[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #15 le: 18 Juil, 2016, 08:18:48 am »
Salut tout le monde, salut Drake,
Je te trouve bien dur, Chris 1950 nous a annoncé la couleur dès le début et je ne pense pas qu'il revendique le statut d'"Artiste" avec ce "visuel à sa manière" (comme ça je ne me mouille pas non plus :lol:). En l'appelant "Hommage à Léon (Zitrone), ça serait peut-être mieux passé, mais hein, bon...
Pour te suivre, on est d'accord que cela n'a pas le même message, la même portée que les bouteilles de Coca de Warhol par exemple, mais le principe reste le même, piquer un truc pour en faire un autre et nous livrer un résultat qui change notre perception. On aime, où on n'aime pas  ;)
« Modifié: 18 Juil, 2016, 09:59:59 am par jojo53 »
"Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être." Frédéric Dard
Jardins éphémères et autres -> Flickr

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2785
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #16 le: 18 Juil, 2016, 19:11:31 pm »
Le probléme n'est pas d'avoir ou non le statut d'artiste. Le probléme n'est pas d'utiliser le concept d'une image de quelqu'un, car ceci est tout à fait "légal" (là on parle de droit). Pour moi le probléme est éthique : utiliser l'image de quelqu'un (ici le cameraman ou la chaîne de télé propriétaire de l'image) et se la faire sienne par le jeu de passe-passe d'ajout d'une texture ou changement d'une balance de couleur ou effet de flou n'est à mon sens pas acceptable dans le cadre d'une publication, même si c'est pour un simple avis. Cet avis on peut se le faire soi-même. À partir du moment où on "publie", c'est qu'on a la prétention de montrer un vrai travail personnel, de le soumettre à la critique. Un exercice d'entraînement se fait chez soi et ne se publie pas, surtout si on part d'une image faite par quelqu'un d'autre. C'est une question de respect.

Prendre une photo (donc faire sa propre image), y ajouter une texture de son cru ou libre de droit (une texture n'est pas une œuvre, c'est une texture) trouvée sur la toile c'est faire une vision personnelle de sa propre image. Là c'est tout autre chose.

Après je ne juge pas le côté esthétique, la réussite de l'effet...bref le côté technique de la chose qui peut être excellent et transformer radicalement l'image de départ au point même de  la sublimer.
Je regarde simplement que cette "transformation" n'est pas sur la base de d'une image personnelle. C'est un simple exercice personnel...qui alors n'a pas à être publié selon moi.

C'est comme ces "compositeurs" électro (oui je parle de ceux comme celui des cérémonies d'ouverture et fermeture de l'Euro) qui nous pondent des daubes qui enflamment les foules  en mixant différentes "sons" d'autres personnes. Pour moi c'est de la m***e innommable en boîte. Et leur valeur artistique est nulle à mon sens.

Je suis peut-être dur, oui je le reconnais, mais telle est mon opinion.
Bien sûr je n'ai aucune animosité contre l'initiateur de ce fil, je livre simplement mon opinion sur la chose et sur ce que je me serais interdit ou autorisé à faire. Après chacun est libre de faire comme bon lui semble.
« Modifié: 18 Juil, 2016, 19:13:23 pm par Drake »
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

*

Hors ligne Weepbitterly

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #17 le: 18 Juil, 2016, 20:12:08 pm »
Il est bien évident que cette image ne peut en aucun cas être "personnelle", au sens où tu l'entends.

Seules quelques rares motos TV et Photo accréditées peuvent proposer cet angle de vue, depuis le milieu de la route. Tous les photographes et vidéastes "personnels" sont forcément relégués sur les bas-côtés.

On peut discuter à perte de vue sur 'l'authenticité" de la performance créatrice, celle qui s'appuie sur la prise de vue de quelqu'un d'autre.

Je te suggère toutefois d'essayer, toi aussi,  de photographier la diffusion TV du Tour de France. C'est tous les jours entre, environ, 14h00 et 17h30 sur la 3 puis la 2.

