Publicité

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #15 le: 13 Août, 2018, 22:43:24 pm »
Les objectifs, c'est au photographe ce qu'est la clé au mécanicien!
Bien sur il y a la clé "kifaittout" (enfin tout presque mal et rien de vraiment bien quoi) Résultat des courses, dans l'atelier il y en a un nombre certain ( à douille pour cliquet 1/4 ,  cliquet 1/2, longue, spéciale bougie, plate, plate à cliquet.....)  certaines sont interchangeables et d'autre non.

Quand on souhaite un niveau de qualité (et se faire plaisir en tant qu'amateur) Il en va de même avec les objectifs et plus on est diversifié dans les sujets, plus on trouve de besoin (je ne prend pas l'objectif macro pour aller aux 24h du mans et inversé ment le 200-500 pour le paysage ou la macro, ça ne le fait pas trop.

Ceci dit, avant d'ouvrir la bourse, on peut toujours se poser la question. Si je me le paye, qu'est ce que je ferais de plus avec ce nouvel objectif ? ;  si je le laisse en vitrine, qu'est ce que je loupe ?. C'est avec ces questions que je définit mon besoin et que je décide

Mais comme dit dans les réponses, les amateurs, nous sommes tous un peu atteint ...
D700 D500 Z6 D810 F2AS F3HP FM2  80-200/2.8 17-55/2.8 300/4 12-24/4 24-120/4 sb800 Sigma 8-16/4.5-5.6 macro 60/2.8 200-500/5.6

Publicité

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #16 le: 13 Août, 2018, 22:44:50 pm »
Mais comme dit dans les réponses, les amateurs, nous sommes tous un peu atteint ...

Quand on aime, on ne compte pas ou presque pas !

*

Hors ligne MathieuGuzzi

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #17 le: 14 Août, 2018, 08:45:41 am »
Quand on aime, on ne compte pas ou presque pas !

ouai j'achète même des accessoires pour des objectif que je n'ai pas ! 

 =D =D =D
D610 , Samyang 14 mm , Zeiss Distagon T* 35mm f/2.0 ZF.2 et 70-200 AF-S f4
http://www.mathieudumesny.fr

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #18 le: 15 Août, 2018, 18:18:07 pm »
La seule question à te poser, c'est l'utilité de la chose. J'ai également commencé avec un D7200, et un 50mm. Puis un 11-16 Tokina, un 18-35 Sigma et un 105 macro Nikon; et finalement j'ai tout revendu pour passer au Fuji XT2 en kit et le 23mm. J'veux pas lancer un débat Nikon / Fuji ou reflex / hybride, c'est pas la question et personne n'est jamais d'accord puisqu'il n'y a pas de réponse, mais concernant le GAS, honnêtement, moins de matos plus de photo. Plus jamais me trimbaler avec 8kg sur le dos à vouloir tout faire en même temps.
Et je pense que la grosse majorité des photographes de renom ont un matos très restreint (aucun jugement de valeur ici, juste un constat).
Passé au Fuji XT2, mais garde Nikon à l'œil

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #19 le: 15 Août, 2018, 20:36:59 pm »
Je commence à avoir quelques objectifs en stock (7 également). Mais hors de question de tout trimbaler à chaque fois. Avant de partir, je me pose deux secondes et j'adapte le set en fonction de la thématique / lieu. Le piège c'est effectivement de vouloir tout trimbaler à chaque fois.

Au final pour mes dernières vacances je suis parti avec deux boitiers (dont un pour le fiston) et trois objectifs (24-85 FX,  18-70 DX et un Samyang 14mm car j'avais en tête de tenter des photos de ciel de nuit).

Lorsque je pars faire des photos de sport en extérieur, je part généralement avec deux objectifs & deux boitiers ce qui me permet d'avoir un set finalement assez polyvalent (un 300mm f4 et un 17-50 2.8 ou un 50 1.8) sans pour autant trimbaler une tonne de matos.

Pour les balades photos, je pars généralement avec un seul boitier / un seul objectif (j'apprécie particulièrement en FX le 24-85 Nikon qui est très polyvalent) en me mettant finalement une petite contrainte sur le type de photos que je vais faire (ce qui est assez interessant du coup)

Après il est vrai que j'ai quelques objectifs qui sortent du coup un peu plus rarement (Sigma 70-200 2.8, Sigma 150 2.8), mais c'est pas pour autant que je m'en sépare car il peuvent répondre à quelques cas d'emplois particuliers.

