Nikon Passion : Communauté Photo

Apprendre la photo - pratiquer => Critique Photo - recevez des avis sur vos photos => Critique Photo Abstrait (création) => Discussion démarrée par: Chris1950 le 12 Juil, 2016, 22:01:55 pm

Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 12 Juil, 2016, 22:01:55 pm
Salut tou(se)s
c'est-y de l'art ou bien du sport, ou du plagiat télévisuel? Qu'importe, ça me plait bien. Et à vous?
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: bozart le 12 Juil, 2016, 22:03:57 pm
C'est de l'art conceptuel   :lol: (où est la photo ? )
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 12 Juil, 2016, 22:06:21 pm
Bozart Bozart tu vas trop vite, la foto la voici!
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: bozart le 12 Juil, 2016, 22:35:50 pm
Ah oui, en effet  :D
Mais tu parlais d'art, je me précipite !!

L'effet aquarelle est assez plaisant dans une ambiance qui fait penser à de la pluie ( mais quand je regarde une image comme celle-ci, je ne pense plus du tout à de la photo ).
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 12 Juil, 2016, 22:43:14 pm
En effet c'est bien un bel orage qui s'abat sur les épaules des coureurs! Si tu ne penses plus à de la photo, à quoi penses-tu?
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 12 Juil, 2016, 23:17:25 pm
Les conditions climatiques suggèrent en effet qu'il s'agit de la 9ème étape, celle de dimanche 10/07, arrivée en Andorre, sous un orage de grêle.

L'angle de vue, exceptionnel,  suggère quant à lui que l'image a été faite depuis une moto suiveuse.

L'expression "plagiat télévisuel" utilisée par l'auteur suggère enfin que le photographe n'était pas sur la moto suiveuse, mais plutôt "au sec", devant son téléviseur. Impression confirmée par l'importante pixellisation entre le 1er et le 2ème coureur, ou bien sur la cuisse du 1er coureur.

Ce qui n'enlève rien à la qualité descriptive ni à la force de suggestion du cliché.

L'effet "aquarelle" est très bien vu. Il faudrait juste éliminer la pixellisation trop présente :

Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 13 Juil, 2016, 11:12:49 am
@ weepbitterly
en effet j'étais bien au sec et pas en Andorre! Quant aux photos d'écran télé, pas facile d'obtenir une image de base à peu près exploitable. Quellessuggestions pour éliminer les zones pixellisées? (J'ai un vieux photoshop 7)
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 13 Juil, 2016, 11:56:33 am
Avec les versions anciennes de Photoshop, je ne vois guère que le tampon ; ou éventuellement un copié-collé d'une autre zone ou d'une autre image, avec la difficulté de faire un raccord propre.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 13 Juil, 2016, 19:54:21 pm
Excellent, Jaunia :lol:
Merci Weepbitterly pour les retouches, c'est mieux ;)
Avec le pouce,c'est fastidieux mais on n'a rien sans rien, et c'est loin d'être parfait ... Voici quand même.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: bozart le 13 Juil, 2016, 20:53:25 pm
Dans l'idée d'aquarelle, je préfère la première car les pixels font penser au grain d'un papier épais pour cette technique.
C'est aussi ce qui fait que je ne pense plus à de la photo, mais à une esquisse.

