Nikon Passion : Communauté Photo

Matériel Photo et Marques => Nikon reflex => Discussion démarrée par: 50F1,4 le 08 Juil, 2016, 00:24:57 am

Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 08 Juil, 2016, 00:24:57 am
Bonsoir chers ami(e)s,

voici ce qui me préoccupe : le facteur 1,5x du capteur DX. Cette particularité, due à la plus faible distance entre photosites sur les DX que les FF, nous permet de zoomer à bon prix (mon 70-200 2,8 devenant, sans frais, un 150-300 et toujours à 2,8. J'apprécie...).

Mon D7000 a un viseur 100% : je vois exactement (cadrage) ce que va me donner le capteur. Or, ce que je vois dans le viseur ne passe pas par le capteur (merci reflex). Donc, mon 200mm zoome à 200... ce qui est contradictoire avec le point précédent.

Et bien sûr, quand je regarde la photo à l'écran, le cadrage est strictement identique à ce que je voyais dans le viseur. Je serais donc à dire que le capteur a donné ce que je voyais dans le viseur... donc sans le coeff 1,5x...

Mais quand mon copain et son FF (assorti d'un 80-200) fait la même photo... ben il est plus loin... Comprends rien, et ça m'énerve...
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Pr. Blurp le 08 Juil, 2016, 08:00:32 am
le facteur 1,5x du capteur DX. Cette particularité, due à la plus faible distance entre photosites sur les DX que les FF, ...
L'écartement des photosites n'y est pour rien, le rapport 1.5x provient du rapport de dimension entre capteurs FX (24x36) et DX (16x24)

Citer
Mon D7000 a un viseur 100% : je vois exactement (cadrage) ce que va me donner le capteur. Or, ce que je vois dans le viseur ne passe pas par le capteur (merci reflex). Donc, mon 200mm zoome à 200...
En effet, la focale d'un l'objectif lui est intrinsèque et ne dépend pas de la taille du capteur qui est derrière.
Ce qui change par rapport à un FX, c'est que le champ apparent d'un viseur d'un DX est plus étroit.

Citer
Et bien sûr, quand je regarde la photo à l'écran, le cadrage est strictement identique à ce que je voyais dans le viseur. Je serais donc à dire que le capteur a donné ce que je voyais dans le viseur... donc sans le coeff 1,5x...
C'est précisément à l'affichage (ou à l'impression) qu’apparaît ce fameux coefficient de conversion. Pour remplir le cadre de l'écran, l'image prise en DX devra d'avantage être agrandie que celle prise en FX.
Pour un affichage sur un moniteur 24' (29cm de haut) l'image FX sera agrandie 12x, l'image DX 18x.

Citer
Mais quand mon copain et son FF (assorti d'un 80-200) fait la même photo... ben il est plus loin... Comprends rien, et ça m'énerve...
"Il est plus loin" : que veux-tu dire?
Du même emplacement et à la même focale, l'image prise en FX sera cadrée plus large que celle prise en DX ; donc affichée à taille égale, les détails de la photo en FX seront plus petits.

Pour de plus amples informations :
http://www.nikonpassion.com/conversion-de-focale-avec-les-boitiers-dx-nikon-quelle-est-la-focale-equivalente/
http://www.nikonpassion.com/tutoriel-tout-savoir-sur-les-formats-dx-et-fx-nikon-compatibilite-et-equivalences/
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 08 Juil, 2016, 12:26:49 pm
Merci à vous deux, je tâche de grouper vos éléments.

L'écartement des photosites n'y est pour rien, le rapport 1.5x provient du rapport de dimension entre capteurs FX (24x36) et DX (16x24)
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?

Ce qui change par rapport à un FX, c'est que le champ apparent d'un viseur d'un DX est plus étroit.
C'est peut-être le seul truc clair pour moi : mon 18-105 est en fait à 24 au minimum, donc il m'en manque sur les quatre côtés, par rapport à un FF.