Maintenant il s'agit de 7 objectifs parce que j'ai deux boitiers (un FX et un DX). Si je me séparais du DX, ca retomberait à 5 sans pour autant avoir de trou dans les plages focales.

Signature Outside (TM)

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #20 le: 19 Août, 2018, 20:31:08 pm »
Je pense que c'est la "maladie" commune des gens qui font la photo depuis trop peu de temps et qui n'ont pas encore trouvé leur voie, leur style. Certains ne la trouvent jamais, ne progressent pas et restent donc victimes de cette "maladie". Il y a aussi les geeks qui ne sont pas vraiment photographes en réalité et qui affichent fièrement toute la liste de leur matos en signature sur les forums.

Au début, on veut toucher à tout et par manque de pratique réelle, on pense qu'il ne faut surtout pas de trou de focale dans son parc optique. C'est une erreur. Quand on sait ce qu'on veut, où on veut aller, qu'on affine son style, cette maladie passe et on définit avec précisions ce dont on a besoin. L'appareil photo et les objectifs ne sont que des outils qui permettent de produire un résultat.
[...]

Ca peut être aussi lié à l'évolution du matériel (transition vers FX) et l'évolution des besoins. Et du coup il y a un "historique"  ;D
Signature Outside (TM)

*

En ligne karlito

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #21 le: 19 Août, 2018, 21:22:52 pm »
Je pense que c'est la "maladie" commune des gens qui font la photo depuis trop peu de temps et qui n'ont pas encore trouvé leur voie, leur style. Certains ne la trouvent jamais, ne progressent pas et restent donc victimes de cette "maladie". Il y a aussi les geeks qui ne sont pas vraiment photographes en réalité et qui affichent fièrement toute la liste de leur matos en signature sur les forums.

Au début, on veut toucher à tout et par manque de pratique réelle, on pense qu'il ne faut surtout pas de trou de focale dans son parc optique. C'est une erreur. Quand on sait ce qu'on veut, où on veut aller, qu'on affine son style, cette maladie passe et on définit avec précisions ce dont on a besoin. L'appareil photo et les objectifs ne sont que des outils qui permettent de produire un résultat.

Tout ça me fait penser que je ne saurais trop vous conseiller de regarder les vidéos sur l'excellente chaine YT de Sean Tucker. (il faut maitriser un peu l'anglais)

https://www.youtube.com/channel/UC_43mQmHwHPTBBqImFrWU3Q

Que l'on aime ses photos ou pas, son style ou pas, ce type est un vrai photographe qui pense comme un photographe. Il donne pas mal de clés et de bons conseils. On peut commencer par là par exemple:









Bonjour Pirate33.

Merci pour ta réponse apporté au sujet.

Je me reconnais dans une partie de ton message car lorsque j'ai débuté je voulais aucun trou dans mon parc d'objectifs. Malgré ça, je suis content d'avoir fait mes erreurs, c'est ce qui m'a fais progresser.
Depuis ces deux dernières années, je suis conscient et satisfait de mon évolution. Je ne m'estime pas geek, collectionneur ou autre. 
Concernant mon style : difficile à dire si je l'ai ou pas, j'aime toucher à tout. Macro, paysage, animalier, portrait... Faut-il absolument être rangé dans une case et être un type de photographe?

Ayant de bonne notion en anglais je n'hésiterez pas à regarder les vidéos de Sean Tucker. Merci du partage.

Te concernant  Pirate, ça fais combien de temps que tu fais de la photo ? As tu fais des erreurs dans tes débuts ?

Amicalement.

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #22 le: 19 Août, 2018, 22:06:28 pm »
Je pense que c'est la "maladie" commune des gens qui font la photo depuis trop peu de temps et qui n'ont pas encore trouvé leur voie, leur style. Certains ne la trouvent jamais, ne progressent pas et restent donc victimes de cette "maladie". Il y a aussi les geeks qui ne sont pas vraiment photographes en réalité et qui affichent fièrement toute la liste de leur matos en signature sur les forums.

