Nikon et le marketing
« Réponse #15 le: 05 Avr, 2012, 16:21:24 pm »
Bravo Sevgin.
Quel avocat tu ferais pour Nikon !
J'en reste baba.
Et j'abandonne.
Ce n'est plus une défense, c'est une religion.
Amicalement.
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com


*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #16 le: 05 Avr, 2012, 18:14:03 pm »
Non non je peux accuser.

Par exemple les meubles ne sont pas des Ikea,
je t'explique pas le drame national et là Nikon n'a aucunes excuses! ;)
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

Nikon et le marketing
« Réponse #17 le: 05 Avr, 2012, 21:23:31 pm »
Bon, je ne voudrais pas polémiquer pour le plaisir , et effectivement Segvin a raison, j'ai réagi sur la foi de ce que m'a expliqué mon revendeur, qui, par ailleurs, est quelqu'un que je juge être de bonne foi , qui se défonce pour ses clients, et qui connaît le matériel qu'il vend.
Maintenant , il est aussi tout à fait possible qu'il se soit senti lésé par Nikon d'une manière ou d'une autre, alors qu'il jouit par ailleurs d'une bonne réputation et qu'il prend son métier à coeur.
En bref, je regrette tout simplement de ne pouvoir me fournir sur toute la gamme Nikon chez un revendeur en qui j'ai confiance.
A good landing is one you can walk away from;
an excellent landing is one you can reuse the plane afterwards.

Nikon et le marketing
« Réponse #18 le: 05 Avr, 2012, 22:52:25 pm »
Je trouve l'explication de Sevgin assez convaincante.

Et au fait stricto sensu, on parle de "contrat d'adhésion", le fait que 'une des parties soit en mesure de dire à l'autre " les conditions sont celles-ci, si tu n'es pas content va voir ailleurs", ne signifie pas qu'il n'y a pas de contrepartie dans le contrat et que l'on met le couteau sous la gorge de quelqu'un. Les revendeurs y ont forcément un intérêt. Quant à celui des consommateurs, c'est sans doute moins direct...

Par contre, pour rejoindre Captain Yvan, on peut tout de même se demander si en imposant la hauteur des meubles, Nikon ne va pas trop loin en montant des simili franchises qui ne disent pas leur nom. Je ne vois pas ce que la taille du meuble a à voir avec la compétence du vendeur...
« Modifié: 05 Avr, 2012, 23:00:42 pm par tagada »

Nikon et le marketing
« Réponse #19 le: 05 Avr, 2012, 23:35:13 pm »
Après avoir parcouru ce post, et sans vouloir relancer la polémique  ;)
Ce genre de contrat, en photo ou autre, c'est avant tout, pour le fournisseur, d'imposer certaines règles qui globalement permettent à ce fournisseur une gestion simplifiée et donc un meilleur rentabilité. Ceci simplement par qu'il y a moins de points de ventes et que les commerçants choisis doivent "remplir les fameuses vitrines" ;) (et s'imposent un stock) et s'engagent à un minimum de Chiffre d'Affaire annuel pour avoir droit à leur RFA..... Et avoir le droit de résigner pour la prochaine année! Dans une ville petite ou moyenne ça doit être bien difficile....  :(

Ce raisonnement peut tout à fait se justifier, mais il n'empêche que je ferais la tête pour mon prochain gros achat..... Si on m'impose un fournisseur sur les 2 ou 3 que j'aime bien et que Je respecte..........

Ca reste pour beaucoup des "achats passion" et il est d'autant plus dûr de devoir se plier à ce genre de règles capitalistiques!  ;) ;) ;) ;) ;)

Ceci dit, merci à Mr Nikon pour mon après midi à la présentation des D800/D3 et de ces nombreux objectifs, n'hésitez pas à passer au nikon pro tour 2012  ;) ;) ;) ;)
FX, One, µ4/3 OM-D et F6 Argentique;
Obj.:Nikkor FX AF(-S) du 14 au 500/5,6; AF(-S)micro 60 à 200; CX : de 6.7 à 300 (équ. 18 à 810); µ4/3 de 7 à 150 (équ.14 à 300 f:2,8).
Obj. Anciens: du 28 au 1000(cata)!, soufflets+bagues, SB cobra et macro;
Pieds et gros sac(s) divers!!!!
Boîtiers anciens : F,F3,NIKKORMAT FT2, F501, F4, F5 + autres marques anciennes.