C'est précisément à l'affichage (ou à l'impression) qu’apparaît ce fameux coefficient de conversion. Pour remplir le cadre de l'écran, l'image prise en DX devra d'avantage être agrandie que celle prise en FX.
Pour un affichage sur un moniteur 24' (29cm de haut) l'image FX sera agrandie 12x, l'image DX 18x.
Damned, ça se complique : si le DX "zoome" artificiellement, à l'écran ça devrait être le contraire : nécessité de zoomer plus sur une image prise par un FF ? (puisque "faussement" plus court)

Du même emplacement et à la même focale, l'image prise en FX sera cadrée plus large que celle prise en DX ; donc affichée à taille égale, les détails de la photo en FX seront plus petits.
2e truc "clair", et je le vois très bien en animalier (cf. brunocb750). Je le vois également très bien (inconvénient) pour les photos de groupe : je dois reculer bien plus (18 x 1,5 = 27...).


Je retourne à mon boitier pour vérifier ma "sensation" : normalement, le cadre dans le viseur correspond au cadre de l'image produite par le capteur (sinon, tatie Simone à droite et tonton René à gauche ne sont pas sur la photo, alors que je les voie à la visée...).
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Pr. Blurp le 08 Juil, 2016, 12:37:32 pm
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?
En effet, à nombre égal de pixels, ils sont plus resserrés sur un capteur DX que sur un capteur FX ; sauf que le facteur d'équivalence est indépendant de la résolution des capteurs et reste fixé à 1.5x même en considérant un D810 FX de 36Mpx et un D70 DX de 6Mpx.

Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: littlbear le 08 Juil, 2016, 13:33:58 pm
Je trouve que c'est plutôt simple.

Ton objectif ne bouge pas. Ses caractéristiques physiques restent les même. Qu'il soit monté sur un DX ou FX ne change rien concernant l'objectif. Ce qui change selon la taille du capteur, c'est le résultat final. Le cadrage et la profondeur de champ seront différents. Avec un DX, tu dois effectivement multiplier par 1.5 pour avoir la "focale équivalente" et tu dois aussi multiplier par 1.5 pour avoir "l'ouverture équivalente" pour connaitre la profondeur de champ.

Le viseur te donne le cadrage que tu auras. Il donne une idée de ce que le capteur va "cadrer". Là aussi, ne te prends pas la tête. Regarde le viseur pour voir ce que tu veux cadrer. Ensuite, tu zoomes ou dézoomes ou tu utilises tes pieds pour cadrer.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Nordel le 08 Juil, 2016, 22:32:05 pm
A mon tour d essayer de simplifier la chose!
Un capteur FF mesure 24mm x 36mm, tandis qu' un DX (apsc) mesure 18mm x 24 mm.
C est u  peu comme si ont découpait le contour d un capteur FF et que l on ne
conservait que le centre!
Donc a résolution égale les photosites (pixels) ne seront pas plus resserrés car il n y a pas d espace entre eux mais ils seront plus petits.
Et comme pour un même objectif la distance entre celui-ci et le capteur sera la même
pour un FF que pour un DX celui-ci ne captera que la partie centrale (18x24mm).
Donc a focale égale, dans le viseur, comme sur l écran, le sujet paraîtra plus rapproché sur un DX que sur un FF!

Avantage FF;
-comme les photosites sont plus gros il performe mieux en haut ISO.
-tu aura compris que pour obtenir le même cadrage qu un DX il faut s approcher
plus avec un FF ce qui raccourci la profondeur de champ, donc pour cette raison
le FF offre de plus beaux flou d arrière plan qu un DX à objectif et ouverture égal

Désavantage du FF;
Plus gros, plus lourd et plus cher.
Pour la photo animalière par exemple il faudra un téléobjectif plus puissant
pour obtenir le même cadrage qu un DX

Donc en gros les DX à cause de leurs plus petits photosites seron un peu moins
performants en haut ISO mais auront l avantage d être plus abordable, plus léger
a cause de la taille plus réduite du boîtier mais aussi par l usage d objectif de
plus courte focale(1.5x de moins) pour atteindre des sujets plus lointain.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Weepbitterly le 08 Juil, 2016, 23:02:19 pm
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur FF) ?