Au début, on veut toucher à tout et par manque de pratique réelle, on pense qu'il ne faut surtout pas de trou de focale dans son parc optique. C'est une erreur. Quand on sait ce qu'on veut, où on veut aller, qu'on affine son style, cette maladie passe et on définit avec précisions ce dont on a besoin. L'appareil photo et les objectifs ne sont que des outils qui permettent de produire un résultat.

Tout ça me fait penser que je ne saurais trop vous conseiller de regarder les vidéos sur l'excellente chaine YT de Sean Tucker. (il faut maitriser un peu l'anglais)


Je suis assez d'accord par contre je nuancerais un poil. Comme tu le dis il faut surtout trouver sa voie et je crois qu'on peux justement mettre sa patte graphique dans différents domaines (macro, paysage...).

J'ai regardé le matériel de différents photographes connues dans le domaine du paysage et je me rends compte qu'ils n'ont pas tant de matériel que ça et pas forcément le meilleur ou dernier cri. La plupart ont un 1 boitier et 3-4 bons objectifs.

Pour ma part plus je progresse et moins je pense au matériel ou alors justement je définis mieux ce dont j'ai besoin. Le "véritable" plaisir commence à venir lorsqu'on trouve sa patte graphique/artistique. Après chacun son truc...
« Modifié: 19 Août, 2018, 22:09:16 pm par Hun7er »

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #23 le: 19 Août, 2018, 22:14:10 pm »

Non, absolument pas. Je n'ai jamais dit ça. Mais on peut avoir un style dans plusieurs domaines. Trouver sa voie et son style, c'est d'ailleurs à mon avis le but ultime en photo quand on est passionné. Le point commun des grands photographes, quelque soit le domaine, c'est que tu peux prendre deux de leurs photos au hasard, n'importe lesquellles, elles vont "matcher" l'une à côté de l'autre, que ce soit en terme de colorimétrie ou de lumière. Parce qu'il y a une constance dans leur manière de prendre des photos, dans l'orientation de la lumière, dans le matériel utilisé, dans l'ouverture choisie, dans la colorimétrie etc...

La même manière de photographier quelques soient les circonstances, c'est à dire, à contre jour ou à l'ombre (toujours), à la plus grande ouverture possible (toujours), en surexposant les photos (toujours), les couleurs sont toujours les mêmes (les verts par exemple) etc etc... C'est la constance qui donne le style et qui fait qu'un photographe est reconnaissable.


Chapeau, ça fait plaisir de voir quelqu'un parler de cette manière, c'est exactement ça dont je me rends compte à force de regarder des photos. Par exemple Alexandre Deschaumes que j'apprécie beaucoup, ses images sont reconnaissables que ça soit du paysage, du portrait ou autre.

Une fois qu'on a trouvé son style il y'a une constance au niveau des photos proposées.

Moi c'est qui me fait encore défaut, mes images sont encore "aléatoire" au niveau du résultat final.

Le fait d'avoir beaucoup de matériel peut rassurer mais en fait c'est pire, on devient "esclave". on s'encombre l'esprit à se dire alors je vais prendre quels objectifs, ah mais si je ne prends pas celui là je vais rater telle photo.

A présent lors d'une sortie je me concentre sur quelques sujets et j'essaie d'affiner successivement la composition.
« Modifié: 19 Août, 2018, 22:22:31 pm par Hun7er »

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #24 le: 19 Août, 2018, 22:36:27 pm »
Oui ça fait 4-5 mois que je m'intéresse à la photographie plus en tant qu'art que juste souvenir de voyage.
J'ai effectué un stage photo de 2 jours où j'ai pu prendre mes meilleurs photos qui a radicalement changé ma vision de la photographie avec une photographe proche d'Alexandre Deschaumes. Les stages photo ça permet de progresser aussi...plus qu'un nouvel objectif.

J'ai acheté aussi un grand nombres de vidéo sur le post traitement avec photoshop et que j'essaie d'appliquer sur mes images. Effectivement je suis dans cette réflexion de qu'est ce que je veux comme résultat final, je tends plutôt vers un style qui fait "naturel" même si gros post traitement, des "belles" couleurs pas fade plutôt pastelles pas trop saturées d'un chouilla sombre.
Pour résumer héroic fantasy, pas sirupeux, pas synthétique/digitale comme certains où les textures sont bouffées par un post traitement pas assez fin.

