Flash ou Parapluie ?
« Réponse #46 le: 04 Jan, 2015, 21:32:44 pm »
Une majorité de photos deux flashs certaines trois.

ça ne se dit pas trop mais en toute discrétion, je suis un grand fan de tes photos!
cela étant dit, est-ce que tu pourrais donner quelques précisions sur la disposition de tes flashs lors de ta séance stp? quand tu dis que tu en utilises 2 par exemple, ils sont disposés comment?

merci d'avance!

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #47 le: 04 Jan, 2015, 21:50:59 pm »
ça ne se dit pas trop mais en toute discrétion, je suis un grand fan de tes photos!
cela étant dit, est-ce que tu pourrais donner quelques précisions sur la disposition de tes flashs lors de ta séance stp? quand tu dis que tu en utilises 2 par exemple, ils sont disposés comment?

merci d'avance!

Et bien merci :)

voici par exemple ici:
http://www.lucnix.be/v/Photos_mariages/events/Best-PR-Agency/equipe-Best-PR/27-Best-PR-equipe.jpg.html

Il y a derrière les personnes au sol un SB600 dirigé vers le fond avec un réglage à -1
à l'avant droit des personnes très en hauteur il y a un SB900 avec un réglage à +1 derrière un parapluie diffuseur transparent dirigé en direct sur les personnes. Ensuite il y à à l'avant gauche des personnes à hauteur de regard un SB700 derrière un parapluie transparent diffuseur réglé à -1.

Explication. Le flash à l'arrière donne le rendu particulier du fond avec un éclairage rasant.
Le flash en hauteur est l'éclairage principal type douche qui donne une lumière naturelle venant d'en haut.  

Celui de gauche à hauteur des yeux est moins fort et débouche les ombres, l'éclairage plus bas évite les ombres disgracieuses sur les visages.

Ce sont des photos faites en vitesses, avec plus de temps et de soin il y a moyen d'avoir des éclairages plus subtiles comme ici:
http://www.lucnix.be/v/portraits/Margaux/Margaux+studio+14.jpg.html


Flash ou Parapluie ?
« Réponse #49 le: 04 Jan, 2015, 22:19:54 pm »
Et bien merci :)

voici par exemple ici:
http://www.lucnix.be/v/Photos_mariages/events/Best-PR-Agency/equipe-Best-PR/27-Best-PR-equipe.jpg.html

Il y a derrière les personnes au sol un SB600 dirigé vers le fond avec un réglage à -1
à l'avant droit des personnes très en hauteur il y a un SB900 avec un réglage à +1 derrière un parapluie diffuseur transparent dirigé en direct sur les personnes. Ensuite il y à à l'avant gauche des personnes à hauteur de regard un SB700 derrière un parapluie transparent diffuseur réglé à -1.

Explication. Le flash à l'arrière donne le rendu particulier du fond avec un éclairage rasant.
Le flash en hauteur est l'éclairage principal type douche qui donne une lumière naturelle venant d'en haut.  

Celui de gauche à hauteur des yeux est moins fort et débouche les ombres, l'éclairage plus bas évite les ombres disgracieuses sur les visages.

Ce sont des photos faites en vitesses, avec plus de temps et de soin il y a moyen d'avoir des éclairages plus subtiles comme ici:
http://www.lucnix.be/v/portraits/Margaux/Margaux+studio+14.jpg.html

super, merci pour tes explications! :) je crois avoir bien repéré tes 3 sources de lumière, et en comprendre l'intérêt.

questions complémentaires :
- est-ce que tes 3 flashs fonctionnent en "continu" (je ne sais pas si le terme existe), ou est-ce qu'ils se déclenchent ponctuellement au moment du shoot?
- j'ai comme cobra, un metz 44 af1 fraichement acquis. Je sais que ce n'est pas le plus puissant des flashs mais j'en suis très content pour le moment. Est-ce que d'après toi, je pourrais l'utiliser dans le cadre d'un montage studio, et si oui, que me conseillerais-tu comme accessoire (pied?). Je précise que je viens également de passer du D5100 au D7100, donc normalement, je peux l'utiliser en esclave si j'ai bien compris... ;/
- dernière question : est-ce qu'il est d'usage, pour les photographies de studio, d'utiliser des sortes de "gélatine" pour donner des effets de couleur différents? pour ton second lien de photo, on a le sentiment que la lumière venant de gauche est plutôt blanche, mais celle plus discrète venant de droite sur les cheveux donne l'impression de tirer davantage sur le jaune, ce qui, sur la chevelure orangée, est assez sympa.


