calcul de l exposition
« le: 26 Août, 2013, 11:38:39 am »
bonjour, je lis par tout dans les forums et livres qu on peut calculer l exposition ,je possède un D7000 et je ne peux connaitre l exposition qu apres avoir shooter grasse a l'histogramme
une autre question qui n a rien avoir avec la première ,quel type d ordinateur utilisez vous avec lightroom5 qui rame avec mon pc portable on m a conseille une tour c est plus ventilée
merci d avance
nikon D3200 ,Nkon D7000;
nikon af-s 35mm1.8,nikon af-s18-105,Tamron ps 70-300 vc usd

calcul de l exposition
« Réponse #1 le: 26 Août, 2013, 13:36:22 pm »
Bonjour,
pour l'expo, tu as dans ton viseur un indicateur avec +  0 - et un bargraph  qui te donne une info sur la valeur de l'expo de ta photo quand tu appuie à mi course, cela te permet de corriger l'expo avec la molette si besoin.
Enfin moi je fais comme ça.
Pour ligthroom, j’en sais rien, je ne le possède pas, en fait je pense que ça dépend essentiellement de ton processeur et de la quantité de RAM que tu as.
Perso, j’ai aussi un portable, dessus je tourne sans problème avec DxO et photoshop CS6 ouverts en même temps.
J’ai un i7 couplé à 6 Go de RAM et un disque dur SSD. L’ensemble à 3 ans.

calcul de l exposition
« Réponse #2 le: 26 Août, 2013, 13:42:42 pm »
Merci vince ça me rassure je fais comme ça aussi c est des apn haut de gamme qui peuvent avoir histogramme
Qd à l ordi j ai i5 4g qd il chauffe il s etteint
nikon D3200 ,Nkon D7000;
nikon af-s 35mm1.8,nikon af-s18-105,Tamron ps 70-300 vc usd

*

Hors ligne didierropers

calcul de l exposition
« Réponse #3 le: 26 Août, 2013, 13:45:50 pm »
bonjour, je lis par tout dans les forums et livres qu on peut calculer l exposition ,je possède un D7000 et je ne peux connaitre l exposition qu apres avoir shooter grasse a l'histogramme
Il n'y a effectivement pas d'autre solution, sauf à utiliser un posemètre en mesure incidente mais bon ... je pense qu'on sort du sujet !

Ce que tu lis veut probablement dire que, dans certaines circonstances, il faut demander à ton boitier de corriger l'exposition qu'il mesure. Cela est vrai dans certaines situations particulières : contre-jour, très fort contraste, petit sujet lumineux sur fond sombre (ou l'inverse). C'est pour cela qu'est conçue la fonction de correction (touche +/-). L'expérience permet d'anticiper les situations dans lesquelles le boitier va se tromper, et de corriger avant de prendre la photo, évitant de prendre une photo puis de lire l'histogramme.

Maintenant, comment s'en servir ? C'est un (très) vaste sujet donc cela nécessiterait que tu nous montres une photo dont tu n'es pas satisfait de l'exposition. On pourrait alors te conseiller sur la manière de procéder (correction d'expo, utilisation des modes de mesure spot, pondérée ...)

calcul de l exposition
« Réponse #4 le: 26 Août, 2013, 13:59:35 pm »
Bonjour,

L'important pour l'exposition, c'est de connaitre (par coeur) et de maitriser le triangle d'exposition et les 3 valeurs qui le composent : ouverture, vitesse d'obturation, sensibilité. Il faut savoir aussi comment s'incrémentent ces valeurs et les implications de telle ou telle modification.

Il faut ensuite connaître les différentes façons de mesurer la lumière (matricielle, pondérée, spot) et savoir aussi jouer du correcteur d'expo. Enfin, savoir lire un histogramme peut-être utile aussi.  

Citation de: vince_51
pour l'expo, tu as dans ton viseur un indicateur avec +  0 - et un bargraph  qui te donne une info sur la valeur de l'expo de ta photo quand tu appuie à mi course,

C'est (en partie faux) car le "bargraph" qui donne la valeur d'exposition n'apparait dans le viseur qu'en mode M.
Dans les autres modes, le "+ 0 -" dont tu parles corresponds au correcteur d'exposition.  

En ce qui concerne Lightroom 5, il peut parfaitement tourner sur un portable. C'est le cas chez moi. Mais tout dépends de la puissance du portable. Sur le site d'Adobe, je pense que la config minimale requise doit être précisée.


calcul de l exposition
« Réponse #5 le: 26 Août, 2013, 14:09:01 pm »
Il n'y a effectivement pas d'autre solution, sauf à utiliser un posemètre en mesure incidente mais bon ...
Il existe tout de même une règle approximative simple qui s'appelle "règle de f/16" pour prévoir l'exposition.

calcul de l exposition
« Réponse #6 le: 26 Août, 2013, 14:15:50 pm »
Je ne pense pas qu'il y ait de règle générique telle que celle du miraculeux f16 de l'argentique N&B qui puisse être transposable aux Aps-c. Je ne comprends pas vraiment pourquoi à vrai dire. A taille de capteur constante, une formule devrait exister à conditions d'ensoleillement donné...J'imagine que s'il y en avait une, elle donnerait des résultats trop imprécis alors qu'un simple déclenchement de vérification permettrait d'affiner les réglages de façon plus satisfaisante...

