Nikon et le marketing
« le: 04 Avr, 2012, 18:25:26 pm »
Depuis le week end dernier, j'ai comme une grosse lassitude.
Passé chez mon revendeur favori et aussi bien accueilli que d'habitude par ce passionné et excellent commerçant, je m'entends dire après lui avoir demandé les dispos du 300 2,8 , qu'il ne lui était plus possible d'obtenir les matériels "pro" car il n'était pas reconnu point pro (ou je ne sais quelle appellation farfelue de marketeur sous cocaïne).Il a le droit par exemple de vendre le d800.....mais pas le D800e.
Le tout sous prétexte (colossalement important d'un point de vue photographique!) qu'il ne disposait pas de la vitrine réglementaire et du parquet design adéquat.
Je n'ai pas un immense respect pour ces "commerciaux" de tout poil surtout pressés d'organiser une certaine pénurie pour rendre leur produit rare, donc désirable, mais comme mon revendeur me faisait remarquer que Canon s'était essayé à la même politique il y a quelque temps et avait fait marche arrière, je me suis pris à penser que Canon avait une gamme plus récente et tout aussi performante que Nikon dans certaine gamme d'objectifs et que.... allez je déconne, mais quand même cette politique de mépris à l'égard de revendeur compétents me gonfle prodigieusement.
Voilà  ouf, c'est dit, mais je suis preneur de toute explication rationnelle qui me rassurerait sur la santé mentale des décisionnaires de Nikon!
A good landing is one you can walk away from;
an excellent landing is one you can reuse the plane afterwards.


*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #1 le: 04 Avr, 2012, 18:36:05 pm »
Nikon a mis en place une distribution sélective sur une catégorie de produits mais le contrat est ouvert à tous.
Il y a des conditions contractuels chez les 2 parties... alors c'est vrai que les revendeurs opportunistes ça ne les interesse pas trop, mais à chacun de voir.
( apres il y a d'autres contrats distributeurs /nikon avec des engagements, accords, "priviléges" etc.... )
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

*

Hors ligne Sini

Nikon et le marketing
« Réponse #2 le: 04 Avr, 2012, 19:19:37 pm »
C'est vrai qu'il est difficile de cerner la stratégie commerciale de Nikon

ça a toujours été une marque reflètant un certain segement spécialisé, je comprends donc parfaitement que les vendeurs opportunuites ne soient pas favorisés, mais ça fait dur à voir qu'on trouve aujourd'hui des Nikon entre le tonneau de poudre à lessiver et les côtes de porc pour carricaturer la situation.

ça fait quelques temps déjà que j'avais contacté Nikon pour voir si je ne pouvais vendre du matos de leur marque, j'attends toujours la réponse... :rolleyes:

vu la pénurie, il se peut qu'ils ne veulent pas étendre leurs points de vente... :D
tl;dr

Nikon et le marketing
« Réponse #3 le: 04 Avr, 2012, 20:04:06 pm »
Je ne classifierai pas le revendeur dont je parle parmi les opportunistes, d'ailleurs il fait partie d'un groupement reconnu, et il a dans sa clientèle des photographes pros locaux utilisateurs de Reflex et d'optiques Nikon qui d'après ce que j'ai pu en juger sont parfaitement contents de ses services.
Je suis tout à fait d'accord pour ne pas vouloir voir des appareils photo de qualité exposés entre le baril de lessive et les couches culottes, mais en même temps ,je me contrefous que mon revendeur ait la vitrine taguée Nikon ou la boutique design de chez Machin, ce qui semble être une partie du problème.
Le décor n'a aucune influence sur la qualité des appareils en vente, et de plus c'est en général le client qui le paie d'une manière ou d'une autre.
Bref , je n'ai sans doute pas toutes les données du problème, mais j'ose espérer que cet accès de prurit marketing va se calmer et que je n'auras pas besoin de descende à Paris ou à Lyon pour accédr à certains produits. D'ailleurs dans ce cas , j'irai sans doute à Londres chez Gray's, la différence de prix paie largement le séjour et l'accueil est remarquable.
A good landing is one you can walk away from;
an excellent landing is one you can reuse the plane afterwards.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon et le marketing
« Réponse #4 le: 04 Avr, 2012, 20:52:46 pm »
Le principe de cette distribution sélective (c'est le terme officiel) sur la gamme pro est de proposer une meilleure expérience au client.

Ce que défend Nikon, je ne fais que traduire, c'est que les points de vente "certifiés" ont reçu la formation adéquate pour aider le client à choisir le bon matériel et surtout à l'utiliser. Vu la complexité de certains boîtiers, ça a souvent du sens. De même ce sont des enseignes qui savent assurer le niveau de service Pro attendu par le client (personne ne va râler si l'on nous propose un meilleur SAV).

Après, on peut débattre longtemps de ce qui est pro ou pas. Le 70-200 f/2.8 ne rentre pas dans cette catégorie, le 300 oui. Le D800 non mais le D800E oui, ce dernier ayant des usages bien précis.

