Sony A9
« Réponse #15 le: 28 Avr, 2017, 06:24:13 am »
Les premiers retours de testeurs arrivent.
Ce qui impressionne et séduit c'est l'AF qui est au moins au niveau des deux gros derniers reflex pro. Et aussi le confort de la visée ininterrompue et le silence total.
Ce qui revient en négatif c'est l'ergonomie du boitier très petit.. le boitier qui s'étouffe quand on rempli le buffer (220 RAW...)
En qualité d'image ca monterait un peu moins bien en iso et la dynamique serait un peu en dessous du A7Rii donc la nouvelle tech capteur a un prix.
Nikon D850 / Z6 / Tamron 15-30 VC USD / Nikon 24-70 S / Tamron 70-200 G2  / Tamron 35 VC USD / Tamron 85 VC USD / Nikon 300 PF VR / Nikon 400 G VR / Sigma 500 S /  TC14E III / TC1401
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

*

Hors ligne brunocb750

Sony A9
« Réponse #16 le: 30 Avr, 2017, 22:30:03 pm »
Sony a de la marge !

Le D5 à une dynamique à 100 iso de 12,3 et mode sport est à 2434 propre, rien d' affolant aux compteurs.
L'A7R II avec ses 42 MPX est à 13,9 et 3434 iso.

20 Mpx contre 42 en BSI
20Mpx face à 24 en BSI avec, à mon avis un traitement exemplaire des Jpeg direct comme l'A7RII.
L'un des capteur est aussi plus défini mais la différence est là pas d'une grandeur de 2.
A mon avis cela va faire mal mais on en revient au choix du parc optique et une possibilité de compatibilité totale avec des montures différentes.

Le boitier s'assoit au bout de 200 Raw en rafale (?) : Quel dommage et quel scandale !  :lol:

Mais le D5 après 200 raw, ça donne quoi et un D4S ?

Sacrée avancée pour les fous de la rafales, n'est-ce pas !

...

« Modifié: 30 Avr, 2017, 22:35:53 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Sony A9
« Réponse #17 le: 01 Mai, 2017, 00:36:39 am »
Je m'intéresse de moins en moins aux mesures DXO, je préfère largement manipuler les fichiers bruts et me faire une idée, certains écarts a priori marqués sur DXO sont ridicules en réalité, et certains écarts non mesurés par DXO sont assez marquants en vrai. :)
Et SURTOUT, les scores "bruts" DXO (la mesure Sport notamment) sont complètement délirants. Un petit exemple : D500 vs D5300. Quasiment même note en sports (1324 pour le D500, 1338 pour le D5300 : a priori, ils sont indiscernables), sauf que dans les mesures plus fines...



(Idem en profondeur tonale, même si l'écart est moindre, et égalité sur le reste.)
De la même façon, puisque tu amènes sur la table le sujet du D5, contre l'A7R II, le Nikon est meilleur en DR à hauts ISO (profondeur tonale mais marginal), l'A7R II prend l'avantage sur le SNR18% et la color sensibily. Bref, le but c'est pas de disserter 150 ans sur des courbes DXO, et c'est deux confrontations parmi d'autres.

Mais il faut vraiment que tu arrêtes (et tu n'es pas le seul) de prendre pour vérité absolue les scores DXO. Vraiment, j'insiste, ça n'est pas rendre justice au gros travail de mesures avec des courbes bien plus parlantes que trois chiffres (sport/landscape/portrait). Les scores DXO, je vais le dire poliment, mais c'est de la grosse daube et c'est un benchmark stérile tellement c'est réducteur, surtout quand la masse des objectivistes en fait une parole d'évangile (et on en arrive à des âneries du genre "qualité d'image d'un APSC d'il y a 4 ans = top of the line APSC actuel", dans les faits c'est pas mal faux même en se tenant aux mesures DXO, les vraies avec des vraies courbes).
Et ça n'est pas non plus rendre justice au fait qu'un appareil photo, ça n'est pas qu'un capteur. C'est toute une machinerie autour (ergonomie, construction, AF et jean passe).

