Publicité

Macro micro portable
« Réponse #15 le: 08 Sep, 2020, 08:57:34 am »
Bonjour
Merci de nous avoir donné de vos nouvelles.
Un microscope adapté à la photo logique de ne pas exclure cette option un peu comme pour l’astrophotographie ne pas écarter un vrai télescope capable de suivre la rotation de la terre.
Pour le côté portatif et le coût, comme tjs cela dépend de votre cahier des charges et le budget.

N’ayant aucune expérience sur la photo via un microscope adapté : à suivre.

Bonne journée à vous
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Publicité

Macro micro portable
« Réponse #16 le: 08 Sep, 2020, 10:15:13 am »
Bonjour =) Le budget peut être peu élevé. Une bague adaptée à un objectif de microscope dont on aura au préalable choisi le taux de grossissement. (Somme toute, même principe que la bague d'inversion).
F5 F4S F3 F2 (3) F, D 100 D70 D 7000 D300 D3 D 700, D 3100 etc...

Macro micro portable
« Réponse #17 le: 08 Sep, 2020, 11:11:45 am »
Oui, mais il faut un pied. Ceci dit, à part un objectif de microscope, un microscope trinoculaire ou monoculaire, il n'y a pas 50 solutions, et toutes ont besoin d'un statif, ou d'un pied!
J'ai fait un test en photographiant un pied à coulisse avec un 35mm AI-S + 68mm de bagues allonges (j'ai pas plus, ni de bague d'inversion)
Ci-joint un crop à 100%, on voit 3mm sur le crop et 2cm sur la photo complète.
D850 // D700 + PDK1  //  D80 + MB80  //  F80 + MB16 // F100

Macro micro portable
« Réponse #18 le: 08 Sep, 2020, 11:17:07 am »
Oui, mais tu as fait ça à 200 Iso. Je pense que le D 850 peut aller beaucoup plus haut. Je vais essayer de faire des essais.
F5 F4S F3 F2 (3) F, D 100 D70 D 7000 D300 D3 D 700, D 3100 etc...

Macro micro portable
« Réponse #19 le: 27 Sep, 2020, 19:36:11 pm »
Bugg. Navré !
« Modifié: 27 Sep, 2020, 19:48:12 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Macro micro portable
« Réponse #20 le: 29 Sep, 2020, 23:12:19 pm »
Bonsoir,

J'ai repris ma bague BR2, mon tube pk13 et mon 28 mm série E en inversé. Même livre, même page, mais cette fois à la place du cadre de la diapo, j'ai posé sur le coté un instrument gradué en cm (il n'est pas hyper fin et la photo m'a perms de constater qu'il est "mal" gradué). J'ai essayé de me mettre presque perpendiculaire à la feuille. Et j'ai ciblé le "ME" de "TOME PREMIER". Par contre cette fois, comme Gregory, j'ai pris un trépied ++

Inutile de préciser que ça pose des pbs d'éclairage car l'extrémité du 28 mm est très proche de la feuille. Bien sûr on peut faire mieux. On peut églt encore rajouter un tube allonge pour accroître le rapport de repro, mais là 3 gros pbs si on est à main levée que je n'ai pas réglé (car j'ai essayé mais pour être perpendiculaire alors que j’avais un appuis avec ma main Ghe sur le livre la dernière fois = prise de vue en biais) : la MAP + le bougé / l'ombre portée. J'aurais églt pu essayer avec mon 24 mm, en inversé il "grossit" un poil davantage. M'enfin !

Image tjs non cropée (mais je suis en APS-C)
« Modifié: 30 Sep, 2020, 07:11:42 am par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Macro micro portable
« Réponse #21 le: 24 Oct, 2020, 00:42:39 am »
Merci orglop. Je n’avais pas vu ta réponse
c’est exactement ce que je cherche. Je vais essayer avec mon boîtier qui est en plein format pour le coup.
En fait j’espérais faire un système à poser un peu comme une loupe en fix focus et à la verticale sur une surface. Avec un petit anneau translucide au bout du système optique qui permettrait d’avoir la distance de mise au point et la lumière nécessaire. Merci en tout cas pour avoir prix le temps

Macro micro portable
« Réponse #22 le: 24 Oct, 2020, 12:11:23 pm »
Hello
Bonjour,
J’aimerai pouvoir faire des photos en gros plan de détails figurants sur des feuilles de papier ou des pages de livre et mesurant 1 à 2 mm avec mon d850. J’ai bien vu toutes les solutions de macro, mais mon problème c’est que ce système doit être léger et transportable et je ne peux pas utiliser de statif ou de pied.
il faudrait quelque chose du genre Loupe que l’on poserait sur la feuille Ou le livre posė sur la table
Quelqu’un d’entre vous  a t il fait ce genre de chose ?

Merci !!
1) Vous avez quel budget?
2) Quel est votre réel sujet de photographie (recherche?) et quel type d'éclairage voulez-vous? Qu'est-ce que vous voulez "voir"

En soi, optiquement ce n'est pas un problème, le côté appareil manipulable que l'on pose sur le sujet en est un, de problème.... (et le 24x36 pas vraiment un choix judicieux)

Le côté "je suis posé sur mon sujet et c'est net" implique soit un cadre de contact avec le sujet soit un bout de verre en contact avec le sujet. Pour l'éclairage, il doit venir du dessus (éclairage épiscopique) ou sur le côté....