En France de mémoire, et à début d'année, ce sont environ 85 points de vente, ce qui n'est déjà pas si mal. Et comme c'est mentionné ci-dessus, tout revendeur peut faire la demande. Il y a des contraintes, assurément, et certains ne voudront pas le faire. Nikon ne fait que suivre une méthode qui se généralise partout, il suffit de voir la montée en puissance des concessions automobiles vis à vis des petits garages pour comprendre.

Je ne dis pas que c'est bien, je ne fais que retranscrire ce qui m'a été expliqué. Et je vous invite à venir en débattre le 2 juin avec Nikon lors des Rencontres NP, ils seront là pour répondre à ces questions aussi ;)

Nikon et le marketing
« Réponse #5 le: 04 Avr, 2012, 21:00:00 pm »
Merci pour l'explication de texte JC. L'idée n'est pas mauvaise, mais plutôt le segment je pense. Ceux qui achètent le matos dit pro selon cette nomenclature ont, soit assez de connaissances pour ne pas avoir besoin de conseils certifiés, soit assez d'argent pour ne pas avoir de reproches à faire au vendeur.

A quand une certification pour éviter les vendeurs qui font passer au chausse-pied du matos expert face à des acheteurs qui recherchent l'entrée de gamme ?

*

Hors ligne Sini

Nikon et le marketing
« Réponse #6 le: 04 Avr, 2012, 21:55:26 pm »
C'est bien ça le problème des certifications, les grosses boîtes et le petit commerçant... L'obtention est une rigolade pour la grosse boîte, mais quid de celui qui vendra le produit... Mais je partage l'avis qu'il est bon que les points de vente aient la connaissance nécessaire pour conseiller leurs clients et non pas la technique du vendeur de congélateur à un ours polaire
tl;dr

*

Hors ligne Weepbitterly

Nikon et le marketing
« Réponse #7 le: 04 Avr, 2012, 22:14:31 pm »
Ne faisons pas non plus d'angélisme :D

La distribution sélective présente deux avantages pour le fabricant/importateur et pour ses distributeurs agrées :

-  Terminée, la guerre des prix
-  Terminées, les importations parallèles.

...certes, sur des produits dont le prix de vente unitaire excède 3.000€

Aux US, autre règlementation, l'approche est différente, semble-t-il, mais récente, et elle aboutit aux mêmes résultats : http://nikonrumors.com/2011/10/07/another-nikon-price-increase-in-the-us.aspx/

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #8 le: 04 Avr, 2012, 23:35:07 pm »
Merci pour l'explication de texte JC. L'idée n'est pas mauvaise, mais plutôt le segment je pense. Ceux qui achètent le matos dit pro selon cette nomenclature ont, soit assez de connaissances pour ne pas avoir besoin de conseils certifiés, soit assez d'argent pour ne pas avoir de reproches à faire au vendeur.

A quand une certification pour éviter les vendeurs qui font passer au chausse-pied du matos expert face à des acheteurs qui recherchent l'entrée de gamme ?


c'est plutot tout un ensemble et les meubles dans l'affaire est mineur par rapport au reste. C'est juste un élément visuel.

Aprés on peut penser qu'en effet la clientéle est assez avertie et elle est, mais les questions sont aussi beaucoup plus pointues, comme les demandes et autres.

Nikon a dans le passé segmenté son réseau de vente par niveau ( et par contrat). Dans les points négatifs, Nikon a du gerer beaucoup de retours qui normalement devaient être geres sur un plan logistique par les distributeurs. Ces derniers agissaient soit par opportunisme, soit par méconaissance.

Aprés les conditions commerciales ont été revus, il ya dans l'une des conditions contratuelles, un minimun de stock a avoir. Hors celà à un cout. Si certains magasins jouaient le jeu: demos avant vente, conseils, prises en main, essais.... Il arrivaient plus d'une fois, une fois le choix du client fait, ce dernier  chassait les prix. Hors certains opportunistes ne voyaient qu'une demande de devis, pouvaient proposer le matos à faible marge, sans avoir le stock car le seul boulot a été de commander ce que voulaient le client, le livrer et
souvent se debrouiller par la suite comme par exemple retourner voir le 1er revendeur pour l'aprés vente!

Rigoler pas, ça na'rrive pas que de temps en temps.

Donc en mettant les revendeurs au m^me niveau, l'écart de prix se réduit de facto... mais ça n'empechera pas que chacun est libre de sa politique de vente.

Dans cette situation, peut -être certains distributeurs trouveront injustes mais les contrats sont ouvert à tous. Aprés comme tout chef d'entreprise, chacun voit si c'est rentable.
Par exemple, un point qui fournit des pros et n'a pas de 300/2.8... il est aussi normal "d'aider" ceux qui font l'effort de stocker. ( et ce n'est pas à cause d'un meuble).