Pour le buffer, 200 ou 241 images de buffer, la différence est inintéressante : personne ne shoote 8s d'affilée en rafale à 12fps hormis pour le sprint en athlétisme. Pour le traitement des JPEG, Sony ne m'a jamais réellement convaincu (téléphones comme appareils photos : ils ont de bons hardware, mais le soft bof ; le D500 (et donc probablement le D5) m'ont nettement plus plu sur leur façon de gérer contrastes et couleurs, je suis vraiment impressionné).

Cela étant dit, je reste très curieux de l'A9, je pense vraiment que Sony a franchi une étape pour les mirrorless. Après, ça ne sera pas le modèle qui fera choir de leurs perchoirs CaNikon et les reflex, mais c'est peut-être une prémisse.

*

Hors ligne brunocb750

Sony A9
« Réponse #18 le: 01 Mai, 2017, 14:13:28 pm »
de ton graphique, je ne vois qu'un IL de dynamique de différence et cette IL ne te fait pas gagner un IL de sensibilité.
Ce qui était mauvais à 1600 iso devient médiocre car la restitution des nuances est meilleure.
La situation s'améliore...
 
Ca se tient parfaitement, rien d'anormal.
Je ne me permets pas de critiquer les données Dxomark.
Elles existent et cela fait un tout à analyser avec d'autres tests sérieux, reproductibles avec une base de données pour comparer et situer les choses.

Le D500 gagne des Jpeg plus propres, plus définis par un traitement interne revu et un fameux picture control 2 et son paramètre clarté.
En Raw, tu dois gagner un chouille en bruit et 1IL moyennement propre ( et encore !).

Désolé de le redire mais le D5 n'affole pas les compteurs par rapport à son prix, son capteur, sa dynamique, sa balance des blancs tirant outrageusement, comme le D500, vers le bleu face au capteur 2 fois plus défini de l'A7R2 et ses -2IL de vision nocturne.

Reste que ces 2 boitiers ne s'adressent pas à la même clientèle et aux mêmes besoins.

Le D5 pouvait assurément être meilleur au niveau des données bruts capteur.

De toute façon le réflex dans sa forme et son approche actuelle va disparaitre pour une refonte obligatoire.
Les CA parlent d'eux mêmes.
Actuellement on peut faire tout aussi bien, mieux ou différent, dans un boitier plus petit et moins lourd.
Pour cela , il faut le vouloir et avoir les capacités techniques et intellectuelles pour produire en parallèle une formule différente.

Seule l'optique qualitative ouvrant à F2.8 ou plus est un frein à la compacité.
Ce point risque de ne pas évoluer sauf peut être avec l'apparition du fameux capteur incurvé (Sony toujours...), formule qui devrait simplifier la conception des optiques. 
Mais le capteur incurvé n'est toujours pas proposé sur le marché.
On peut supposer que le process n'est pas suffisamment fiable (déchets) pour être rentable, tout en posant des soucis nouveaux.

Pour revenir à l'aps-c, oui ça plafonne depuis le D7000.
Les données sont là pour le prouver.
On n'est bien arrivé au maxi des possibilité de ce format et des gains bruts, une sorte de plafond technologique.

Le D500 en est la preuve puisque l'on perd 4Mpx au passage car la définition traditionnelle était de 24mpx.

Demain, on va nous reproposer un 16Mpx revu et optimisé à la BSI pour gagner en dynamique et sensibilité.
Pourquoi pas si il y a plus de polyvalence en tout et avoir enfin du 800 iso aussi propre que du 100.

La solution ne se fera pas par Nikon.
C'est une certitude pour être juste un intégrateur.

Pour l'heure, seuls constats sûr : Sony est très dynamique et son choix technologique confirme un potentiel énorme. Lorsque la volonté est présente...
Ce n'est pas rose pour autant mais le réflex à miroir n'est pas parfait non plus pourtant la formule n'est pas nouvelle...  ;/
« Modifié: 02 Mai, 2017, 00:10:33 am par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Sony A9
« Réponse #19 le: 01 Mai, 2017, 20:59:20 pm »
Je me garderais bien de spéculer sur les plafonds de technologie. Je ne suis pas spécialiste du domaine, et d'expérience quand on ne connait pas un domaine en technologie, on dit rapidement beaucoup d'âneries.