Si tu n'es pas familier du tour à la TV, tu découvriras immédiatement que l'écran est "pollué" par des logos et des informations de course dans tous les coins ; et que les cameramen privilégient (évidemment) des cadrages d'actions en mouvement, en vidéo continue et en format 16/9. Pas vraiment compatibles avec une image fixe, dans un cadre 3/2, une fois les incrustations éliminées :D

Il ne s'agit donc pas simplement d'appliquer un filtre "Aquarelle". Je suis certain que, pour proposer son image, Chris1950 a du en faire quelques dizaines ou centaines, qui se sont révélées inexploitables.

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #18 le: 21 Juil, 2016, 21:22:57 pm »
Oh! merci Weep, je n'avais pas suivi toutes les étapes de la discussion, pas assez narcissique sans doute, mais tu me sembles avoir bien résumé mon point de vue, qui n'est ni celui d'un créateur ni celui d'un artiste, j'aime bien le Tour, c'est tout, et je ne publie QUE dans la galerie critique, c'est là où se rencontrent plein de sensibilités et de rationalités différentes qui toutes sont enrichissantes :)
« Modifié: 21 Juil, 2016, 21:31:07 pm par Chris1950 »

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2785
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #19 le: 23 Juil, 2016, 15:27:37 pm »
Oui bon il s'agit donc d'un simple "nettoyage" d'écran pour enlever les diverses incrustations, d'une remise en format 3:2 par recadrage de la partie interessante de l'écran, mais ca c'est le rôle du capteur qui est déjà dans ce format (avec peut-être d'un léger crop pour isoler la partie désirée) et enfin de l'application de l'effet ou des effets. Si l'émission est en "direct" (sans possibilité d'arrêt sur image) il faut déclencher au bon moment...partie la plus difficile car on ne sait pas ce que la régie va décider et si on attend "trop" c'est une autre caméra qui prendra peut-être le relais dans la seconde suivante, avec une toute autre vue.
Donc le plus dur et le plus long "travail" est d'attendre la bonne image devant son écran de TV et d'avoir le réflexe de déclencher (comme dans la réalité à part que là on n'y est pas) quand la "bonne" image passe. Je ne doute pas des dizaines de clics possibles pour obtenir l'image désirée mais le nombre n'en fait pas la valeur. Là n'est pas le probléme. Cette image est "volée", quoi que l'on puisse en dire puisque l'original n'est pas dans le boîtier mais dans les "bandes" (désolé pour le vocabulaire désuet) de la chaîne qui diffusait l'émission.

Je reste donc bien campé dans mon avis précédent. Mis à part l'exercice "pour s'amuser" (mais on peut faire joujou tout seul -sans public- à ce genre de chose) ou s'exercer pour voir ce que produit tel ou tel autre effet, je ne vois pas l'utilité de montrer une telle image hors du cercle familial...et même dans ce cadre là jai un doute. La montrer sous entend déjà qu'on la considère comme sienne (ce qui n'est visiblement pas le cas) Et le fruit d'un travail personnel abouti ( de À à Z).


Je vais faire une démonstration par l'absurde, par analogie : je peux prendre une video ici sur NP faite par JC. Je chope une image qui me plait (tiens par exemple un portrait serré de JC) que je vais bidouiller avec effet Dragan, un changement du fond et y adjoindre un vignetage pour simuler un effet rétro 1900 et hop...poste en critique. Le tout en 30 minutes maxi sous Photoshop (oui oui pas plus de temps nécessaire et encore je suis large). L'image sera peut-être belle mais je doute que JC apprécie beaucoup et de toute façon cette image de lui ce n'est pas moi qui l'ai prise. Donc hormis l'amusement et la rigolade que ca m'aura procuré pour la bidouille je n'aurais pas le droit (légal et moral) de la diffuser, même en critique. Le probléme est bien là !
« Modifié: 23 Juil, 2016, 15:29:08 pm par Drake »
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

*

Hors ligne Weepbitterly

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #20 le: 23 Juil, 2016, 21:34:43 pm »
L'exemple d'Andy Warhol, cité plus haut, avec ses reproductions de canettes de soupe Campbell ou de Coca-Cola, ou l'image de Marilyn Monroe, etc., est l'exemple typique de la création à partir d'un existant créé par d'autres.

On peut mettre au même niveau les créations musicales de certains D.J., à partir de "samples" créés par d'autres. Ou les spectacles avec l'image holographique d'un artiste disparu.
 