Bref, ce projet ne c'est  pas fait en un jour et a été longtemps muri, tout en observant ce que font les autres. Peut-être que certaines choses vont évoluer, l'avenir le dira.

En aparté, ça positionne aussi sur certains distributeurs à faire leur boulot comme gerer le sav, l'assistance, la logistique et comme vous l'avez souvent lu, certains possesseurs Nikon sont livrés à eux m^mes et prennent comme responsable Nikon-France alors qu'il n' pas distribué le produit.
« Modifié: 04 Avr, 2012, 23:38:29 pm par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

Nikon et le marketing
« Réponse #9 le: 05 Avr, 2012, 08:58:12 am »
"Il y a des conditions contractuels chez les 2 parties."

Mais 2 parties pas vraiment égales.
Il y en a une plus égale que l'autre !
Cela s'appelle des contrats léonins.
En clair : le petit ferme sa g..... devant le grand.

Mais c'est bien pire chez Apple !

Mais d'un point de vue personnel, cela me choque de voir du Nikon chez Carrefour, Darty, par correspondance, etc.
C'est cela qui dégrade vraiment leur image.
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #10 le: 05 Avr, 2012, 09:35:26 am »
"Il y a des conditions contractuels chez les 2 parties."

Mais 2 parties pas vraiment égales.
Il y en a une plus égale que l'autre !
Cela s'appelle des contrats léonins.
En clair : le petit ferme sa g..... devant le grand.

Mais c'est bien pire chez Apple !

Mais d'un point de vue personnel, cela me choque de voir du Nikon chez Carrefour, Darty, par correspondance, etc.
C'est cela qui dégrade vraiment leur image.
Si c'est un contrat leonins dont t as connaissance, peux tu soulever les points qui posent probléme.
Donc ceux qui signent, ont par exemple, aucunes connaissances  des points de vue juridiques et ceux qui payent en forfait un conseiller ne font appel à lui pour éclaircir un point... comme les groupements qui pas leur force.....

En France de mémoire, et à début d'année, ce sont environ 85 points de vente, ce qui n'est déjà pas si mal.
Au debut la prévision, c'était 40 points de vente. Mais que s'est il passe pour qu'une quarantaine se rajoute?
un couteau sous la gorge? un comportement SM pour signer un contrat leonin? ;)

« Modifié: 05 Avr, 2012, 09:55:04 am par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

Nikon et le marketing
« Réponse #11 le: 05 Avr, 2012, 10:48:34 am »
"un contrat leonin?"

Un contrat léonin, c'est un contrat ou la partie "faible" signe non par la contrainte mais parce qu'elle n'a pas le choix.
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #12 le: 05 Avr, 2012, 11:08:11 am »
"un contrat leonin?"

Un contrat léonin, c'est un contrat ou la partie "faible" signe non par la contrainte mais parce qu'elle n'a pas le choix.
Merci, je le sais donc l'accusation est grave.

Sur qoui te bases-tu pour affirmer celà?

Au debut la prévision, c'était 40 points de vente. Mais que s'est il passe pour qu'une quarantaine se rajoute?
un couteau sous la gorge? un comportement SM pour signer un contrat leonin? ;)
« Modifié: 05 Avr, 2012, 11:13:34 am par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

Nikon et le marketing
« Réponse #13 le: 05 Avr, 2012, 11:29:36 am »
Cher Sevgin,
Je ne désire absolument pas polémiquer avec toi.
Il n'y a aucune accusation de ma part.
Simplement une lecture attentive des posts de départ qui décrivent les "méthodes" d'accréditation.
Celles-ci sont-elles fausses ?
JC se dit satisfait de 85 points de vente en France.
Au vu de ce seul chiffre, cela semble en effet satisfaisant.
Mais si l'on retire les chiffres de Paris et des 5 grandes villes, combien en restent-ils ?
Certainement que certainement de nombreux photographes feront des centaines de kilomètres pour trouver les heureux élus.
Nous n'avons pas ce problème en Belgique ni en Hollande non plus.
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #14 le: 05 Avr, 2012, 13:18:17 pm »
Alors ne polémiquons pas malgré les sous entendus.
Tu dis avoir une lecture attentive mais tout n'est pas dit. Par exemple, on parle de meuble mais on oublie de dire que Nikon y participe financiérement*.
Et je rajoute que si les magasins ont signé, c'est que c'est gagnant-gagnant dans son ensemble.

Autant sur ce type de sujet, on peut comprendre qu'il y a débat mais au moins sur des éléments sûrs et non "on suppose un contrat léonin" ou conclure sur des hypothéses.
Donc laissons ce qui regarde les magasins et Nikon entre eux, ils sont assez grands.


*Je ne pense pas que l'oublie soit intentionnelle de Falcon, mais  probablement que le magasin a exposé la chose sous son angle.
« Modifié: 05 Avr, 2012, 15:14:45 pm par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.