Sans rejeter l'intérêt des techniques mixtes courantes dans le domaine de l'art, je suis plus perplexe concernant la photo. C'est peut-être parce qu'elle est immatérielle par nature : de la lumière qu'on a capturée…
Peut-être aussi parce qu'elle est un procédé et un support : quand on dit " c'est une photo", l'image est sur un support créé spécialement pour elle ( je déteste qu'une photo soit tirée sur une toile, elle perd son sens, la toile aussi ).
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 13 Juil, 2016, 22:35:16 pm
Pas loin d'être de ton avis, Bozart, j'ai tendance à préférer aussi la première mouture.
C'est plus un tableau qu'une photo, car retravaillée à l'aide des techniques apportées par le numérique. Les peintres aussi travaillent avec la lumière, mais leur travail s'inscrit dans la durée, pas au 1/100eme de seconde!
Quant au support photographique spécifique, c'est  la plaque puis le film argentique, puis le capteur, donc une écriture de l'instant, la capture de ce qui n'était pas et n'a plus été. Un instantané, dit-on, supposé montrer la réalité, alors qu'en fait il n'est qu'une vision subjective du réel. Quant au support final de l'image, toile, papier ou autre, ça ne me semble pas très important, sinon d'un strict point de vue esthétique.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: jojo53 le 14 Juil, 2016, 09:42:35 am
Salut tou(se)s
c'est-y de l'art ou bien du sport, ou du plagiat télévisuel? Qu'importe, ça me plait bien. Et à vous?
Oui, pour répondre à la 2ème question. Pour la 1ère à choix multiple, il me semble plutôt que c'est l'amalgame réussi qui compte. Dans ta création tous les éléments sont bien équilibrés et permettent de transformer une somme de banalités en quelque chose d'intéressant, de différent à regarder. Saisir l'instant caméra par un instant photo et le laisser se reposer, un peu dilué dans les contours d'une aquarelle, casse les codes habituels de notre perception pour nous amener au vif du sujet. La boucle est bouclée  :lol:
La version de Weepbitterly est la plus adaptée je trouve, et si possible, un tirage sur Vélin bien structuré devrait aussi donner un excellent rendu.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 14 Juil, 2016, 20:02:15 pm
La boucle est bouclée  :lol:

:D Pas encore, on n'en est qu'à la 12ème étape :D
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 14 Juil, 2016, 20:07:39 pm
Merci Weepbitterly pour les retouches, c'est mieux ;)

Ta retouche en #9 est plus soignée dans les détails. Exemple : le long de la jambe du coureur de tête (en tête sur l'image :D ). De mon côté, j'ai fait du rapide pour illustrer le propos.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 17 Juil, 2016, 11:06:01 am
Je suis très embêté par cette image...et pourtant un fervent adepte du bidouillage et des traitements étranges pour transformer une photo en "autre chose"*.
Plusieurs choses me gênent :
- d'où provient cette image ? Si c'est une photo de l'écran de télé alors pour moi c'est du plagia pur et dur car l'auteur ...n'en est pas l'auteur. Ce n'est pas parce qu'on met un quelconque traitement sur une image de quelqu'un d'autre que cette dernière devient la notre. Trop facile ! Enfin c'est mon sentiment.
 - si cette image appartient bien à celui qui l'a prise, c'est une image de sport qui n'a selon moi pas à être en "Abstrait (créations)" car ce n'est pas abstrait (on identifie bien de quoi il est question) et ce n'est pas non plus une creation (une composition de plusieurs images ou une creation à la base type art conceptuel) d'autant que l'effet n'est pas "énorme" mais tout juste une personnalisation de la vision. Maintenant je sais aussi que sur NP le fait même d'ajouter une texture ou de faire un décalage de colorimétrie peut être considéré par certains comme une altération rédhibitoire qui fait basculer l'image de la catégorie photographie à "retouches extrême" lui faisant par là même perdre son statut de photographie . C'est une façon de voir (que je ne critique pas car chacun a le droit de penser ce qu'il veut mais que je trouve toutefois extrémiste et qui n'est pas du tout la mienne) qui pourrait effectivement permettre de justifier la présence de cette image dans cette catégorie.

Voilà donc ce qui me dérange dans cette image.