C'est vrai.

Mais ça n'a rien à voir avec le coefficient de recadrage. Lorsque, il y a longtemps,  les boitiers DX proposaient seulement des capteurs de 2 Mpix ou 6 Mpix, le coefficient de recadrage était identique, et indépendant du nombre de pixels.

C'est peut-être le seul truc clair pour moi : mon 18-105 est en fait à 24 au minimum, donc il m'en manque sur les quatre côtés, par rapport à un FF.

Ton 18-105 monté sur un boitier DX cadre comme un 27-157 sur boitier FX.

Je te suggère juste de ne pas te prendre la tête avec ces histoires de "focale équivalente", et de regarder dans ton viseur. C'est là que ça se passe, ce que tu vois dans le viseur sera ce que tu auras sur l'image. Point.


Damned, ça se complique : si le DX "zoome" artificiellement, à l'écran ça devrait être le contraire : nécessité de zoomer plus sur une image prise par un FF ? (puisque "faussement" plus court)

L'écran affiche des pixels : lui, et la carte graphique optimisent les dimensions de l'image pour qu'elle soit affichée en entier à l'écran. Sauf bien sur si tu choisis de zoomer.

Une image de 24 Mpix produite par un boitier DX, comparée à une image de 24 Mpix produite par un boitier FX va donc occuper la même surface à l'écran, mais le champ photographié, qui est plus étroit avec un DX, sera également plus étroit à l'affichage, d'où l'impression d'un grossissement plus important.

Mais il n'en est rien.

En supposant deux capteurs de 24 Mpix, un DX et un FX, dont les images sont visualisées sur un écran HD de 2 Mpix (1980 x 1080 pixels), le rapport de reproduction sera dans les deux cas de 1:12 (ou 2:24).

Mais le champ photographié étant différent, plus large avec un capteur FX, l'affichage-écran reproduira fidèlement le fichier-image et donc le champ photographié.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Jean-Christophe le 09 Juil, 2016, 10:35:25 am
Si les dimensions sont plus petites sur le capteur DX, à nombre de Mpx égal, les photopiles sont donc plus resserrées (puisque la surface est inférieure au capteur 27...).
Ils ne sont pas plus serrés mais plus petits. C'est la différence majeure car plus la surface d'un photosite est grande plus il est sensible. Ceux des DX, à MP égal, sont donc moins sensibles.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: molmi le 11 Juil, 2016, 13:38:16 pm
....nous permet de zoomer à bon prix (mon 70-200 2,8 devenant, sans frais, un 150-300 et toujours à 2,8. J'apprécie...)

Je dirais plutôt un 105-300mm f/2.8 f/4  :)
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: blaise1957 le 11 Juil, 2016, 14:15:53 pm
105 300 f 2.8 en terme d'ouverture et qui réagira grosso modo comme un f 4 sur FX en terme de pdc.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Nordel le 11 Juil, 2016, 17:58:39 pm
Je dirais plutôt un 105-300mm f/2.8 f/4  :)
Vrai, mais...   blaise1957 à apporter une bonne nuance, mais c est une polémique qui
n a aucun sens car on pourrait dire aussi qu un 50mm F1.4 sur FF est en fait
un F2 si ont le compare a un moyen format (645)!
Donc notre F2.8 serait -il finalement ni un F2.8, ni un F4 mais un F5.6 ???
Sa n a plus de fin et quand ont constate toute la confusion en réaction à  la video de Tony Northrup http://www.google.ca/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwi7i4W_3evNAhUCSD4KHUQNA0kQtwIIGjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DDtDotqLx6nA&usg=AFQjCNG5Es2srxOFDQVrSi39Gbc3i6F7Cg&sig2=hzeNyQMztp_XXDpzZNivjw (http://www.google.ca/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwi7i4W_3evNAhUCSD4KHUQNA0kQtwIIGjAA&url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DDtDotqLx6nA&usg=AFQjCNG5Es2srxOFDQVrSi39Gbc3i6F7Cg&sig2=hzeNyQMztp_XXDpzZNivjw)
à ce sujet on réalise que même si la notion est réelle la façon de l illustrer en
considérant la norme FF comme universelle se révèle au final plus une source de confusion qu une approche pédagogique efficace!
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: TQM le 14 Juil, 2016, 12:57:03 pm
Cela prend en effet une tournure métaphysique...

