Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #375 le: 14 Sep, 2017, 13:17:44 pm »
Mais je souhaiterai un débat sur ce fameux "flou de bougé" que beaucoup évoque et qui a été débattu dès l'apparition D8--.
Qu'en est-il vraiment?
Il faut bien comprendre que quelle que soit la résolution du boitier, le risque de flou de bougé lié à l'opérateur (tremblement, vitesse insuffisante) est le même.
La seule différence est que sur un boitier avec une très forte résolution comme le D800 et à fortiori sur le D850 elle sera plus visible lors d'une visualisation à 100%.
Disons qu'un boitier avec une forte résolution est moins permissif, mais ces défauts ne se verront qu'en faisant du pixel peeping

Les précautions sont connues :
Privilégier dans la mesure du possible la prise de vue sur trépied et utiliser le mode relevé du miroir (mode MUP) pour réduire les vibrations.
A main levée :
- être très concentré lors de la prise de vue
- privilégier une optique stabilisée en conditions de reportage
- utiliser une vitesse suffisante, par exemple en paramétrant les isos auto avec au moins une vitesse plancher à 1/2F (un mode vraiment super pratique que je recommande chaudement à main levée)

Il y a aussi d'autres facteurs totalement indépendants du flou de bougé qui vont influencer la qualité des images :
- la qualité de l'optique
- la vibration du miroir (problème controversé à priori résolu depuis le D810)
- un défaut de mise au point (surtout à grande ouverture, sur un sujet proche, etc...).

Il est certain qu'avec mon D800E, j'ai un certain % de déchets tout autant lié à un manque de respect de ces précautions, qu'à un léger défaut de MAP .

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #376 le: 14 Sep, 2017, 13:23:33 pm »
...La seule différence est que sur un boitier avec une très forte résolution comme le D800 et à fortiori sur le D850 elle sera plus visible lors d'une visualisation à 100%.
Disons qu'un boitier avec une forte résolution est moins permissif, mais ces défauts ne se verront qu'en faisant du pixel peeping
....

Non, le flou sera visible bien avant le 100% suivant son intensité...et le format de visualisation d'écran / format d'impression...bref in fine la destination du fichier...

...la fatigue du photographe est un facteur essentiel ... qui se rapporte à sa forme physique et à son état de stress, à la durée de la prise de vue ainsi qu'au poids du matériel ?...
...les conditions méteo qui vont amener s'il y a du vent /bourasques,...à revoir préventivement à la hausse le temps de pose...Bref la preparation de la prise de vue,...

Etc...
« Modifié: 14 Sep, 2017, 13:51:10 pm par lumière »
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #377 le: 14 Sep, 2017, 13:31:49 pm »
Bonjour a vous ,

Bravo Jean Christophe pour votre vidéo.

Dans le manuel du D850,on parle de réglage précis de l 'AF.
Celui ci propose de caler l’autofocus avec précision par mesure de l’écart entre visée reflex et la visée Live View.

J 'ai essayé ce matin avec mon 24-120 nikon sans soucie.
Par contre refus avec la Tarmon 15-30,refus aussi avec le Tamron 35 mm f/1.8, refus avec le Nikon 85 1/8 et le 180 Sigma dg hsm.

Avez vous une idée svp ?

La question ,est ce indispensable de le Faire comme préconise mon représentant Nikon ?d 'ailleurs Jean Christophe aussi dans son topo.

Sebdeniro.
Nikon D850+ MB-D18 ,Nikon Z7+24-70 f/2.8S,Nikon 85mm f/1.8 AF-S G.Sigma 180mm f/2.8  .Samyang 8mm.Sigma 500mm F4 DG OS HSM | Sports+Tc 2001 et Tc 1401.Nikon 70-200 FL.Sigma 14-24.Nikon TC20III.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #378 le: 14 Sep, 2017, 13:32:36 pm »
...Privilégier dans la mesure du possible la prise de vue sur trépied et utiliser le mode relevé du miroir (mode MUP) pour réduire les vibrations.
...

Si possible, utiliser le déclenchement à distance pour éviter dans cette situation tout micro bougé,...sauf s'il y a du vent...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #379 le: 14 Sep, 2017, 13:40:34 pm »
Bonjour a vous ,

Bravo Jean Christophe pour votre vidéo.