* Quand je dis "autre chose" j'entends toujours photographie mais une photo qui ne représente pas forcément le réel, en tout les cas pas phots descriptives comme peuvent être les photos de reportage pris au sens large du terme.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: jojo53 le 18 Juil, 2016, 08:18:48 am
Salut tout le monde, salut Drake,
Je te trouve bien dur, Chris 1950 nous a annoncé la couleur dès le début et je ne pense pas qu'il revendique le statut d'"Artiste" avec ce "visuel à sa manière" (comme ça je ne me mouille pas non plus :lol:). En l'appelant "Hommage à Léon (Zitrone), ça serait peut-être mieux passé, mais hein, bon...
Pour te suivre, on est d'accord que cela n'a pas le même message, la même portée que les bouteilles de Coca de Warhol par exemple, mais le principe reste le même, piquer un truc pour en faire un autre et nous livrer un résultat qui change notre perception. On aime, où on n'aime pas  ;)
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 18 Juil, 2016, 19:11:31 pm
Le probléme n'est pas d'avoir ou non le statut d'artiste. Le probléme n'est pas d'utiliser le concept d'une image de quelqu'un, car ceci est tout à fait "légal" (là on parle de droit). Pour moi le probléme est éthique : utiliser l'image de quelqu'un (ici le cameraman ou la chaîne de télé propriétaire de l'image) et se la faire sienne par le jeu de passe-passe d'ajout d'une texture ou changement d'une balance de couleur ou effet de flou n'est à mon sens pas acceptable dans le cadre d'une publication, même si c'est pour un simple avis. Cet avis on peut se le faire soi-même. À partir du moment où on "publie", c'est qu'on a la prétention de montrer un vrai travail personnel, de le soumettre à la critique. Un exercice d'entraînement se fait chez soi et ne se publie pas, surtout si on part d'une image faite par quelqu'un d'autre. C'est une question de respect.

Prendre une photo (donc faire sa propre image), y ajouter une texture de son cru ou libre de droit (une texture n'est pas une œuvre, c'est une texture) trouvée sur la toile c'est faire une vision personnelle de sa propre image. Là c'est tout autre chose.

Après je ne juge pas le côté esthétique, la réussite de l'effet...bref le côté technique de la chose qui peut être excellent et transformer radicalement l'image de départ au point même de  la sublimer.
Je regarde simplement que cette "transformation" n'est pas sur la base de d'une image personnelle. C'est un simple exercice personnel...qui alors n'a pas à être publié selon moi.

C'est comme ces "compositeurs" électro (oui je parle de ceux comme celui des cérémonies d'ouverture et fermeture de l'Euro) qui nous pondent des daubes qui enflamment les foules  en mixant différentes "sons" d'autres personnes. Pour moi c'est de la m***e innommable en boîte. Et leur valeur artistique est nulle à mon sens.

Je suis peut-être dur, oui je le reconnais, mais telle est mon opinion.
Bien sûr je n'ai aucune animosité contre l'initiateur de ce fil, je livre simplement mon opinion sur la chose et sur ce que je me serais interdit ou autorisé à faire. Après chacun est libre de faire comme bon lui semble.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 18 Juil, 2016, 20:12:08 pm
Il est bien évident que cette image ne peut en aucun cas être "personnelle", au sens où tu l'entends.

Seules quelques rares motos TV et Photo accréditées peuvent proposer cet angle de vue, depuis le milieu de la route. Tous les photographes et vidéastes "personnels" sont forcément relégués sur les bas-côtés.

On peut discuter à perte de vue sur 'l'authenticité" de la performance créatrice, celle qui s'appuie sur la prise de vue de quelqu'un d'autre.

Je te suggère toutefois d'essayer, toi aussi,  de photographier la diffusion TV du Tour de France. C'est tous les jours entre, environ, 14h00 et 17h30 sur la 3 puis la 2.

Si tu n'es pas familier du tour à la TV, tu découvriras immédiatement que l'écran est "pollué" par des logos et des informations de course dans tous les coins ; et que les cameramen privilégient (évidemment) des cadrages d'actions en mouvement, en vidéo continue et en format 16/9. Pas vraiment compatibles avec une image fixe, dans un cadre 3/2, une fois les incrustations éliminées :D

