Publicité

Question métaphysique DX/FX
« le: 08 Juil, 2016, 00:24:57 am »
Bonsoir chers ami(e)s,

voici ce qui me préoccupe : le facteur 1,5x du capteur DX. Cette particularité, due à la plus faible distance entre photosites sur les DX que les FF, nous permet de zoomer à bon prix (mon 70-200 2,8 devenant, sans frais, un 150-300 et toujours à 2,8. J'apprécie...).

Mon D7000 a un viseur 100% : je vois exactement (cadrage) ce que va me donner le capteur. Or, ce que je vois dans le viseur ne passe pas par le capteur (merci reflex). Donc, mon 200mm zoome à 200... ce qui est contradictoire avec le point précédent.

Et bien sûr, quand je regarde la photo à l'écran, le cadrage est strictement identique à ce que je voyais dans le viseur. Je serais donc à dire que le capteur a donné ce que je voyais dans le viseur... donc sans le coeff 1,5x...

Mais quand mon copain et son FF (assorti d'un 80-200) fait la même photo... ben il est plus loin... Comprends rien, et ça m'énerve...
"Don't drive faster than your angel can fly"
D750  AFS 24-70 f/2,8  AFS 70-200 f/2,8 VR2  AF 50 f/1,4

Publicité

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #1 le: 08 Juil, 2016, 08:00:32 am »
le facteur 1,5x du capteur DX. Cette particularité, due à la plus faible distance entre photosites sur les DX que les FF, ...
L'écartement des photosites n'y est pour rien, le rapport 1.5x provient du rapport de dimension entre capteurs FX (24x36) et DX (16x24)

Citer
Mon D7000 a un viseur 100% : je vois exactement (cadrage) ce que va me donner le capteur. Or, ce que je vois dans le viseur ne passe pas par le capteur (merci reflex). Donc, mon 200mm zoome à 200...
En effet, la focale d'un l'objectif lui est intrinsèque et ne dépend pas de la taille du capteur qui est derrière.
Ce qui change par rapport à un FX, c'est que le champ apparent d'un viseur d'un DX est plus étroit.

Citer
Et bien sûr, quand je regarde la photo à l'écran, le cadrage est strictement identique à ce que je voyais dans le viseur. Je serais donc à dire que le capteur a donné ce que je voyais dans le viseur... donc sans le coeff 1,5x...
C'est précisément à l'affichage (ou à l'impression) qu’apparaît ce fameux coefficient de conversion. Pour remplir le cadre de l'écran, l'image prise en DX devra d'avantage être agrandie que celle prise en FX.
Pour un affichage sur un moniteur 24' (29cm de haut) l'image FX sera agrandie 12x, l'image DX 18x.

Citer
Mais quand mon copain et son FF (assorti d'un 80-200) fait la même photo... ben il est plus loin... Comprends rien, et ça m'énerve...
"Il est plus loin" : que veux-tu dire?
Du même emplacement et à la même focale, l'image prise en FX sera cadrée plus large que celle prise en DX ; donc affichée à taille égale, les détails de la photo en FX seront plus petits.

Pour de plus amples informations :
http://www.nikonpassion.com/conversion-de-focale-avec-les-boitiers-dx-nikon-quelle-est-la-focale-equivalente/
http://www.nikonpassion.com/tutoriel-tout-savoir-sur-les-formats-dx-et-fx-nikon-compatibilite-et-equivalences/
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #2 le: 08 Juil, 2016, 12:26:49 pm »
Merci à vous deux, je tâche de grouper vos éléments.

L'écartement des photosites n'y est pour rien, le rapport 1.5x provient du rapport de dimension entre capteurs FX (24x36) et DX (16x24)
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?

Ce qui change par rapport à un FX, c'est que le champ apparent d'un viseur d'un DX est plus étroit.
C'est peut-être le seul truc clair pour moi : mon 18-105 est en fait à 24 au minimum, donc il m'en manque sur les quatre côtés, par rapport à un FF.