Peut-être que le plafond actuel est une question de demande des clients. Je vois plus de personnes désireuses d'un FX raisonnablement pixelisé et performant que des amateurs de capteurs surrésolvants. Tu en fais partie, mais je ne pense pas que tu sois l'usager lambda.

Pour ce qui est du D5, le capteur n'est pas réputé bon à bas ISO, mais de visu, le considérer moins bon que l'A7R II est une contrevérité. Regarde la scène test DPReview, à 25600 ISO (ou au moins au dessus de 12800 ISO), le D5 est franchement moins bruité (que l'A7R II en obtu mécanique, en e-shutter c'est bien pire).
Pourtant, DXO annonce le Sony nettement meilleur que le Nikon sur le score Sports. D'où ma remarque : les scores bruts DXO c'est caca, il faut regarder les mesures précises et les scènes test, c'est nettement plus éclairant.

Pour mon graphique, je compare D500 et D5300, qui ont le même score en sports. Tu vois bien que ce score est pas du tout calibré correctement, vu l'absurdité du truc (le score est le même mais y'a bien un ISO complet de différence...).


Sur le reste, entre la construction, l'ergonomie, l'AF, etc. nul doute que le D5 a plu et plaît pas mal aux photographes, à raison. Mais tu as raison, ce ne sont pas les mêmes besoins, et pour avoir les fichiers les plus propres

*

Hors ligne brunocb750

Sony A9
« Réponse #20 le: 02 Mai, 2017, 00:49:54 am »
A 3200 iso, il est très bon. valeur sport c'est 3400.

ne me parle pas de 6400 (acceptable semble t-il mais pas pour mon usage à mon avis) et encore moins 12800 iso.

On ne peut pas comparer raisonnablement une montée en iso avec des capteurs aussi différents : l'un fait 20 Mpx, l'autre 42, l'un fournit le désert en panorama (mauvaise fois je le reconnais  ::) ), l'autre du détail sur le Caktus situé à 50 mètres...

C'est la seule référence a être dans le vert à 6400 iso en tirage A2 (comparaison bruit) et en "qualité d'image selon la sensibilité" on est proche des 6400, la couleur orangée arrive au delà de 12800.
On est dans l'exceptionnel pour un capteur très haute définition.
Cette référence semble même surpasser tous les capteurs moins définis.
Sur la même base de tests, le D5 est à un peu plus de 800 iso (déjà couleur jaune !) et encore 800 iso, vert pour la sensibilité  ... 6400 dans le jaune et A 12800 il est dans la couleur orangée.

Qualité d'image sur tirage A2 à 100 iso, au revoir le D5 (3 crans d'écart), un peu normal sur ce point, heureusement.  :lol:

données CI - tests et mires identiques, comparaison même taille de tirage (D5 forcément défavorisé sur certains points)
Pour l'aps-c , il n'y a pas besoin d'être devin ni divin pour constater que les perf capteurs stagnent depuis un certain temps !

Les constructeurs optimisent la gestion du bruit interne au boitier en JPEg par un savant lissage dégradant les détails et par des optimisations annexes et utiles (ça arrive de temps en temps), AF et grossissement viseur pour D500 par exemple.

Il faut juste savoir ce que l'on veut et surtout ce que l'on ne veut plus et pour cela il faut des données chiffrées autres que celles des constructeurs.  :)

Merci à SOny de fournir Nikon... sinon nous aurions des capteurs Canon mais les canonistes semblent satisfaits. 

Comme quoi les données chiffrées ne sont pas essentielles.  ;)

Je stoppe de mon côté car cet A9 et l'auteur de ce fil valent bien mieux que des échanges semi-stériles.

Le A9 est une tentative très intéressante pour donner toutes les lettres de Noblesse aux hybrides et assoir la notoriété de SOny pour devenir l'incontournable incontesté dans le secteur.

pensez hybride, pensez Sony ! ...

"Petit mais costaud, Sony qui chante (et non La pie)"
« Modifié: 02 Mai, 2017, 15:46:56 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Sony A9
« Réponse #21 le: 15 Mai, 2017, 20:04:37 pm »
Tiens, une vidéo partagée par SonyAlphaRumors qui montre l'AF par détection d'oeil.
C'est complètement dingue ce truc... sachant qu'on voit la même chose dans le viseur, sans coupure de la visée en shootant...