Il ne s'agit donc pas simplement d'appliquer un filtre "Aquarelle". Je suis certain que, pour proposer son image, Chris1950 a du en faire quelques dizaines ou centaines, qui se sont révélées inexploitables.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 21 Juil, 2016, 21:22:57 pm
Oh! merci Weep, je n'avais pas suivi toutes les étapes de la discussion, pas assez narcissique sans doute, mais tu me sembles avoir bien résumé mon point de vue, qui n'est ni celui d'un créateur ni celui d'un artiste, j'aime bien le Tour, c'est tout, et je ne publie QUE dans la galerie critique, c'est là où se rencontrent plein de sensibilités et de rationalités différentes qui toutes sont enrichissantes :)
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 23 Juil, 2016, 15:27:37 pm
Oui bon il s'agit donc d'un simple "nettoyage" d'écran pour enlever les diverses incrustations, d'une remise en format 3:2 par recadrage de la partie interessante de l'écran, mais ca c'est le rôle du capteur qui est déjà dans ce format (avec peut-être d'un léger crop pour isoler la partie désirée) et enfin de l'application de l'effet ou des effets. Si l'émission est en "direct" (sans possibilité d'arrêt sur image) il faut déclencher au bon moment...partie la plus difficile car on ne sait pas ce que la régie va décider et si on attend "trop" c'est une autre caméra qui prendra peut-être le relais dans la seconde suivante, avec une toute autre vue.
Donc le plus dur et le plus long "travail" est d'attendre la bonne image devant son écran de TV et d'avoir le réflexe de déclencher (comme dans la réalité à part que là on n'y est pas) quand la "bonne" image passe. Je ne doute pas des dizaines de clics possibles pour obtenir l'image désirée mais le nombre n'en fait pas la valeur. Là n'est pas le probléme. Cette image est "volée", quoi que l'on puisse en dire puisque l'original n'est pas dans le boîtier mais dans les "bandes" (désolé pour le vocabulaire désuet) de la chaîne qui diffusait l'émission.

Je reste donc bien campé dans mon avis précédent. Mis à part l'exercice "pour s'amuser" (mais on peut faire joujou tout seul -sans public- à ce genre de chose) ou s'exercer pour voir ce que produit tel ou tel autre effet, je ne vois pas l'utilité de montrer une telle image hors du cercle familial...et même dans ce cadre là jai un doute. La montrer sous entend déjà qu'on la considère comme sienne (ce qui n'est visiblement pas le cas) Et le fruit d'un travail personnel abouti ( de À à Z).


Je vais faire une démonstration par l'absurde, par analogie : je peux prendre une video ici sur NP faite par JC. Je chope une image qui me plait (tiens par exemple un portrait serré de JC) que je vais bidouiller avec effet Dragan, un changement du fond et y adjoindre un vignetage pour simuler un effet rétro 1900 et hop...poste en critique. Le tout en 30 minutes maxi sous Photoshop (oui oui pas plus de temps nécessaire et encore je suis large). L'image sera peut-être belle mais je doute que JC apprécie beaucoup et de toute façon cette image de lui ce n'est pas moi qui l'ai prise. Donc hormis l'amusement et la rigolade que ca m'aura procuré pour la bidouille je n'aurais pas le droit (légal et moral) de la diffuser, même en critique. Le probléme est bien là !
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 23 Juil, 2016, 21:34:43 pm
L'exemple d'Andy Warhol, cité plus haut, avec ses reproductions de canettes de soupe Campbell ou de Coca-Cola, ou l'image de Marilyn Monroe, etc., est l'exemple typique de la création à partir d'un existant créé par d'autres.

On peut mettre au même niveau les créations musicales de certains D.J., à partir de "samples" créés par d'autres. Ou les spectacles avec l'image holographique d'un artiste disparu.
 
Récupérer, et éventuellement détourner, l’œuvre pré-existante d'autrui n'annule pas pour autant l'apport créatif.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 24 Juil, 2016, 11:16:14 am
Pour les DJ j'ai déjà dit un peu plus haut ce que j'en pense...
Pour Andy Warhol, est sauf erreur de ma part, il est certes parti d'une photo mais a fait à partir d'elle une peinture. C'est tout à fait différent. La photo n'a servi que de modèle.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 24 Juil, 2016, 12:01:04 pm
Le procédé technique utilisé pour Marilyn est une photographie sérigraphiée sur toile, procédé de reproduction par excellence.

Et pareil pour son Liz Taylor ("Ten Lizes") par exemple.

Dans les deux cas, des photos dont il n'est pas l'auteur.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: bozart le 24 Juil, 2016, 13:01:07 pm
Chris lui-même a affirmé ne pas être dans une démarche d'artiste  ;)

Je trouve que la comparaison avec ceux qui ont " recyclé " des photos ou objets, musiques, pour leur donner une portée artistique et créative personnelle va trop loin, car on ne peut comparer un essai individuel, sans prétention artistique, avec l'activité de quelqu'un qui ne fait que ça, un artiste professionnel en somme.