pourtant les concepts de base qui différencient DX et FX sont bêtes comme chou...

à moins que je sois bebête et que ne me rends pas bien compte de la complexité du schmilblick ;D
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Nordel le 14 Juil, 2016, 20:27:38 pm
Cela prend en effet une tournure métaphysique...

pourtant les concepts de base qui différencient DX et FX sont bêtes comme chou...

à moins que je sois bebête et que ne me rends pas bien compte de la complexité du schmilblick ;D
Totalement en accord avec toi TQM, après avoir acquis les notions de bases sa
demeure très simple et c est pourquois je dénonce les approches controversés
que l on retrouvent sur le net où ont avance que l ouverture de diaphragme et la sensibilité
varie en fonction du format!
Les bloggeurs font parfois cet exercice dans le simple but de nous convaincre
de leurs compétences!
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: adupuis le 14 Juil, 2016, 21:58:41 pm
Curieusement les boîtiers FX ont la fonction recadrage DX ; toutefois le liseré délimitant le crop DX pourrait être plus contrasté ; une analogie est possible avec le viseur d'un Leica M, permettant d'appréhender la périphérie du champ visé, et d'anticiper les menaces d'intrusion.
Par ailleurs la focale a une définition facile à représenter avec le schéma d'une lentille convergente simple traversée par des rayons parallèles venant de l'infini, d'autres inclinés dont ceux non déviés passant par le centre optique.
Cdt
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: littlbear le 14 Juil, 2016, 23:30:08 pm
Totalement en accord avec toi TQM, après avoir acquis les notions de bases sa
demeure très simple et c est pourquois je dénonce les approches controversés
que l on retrouvent sur le net où ont avance que l ouverture de diaphragme et la sensibilité
varie en fonction du format!
L'ouverture ne change pas en fonction du capteur. C'est toujours le même objectif avec le même diaphragme. Ce qui change, c'est le résultat et donc la profondeur de champ. Juste un exemple, avec un D7000, à une focale de 85 mm, une ouverture de f/2.8 et le sujet à 10 mètres, on a une profondeur de champ de 1.56 mètres. Si je prends maintenant un D700, je dois me rapprocher à 6.66 mètres (10/1.5 = 6.66) pour retrouver le même cadrage. J'ai donc une profondeur de champ de 1.03 mètres. Pour avoir une profondeur de champ de 1.56 mètres, je dois fermer le diaphragme à f/4 (bon si on veut être précis avec les nombres, on n'arrive seulement à une profondeur de champ de 1.47 mètres).

Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Nordel le 15 Juil, 2016, 07:31:18 am
L'ouverture ne change pas en fonction du capteur. C'est toujours le même objectif avec le même diaphragme. Ce qui change, c'est le résultat et donc la profondeur de champ. Juste un exemple, avec un D7000, à une focale de 85 mm, une ouverture de f/2.8 et le sujet à 10 mètres, on a une profondeur de champ de 1.56 mètres. Si je prends maintenant un D700, je dois me rapprocher à 6.66 mètres (10/1.5 = 6.66) pour retrouver le même cadrage. J'ai donc une profondeur de champ de 1.03 mètres. Pour avoir une profondeur de champ de 1.56 mètres, je dois fermer le diaphragme à f/4 (bon si on veut être précis avec les nombres, on n'arrive seulement à une profondeur de champ de 1.47 mètres).
Tu a tellement raison littlbear et sans mettre des chiffres tu l avait bien mentionner
un peut plus tôt dans ce post!
Et dans la même veine ont obtient le même niveau de bruit à 1600 iso en apsc qu à 3200 en FF (+ ou moins), à condition de comparer la même marque, la même résolution
et la même génération!
Jean Christophe expliquait bien un peu plus tôt que les plus petits photosites des apsc ont besoin de plus de lumière pour acheminer un même signal.