*

Hors ligne Weepbitterly

Nikon et le marketing
« Réponse #20 le: 06 Avr, 2012, 00:22:41 am »
A relativiser quand même : ça ne concerne (aujourd'hui) qu'un tout petit nombre de produits : pour les boitiers, le D4 et le D800E, mais pas le D800 ni la gamme DX ; pour les objectifs, si j'ai bien lu ce qui précède, le 300mm f/2.8 à 6.000€ le bout, mais pas le 70-200... On n'achète pas non plus ce genre de produits tous les trois matins.  

Comme il est plus que probable que les prix seront identiques (PPC) d'un magasin agréé à l'autre, et que la plupart ont un site internet...

Pour celles et ceux qui souhaitent avoir la liste : http://www.nikon.fr/fr_FR/where_to_buy/where_to_buy.page?lang=  et cocher la case "distribution sélective".

 Je n'ai pas fait le tour de France au complet, mais j'ai quand même noté au hasard des clics non seulement des enseignes spécialisées mais également des FNAC et des PHOX agréés (1 seul vendeur agréé à Marseille : la FNAC ; 3 vendeurs agréés à Nantes, dont la FNAC ; 2 vendeurs agréés à Strasbourg dont la FNAC ; 2 vendeurs agréés à Nice, mais la FNAC Nice n'en fait pas partie...).
« Modifié: 06 Avr, 2012, 00:24:13 am par Weepbitterly »

Nikon et le marketing
« Réponse #21 le: 06 Avr, 2012, 08:24:51 am »
Cela corrobore ce que j'ai dit.
21 agréés pour Paris et sa région.
21 sur 85.
A part quelques villes, désert photographique en France dite profonde.
Et grande surprise (pas tant que cela), notre chère FNAC est présente partout.
Voilà vraiment le lieu où je désire dépenser plus de 5 ou 1O mille euros de matos !
Compétence, gentillesse, sav parfait, responsable toujours disponible, etc.
« Modifié: 06 Avr, 2012, 08:28:04 am par captainyvan »
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon et le marketing
« Réponse #22 le: 06 Avr, 2012, 08:30:28 am »
Cela corrobore ce que j'ai dit.
21 agréés pour Paris et sa région.
21 sur 85.
A part quelques villes, désert photographique en France dite profonde.
As-tu regardé aussi, pour faire le tour de la question, la répartition des photographes pros en France ? Et si ça correspondait peu ou prou ?

Nikon et le marketing
« Réponse #23 le: 06 Avr, 2012, 08:44:54 am »
Hélas JC, je l'ai fait.
Rapidement je le confesse.
Ma première lecture donne :
Rien entre Nantes et Bordeaux.
Rien entre Bordeaux et Toulouse.
Rien entre Toulouse et Marseille.
Rien entre Toulon et Monaco.
Rien à Nice ni à Cannes??
Rien entre Reims et Strasbourg.

La répartition des photographes pros est subjective, beaucoup d'amateurs aussi seront intéressés.
« Modifié: 06 Avr, 2012, 08:46:25 am par captainyvan »
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #24 le: 06 Avr, 2012, 09:38:05 am »
De toute façon, avec la distribution selective, il n'y a pas eu de creations de point de vente mais simplement la transformation d'intitulé.
Si un endroit géographique est desert, il le restera. Bref comme avant.

Enfin plus 80% de vente haut de gamme est faite sur Paris, donc il n'est pas étonnant de trouver une densité plus importante de revendeurs et de facto de "agrée distribution sélective".
« Modifié: 06 Avr, 2012, 11:43:31 am par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #25 le: 06 Avr, 2012, 10:06:08 am »
Quant à celui des consommateurs, c'est sans doute moins direct...

Par contre, pour rejoindre Captain Yvan, on peut tout de même se demander si en imposant la hauteur des meubles, Nikon ne va pas trop loin en montant des simili franchises qui ne disent pas leur nom. Je ne vois pas ce que la taille du meuble a à voir avec la compétence du vendeur...