Le grandissement : sujet entre 1 et 2 mm pour un capteur de 24x36mm soit un grandissement de 12x (2mm=24mm) à 36x (1mm=36mm). ce sont des grandissements classiques particulièrement "chiant" car à la frontière entre la microscopie et la macrophotographie.

En mode "macrophotographie" : on recherche des objectifs de banc de repro type "Nikon Multiphot" ou "Leitz Aristophot", personnellement, j'utilise des Summar Leitz avec beaucoup de satisfaction. Avec une focale de 19mm (Macro-Nikkor) ou de 24mm (Summar) et un tube rigide de la bonne longueur, vous aurez votre grandissement, mais cela va être assez encombrant (de 19mmx12 à 24mmx36 de long)
L'option "BR-2" est on bon début, vous pouvez l'utiliser avec les 20mm AI F4 et F3.5 ou les 24mm, avec bien-sûr, un soufflet ou une collection de tube allonge pour obtenir le grandissement voulu. Pour l'éclairage, Mr Nikon a prévu les flash SM-2 (et SM-1), j'en ai trouvé sur Ebay pas trop cher....

En mode "microscopie" : il convient de distinguer deux cas : "infini ou pas infini?" de plus on ne peut pas avoir de grandissement intermédiaires par variation de tirage comme ne mode "macro"...
"infini" est un mode de correction des objectifs de microscope qui passe par l'utilisation d'une lentille de tube de focale 200mm chez nikon et devant laquelle on place l'objectif de microscope (voir le catalogue d'Edmund Optique). Ces objectifs sont gravés en grandissement pour une utilisation avec cette longueur de focale de lentille de tube. Ce type de microscopie permet facilement l'ajout d'éclairage épiscopique... Le choix de grandissement est assez limité genre 5x, 10x, 20x, 50x et 100x
"pas infini" est un mode où les objectifs sont corrigés pour une longueur de tube de 160mm (en général), l'ajout d'un éclairage épiscopique est + problématique... mais c'est moins encombrant...

Les "problèmes" avec la voie "microscopique"...:
3) ces systèmes sont dimensionnés pour une utilisation "oculaire" avec des champs étroits (entre 19mm et 23mm) d'ailleurs, les voies "photo" sont généralement "dégrossies" pour "élargir" le 19~23mm à 43mm pour ne pas avoir de mauvaise qualité d'image sur les bords...
4) ces systèmes sont fait pour être "rigide et autonome" et donc le système d'éclairage fait partie intégrée de la fonderie...
5) les optiques n'ont pas de réelle capacité à laisser passer la lumière sur les côtés
6) les couvres objets des optiques de microscope font généralement 0.17mm d'épaisseur, c'est loin d'être rigide... Les objectifs pour microscope inversé pour la biologie ont une valeur + importante, mais cela ne doit pas dépasser le mm.

Alors? quelle solution? (avec D850 24x36)
Ben comme je ne connais pas d'accessoire faisant cela directement, il va falloir "bricoler" voire "construire"...
Dans un premier temps, j’essaierai de trouver une lentille-loupe qui se pose sur les livres et mettre en face une focale de 200mm environ pour voir ce que cela donne... Cela permettrait de régler le point sur la stabilité de mise au point.
Si c'est concluant, on peut envisager autre chose comme faire tailler une lentille-loupe de focale + courte.... (coût environ 3000€) ou faire fabriquer "une structure porteuse" pour rendre l'ensemble "compacte et autonome"

Dans un second temps, j'essaierai la voie "BR-2" avec un 20F3.5 ou F4.0, sur statif, pour voir si la qualité d'image convient et si c'est le cas, je travaillerai sur le module d'éclairage et "une structure porteuse" pour rendre l'ensemble "compacte et autonome"
Si ça ne va pas, j'essaierai mon Summar 24mm (50~250€) voire un 19mm mAcro-nikkor (1000~4000€)

Dans un troisième temps, je ferai une recherche sur les microscopes inversés pour la biologie (couvre objet épais) et la métallographie (éclairage épiscopique), regarder quels objectifs existent et comment "faire du détournement d'objet Moldus"

sinon, j'ai fait une vidéo sur la macro en général...
0024-La-Macrophotographie-on-en-a-gros

c'est un peu long, mais vous pouvez la visionner en vitesse x2 sans trop de problème...

Ce que je fais? (vers 0h50 dans la vidéo)
j'ai laissé tomber le 24x36 pour la macro, j'utilise le Nikon J5 de 20MPx, son capteur fait environ 9x13mm² et des optiques de course comme les Summar 24mm, 35mm, 80mm et 120mm de banc Aristophot Leitz ou le Zeiss macro-planar 100F2.0 ZF... et une collection de bague allonge ou de soufflets...

J.Ph.
« Modifié: 24 Oct, 2020, 12:38:12 pm par amansjeanphilippe »

Publicité