Dans le manuel du D850,on parle de réglage précis de l 'AF.
Celui ci propose de caler l’autofocus avec précision par mesure de l’écart entre visée reflex et la visée Live View.

J 'ai essayé ce matin avec mon 24-120 nikon sans soucie.
Par contre refus avec la Tarmon 15-30,refus aussi avec le Tamron 35 mm f/1.8, refus avec le Nikon 85 1/8 et le 180 Sigma dg hsm.

Avez vous une idée svp ?

La question ,est ce indispensable de le Faire comme préconise mon représentant Nikon ?d 'ailleurs Jean Christophe aussi dans son topo.

Sebdeniro.
Comme tu as également un D500, est-ce que tu as déjà rencontré le même problème avec to 85mm AFS car là je suis très étonné...Je n'ai pas le AFs 85mm en F1.8, mais seulement le Nikon 20mm en ouverture F1.8 dans mes optiques et je n'ai pas eu de soucis.
Pour toutes mes optiques Nikon F1.4 , pas de soucis.
« Modifié: 14 Sep, 2017, 13:45:18 pm par lumière »
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #380 le: 14 Sep, 2017, 13:43:57 pm »
Mon D500 reconnais mes objectifs sur le même schéma de test alors que mon d850 refuse les réglages sauf pour le Nikon 24-120.
Nikon D850+ MB-D18 ,Nikon Z7+24-70 f/2.8S,Nikon 85mm f/1.8 AF-S G.Sigma 180mm f/2.8  .Samyang 8mm.Sigma 500mm F4 DG OS HSM | Sports+Tc 2001 et Tc 1401.Nikon 70-200 FL.Sigma 14-24.Nikon TC20III.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #381 le: 14 Sep, 2017, 13:46:44 pm »
Mon D500 reconnais mes objectifs sur le même schéma de test alors que mon d850 refuse les réglages sauf pour le Nikon 24-120.
OK, je vais vérifier ce soir car j'ai aussi le Tamron 15-30m F2.8 mais qui lui est d'origine parfaitement calé...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #382 le: 14 Sep, 2017, 14:25:42 pm »
Non, le flou sera visible bien avant le 100% suivant son intensité...et le format de visualisation d'écran / format d'impression...bref in fine la destination du fichier...
Tu as raison, mais je parlais plus d'un micro flou de bougé qui serait passé inaperçu sur un D700 et qui sera visible sur un D850 en faisant du pixel peeping.

Si possible, utiliser le déclenchement à distance pour éviter dans cette situation tout micro bougé,...sauf s'il y a du vent...
Il y aussi le mode relevé de miroir avec déclenchement retardé.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #383 le: 14 Sep, 2017, 15:35:34 pm »
Capture One vient d'annoncer la sortie de la version Pro 10.2 qui prend notamment en charge le D850.
Je vais pouvoir faire chauffer la CB...

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #384 le: 14 Sep, 2017, 15:49:59 pm »
Tu sais, tu n'as pas besoin de ce genre de Remarque pour dire que cette fonction ne t'es pas utile, alors que pour d'autres,...c'est le cas. >:(
- ...Dans 10 ans qu'en sais-tu où en sera la gamme optique...Tu es devin ?
On se calme, on respire...

Le GPS est un gadget. Pour l'astrophoto, normalement tu sais où tu met ton trépied... Un coup de GPS sur le smartphone pour enregistrer le point et c'est marre.

Le viseur a l'air exceptionnel au vu des différents tests, s'il avait été seulement un peu mieux, on n'en aurait pas parlé autant je pense. Il manque un stigmometre car je trouve que c'est quand-même plus facile en map manuelle.
Un contrôleur coûte moins de 50€, un flash ttl une 100€ et la plupart des photographes en sont déjà pourvu en général.

Ma voiture est une Honda Civic IX (avec le GPS  :rolleyes: )

Et oui, je suis devin. Nikon renouvelle petit a petit sa gamme et les AF-P devraient se généraliser, ça me semble évident. Sinon, ils seraient resté aux af-s.
D850 // D700 + PDK1  //  D80 + MB80  //  F80 + MB16 // F100

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #385 le: 14 Sep, 2017, 17:21:30 pm »
Non, le flou sera visible bien avant le 100% suivant son intensité...et le format de visualisation d'écran / format d'impression...bref in fine la destination du fichier...