En tout cas, les photographes de l'Equipe qui shootaient en D3 insistaient bien sur le fait qu'ils ne pouvaient transposer les réglages de leur appareil argentique sur leur DSLR. Sur ces derniers, ils augmentaient considérablement les ISOs et diminuaient beaucoup la vitesse afin de figer des mouvements de la même façon qu'avec leur argentique et obtenir des résultats qu'ils jugeaient satisfaisants. Je ne sais pas si les réglages modifiaient le nombre d'IL numérique vs argentique.
« Modifié: 26 Août, 2013, 14:22:43 pm par tagada »

*

Hors ligne didierropers

calcul de l exposition
« Réponse #7 le: 26 Août, 2013, 14:25:44 pm »
La "règle" du f/16 est toujours vraie sauf qu'elle demande à bien évaluer la luminosité ambiante. En fonction de cette luminosité ambiante, elle peut devenir la règle du f/11 ou du f/8... ;)
Et surtout elle n'est qu'une approximation. Hors, nos capteurs numériques sont moins tolérants à l'approximation que ne l'était le film.
Bref, vu la performance toujours meilleure de nos cellules d'exposition, je ne vois pas trop l'intérêt de la remplacer par une "règle" aussi empirique.


calcul de l exposition
« Réponse #8 le: 26 Août, 2013, 14:43:20 pm »
Je ne pense pas qu'il y ait de règle générique telle que celle du miraculeux f16 de l'argentique N&B qui puisse être transposable aux Aps-c. Je ne comprends pas vraiment pourquoi à vrai dire. A taille de capteur constante, une formule devrait exister à conditions d'ensoleillement donné...
La taille du capteur n'a bien sûr aucun lien avec l'exposition puisque l'exposition considère uniquement la lumière renvoyée par le sujet.


La règle de f/16 s'applique à mon sens aussi bien au numérique qu'à l'argentique puisque la lumière renvoyée par le sujet est toujours la même, que tu pointes vers ce sujet un boîtier numérique, un boîtier argentique, ou un lance-pierre.

En revanche, les pratiques diffèrent effectivement entre l'argentique et le numérique, non pas tant parce que l'exposition change, mais parce que la dynamique d'un capteur n'est pas la même que celle du film argentique. Ainsi par exemple, on peut vouloir exposer "à droite" ou "à gauche" avec un boîtier numérique, parce qu'on dispose d'un histogramme, et ce afin d'éviter de saturer les hautes ou basses lumières. Mais ça ne signifie pas fondamentalement que l'exposition du sujet change. Simplement on prend en compte cette exposition de manière différente avec un numérique et avec un argentique.

*

Hors ligne didierropers

calcul de l exposition
« Réponse #9 le: 26 Août, 2013, 14:49:45 pm »
Mais ça ne signifie pas fondamentalement que l'exposition du sujet change. Simplement on prend en compte cette exposition de manière différente avec un numérique et avec un argentique.
Pas mieux ! ;)

calcul de l exposition
« Réponse #10 le: 26 Août, 2013, 15:57:42 pm »
OK merci messieurs.

Ce qui signifie qu'à type de mesure équivalente (centrale pondérée par ex) les résultats entre un F3 et un D300 par exemple devraient être équivalents à ISOS identiques ? Pour autant que je me souvienne cela n'a jamais été le cas (et de loin pas à 1/3 ou 2/3 de diaph). Un pb de cellule ?
« Modifié: 26 Août, 2013, 15:59:13 pm par tagada »

calcul de l exposition
« Réponse #11 le: 26 Août, 2013, 16:17:54 pm »
En effet il est possible qu'il y ait un petit écart comme le montre cette courbe :
http://www.dpreview.com/galleries/8617333752/photos/2311165/exposure-film-vs-dslr-sensor

cependant, dans le cas de cette comparaison D7000/film Fuji, l'écart d'exposition est de l'ordre d'1/4 d'EV, donc suffisamment faible pour être négligé (inférieur à l'incrément '1/3 de diaph des boîtiers numériques).

*

Hors ligne didierropers

calcul de l exposition
« Réponse #12 le: 26 Août, 2013, 16:28:12 pm »
Ce qui signifie qu'à type de mesure équivalente (centrale pondérée par ex) les résultats entre un F3 et un D300 par exemple devraient être équivalents à ISOS identiques ?
Même sans remonter au F3, l'exposition a évolué depuis les premiers boitiers numériques.
Lors du passage au D300, j'avais aussi été surpris qu'il soit calé si haut. D'ailleurs je l'ai toujours calé un peu plus bas que le réglage d'origine.

calcul de l exposition
« Réponse #13 le: 26 Août, 2013, 16:30:27 pm »
Pff on rentre dans des considérations assez pointues,
Perso, quand j’ai un doute, si j’ai le temps je regarde l’histogramme et je modifie les réglages,
Je préfère exposer à droite, c’est plus simple de récupérer de base lumière que des hautes lumières cramées (c’est mon point de vue).
Sinon je brackette et je rafale, solution de facilité j’en conviens, à la prise de vue ça va vite, par contre quand faut trier, c’est plus long.
Sinon on peu toujours shooter exclusivement en RAW, ce que je fais et corriger l’expo ensuite, c’est plus long, mais ça permet encore de s’en sortir.

calcul de l exposition
« Réponse #14 le: 26 Août, 2013, 16:30:51 pm »
Même sans remonter au F3, l'exposition a évolué depuis les premiers boitiers numériques.
Lors du passage au D300, j'avais aussi été surpris qu'il soit calé si haut. D'ailleurs je l'ai toujours calé un peu plus bas que le réglage d'origine.
Mais là encore, ce n'est pas parce qu'un boîtier surexpose ou sous-expose que l'exposition elle-même change. A sujet donné le triplet sensibilité/ouverture/vitesse adéquat reste le même, modulo l'écart (faible) constaté lorsqu'on superpose les courbes de sensibilité du film et du numérique.