merci encore de prendre un peu de temps pour nous expliquer tes méthodes, c'est super! :)


*

Hors ligne didierropers

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #51 le: 04 Jan, 2015, 22:38:56 pm »
ah oui, merci!! :)
De rien.
Même si tes questions précédentes sont adressées à Luc, je pense pouvoir t'éclairer mais il rectifiera si cela ne correspond pas à sa vision des choses ;)

Les flashes ne peuvent pas fonctionner en continu. Ils sont déclenchés par des déclencheurs radio (j'en parle dans mon article) et se déclenchent exactement comme ils le feraient s'ils étaient montés sur le boitier au moment du déclenchement. Tu  peux également utiliser le flash intégré de ton boitier pour déclencher ton flash Metz, ça fonctionne très bien.

Oui, on utilise des gélatines, d'ailleurs c'est un accessoire qui se vend sur le net.
Ca sert à deux choses :
- provoquer un effet de couleur (sur un fond par exemple)
- équilibrer la lumière du flash avec la lumière ambiante. Par exemple, sur cette photo prise en soirée sous un soleil presque couchant, la lumière naturelle était très chaude, beaucoup plus chaude que celle d'un flash. Si j'avais utilisé le flash sans gélatine, mes sujets auraient eu une dominante bleutée. J'ai utilisé une gélatine couleur ambre pour équilibrer la lumière du flash et la lumière naturelle.

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #52 le: 04 Jan, 2015, 22:54:15 pm »
De rien.
Même si tes questions précédentes sont adressées à Luc, je pense pouvoir t'éclairer mais il rectifiera si cela ne correspond pas à sa vision des choses ;)

Les flashes ne peuvent pas fonctionner en continu. Ils sont déclenchés par des déclencheurs radio (j'en parle dans mon article) et se déclenchent exactement comme ils le feraient s'ils étaient montés sur le boitier au moment du déclenchement.

Oui, on utilise des gélatines, d'ailleurs c'est un accessoire qui se vend sur le net.
Ca sert à deux choses :
- provoquer un effet de couleur (sur un fond par exemple)
- équilibrer la lumière du flash avec la lumière ambiante. Par exemple, sur cette photo prise en soirée sous un soleil presque couchant, la lumière naturelle était très chaude, beaucoup plus chaude que celle d'un flash. Si j'avais utilisé le flash sans gélatine, mes sujets auraient eu une dominante bleutée. J'ai utilisé une gélatine couleur ambre pour équilibrer la lumière du flash et la lumière naturelle.

sur ta photo, on a du mal à imaginer que la lumière ambiante est chaude, la gélatine fait bien son effet :)

bon alors, j'ai de nouvelles questions du coup! lol et après j'irai quand même me coucher :

- si les flashs studios fonctionnent comme un flash classique monté sur boitier, est-ce que le D7100 peut gérer plusieurs flashs en même temps? si oui, est-ce que tu pourrais expliquer rapidement le principal et le rôle des déclencheurs radio?
- en fait, quand je pense à mon idée de studio, je vois plus des sources lumineuses fixes que des flashs. En pratique, qu'est-ce que vous utilisez le plus souvent? Dans l'exemple de Luc plus haut, je crois qu'il a 3 flashs, pourquoi ce choix plutôt qu'une lumière continue?


merci encore et bonne nuit!

*

Hors ligne didierropers

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #53 le: 04 Jan, 2015, 23:09:03 pm »
Avec ton flash intégré, tu pourras déclencher plusieurs flashes sur deux groupes différents, donc avoir deux flashes ou deux groupes de flashes dont les réglages seront indépendants.
Les déclencheurs radio sont plus fiables car leur fonctionnement ne dépend pas de la distance ni de l'angle par rapport au flash. Avec le flash intégré, c'est plus compliqué surtout si on utilise des modeleurs car le flash distant doit "voir" le signal émis pas le flash intégré. Parfois ça déclenche, parfois ça déclenche pas. Comme je suis d'un tempérament moyennement joueur ... déclencheur radio !