Sur le 1er point ce sont les "clients" qui font du showrooming qui vont peut-être faire le plus la tronche.
Les autres, clients habituels de leurs shops: soit c'est comme avant, soit c'est mieux ( + de stock et de suivi ) mais avec des plus comme une baisse de prix qu'il y a eu récemment sur les objectifs* et flashes* dont l'écart se réduit avec certains discounter.
( Nb du coup, comme il y a des nouvelle conditions commerciales, ceux qui avaient l'habitude d'avoir une remise, elle peut être réduite ).
(* tarif constructeur Nikon)

Sur le 2eme ponint, les meubles, c'est ce qu'on appelle dans la distribution: des "corners". Comme beaucoup de magasins par la pyramide des ages, n'ont pas envie de faire des frais, ils sont ravies des corners car ils gardent leurs independances et peuvent faire d'autres marques aussi et d'autres corners.
Le mot franchise est mal dit, simplement le corner est une identité visuelle.
« Modifié: 06 Avr, 2012, 12:49:20 pm par Sevgin-le-viking »
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

*

Hors ligne Sevgin-le-viking

Nikon et le marketing
« Réponse #26 le: 06 Avr, 2012, 10:15:39 am »

Ce genre de contrat, en photo ou autre, c'est avant tout, pour le fournisseur, d'imposer certaines règles qui globalement permettent à ce fournisseur une gestion simplifiée et donc un meilleur rentabilité. Ceci simplement par qu'il y a moins de points de ventes et que les commerçants choisis doivent "remplir les fameuses vitrines" ;) (et s'imposent un stock) et s'engagent à un minimum de Chiffre d'Affaire annuel pour avoir droit à leur RFA..... Et avoir le droit de résigner pour la prochaine année! Dans une ville petite ou moyenne ça doit être bien difficile....  :(
Mais note que les autres contrats imposent d'avoir un peu, moyennement, beaucoup de stocks. Là, dans l'une des clauses et pour faire simple:
"je mets mes meubles, tu les remplis" ;) Donc pour un magasin qui a déjà du CA, c'est du dynamique en plus, sinon il ne signe pas.
Bien entendu, il y a d'autres conditions.  Comme la formation, assurer l'avant et l'apres vente, la logistique en sav etc....

Les RFA et autres remises existaient déjà avant. Les distributeurs ont l'habitude de ça.

On peut crée un magasin photo n'importe où, par contre pour qu'il reste: tout depent du dynamisque de l'équipe de vente et la zone de chalandise.
On début il y  aura la progession en CA puis la vitesse de croisiére.
PIRATE OF SCANDINAVIA,
Expert en crash test.
Ex-directeur de la sécurité spaciale de Stockholm-Sud.

Nikon et le marketing
« Réponse #27 le: 06 Avr, 2012, 10:18:57 am »
Citer
Le principe de cette distribution sélective (c'est le terme officiel) sur la gamme pro est de proposer une meilleure expérience au client.

belle langue de bois de bois pour limiter points de vente donc atteinte à la concurrence et guerre des prix
Canon pratique pareil hélas.

Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

Nikon et le marketing
« Réponse #28 le: 06 Avr, 2012, 10:22:03 am »
"Bien entendu, il y a d'autres conditions.  Comme la formation, assurer l'avant et l'apres vente, la logistique en sav etc...."

C'est vraiment vrai pour les FNAC ?
Cela va les changer !
Se faire des amis est une nécessité de commerçant, se faire des ennemis une occupation d'aristocrate.
Montherlant.

Ma galerie photos :http://yvangerondal.picnpin.com
Mon site : http://bel-amiaulongcours.blogs.nouvelobs.com

*

Hors ligne Jean-Christophe

Nikon et le marketing
« Réponse #29 le: 06 Avr, 2012, 11:18:49 am »
belle langue de bois de bois pour limiter points de vente donc atteinte à la concurrence et guerre des prix
Canon pratique pareil hélas.
Possible, néanmoins quand je lis les messages reçus de certains revendeurs (oui, revendeurs) qui me demandent des infos sur le statut de la réparation de leurs clients, sur les tarifs, sur le SAV en général, je me dis qu'un peu de ménage ne peut faire de mal.

Au passage, on parle de quel pourcentage de vente là ? Par rapport à la masse ? Qqs % en quantité, ça touche qui parmi les lecteurs d'un tel forum ?