Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #30 le: 28 Fév, 2013, 21:36:30 pm »
Je viens de voir qu'avec Lightroom on peut corriger les aberrations chromatiques, redresser les perspectives, retoucher les photos prises de travers, améliorer les contrastes, ect .....

Je viens de récupérer elements 9 mais j'ai pas encore mis le nez dedans. On peut faire autant avec elements 9 ?

je ne connais pas élément 9 mais LR, et After Shot pro permettent tout cela, je te conseille vraiment un des deux, ce sont des logiciels faits pour travailler vite et bien sur de grosses quantités d'images.

Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #31 le: 28 Fév, 2013, 21:52:57 pm »
Je vais commencer par prendre toutes les photos en raw.
Ensuite je vais essayer de me familiariser avec Elements 9 ou GIMP puisque je les ai.
Si le flux de photos est conséquent, Lightroom fera l'affaire.

Merci à toi Luc (et les autres aussi).
D300 + zoom Nikon 28-105 mm f/3,5-f/4,5 + zoom Nikon 70-210 mm f/4-f/5.6

Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #32 le: 02 Mar, 2013, 20:24:09 pm »
Une petite question pour Luc Viatour. Tu es professionnel, tu fais beaucoup de photos d'intérieur et architecture, et pourtant tu ne possèdes aucun objectif à décentrement. Le 24 pce de nikon ne ferait-il pas ton affaire plutôt que le 14-24, même aussi bien maitrisé comme tu le fais ? Avec ce dernier objectif les intérieurs sont fabuleux et même à l'honneur, pour ne pas dire magnifiés et "amplifiés" dans leur volume, mais le moindre écart de parallaxe et les fuyantes sont au rendez vous. Dans une église par exemple, si je pointe vers la voute, autant oublier les verticales  bien parallèles ! Alors il faut jouer des fuyantes, mais dans certains contextes j'aimerai bien avoir un objectif à décentrement justement pour respecter la perspective des lieux. En bref, le 14-24 bien à l'horizontale, sans piquer du nez ou tirer vers le haut c'est parfait, mais cela est parfois limitant je trouve. Et pour toi, professionnel, je m'étonne qu'un objectif de ce type ne soit pas dans ta besace.

 
D700 + mb-d10, 14-24 f2.8, 24-70 f2.8, 70-200 f2.8 vr2, 16-35 f4 vr, 35, 50 et 85 afs g f1.4, micro 105 f2.8 vr, tc20iii, sb900. Je peux donc confirmer : le matériel ne fait pas le talent !

Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #33 le: 03 Mar, 2013, 13:34:24 pm »
Une petite question pour Luc Viatour. Tu es professionnel, tu fais beaucoup de photos d'intérieur et architecture, et pourtant tu ne possèdes aucun objectif à décentrement. Le 24 pce de nikon ne ferait-il pas ton affaire plutôt que le 14-24, même aussi bien maitrisé comme tu le fais ? Avec ce dernier objectif les intérieurs sont fabuleux et même à l'honneur, pour ne pas dire magnifiés et "amplifiés" dans leur volume, mais le moindre écart de parallaxe et les fuyantes sont au rendez vous. Dans une église par exemple, si je pointe vers la voute, autant oublier les verticales  bien parallèles ! Alors il faut jouer des fuyantes, mais dans certains contextes j'aimerai bien avoir un objectif à décentrement justement pour respecter la perspective des lieux. En bref, le 14-24 bien à l'horizontale, sans piquer du nez ou tirer vers le haut c'est parfait, mais cela est parfois limitant je trouve. Et pour toi, professionnel, je m'étonne qu'un objectif de ce type ne soit pas dans ta besace.

 

Réponse tardive mais hier j'avais un mariage à couvrir.

L'objectif à décentrement en architecture extérieure est un must, en intérieur il manque souvent de recul pou pouvoir l'exploiter pleinement.
Autre point qui fait que je n'achète pas une optique à décentrement c'est le temps de prise de vue, j'ai en moyenne une heure voir deux pour un reportage décoration, l'utilisation d'une optique à décentrement demande beaucoup de temps pour les réglages. Je fais donc la correction de perspectives avec mon logiciel raw, je perds évidemment de la résolution, mais cela ne m'a jamais posé problème et c'est surtout plus rapide et donc plus "rentable". 


*

Hors ligne Weepbitterly

Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #34 le: 03 Mar, 2013, 13:41:15 pm »
il faut jouer des fuyantes, mais dans certains contextes j'aimerai bien avoir un objectif à décentrement justement pour respecter la perspective des lieux.

L'objectif à décentrement n'est pas non plus l'objectif miracle. Il rattrape un peu, mais l'amplitude de décentrement des PC-E Nikkor est de quelques millimètres seulement (+ et - 11 mm) : des fuyantes, tu en auras aussi.

Quel objectif pour des photos d'intérieur en usage pro immobilier ?
« Réponse #35 le: 04 Mar, 2013, 17:47:05 pm »
Merci à vous pour ces réponses.

J'utilise ptlens pour les distorsions et les fuyantes mais cela oblige à recadrer (donc perte de définition effectivement) mais surtout j'ai noté que cela n'était pas le remède miracle et devait rester limité car sur une façade par exemple, même si les verticales sont bien verticales il y a un étirement et une déformation en haut et donc il est parfois mieux de laisser un peu de fuyantes pour respecter, et c'est un comble, les proportions de l'édifice.

En intérieur avec un cadrage soigné, ces retouches par logiciels sont en revanche invisibles.

 
D700 + mb-d10, 14-24 f2.8, 24-70 f2.8, 70-200 f2.8 vr2, 16-35 f4 vr, 35, 50 et 85 afs g f1.4, micro 105 f2.8 vr, tc20iii, sb900. Je peux donc confirmer : le matériel ne fait pas le talent !