Bien sûr que même dans ce cas, il y a d'épouvantables plagiats sans intérêt qui cherchent à faire passer tout et n'importe quoi pour une œuvre. Le concept d'art et de création est utilisé à toutes les sauces, sous prétexte qu'il y a de la subjectivité dans tout ça.....
Si on creuse les définitions, le sens, le contexte, les intentions, et qu'on définit des critères, on s'aperçoit pourtant que l'art n'est pas un fourre-tout.

Mais la discussion - sur ce qui est ou non possible, utilisable, pour créer -me paraît très éloignée de l'intention initiale de Chris.
La comparaison avec Warhol ne tient pas puisque celui-ci agissait dans un contexte artistique complet, avec des intentions qui touchaient une volonté d'associer des domaines et des personnes de tous bords ( musiciens, cinéastes, intellectuels excentriques, poètes, danseurs, etc...), tout ce petit monde se retrouvant dans l'atelier new-yorkais  ( " factory " ), scène expérimentale pour une communauté artistique imprégnée de la mentalité des années "pop ", dans une mouvance rebelle, en prise directe avec le narcissisme de tous les participants.

Il est trop facile de sortir un " détail " ( l'utilisation d'une photo de quelqu'un d'autre à des fins créatives) pour argumenter sur ce qu'on peut faire ou pas, ici et maintenant, avec une seule photo tirée d'un écran TV.

Le contexte, le sens de ce que l'on fait, l'intention, et bien sûr, l'utilisation, la destination, sont essentielles pour porter un jugement.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: jojo53 le 24 Juil, 2016, 13:16:32 pm
C'est amusant, ce matin je me suis dit "tiens, étonnant que bozart ne soit pas encore intervenue sur ce fil"
Excellente analyse  :D
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: bozart le 24 Juil, 2016, 13:19:52 pm
 :)
Je manquais de temps !
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 24 Juil, 2016, 21:28:44 pm
La comparaison avec Warhol ne tient pas puisque celui-ci agissait dans un contexte artistique complet, avec des intentions qui touchaient une volonté d'associer des domaines et des personnes de tous bords ( musiciens, cinéastes, intellectuels excentriques, poètes, danseurs, etc...), tout ce petit monde se retrouvant dans l'atelier new-yorkais  ( " factory " ), scène expérimentale pour une communauté artistique imprégnée de la mentalité des années "pop ", dans une mouvance rebelle, en prise directe avec le narcissisme de tous les participants.

Andy Warhol, dont on oublie trop souvent qu'il est issu du monde de la publicité et du marketing, et qui revendique délibérément son statut d' "escroc" (entre guillemets) de l'art moderne http://www.brainyquote.com/quotes/quotes/a/andywarhol395279.html , n'est certes pas le meilleur exemple. Uniquement pour cette raison.

Lui, tout comme Roy Lichtenstein (*) et les autres papes du pop art, naviguent à la lisière de l'art - dedans ou dehors, qui sait? - et surtout sans se prendre au sérieux.

Jusqu’à la tentative de meurtre d'Andy Warhol, dont il a réchappé de peu et qui, on le comprend, a changé sa vision.

Il est trop facile de sortir un " détail " ( l'utilisation d'une photo de quelqu'un d'autre à des fins créatives) pour argumenter sur ce qu'on peut faire ou pas, ici et maintenant, avec une seule photo tirée d'un écran TV.
Le contexte, le sens de ce que l'on fait, l'intention, et bien sûr, l'utilisation, la destination, sont essentielles pour porter un jugement.

Il s'agit simplement de citer quelques exemples connus de tous, et largement documentés.