En studio, le choix du flash ou de la lumière continue est un choix stratégique et chaque système a ses avantages et ses inconvénients.
Le principal inconvénient de la lumière continue est que ça chauffe énormément. Cet inconvénient tend à disparaitre aujourd'hui grace aux leds et aux lampes basse consommation.

En reportage comme ce qu'a fait Luc, la question ne se pose même pas. Pour obtenir la puissance nécessaire avec de l'éclairage continu, il faudrait qu'il trimballe sa centrale nucléaire  :lol:  Bon, j'exagère énormément mais il lui faudrait monter un système encombrant, trouver des sources suffisantes de courant, avoir des rallonges électriques... bref : un système qui ne se prête pas du tout à une utilisation nomade.
Le gros avantage du flash, qu'il soit de studio ou de reportage (cobra), c'est de délivrer un éclair puissant sans que cela ne demande beaucoup d'énergie. Donc un système qui fonctionne sur batteries et qui se prête à être monté et démonté rapidement.

*

Hors ligne Weepbitterly

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #54 le: 04 Jan, 2015, 23:16:39 pm »
En studio, c'est le noir total : en principe il n'y a aucune lumière externe, pas  de fenêtre , pas d'autre éclairage, ce qui facilite sensiblement le réglage de la balance des blancs.

le D7100 peut sans problème déclencher plusieurs flashes en même temps.

Toute la question est : comment ?

Tu peux utiliser un système émetteur/récepteur radio, avec un récepteur pour chaque flash.

Ou bien tu peux économiser, et ne déclencher qu'un seul flash ; les autres seront déclenchés automatiquement par l’éclair du premier, s'ils ont une cellule photosensible intégrée - ce qui est le cas de la plupart des torches-studio du marché.

Le mélange de sources fixes plus flashes n'est pas très judicieux. Ou alors, il faut des sources qui ont une température de couleur similaire à celle des flashes (environ 5500K) Sinon, c'est ingérable.

*

Hors ligne didierropers

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #55 le: 04 Jan, 2015, 23:22:46 pm »
En studio, c'est le noir total : en principe il n'y a aucune lumière externe, pas  de fenêtre , pas d'autre éclairage, ce qui facilite sensiblement le réglage de la balance des blancs.
Tout à fait, je voulais juste montrer un exemple d'utilisation des gélatines. Mais en studio, la seule utilisation serait de créer des fonds ou des motifs de couleur.

Flash ou Parapluie ?
« Réponse #56 le: 05 Jan, 2015, 07:16:56 am »
questions complémentaires :
- est-ce que tes 3 flashs fonctionnent en "continu" (je ne sais pas si le terme existe), ou est-ce qu'ils se déclenchent ponctuellement au moment du shoot?

Ce sont des flashs donc ce n'est pas continu mais en appuyant sur le test de profondeur de champs tu sais  enclencher les flash en continu quelques secondes pour donner un aperçu de l'éclairage.

- j'ai comme cobra, un metz 44 af1 fraichement acquis. Je sais que ce n'est pas le plus puissant des flashs mais j'en suis très content pour le moment. Est-ce que d'après toi, je pourrais l'utiliser dans le cadre d'un montage studio, et si oui, que me conseillerais-tu comme accessoire (pied?). Je précise que je viens également de passer du D5100 au D7100, donc normalement, je peux l'utiliser en esclave si j'ai bien compris... ;/

Oui tu peux l'utiliser comme esclave avec le flash du boîtier comme maître. Cela te ferra un source principale (le metz) le flash du boitier poux le contrôler et ne pas participer à l'exposition. Dans un premier temps tu peux utiliser un réflecteur comme source segondaire moins cher qu'un deuxième flash. Il est pratique de monter le flash sur trépied de ce type:
http://www.missnumerique.com/lastolite-kit-strobist-avec-parapluie-tout-en-un-100-cm-2474-p-4124.html

- dernière question : est-ce qu'il est d'usage, pour les photographies de studio, d'utiliser des sortes de "gélatine" pour donner des effets de couleur différents? pour ton second lien de photo, on a le sentiment que la lumière venant de gauche est plutôt blanche, mais celle plus discrète venant de droite sur les cheveux donne l'impression de tirer davantage sur le jaune, ce qui, sur la chevelure orangée, est assez sympa.

Oui j'utilise des gélatines notamment sur mon dernier exemple. pour soit donner de la couleur, soit adapter la couleur du flash à l'environnement pour éviter une dominante froide du flash.