blurp qui mettait en cause d'autres paramètres parkinsoniens.....un peu trop subjectifs
D850 et D810A, Nikkon 8-15mm f/3.5,14-24mm f/2.8 ,  sigma 35mm f/1.4 , 24-70mm f/2.8,5 28-300mm f/3.5-5.6, 60mm micro AFD, Tamron 90mm 2.8 macro, AFS 16-35mm f/4 ,70-200mm FL f/2.8, 200 VR f/2, 400mm f/2.8E FL VR,    TC 14 E III, TC17E II, TC 20e III; caisson Ikelite dome 8''