(*) Contemporain de Andy Warhol et connu pour ses reprises de scènes de "comics" US et son utilisation d'emballages de chewing gums.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: jojo53 le 26 Juil, 2016, 08:04:49 am
...
C'est comme ces "compositeurs" électro (oui je parle de ceux comme celui des cérémonies d'ouverture et fermeture de l'Euro) qui nous pondent des daubes qui enflamment les foules  en mixant différentes "sons" d'autres personnes. Pour moi c'est de la m***e innommable en boîte. Et leur valeur artistique est nulle à mon sens.
...
Là je te suis à 100 %, même si je concède que cela peut plaire et... qu'au final je m'en fiche, tant qu'on ne me force pas à écouter.
Mais heureusement, il y en a quand même qui s'amusent en plagiant un célèbre détournement. Pas sûr qu'ils aient tous apprécié non plus  :lol: :lol: :lol:
https://youtube.com/watch?v=_fE3-PxWihk
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 27 Juil, 2016, 22:31:34 pm
Coucou,
une question me vient à lire cette exégèse sur mon honteux plagiat, est-ce que ça existe, la création, l'authentique, la vraie, celle qui ne doit rien à rien, vierge de toute influence, née de rien toute neuve? A moins de croire en dieu, je vois pas bien...
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 27 Juil, 2016, 23:24:12 pm
Question existentielle...

Mais où situes-tu le curseur ? :D

Même en photographiant une fleur sauvage en pleine nature, on peut légitimement se demander qui l'a créée. Parthénogenèse, évolution Darwiniste, Créateur divin, ou autre hypothèse non identifiée à ce jour ?

Je ne me réfère même pas aux variétés végétales de toutes sortes, dans l'agriculture et l'horticulture, créées par l'homme, en croisant et en sélectionnant des variétés pré-existantes... et encore moins aux variétés OGM.

Mais j'ai quand même le sentiment que le curseur peut être poussé bien à droite avant d'atteindre le plagiat caractérisé (c'est seulement mon sentiment personnel).

Le plagiat "consiste à copier un auteur ou accaparer l'œuvre d'un créateur dans le domaine des arts sans le citer ou le dire, ainsi qu'à fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet, délibérément ou par négligence, de désigner" https://fr.wikipedia.org/wiki/Plagiat.

On voit bien que le plagiat a deux caractéristiques :

- 1 - Il doit s'agir de copier une œuvre originale protégée par le droit d'auteur (c'est à dire une œuvre caractérisant la personnalité artistique de son auteur), ou de s'en inspirer si fortement que ça en devient reconnaissable ; et

- 2- sans citer la source.

Sur ton image de coureurs cyclistes, on peut déjà fortement discuteur le caractère "original" de l’œuvre (c.a.d. la vidéo photographiée).

Et s'il s'agit simplement de citer la source pour éviter le plagiat, ce n'est pas si compliqué.

Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 28 Juil, 2016, 00:19:13 am
Ok Weep, je suis le premier à poser (voire à évacuer) la question du plagiat télévisuel, puisque je l'évoque dès l'intro, mais je persiste et signe, puisqu'il le faut, rien n'est créé, surtout pas par moi :lol:  il n'y a que la vie qui sans cesse invente des stratégies pour se perpétuer, c'est de l'invention nécessaire, pas de la création. Mais il est vrai qu'on a tôt fait de se préférer créateur plutôt qu'héritier ou débiteur. Tant pis... Au fait, qui parle de droit de créateur... droit d'auteur, c'est bien, non?
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 30 Juil, 2016, 08:22:10 am
Je parlais déjà du droit d'auteur quand je disais (désolé de m'autociter) :
Le probléme n'est pas d'avoir ou non le statut d'artiste. Le probléme n'est pas d'utiliser le concept d'une image de quelqu'un, car ceci est tout à fait "légal" (là on parle de droit).
A côté du droit légal il y a aussi le droit moral : prendre une image de quelqu'un et la "bidouiller" chez soi pour voir ce qu'on peut en tire, comment cela va la changer est une chose, la "publier" meme pour une critique en est une autre. C'est tout simplement une question de respect, d'éducation.
Et attention aussi à la notion de publication :ce n'est pas lié à la notion de profit, de gratuité ou de commerce, c'est simplement la notion de diffusion...ce que fait internet.