Ce sont des conséquences de l usage de l apsc et avec quelques notion de base
ce n est pas si sorcier et de chercher à inventer des règles de conversions empiriques
tel que les équivalence de nombres F ou de sensibilité c est franchement à mon avis
tiré par les cheveux!
Sans compter que si la règle du nombre F sème plus de confusion qu autre chose
celle des iso est beaucoup trop fragile car dès que l on fait la comparaison
sans tenir compte de la génération ont se plante aussitôt!
Par exemple comparer le bruit d une image semblable a 3200 iso entre un D700
et un D500 et la règle vient de prendre le bord!
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Pr. Blurp le 15 Juil, 2016, 07:50:01 am
Et dire que toute cette cacophonie vient de ce puceron qu'est le cercle de confusion dont la définition floue et mal cadrée vient jeter le trouble dans les calculs de profondeur de champ.

A cela s'ajoute l'opposition entre ceux qui comparent à focale égale et ceux qui comparent à angle de champ égal.

Sans accord sur les définitions et le protocole de comparaison, les points de vue ne sauraient converger.

Ayant procédé de mon côté à un test rigoureux en laboratoire (http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=111946.msg1053779#msg1053779), la conclusion ne saute pas aux yeux, c'est le moins qu'on puisse dire.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 03 Août, 2016, 12:25:33 pm
Je dirais plutôt un 105-300mm f/2.8 f/4  :)

Donc les EXIF sont truquées ? (encore un coup de VW ?)
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 03 Août, 2016, 12:27:00 pm
105 300 f 2.8 en terme d'ouverture et qui réagira grosso modo comme un f 4 sur FX en terme de pdc.

Ah, ça explique l'un des points d'opposition en être DX et FF : la PdC. (Il faut vraiment que je me fasse prêter un FF pour me rendre compte. Encore un coup à se faire embarquer le portefeuille, tel que je me connais...)
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 03 Août, 2016, 12:39:49 pm
Je ne pensais pas soulever un tel tumulte d'avis... et j'avoue ne pas tout saisir. Je note toutefois beaucoup d'infos intéressantes, la plus marquante étant l'explication de la différence de PdC entre Dx et FF.

Je me suis probablement mal exprimé : je m'attendais à voir une différence de cadrage, et en fait de proximité, entre ce que je vois dans mon viseur (i.e. l'image passe dans l'objectif, rebondit sur le miroir et monte dans le viseur) et la photo obtenue (i.e. l'image passe dans l'objectif, tape dans le capteur donc elle est agrandit de 1.5x, et atterrit dans la carte).

Or (j'ai un exemple très précis en tête, avec un portrait) j'ai exactement (à droite et à gauche, et en "sensation de distance") sur la photo, ce que je voyais dans le viseur. D'où l'évocation du viseur 100%, ce que je sais être le cas sur le D7000 (le mien, donc).

MAIS, depuis le lancement du sujet, j'ai fait une photo de la Lune (ok, rien d'exceptionnel). La distance  ;D  donnait une petite bille dans le viseur, sur laquelle je voyais quand même les contours des mers. Presque plus petit qu'à l'oeil nu, d'ailleurs (malgré mon 200 x 1,5, excusez!). Et à l'écran, sans zoom, en vue 100% c'est carrément très beau (ci-joint). Juste pour voir mais c'est un autre sujet, il me tarde que la météo me permette d'essayer le kenko 1.4 récemment arrivé avec mon 55-300.