...la fatigue du photographe est un facteur essentiel ... qui se rapporte à sa forme physique et à son état de stress, à la durée de la prise de vue ainsi qu'au poids du matériel ?...
...les conditions méteo qui vont amener s'il y a du vent /bourasques,...à revoir préventivement à la hausse le temps de pose...Bref la preparation de la prise de vue,...

Etc...

---
Bonjour et merci pour vos commentaires,

Je poursuis donc ma réflexion sur le "flou de bougé".
Sur le plan technique, il me semble que la difficulté ou facilité provient de la gestion du signal des 45,7 Mpixels. Il y a en fait deux difficultés : le bougé dû aux mouvement de l'opérateur, l'autre étant la gestion des pixels.
En effet, si vous avez un signal électrique à enregistrer sur une fraction de seconde, il est nécessaire d'avoir une mémoire tampon qui mémorise ces signaux dans une infime fraction de seconde. C'est dire que 45,7 Mpixels doivent être enregistrés durant une valeur delta temps la plus faible possible, ceci pour figer l'image, c'est à dire que le premier pixel et le voisin doivent être enregistrés sur une même période de temps, sinon l'image est incorrecte, me semble-t-il.
De plus, une image prise à vitesse lente pour des raisons externes au boitier, conduira facilement à un flou de bougé. Ceci est simplement dû au mouvement du doigt, de la main, si la vitesse du boitier est par exemple inférieure au 1/30 eme de seconde pour une focale de, par exemple, 50 mm.
Il serait donc intéressant que quelqu'un (expert) explique la prise en compte de ces fameux pixels pour faire apparaître la limite technique Nikon et autres constructeurs. Ou au contraire mentionne qu'il n'y a pas de difficulté de gestion des pixels.

Néanmoins, vos expériences des boîtiers élevés en pixels restent très instructifs. Faites nous en part. Dites nous si oui ou non vous avez plus de déchets qu'avant... et donc plus d’agacement ou de joie ...
Merci

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #386 le: 14 Sep, 2017, 18:30:00 pm »
Par contre refus avec la Tarmon 15-30,refus aussi avec le Tamron 35 mm f/1.8, refus avec le Nikon 85 1/8 et le 180 Sigma dg hsm.
Pas d'idée, je ne vois pas de raison technique. Pose la question au support Nikon.

La question ,est ce indispensable de le Faire comme préconise mon représentant Nikon ?d 'ailleurs Jean Christophe aussi dans son topo.
Non, uniquement si tes images te semblent pas suffisamment nettes

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #387 le: 14 Sep, 2017, 18:32:08 pm »
On se calme, on respire...

Le GPS est un gadget. Pour l'astrophoto, normalement tu sais où tu met ton trépied... Un coup de GPS sur le smartphone pour enregistrer le point et c'est marre.

...
Un contrôleur coûte moins de 50€, un flash ttl une 100€ et la plupart des photographes en sont déjà pourvu en général.

Ma voiture est une Honda Civic IX (avec le GPS  :rolleyes: )

Et oui, je suis devin. Nikon renouvelle petit a petit sa gamme et les AF-P devraient se généraliser, ça me semble évident. Sinon, ils seraient resté aux af-s.

Puisque tu es devin, tu as dû deviner ma réponse, non ?
Si le D850 avait eu la même fonction que le Pentax K1, en astrophoto, et bien vois-tu, j'aurai pris tout de suite, surtout dans une version A... Après, si tu penses te balader avec un smartphone avec toi tout le temps, je trouve cela ...geek... ;)
Un contrôleur au dessus du prisme, il faut déjà le mettre...dans le feu de l'action...La photo, tu sais, ce n'st pas que de la réthorique, c'est aussi de la pratique...Le petit flash intégré sur un D800E, c'est toujours disponible sans avoir à se trimballer de la quincaillerie... >:(

Il n'y a rien d'évident avec Nikon surtout ces dernières années...tu cherches un job au service marketing Nikon ? Tu as l'air bien chaud , non...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #388 le: 14 Sep, 2017, 18:32:48 pm »
Tu as raison, mais je parlais plus d'un micro flou de bougé qui serait passé inaperçu sur un D700 et qui sera visible sur un D850 en faisant du pixel peeping.
Il y aussi le mode relevé de miroir avec déclenchement retardé.