J'ajoutais aussi que le droit d'auteur s'applique aux "œuvres" qui montrent le caractère, la personnalité, le message qu'a voulu laisser son auteur. La limite existe donc aussi entre la notion de photo "réelle" (avec droit d'auteur) et celle d'image que j'appelle des "textures"(ou images outils). Et encore il faut bien faire attention là aussi.
C'est pourquoi j'ajoutais pour indiquer l'existance de certaines limites :
Prendre une photo (donc faire sa propre image), y ajouter une texture de son cru ou libre de droit (une texture n'est pas une œuvre, c'est une texture) trouvée sur la toile c'est faire une vision personnelle de sa propre image. Là c'est tout autre chose.
Il faut savoir aussi que la notion  de "libre de droit" ne veut rien dire en France...comme celle de copyright.

En bref et je le redis : cette "transformation" n'est pas sur la base de d'une image personnelle. Tout au plus peut-on la considérer comme un exercice d'entraînement (sans parler de la présence ou non d'un quelconque côté artistique). Elle n'a donc pas à être publiée car de fait tu n'en es pas le propriétaire. La chose eut été toute autre si toi avais été là, présent au même endroit au même moment et avais pris la même photo...ce qui est loin d'être le cas.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: jojo53 le 30 Juil, 2016, 13:03:19 pm
/...
En bref et je le redis : cette "transformation" n'est pas sur la base de d'une image personnelle. Tout au plus peut-on la considérer comme un exercice d'entraînement (sans parler de la présence ou non d'un quelconque côté artistique). Elle n'a donc pas à être publiée car de fait tu n'en es pas le propriétaire. La chose eut été toute autre si toi avais été là, présent au même endroit au même moment et avais pris la même photo...ce qui est loin d'être le cas.
Oui, mais en même temps cette image, fraction de seconde infime tirée d'une séquence sans démarche vraiment artistique et prise par un caméraman assis sur une moto... C'est pas du Michel-Ange ou du Léonard de Vinci non plus. Aux prix des abonnements TV, redevances et  pub qu'on doit se farcir... Certes, c'est un tantinet iconoclaste comme raisonnement  :lol:
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Drake le 05 Août, 2016, 12:54:14 pm
Certes. Mais la pomme au milieu des autres pommes de l'étalage n'a à rien de particulier, ne coûte que quelque centimes, est produite en grande quantité, n'est pas une œuvre d'art ou un objet de "valeur" (marchande, morale, artistique ou culturelle) . Et pourtant si tu la prends (ou même si tu vas la cueillir sur l'arbre sans l'autorisation du propriétaire du verger) celà s'appelle du vol...ni plus ni moins.
Il faut appeler un chat un chat et ne pas se voiler la face par des excuses "bidons". Bien sûr que la chaîne n'en tiendra pas rigueur, bien sûr que l'image du cameraman n'était pas l'image du siècle, mais...
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Chris1950 le 05 Août, 2016, 22:46:03 pm
Auteur du plagiat télévisuel, comme annoncé dès l'entrée, je mets ma tête sous le couperet et demande grand pardon aux censeurs de passage, qui, bien sur, sont dans leur bon droit, qui en doute?
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: Weepbitterly le 05 Août, 2016, 23:14:34 pm
Pour rappel, une image bénéficie de la protection du droit d'auteur, mais seulement lorsqu'elle est originale, qu'elle reflète l'effort créatif de l'auteur et qu'elle est revendiquée comme telle par l'auteur.

http://www.legalis.net/spip.php?page=jurisprudence-decision&id_article=3578 : photos banales de l'avion Concorde, refus du droit d'auteur.

Une image banale, qui ne répond pas simultanément  à chacun de ces trois critères, pomme au milieu d'autres pommes sans critères différenciants , ne bénéficie d'aucune protection juridique. Ce n'est donc pas du vol : il n'y a pas de propriétaire et on peut la diffuser, ou la transformer, librement.

On peut placer le débat sur différents plans : moral, esthétique, ou autre, mais pas sur celui-ci.
Titre: [chris1950] les forçats de la route
Posté par: xcyclopex le 09 Août, 2016, 13:25:16 pm
moi je trouve l'image sympa et réussi (la première)
après il se trouve que l'on est sur un forum photo et que l'on critique des photos donc là on est un peu hors sujet car y'a pas photo  ;D