Bref, merci à tous pour vos réactions (y compris celles à venir), vos conseils et ... vos magnifiques photos, que je peux admirer dans les galléries ou vos sujets. "ça donne envie"... de bosser  ;D   Bonnes vacances à tous.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Pr. Blurp le 03 Août, 2016, 12:52:44 pm
MéiveupacomprendrlebougrrrGRRRgrrrrr! >:( >:( >:( >:(

Va dans un champ tracer un cercle de 10m de rayon et plante sur la circonférence un piquet tout les 87cm.
En te positionnant au centre du cercle, les piquets seront écartés de 5°.

Avec un 50mm en DX tu apercevras 6 piquets (~26°) dans le viseur, avec un 50mm en FX tu en verras presque 9 (~39°). Les piquets auront à-peu-près la même taille apparente dans le viseur en DX ou FX, mais comme le viseur DX est plus étroit, on en voit moins. Sur le capteur, c'est pareil.

Pour voir 9 piquets en DX, il te faudra une focale de 33mm. Les piquets te sembleront alors plus petit dans le viseur, comparé au FX avec un 50mm. Sur le capteur, c'est pareil. mais comme le capteur DX est lui aussi plus petit, les piquets garderont la même proportion que sur le capteur FX avec un 50mm.

Sur la carte-mémoire, la photo est un tableau de chiffres où longueur et largeur métriques sont sans signification.
Il n'y a qu'un nombre de lignes et de colonnes.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: corderaide le 03 Août, 2016, 13:44:53 pm
Je ne pensais pas soulever un tel tumulte d'avis... et j'avoue ne pas tout saisir. Je note toutefois beaucoup d'infos intéressantes, la plus marquante étant l'explication de la différence de PdC entre Dx et FF.

Je me suis probablement mal exprimé : je m'attendais à voir une différence de cadrage, et en fait de proximité, entre ce que je vois dans mon viseur (i.e. l'image passe dans l'objectif, rebondit sur le miroir et monte dans le viseur) et la photo obtenue (i.e. l'image passe dans l'objectif, tape dans le capteur donc elle est agrandit de 1.5x, et atterrit dans la carte).

Or (j'ai un exemple très précis en tête, avec un portrait) j'ai exactement (à droite et à gauche, et en "sensation de distance") sur la photo, ce que je voyais dans le viseur. D'où l'évocation du viseur 100%, ce que je sais être le cas sur le D7000 (le mien, donc).

MAIS, depuis le lancement du sujet, j'ai fait une photo de la Lune (ok, rien d'exceptionnel). La distance  ;D  donnait une petite bille dans le viseur, sur laquelle je voyais quand même les contours des mers. Presque plus petit qu'à l'oeil nu, d'ailleurs (malgré mon 200 x 1,5, excusez!). Et à l'écran, sans zoom, en vue 100% c'est carrément très beau (ci-joint). Juste pour voir mais c'est un autre sujet, il me tarde que la météo me permette d'essayer le kenko 1.4 récemment arrivé avec mon 55-300.

Bref, merci à tous pour vos réactions (y compris celles à venir), vos conseils et ... vos magnifiques photos, que je peux admirer dans les galléries ou vos sujets. "ça donne envie"... de bosser  ;D   Bonnes vacances à tous.
Ce que tu vois dans le viseur est EXACTEMENT ce qui arrive sur le capteur, pour un viseur qui couvre 100% du champ. Ni plus ni moins. Donc si tu cadres quelque chose, tu auras la même chose sur ton capteur (pour un viseur théoriquement parfait, qui couvre 100% du cadre).