Récupérer, et éventuellement détourner, l’œuvre pré-existante d'autrui n'annule pas pour autant l'apport créatif.

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2785
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #21 le: 24 Juil, 2016, 11:16:14 am »
Pour les DJ j'ai déjà dit un peu plus haut ce que j'en pense...
Pour Andy Warhol, est sauf erreur de ma part, il est certes parti d'une photo mais a fait à partir d'elle une peinture. C'est tout à fait différent. La photo n'a servi que de modèle.
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

*

Hors ligne Weepbitterly

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #22 le: 24 Juil, 2016, 12:01:04 pm »
Le procédé technique utilisé pour Marilyn est une photographie sérigraphiée sur toile, procédé de reproduction par excellence.

Et pareil pour son Liz Taylor ("Ten Lizes") par exemple.

Dans les deux cas, des photos dont il n'est pas l'auteur.

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #23 le: 24 Juil, 2016, 13:01:07 pm »
Chris lui-même a affirmé ne pas être dans une démarche d'artiste  ;)

Je trouve que la comparaison avec ceux qui ont " recyclé " des photos ou objets, musiques, pour leur donner une portée artistique et créative personnelle va trop loin, car on ne peut comparer un essai individuel, sans prétention artistique, avec l'activité de quelqu'un qui ne fait que ça, un artiste professionnel en somme.

Bien sûr que même dans ce cas, il y a d'épouvantables plagiats sans intérêt qui cherchent à faire passer tout et n'importe quoi pour une œuvre. Le concept d'art et de création est utilisé à toutes les sauces, sous prétexte qu'il y a de la subjectivité dans tout ça.....
Si on creuse les définitions, le sens, le contexte, les intentions, et qu'on définit des critères, on s'aperçoit pourtant que l'art n'est pas un fourre-tout.

Mais la discussion - sur ce qui est ou non possible, utilisable, pour créer -me paraît très éloignée de l'intention initiale de Chris.
La comparaison avec Warhol ne tient pas puisque celui-ci agissait dans un contexte artistique complet, avec des intentions qui touchaient une volonté d'associer des domaines et des personnes de tous bords ( musiciens, cinéastes, intellectuels excentriques, poètes, danseurs, etc...), tout ce petit monde se retrouvant dans l'atelier new-yorkais  ( " factory " ), scène expérimentale pour une communauté artistique imprégnée de la mentalité des années "pop ", dans une mouvance rebelle, en prise directe avec le narcissisme de tous les participants.

Il est trop facile de sortir un " détail " ( l'utilisation d'une photo de quelqu'un d'autre à des fins créatives) pour argumenter sur ce qu'on peut faire ou pas, ici et maintenant, avec une seule photo tirée d'un écran TV.

Le contexte, le sens de ce que l'on fait, l'intention, et bien sûr, l'utilisation, la destination, sont essentielles pour porter un jugement.
« Modifié: 24 Juil, 2016, 13:18:38 pm par bozart »
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #24 le: 24 Juil, 2016, 13:16:32 pm »
C'est amusant, ce matin je me suis dit "tiens, étonnant que bozart ne soit pas encore intervenue sur ce fil"
Excellente analyse  :D
"Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être." Frédéric Dard
Jardins éphémères et autres -> Flickr

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #25 le: 24 Juil, 2016, 13:19:52 pm »
 :)
Je manquais de temps !
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne Weepbitterly

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #26 le: 24 Juil, 2016, 21:28:44 pm »
La comparaison avec Warhol ne tient pas puisque celui-ci agissait dans un contexte artistique complet, avec des intentions qui touchaient une volonté d'associer des domaines et des personnes de tous bords ( musiciens, cinéastes, intellectuels excentriques, poètes, danseurs, etc...), tout ce petit monde se retrouvant dans l'atelier new-yorkais  ( " factory " ), scène expérimentale pour une communauté artistique imprégnée de la mentalité des années "pop ", dans une mouvance rebelle, en prise directe avec le narcissisme de tous les participants.