J'en suis franchement à me demander si je dois pas commencer à réfléchir à un switch progressif et au moins partiel vers Sony.
Nikon D850 / Z6 / Tamron 15-30 VC USD / Nikon 24-70 S / Tamron 70-200 G2  / Tamron 35 VC USD / Tamron 85 VC USD / Nikon 300 PF VR / Nikon 400 G VR / Sigma 500 S /  TC14E III / TC1401
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

Sony A9
« Réponse #22 le: 15 Mai, 2017, 23:25:37 pm »
En pleine lumière. Je vais rester dubitatif jusqu'à voir la même en conditions lumineuses difficiles, là les mirrorless peuvent des fois lâcher avant les reflex.

Sony A9
« Réponse #23 le: 16 Mai, 2017, 07:09:51 am »
1/160s F2.8 iso 360 (edit: ISO320) c'est un intérieur pas super lumineux.
Ca marchera pas dans le noir ok..
Tout l'événement de présentation avait été fait en intérieur avec plein de sports différents ca marche très bien.
« Modifié: 16 Mai, 2017, 18:43:03 pm par Virindi77 »
Nikon D850 / Z6 / Tamron 15-30 VC USD / Nikon 24-70 S / Tamron 70-200 G2  / Tamron 35 VC USD / Tamron 85 VC USD / Nikon 300 PF VR / Nikon 400 G VR / Sigma 500 S /  TC14E III / TC1401
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

*

Hors ligne brunocb750

Sony A9
« Réponse #24 le: 16 Mai, 2017, 15:25:31 pm »
1/160s F2.8 iso 360 c'est un intérieur pas super lumineux.
Ca marchera pas dans le noir ok..
Tout l'événement de présentation avait été fait en intérieur avec plein de sports différents ca marche très bien.

>Le problème ne se pose même pas. Mos reflex ne peuvent pas faire avec une sensibilité AF à 0ILn voir -1IL en mode LV pour le meilleur.

Le Sony (A7RII puisque A9 non testé) fait le point à -2IL, viseur ou écran avec un cadrage facile par une visée optimisée...
prestation absente encore une fois avec nos reflex.

 ;)

switcher, j'y pense depuis l'apparition de l'A7RII.
Sony ne proposait rien à l'époque du D800, priorité à Nikon...

En tout manuel pas de souci, bien au contraire grâce à ce très grand viseur, le mode loupe, la visée optimisée (reste à découvrir les possibilités avec flashs, 10 unités en ma possession...  ::) )
Pour une bague évoluée permettant d'installer les objectifs à monture Nikon, la première version Comline a connu quelques soucis sérieux.
La version numéro 2 est trop récente pour s'emballer.

Mais pour moi les choses sont pliées, avec grip bien entendu, prix de cet accessoire plus accessible par rapport à un grip Nikon tout en offrant plus de prestations parce que Nikon ne se foule pas (touches profondeur de champ et FN inutilisable en mode portrait) !

autre test intéressant :

http://leblogphoto.net/2017/05/03/la9-de-sony-un-test-montrant-la-rapidite-de-la-mise-au-point-automatique-de-cet-appareil/
« Modifié: 16 Mai, 2017, 15:33:28 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Sony A9
« Réponse #25 le: 17 Mai, 2017, 12:13:32 pm »
Tu fais souvent la MAP en Liveview ?

Pour la MAP en liveview, Nikon est moins bon que Canon, pour des raisons de choix de technologie, mais ça tu le sais déjà. Le dual pixel est une techno plein de potentiel, tu ne devrais qu'apprécier si tu essayes chez eux.

Mais en MAP en conditions lumineuses délicates, les reflex sont encore très solides, pas de soucis sur ce point-là.

*

Hors ligne brunocb750

Sony A9
« Réponse #26 le: 17 Mai, 2017, 14:15:19 pm »
Il y a un truc que tu ne saisis pas Corderaide.

Le mode LV des reflex à miroir est inutilisable pour de la photo d'action ou de la photo "de tous les jours" hors photo de paysage ou nature morte.

Avec un hybride, tout repose sur le système LV, qui n'est pas LV puisque n'existant pas, que tu aies l'oeil au viseur ou les yeux à 20 cm de l'écran.

conception et approche totalement différentes

un jour il faudra que tu regardes à travers le viseur optique d'un A7RII car tu sembles faire parti des personnes bien fermés à l'hybride avec des on dit datant des 1er hybrides.
Tu seras fort surpris et admiratif à faible lumière, cas typique d'un magasin de vente traditionnel où j'ai utilisé le Sony : un sérieux plus pour la photo d'intérieur.

En plus le viseur est spacieux et relègue le viseur d'un FF comme Nikon au second plan.
Nikon pourrait revoir son système de visée avec un coef plus élevé et un recul plus important... mais est-ce dans le cahier des charges des futures références.

Ca évolue méchamment côté hybride sur tous les points.
face à cela, on a un nouvel AF à 55 points, ne pas prendre en compte les 153 point qui ne sont que marketing pour ne pas pouvoir les sélectionner et une couverture plus importante...
93% de l'autre côté face à D5, de 400 (A7RII) à 693 points AF.

C'est juste hallucinant et très impressionnant.
Le potentiel semble énorme.
Cela explique l'approche Sony a vouloir être présent sur le secteur des boitiers pro.
L'avenir est devant.
L'avenir est à l'hybride mais l'avenir est incertain pour être en changement perpétuel (cas de la branche Samsung  :'( )

« Modifié: 18 Mai, 2017, 17:45:02 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

Sony A9
« Réponse #27 le: 17 Mai, 2017, 22:01:57 pm »
Je ne pense pas avoir critiqué l'EVF, Bruno ;D

C'est une techno pleine de potentiel qui finira par dépasser l'OVF, assurément. Mais on est pas encore là, quoique ça soit tout à fait exploitable en photo.

Pour de la photo d'action, pourquoi prendre un liveview sur un reflex ? Le viseur optique est encore nettement plus pertinent que l'électronique pour des histoires de consommation d'énergie, même si Sony a annoncé de grands progrès en autonomie. Quel est l'intérêt du liveview pour un reflex en photo d'action, vraiment ?

Sinon, je pense que Sony gagnera le cœur des pros quand ils auront un service pro au niveau de CaNikon. Ils ont jusqu'aux JO pour faire leurs preuves.

Pour ce qui est du nombre du point, c'est comme la taille de l'optique ou de l'engin : c'est pas la taille ou le nombre qui compte. (Par contre je te rejoins sur la couverture AF de l'A9, égalée par le seul D500 chez les reflex.)

Sony A9
« Réponse #28 le: 17 Mai, 2017, 23:12:26 pm »
Un youtubeur photographe assez connu Tony Northrup a beaucoup insisté sur le confort d'avoir un viseur ininterrompu en shootant lors de la présentation officielle.
Le peu de temps qu'il a eu l'A9 dans les mains (5 heures) a suffit pour lui faire dire qu'il "déteste" avoir le miroir du D500 qui claque devant ses yeux et le bruit qui va avec quand il a pris le reflex pour faire des comparaisons.
Alors tout à fait exploitable le mot est faible. Autant les A7 sont pas ultra rapides, là c'est autre chose.

L'autonomie annoncée de ~450 photos en utilisation normale; en mitraillant il a fait 6500 (six mille cinq cent) photos sur une batterie.. (pas de shutter mécanique)
Nikon D850 / Z6 / Tamron 15-30 VC USD / Nikon 24-70 S / Tamron 70-200 G2  / Tamron 35 VC USD / Tamron 85 VC USD / Nikon 300 PF VR / Nikon 400 G VR / Sigma 500 S /  TC14E III / TC1401
http://www.flickr.com/photos/96833549@N08/

Sony A9
« Réponse #29 le: 17 Mai, 2017, 23:42:51 pm »
Ouais enfin à raison de 20fps tu arrives vite à 6000 images. C'est pour ça que le protocole CIPA existe, pour ne pas pénaliser les boîtiers qui ont des rafales plus faibles niveau autonomie.

Sinon, Northup aime beaucoup l'A9, et en effet ça a des chances d'être un game changer vis-à-vis des reflex.