EDIT : tu parlais de trouver sa couleur verte, c'est marrant je galère justement sur cette couleur  :lol:

« Modifié: 19 Août, 2018, 22:43:39 pm par Hun7er »

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #25 le: 20 Août, 2018, 10:54:55 am »
Chacun son style de photo, et donc son matériel associé.
Un photographe qui aime photographier aussi bien du paysage que de l'animalier ou du portrait, le tout en faisant un peu de street photography n'est pas moins bon, ni n'a fait de mauvais choix. On pourra toujours dire qu'il a un peu moins de maitrise technique car il pratique moins chaque thème photographique, mais il aura une maitrise technique plus polyvalente. La pratique de la photo n'étant pas une compétition mais un loisir, on fait ce que l'on veut du moment que chacun y trouve son compte.

Donc pas de règle concernant le nombre d'objectifs ou autres accessoires. Le seul point étant d'éviter d'acheter du matériel se révélant par la suite inutile (ou inutilisé) car pas adapté à ce que l'on voulait, ou bien d'une qualité de rendu insuffisant, ou limitant la créativité du photographe, etc...

Perso, petit exercice que je fais cette année avec mon projet 52 est de lister les objectifs utilisés dans l'année. Ainsi, je verrai lesquels étaient de bons achats et lesquels se sont révélés finalement peu utiles.


J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #26 le: 20 Août, 2018, 11:11:22 am »
Salut Pierre,

Si je prend l'exemple que tu cites, dans mon cas ça serait le Tamron 70-200 et le Sigma 17-50. Les autres pour les 7,5 mois passés je n'ai pas du faire plus que 500 photos avec.

C'est déjà pas si mal 500 photos (sauf si tu les as toutes jetées à la corbeille ;D).
Il faut aussi relativiser le nombre de photos/utilisations de l'objectif avec le nombre d'opportunités. Il est clair que je n'utilise pas mon 200-500mm aussi souvent que mon 35mm. Et pourtant je le considère comme un très bon achat, dont je profite pleinement pour faire des photos de sport et animalière quand je pars faire une voyage de rando en pleine nature. Malheureusement, je ne peux pas être tout le temps en vacances à parcourir les parcs nationaux de tous les pays.

*

En ligne karlito

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #27 le: 20 Août, 2018, 11:58:25 am »
Chacun son style de photo, et donc son matériel associé.
Un photographe qui aime photographier aussi bien du paysage que de l'animalier ou du portrait, le tout en faisant un peu de street photography n'est pas moins bon, ni n'a fait de mauvais choix. On pourra toujours dire qu'il a un peu moins de maitrise technique car il pratique moins chaque thème photographique, mais il aura une maitrise technique plus polyvalente. La pratique de la photo n'étant pas une compétition mais un loisir, on fait ce que l'on veut du moment que chacun y trouve son compte.

Donc pas de règle concernant le nombre d'objectifs ou autres accessoires. Le seul point étant d'éviter d'acheter du matériel se révélant par la suite inutile (ou inutilisé) car pas adapté à ce que l'on voulait, ou bien d'une qualité de rendu insuffisant, ou limitant la créativité du photographe, etc...

Perso, petit exercice que je fais cette année avec mon projet 52 est de lister les objectifs utilisés dans l'année. Ainsi, je verrai lesquels étaient de bons achats et lesquels se sont révélés finalement peu utiles.

Ah super idée ! C'est la deuxième année que je renouvelle mon projet 52. Ca peut être intéressant de faire une analyse des objectifs que j'ai utilisé pour mon projet depuis janvier 2017 (Date où j'ai commencé on premier projet 52) !
merci pour l'astuce :)

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #28 le: 20 Août, 2018, 15:02:58 pm »
Nulle besoin de parcourir les parc nationaux, il te suffit juste de sortir pour admiré différents specimens d'animaux sauvage en liberté de race humaine  :lol: :lol: :lol: :lol: :D :D ;D ;D ;D =D =D :O :O

blague à part, j'ai déjà sorti mon 200-500mm pour faire des photos sur les bords de Seine. Mais bon, ca manque de discrétion.

J'ai 7 objectifs. Ai-je le syndrome d'acquisition de matériel ?
« Réponse #29 le: 20 Août, 2018, 16:29:24 pm »
Pour les envieux ou pour les personnes photographiées en colère?

Publicité