Un viseur optique se caractérise par trois paramètres :
* le champ couvert : les viseurs bas de gamme sont autour de 93% (je crois), les HDG à 100%, les télémétriques comme chez Leica ou Fuji (déporté) au dessus de 100% parce qu'ils n'ont pas le choix
* le grossissement : sur les APS-C HDG, autour de x1 (ou 100%), sur les plein format HDG autour de x0.72 (ou 72%), l'exception notable étant le 1Dx de Canon (et son successeur) à x0.76 (et je crois l'ancien flagship de Sony en monture A qui était à x0.74)
* la taille du capteur, qui induit un facteur x0.67 entre un plein format et un DX.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: 50F1,4 le 28 Sep, 2016, 19:21:10 pm
Bonjour cher(e)s ami(e)s,

j'ai honteusement lassé tomber le sujet, et je viens à peine de (re)lire les derniers commentaires, notamment l'explication avec le cercle de 10m dont je remercie l'auteur : bien vu la différence de cadrage entre DX et FX... mais ce n'était pas ma question, que je vais tâcher de ré-exprimer clairement.

Puisque j'ai un boitier DX, le capteur induit un facteur de zoom de 1.5, d'où la notion "d'équivalent FF" quand on discute focale. Donc, mon 80-200 f/2,8 fait du 120-300 f/2,8 FF (youpi, vu le tarif du "vrai"  :lol:). Quand je cadre Tatie Marcelle avec le montant de la baie vitrée à gauche, et la poignée de la baie vitrée à droite, je les vois dans le viseur. Mon objectif est calé sur une focale dite F (quelle qu'elle soit) que je me permets d'appeler FF, puisque l'image passe dans l'objectif, tape dans le miroir et arrive dans mon oeil via mon viseur. Point de facteur zoom du capteur, d'où mon appellation "FF".

Et là, je déclenche. Donc le miroir se lève, le capteur "prend" l'image. Et là, on a le fameux facteur de zoom. Donc, normalement, le montant à gauche et la poignée à droite ne devraient plus se voir! Et là, en vous écrivant ça, je me dis : "dis donc, crétin, il ne te vient pas à l'esprit que le constructeur t'a fait un miroir qui fait du 1,5x aussi, précisément pour éviter que tu rates tes cadres ?".

ça vous semble débile ?
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: stratojs le 28 Sep, 2016, 19:32:55 pm
... C'est une simple question d'arithmétique, il suffit de réviser un peu.

https://www.youtube.com/watch?v=lP9PaDs2xgQ

Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: corderaide le 28 Sep, 2016, 19:55:09 pm
ça vous semble débile ?
Oui.

;D

Ce que tu vois dans un viseur (100%) c'est précisément ce qui sera sur ton capteur. Que ça soit un DX, un FX ou un moyen format.
Le grossissement n'a rien à voir dans l'histoire, c'est "juste" du confort et de l'ergonomie.
Titre: Question métaphysique DX/FX
Posté par: Weepbitterly le 01 Oct, 2016, 21:22:50 pm
Et là, je déclenche. Donc le miroir se lève, le capteur "prend" l'image. Et là, on a le fameux facteur de zoom. Donc, normalement, le montant à gauche et la poignée à droite ne devraient plus se voir! Et là, en vous écrivant ça, je me dis : "dis donc, crétin, il ne te vient pas à l'esprit que le constructeur t'a fait un miroir qui fait du 1,5x aussi, précisément pour éviter que tu rates tes cadres ?".

C'est encore plus simple : ce que tu vois dans le viseur, c'est ce qui passe à travers l'objectif, et c'est ce qui atteint le capteur lorsque tu déclenches. En DX ou en FX.

Pas besoin de convertir ou d'avoir un miroir supersonique, spécial 1.5x.

C'est aussi simple que cela : ce que tu vois dans le viseur sera exactement ce que tu verras sur l'image. 

Si on veut être scientifiquement exact, on tiendra compte du fait que certains viseurs ne couvrent pas totalement 100% de l'image qui arrive au capteur, mais uniquement 95% ou 97%. C'est du bonus, l'image enregistrée étant légèrement plus grande que l'image vue.
 
Pour faire très simple et très basique, il faut se dépêcher d'oublier ces facteurs de conversion FX/DX, qui ne font qu'augmenter la confusion, et juste regarder ce qu'on voit dans le viseur, c'est ce qu'il y aura sur la photo.