C'est précisément à l'affichage (ou à l'impression) qu’apparaît ce fameux coefficient de conversion. Pour remplir le cadre de l'écran, l'image prise en DX devra d'avantage être agrandie que celle prise en FX.
Pour un affichage sur un moniteur 24' (29cm de haut) l'image FX sera agrandie 12x, l'image DX 18x.
Damned, ça se complique : si le DX "zoome" artificiellement, à l'écran ça devrait être le contraire : nécessité de zoomer plus sur une image prise par un FF ? (puisque "faussement" plus court)

Du même emplacement et à la même focale, l'image prise en FX sera cadrée plus large que celle prise en DX ; donc affichée à taille égale, les détails de la photo en FX seront plus petits.
2e truc "clair", et je le vois très bien en animalier (cf. brunocb750). Je le vois également très bien (inconvénient) pour les photos de groupe : je dois reculer bien plus (18 x 1,5 = 27...).


Je retourne à mon boitier pour vérifier ma "sensation" : normalement, le cadre dans le viseur correspond au cadre de l'image produite par le capteur (sinon, tatie Simone à droite et tonton René à gauche ne sont pas sur la photo, alors que je les voie à la visée...).
"Don't drive faster than your angel can fly"
D750  AFS 24-70 f/2,8  AFS 70-200 f/2,8 VR2  AF 50 f/1,4

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #3 le: 08 Juil, 2016, 12:37:32 pm »
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?
En effet, à nombre égal de pixels, ils sont plus resserrés sur un capteur DX que sur un capteur FX ; sauf que le facteur d'équivalence est indépendant de la résolution des capteurs et reste fixé à 1.5x même en considérant un D810 FX de 36Mpx et un D70 DX de 6Mpx.

Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #4 le: 08 Juil, 2016, 13:33:58 pm »
Je trouve que c'est plutôt simple.

Ton objectif ne bouge pas. Ses caractéristiques physiques restent les même. Qu'il soit monté sur un DX ou FX ne change rien concernant l'objectif. Ce qui change selon la taille du capteur, c'est le résultat final. Le cadrage et la profondeur de champ seront différents. Avec un DX, tu dois effectivement multiplier par 1.5 pour avoir la "focale équivalente" et tu dois aussi multiplier par 1.5 pour avoir "l'ouverture équivalente" pour connaitre la profondeur de champ.

Le viseur te donne le cadrage que tu auras. Il donne une idée de ce que le capteur va "cadrer". Là aussi, ne te prends pas la tête. Regarde le viseur pour voir ce que tu veux cadrer. Ensuite, tu zoomes ou dézoomes ou tu utilises tes pieds pour cadrer.

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #5 le: 08 Juil, 2016, 22:32:05 pm »
A mon tour d essayer de simplifier la chose!
Un capteur FF mesure 24mm x 36mm, tandis qu' un DX (apsc) mesure 18mm x 24 mm.
C est u  peu comme si ont découpait le contour d un capteur FF et que l on ne
conservait que le centre!
Donc a résolution égale les photosites (pixels) ne seront pas plus resserrés car il n y a pas d espace entre eux mais ils seront plus petits.
Et comme pour un même objectif la distance entre celui-ci et le capteur sera la même
pour un FF que pour un DX celui-ci ne captera que la partie centrale (18x24mm).
Donc a focale égale, dans le viseur, comme sur l écran, le sujet paraîtra plus rapproché sur un DX que sur un FF!

Avantage FF;
-comme les photosites sont plus gros il performe mieux en haut ISO.
-tu aura compris que pour obtenir le même cadrage qu un DX il faut s approcher
plus avec un FF ce qui raccourci la profondeur de champ, donc pour cette raison
le FF offre de plus beaux flou d arrière plan qu un DX à objectif et ouverture égal

Désavantage du FF;
Plus gros, plus lourd et plus cher.
Pour la photo animalière par exemple il faudra un téléobjectif plus puissant
pour obtenir le même cadrage qu un DX

Donc en gros les DX à cause de leurs plus petits photosites seron un peu moins
performants en haut ISO mais auront l avantage d être plus abordable, plus léger
a cause de la taille plus réduite du boîtier mais aussi par l usage d objectif de
plus courte focale(1.5x de moins) pour atteindre des sujets plus lointain.
Nikon D850-D750 -  Objectif Nikon; 24-70F2.8 -  24-120F4 - 18-35F3.5-4.5 -  35f1.8 -  50f1.4 -  85f1.8 -  105macroVR
Flash SB800 - Elinchrome RX 4

*

Hors ligne Weepbitterly

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #6 le: 08 Juil, 2016, 23:02:19 pm »
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?

C'est vrai.

Mais ça n'a rien à voir avec le coefficient de recadrage. Lorsque, il y a longtemps,  les boitiers DX proposaient seulement des capteurs de 2 Mpix ou 6 Mpix, le coefficient de recadrage était identique, et indépendant du nombre de pixels.

C'est peut-être le seul truc clair pour moi : mon 18-105 est en fait à 24 au minimum, donc il m'en manque sur les quatre côtés, par rapport à un FF.

Ton 18-105 monté sur un boitier DX cadre comme un 27-157 sur boitier FX.

Je te suggère juste de ne pas te prendre la tête avec ces histoires de "focale équivalente", et de regarder dans ton viseur. C'est là que ça se passe, ce que tu vois dans le viseur sera ce que tu auras sur l'image. Point.


Damned, ça se complique : si le DX "zoome" artificiellement, à l'écran ça devrait être le contraire : nécessité de zoomer plus sur une image prise par un FF ? (puisque "faussement" plus court)

L'écran affiche des pixels : lui, et la carte graphique optimisent les dimensions de l'image pour qu'elle soit affichée en entier à l'écran. Sauf bien sur si tu choisis de zoomer.

Une image de 24 Mpix produite par un boitier DX, comparée à une image de 24 Mpix produite par un boitier FX va donc occuper la même surface à l'écran, mais le champ photographié, qui est plus étroit avec un DX, sera également plus étroit à l'affichage, d'où l'impression d'un grossissement plus important.

Mais il n'en est rien.

En supposant deux capteurs de 24 Mpix, un DX et un FX, dont les images sont visualisées sur un écran HD de 2 Mpix (1980 x 1080 pixels), le rapport de reproduction sera dans les deux cas de 1:12 (ou 2:24).

Mais le champ photographié étant différent, plus large avec un capteur FX, l'affichage-écran reproduira fidèlement le fichier-image et donc le champ photographié.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #7 le: 09 Juil, 2016, 10:35:25 am »
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur 27...).
Ils ne sont pas plus serrés mais plus petits. C'est la différence majeure car plus la surface d'un photosite est grande plus il est sensible. Ceux des DX, à MP égal, sont donc moins sensibles.

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #8 le: 11 Juil, 2016, 13:38:16 pm »
....nous permet de zoomer à bon prix (mon 70-200 2,8 devenant, sans frais, un 150-300 et toujours à 2,8. J'apprécie...)

Je dirais plutôt un 105-300mm f/2.8 f/4  :)
« Modifié: 11 Juil, 2016, 13:46:30 pm par molmi »
Nikon D700 / D610
Fixes : : 24mm f/1.8G | 35mm f/1.8G |50mm f/1.4G | 85mm f/1.4G | 105mm f/2.8G
Zooms : 14-24mm f/2.8G | 24-120mm f/4G | 18-35mm f/3.5-4.5G

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #9 le: 11 Juil, 2016, 14:15:53 pm »
105 300 f 2.8 en terme d'ouverture et qui réagira grosso modo comme un f 4 sur FX en terme de pdc.
un oeil, une sensibilité et en dessous une paire de jambes avec des pieds au bout

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #10 le: 11 Juil, 2016, 17:58:39 pm »
Je dirais plutôt un 105-300mm f/2.8 f/4  :)
Vrai, mais...   blaise1957 à apporter une bonne nuance, mais c est une polémique qui
n a aucun sens car on pourrait dire aussi qu un 50mm F1.4 sur FF est en fait
un F2 si ont le compare a un moyen format (645)!
Donc notre F2.8 serait -il finalement ni un F2.8, ni un F4 mais un F5.6 ???
Sa n a plus de fin et quand ont constate toute la confusion en réaction à  la video de Tony Northrup http://www.google.ca/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwi7i4W_3evNAhUCSD4KHUQNA0kQtwIIGjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DDtDotqLx6nA&usg=AFQjCNG5Es2srxOFDQVrSi39Gbc3i6F7Cg&sig2=hzeNyQMztp_XXDpzZNivjw
à ce sujet on réalise que même si la notion est réelle la façon de l illustrer en
considérant la norme FF comme universelle se révèle au final plus une source de confusion qu une approche pédagogique efficace!
Nikon D850-D750 -  Objectif Nikon; 24-70F2.8 -  24-120F4 - 18-35F3.5-4.5 -  35f1.8 -  50f1.4 -  85f1.8 -  105macroVR
Flash SB800 - Elinchrome RX 4

*

Hors ligne TQM

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #11 le: 14 Juil, 2016, 12:57:03 pm »
Cela prend en effet une tournure métaphysique...

pourtant les concepts de base qui différencient DX et FX sont bêtes comme chou...

à moins que je sois bebête et que ne me rends pas bien compte de la complexité du schmilblick ;D
Je ne suis pas conformiste mais à l'instar des 5D, un D700 mk II ne ferait pas de tort à l'espace-temps...
D900 où es-tu ????

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #12 le: 14 Juil, 2016, 20:27:38 pm »
Cela prend en effet une tournure métaphysique...

pourtant les concepts de base qui différencient DX et FX sont bêtes comme chou...

à moins que je sois bebête et que ne me rends pas bien compte de la complexité du schmilblick ;D
Totalement en accord avec toi TQM, après avoir acquis les notions de bases sa
demeure très simple et c est pourquois je dénonce les approches controversés
que l on retrouvent sur le net où ont avance que l ouverture de diaphragme et la sensibilité
varie en fonction du format!
Les bloggeurs font parfois cet exercice dans le simple but de nous convaincre
de leurs compétences!
Nikon D850-D750 -  Objectif Nikon; 24-70F2.8 -  24-120F4 - 18-35F3.5-4.5 -  35f1.8 -  50f1.4 -  85f1.8 -  105macroVR
Flash SB800 - Elinchrome RX 4

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #13 le: 14 Juil, 2016, 21:58:41 pm »
Curieusement les boîtiers FX ont la fonction recadrage DX ; toutefois le liseré délimitant le crop DX pourrait être plus contrasté ; une analogie est possible avec le viseur d'un Leica M, permettant d'appréhender la périphérie du champ visé, et d'anticiper les menaces d'intrusion.
Par ailleurs la focale a une définition facile à représenter avec le schéma d'une lentille convergente simple traversée par des rayons parallèles venant de l'infini, d'autres inclinés dont ceux non déviés passant par le centre optique.
Cdt

Question métaphysique DX/FX
« Réponse #14 le: 14 Juil, 2016, 23:30:08 pm »
Totalement en accord avec toi TQM, après avoir acquis les notions de bases sa
demeure très simple et c est pourquois je dénonce les approches controversés
que l on retrouvent sur le net où ont avance que l ouverture de diaphragme et la sensibilité
varie en fonction du format!
L'ouverture ne change pas en fonction du capteur. C'est toujours le même objectif avec le même diaphragme. Ce qui change, c'est le résultat et donc la profondeur de champ. Juste un exemple, avec un D7000, à une focale de 85 mm, une ouverture de f/2.8 et le sujet à 10 mètres, on a une profondeur de champ de 1.56 mètres. Si je prends maintenant un D700, je dois me rapprocher à 6.66 mètres (10/1.5 = 6.66) pour retrouver le même cadrage. J'ai donc une profondeur de champ de 1.03 mètres. Pour avoir une profondeur de champ de 1.56 mètres, je dois fermer le diaphragme à f/4 (bon si on veut être précis avec les nombres, on n'arrive seulement à une profondeur de champ de 1.47 mètres).


Publicité