Andy Warhol, dont on oublie trop souvent qu'il est issu du monde de la publicité et du marketing, et qui revendique délibérément son statut d' "escroc" (entre guillemets) de l'art moderne http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/a/andywarhol395279.html , n'est certes pas le meilleur exemple. Uniquement pour cette raison.

Lui, tout comme Roy Lichtenstein (*) et les autres papes du pop art, naviguent à la lisière de l'art - dedans ou dehors, qui sait? - et surtout sans se prendre au sérieux.

Jusqu’à la tentative de meurtre d'Andy Warhol, dont il a réchappé de peu et qui, on le comprend, a changé sa vision.

Il est trop facile de sortir un " détail " ( l'utilisation d'une photo de quelqu'un d'autre à des fins créatives) pour argumenter sur ce qu'on peut faire ou pas, ici et maintenant, avec une seule photo tirée d'un écran TV.
Le contexte, le sens de ce que l'on fait, l'intention, et bien sûr, l'utilisation, la destination, sont essentielles pour porter un jugement.

Il s'agit simplement de citer quelques exemples connus de tous, et largement documentés.


(*) Contemporain de Andy Warhol et connu pour ses reprises de scènes de "comics" US et son utilisation d'emballages de chewing gums.
« Modifié: 24 Juil, 2016, 21:33:20 pm par Weepbitterly »

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #27 le: 26 Juil, 2016, 08:04:49 am »
...
C'est comme ces "compositeurs" électro (oui je parle de ceux comme celui des cérémonies d'ouverture et fermeture de l'Euro) qui nous pondent des daubes qui enflamment les foules  en mixant différentes "sons" d'autres personnes. Pour moi c'est de la m***e innommable en boîte. Et leur valeur artistique est nulle à mon sens.
...
Là je te suis à 100 %, même si je concède que cela peut plaire et... qu'au final je m'en fiche, tant qu'on ne me force pas à écouter.
Mais heureusement, il y en a quand même qui s'amusent en plagiant un célèbre détournement. Pas sûr qu'ils aient tous apprécié non plus  :lol: :lol: :lol:

"Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être." Frédéric Dard
Jardins éphémères et autres -> Flickr

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #28 le: 27 Juil, 2016, 22:31:34 pm »
Coucou,
une question me vient à lire cette exégèse sur mon honteux plagiat, est-ce que ça existe, la création, l'authentique, la vraie, celle qui ne doit rien à rien, vierge de toute influence, née de rien toute neuve? A moins de croire en dieu, je vois pas bien...

*

Hors ligne Weepbitterly

[chris1950] les forçats de la route
« Réponse #29 le: 27 Juil, 2016, 23:24:12 pm »
Question existentielle...

Mais où situes-tu le curseur ? :D

Même en photographiant une fleur sauvage en pleine nature, on peut légitimement se demander qui l'a créée. Parthénogenèse, évolution Darwiniste, Créateur divin, ou autre hypothèse non identifiée à ce jour ?

Je ne me réfère même pas aux variétés végétales de toutes sortes, dans l'agriculture et l'horticulture, créées par l'homme, en croisant et en sélectionnant des variétés pré-existantes... et encore moins aux variétés OGM.

Mais j'ai quand même le sentiment que le curseur peut être poussé bien à droite avant d'atteindre le plagiat caractérisé (c'est seulement mon sentiment personnel).

Le plagiat "consiste à copier un auteur ou accaparer l'œuvre d'un créateur dans le domaine des arts sans le citer ou le dire, ainsi qu'à fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet, délibérément ou par négligence, de désigner" https://fr.wikipedia.org/wiki/Plagiat.

On voit bien que le plagiat a deux caractéristiques :

- 1 - Il doit s'agir de copier une œuvre originale protégée par le droit d'auteur (c'est à dire une œuvre caractérisant la personnalité artistique de son auteur), ou de s'en inspirer si fortement que ça en devient reconnaissable ; et

- 2- sans citer la source.

Sur ton image de coureurs cyclistes, on peut déjà fortement discuteur le caractère "original" de l’œuvre (c.a.d. la vidéo photographiée).

Et s'il s'agit simplement de citer la source pour éviter le plagiat, ce n'est pas si compliqué.

« Modifié: 27 Juil, 2016, 23:28:05 pm par Weepbitterly »