Oui, tu as également raison...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon D850 : caractéristiques et fiche technique détaillée
« Réponse #389 le: 14 Sep, 2017, 18:47:30 pm »
Je poursuis donc ma réflexion sur le "flou de bougé".
Sur le plan technique, il me semble que la difficulté ou facilité provient de la gestion du signal des 45,7 Mpixels. Il y a en fait deux difficultés : le bougé dû aux mouvement de l'opérateur, l'autre étant la gestion des pixels.
Quelques précisions.
Ce "problème" n'est pas propre au D850, il est apparu avec les 12MP et 24 à fortiori vs. les 6MP.
Pas de rapport avec la vitesse d'enregistrement du signal, le buffer encaisse sans problème.

J'essaye d'être clair, par écrit c'est pas forcément simple.

A taille de capteur égale plus il y a de pixels plus ils sont petits.
Donc pour une même taille du sujet, par exemple la tête d'un passant qui marche, il y aura plus de pixels pour capturer l'information "tête" en provenance de ce sujet.
Et redonc chaque détail élémentaire du sujet - la tête - passera devant plus de pixels pendant le temps de pose.

Si le sujet ne bouge pas tout va bien.
Mais s'il bouge ça se complique.

En forçant le trait pour la compréhension, si les pixels sont très gros (cas des 12Mp) chaque point élémentaire qui compose l'image du sujet passe devant un seul pixel. L'image est alors très nette.
Avec des pixels plus petits (cas des 45Mp) chaque point élémentaire qui compose l'image du même sujet passe devant plusieurs pixels (en gros 4x plus - 4x12 = 48, j'arrondis).

Le boîtier reçoit une seule information élémentaire dans le premier cas, 4 dans le second.
Si ces 4 informations diffèrent parce que le sujet a bougé alors l'image finale diffère. Et le flou de déplacement du sujet vient dégrader la netteté perçue.

Vous suivez toujours ?

En pratique c'est peu perceptible à 20 et 24Mp, mais à partir de 36, sur un FX, ça commence à se sentir selon la vitesse de déplacement du sujet.
A 45Mp c'est encore plus sensible.

Pour compenser il faut :
- que le sujet ne bouge pas
- ou que le temps de pose soit plus court

Le sujet n'est pas toujours d'accord avec le fait de ne pas bouger donc il faut un temps de pose plus court. Ainsi pour un même déplacement le nombre de pixels qui "voient passer" le sujet est plus réduit. Et donc le manque de netteté moindre.

Avec le D850 j'ai pu constater cela en prise de vue nocturne, intérieur sans lumière. Pour les temps de pose inférieurs à 1/250ème ça passe, l'image est nette. Mais c'est la limite, mieux vaut passer à 1/500ème.

Au 1/50ème c'est souvent "flou" - lire : manque de netteté - alors qu'à 24Mp j'ai des résultats corrects et à 12Mp je ne me pose pas la question.
Je compense donc en augmentant la sensibilité pour récupérer une vitesse. D'où ma remarque "le temps de pose annule le gain en sensibilité entre D810 et D850".

Mais ...

Le nombre de pixels seul ne saurait tout justifier. Les vibrations, la tenue en main, le VR, ... peuvent dégrader ou non l'image. Un hybride, par exemple, est bien plus permissif car il n'a pas de miroir.
Le D800 vibrait beaucoup au déclenchement. Le D810 a corrigé cela et est plutôt bon.
Le D850 a été aussi pensé en ce sens, pour diminuer les vibrations encore un peu plus.
En mode obturateur électronique il n'y a plus de mouvement de miroir donc plus de vibrations, c'est encore mieux pour la macro par exemple.

Donc conclusion du moment, n'hésitez pas à raccourcir les temps de pose avant de dire que les photos du D850 sont floues :)


J'ai fait un peu long là non ??  :rolleyes: :rolleyes: