Argentique, ou pas?
« Réponse #30 le: 18 Jan, 2020, 11:41:00 am »
Il s'agit de cet excellent fil, Bertrand.

https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=105579.0
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

*

Hors ligne Gadenne

Argentique, ou pas?
« Réponse #31 le: 28 Jan, 2020, 17:45:36 pm »
Hello les z'amies et amis
Petit conseil pour garder les pelloches très longtemps plusieurs années après la date de péremption les mettre au congèl sans hésiter il faut juste les sortir 2 heures avant et c'est comme le beurre ça se congèle et décongèle autant de fois qu'on le veut ....
Je fait du numérique depuis 14 ans maintenant
Avant en argentique : tout mes tirages devaient soutenir le 40X60 et comme je suis assez précis le 24X36 c'était beaucoup trop juste je suis passé assez rapidement au Blad et à la chambre 6X7 et 10 X 12.5: j'ai toujours fait mes traitements chez moi ; Négatif noir & blanc  et en l'inversible exclusivement du Kodak Ektachrome traitement E6.
Puis le numerique est arrivé j'ai attendu le Nikon D2X le 1 er dans cette gamme à autoriser des tirages de qualité expo en A2 (40 X 60), et j'ai tout revendu (sauf la chambre nostagie) le matos argentique boitier et même l'agrandisseur Durst 4X5 inches en lumière ponctuel avec condenseur , et le nécessaire de traitement noir & blanc et inversible j'avais une petite machine
L'imprimante de l'époque avait une patate colorimétrique plus étendu que n'importe quel papier argentique et aussi des noirs plus profond que du papier Baryté avec virage au sélénium.
Maintenant et sauf erreur de ma part avec un Nikon D800E ou un Nikon Z7 (sur lequel je louche) sur un plan uniquement physique les capteurs de ces boîtiers son beaucoup plus performant que n'importe quelles pelloches argentique tant en colorimétrie, définition, dynamique, sensibilité, sans parler des effets de réciprocité de multi exposition etc...
Mais jamais cela ne remplacera le gout et la passion et le plaisir de construire et d'obtenir une photo de façon souvent besogneuse et imparfaite dans un process argentique que certain peuvent ressentir et Bravo à eux

Si certain veulent se lancer dans le traitement des films inversibles il faut un bain-marie un bon thermomètre et un appareil d'enregistrement sonore et bien sur une petite cuve Patterson ou équivalent
Denis
D800E,D2X, Nikkormat, 16X35, 24X120, 35, 60Macro, 105Macro, 200, 8mm samyang, 300 nikkor,4 cobra Yongnuo, 3 flashs de studio Elinchron , 2X750, 1200, Epson 800 (A2) un studio 30M2
Expo: Chalon/Saone, Dijon, Paris .......

Argentique, ou pas?
« Réponse #32 le: 29 Jan, 2020, 19:01:33 pm »
Bonjour,

Citation de: pazcal
Finalement, j'ai opté pour un D750, sur lequel, je ne monte que des optiques argentiques AI-S focus manuel.
Je confirme résultat bluffant.

Je prends votre post en route en tant que tjs utilisateur de mes vieux cailloux sur non pas un D750 (reflex full frame comme on dit maintenant), mais sur un D7200 qui vous a tenté un moment.

Visiblement vous avez fait le "bon" choix, le D7200 aurait modifié votre utilisation du fait de son capteur plus petit = facteur crop.

Les bonnes optiques restent de bonnes optiques même si on ne dispose pas de l'autofocus ou de la stabilisation objectif, mais est-ce cela le plus important ? - Pas sûr, d'abord la qualité optique et.. le plaisir de prendre des photos avec un matériel qu'on apprécie.

Bonne continuation à vous.

Reflex Dx plus zooms et focales fixes (anciennes et + récentes)

Argentique, ou pas?
« Réponse #33 le: 06 Fév, 2020, 15:48:40 pm »
Bonjour à tous,

Je prends ce fil en cours de route et ne résiste pas à vous faire part de mon point de vue.

J'ai commencé la photo dans les années 90, à l'époque de l'argentique, sans forcément bien tout comprendre. Après une longue période d'arrêt, j'ai repris vers le milieu des années 2000 avec le numérique, d'abord avec un compact, puis un réflex APS-C, avant de passer au plein format début 2010. C'est vraiment là que j'ai perfectionné ma technique et appris toutes les bases.

J'ai eu la tentation de reprendre l'argentique vers 2015, en constatant que sur les environs 10.000 photos annuelles que je faisais, j'en tirais à peine 200 chaque année. L'idée était d'utiliser l'argentique uniquement pour les photos de famille et d'avoir ainsi beaucoup plus de photos de mes enfants, de ma femme et de mes proches.

J'ai également toujours eu un faible pour le rendu de l'argentique. Certes, il y a un moins bon piqué, une moins bonne dynamique, etc. mais quel charme ! Pour les portraits en tout cas, c'est vraiment incomparable et ça change vraiment de l'effet complètement aseptisé et de (sur)netteté des photos que l'on voit actuellement (vous n'avez qu'à aller dans la section critique "portrait" ou "mode, beauté" du forum pour vous en convaincre). Personnellement, contrairement à beaucoup aujourd'hui, je ne fonde pas mon appréciation d'une photo uniquement sur le piqué ou la dynamique générale, et le rendu particulier de l'argentique me semble procurer un effet difficilement atteignable par le numérique (en tout cas, sans effort particulier au niveau du développement, qui n'est clairement pas ma partie préférée dans la réalisation d'une photo).

Ensuite, on fait effectivement beaucoup plus attention avant de déclencher (ce qui n'empêche pas de faire attention également avec un numérique hein) et ça permet de se concentrer sur toutes les prises de vue et aussi à savoir dire "pas d'intérêt maintenant" (plutôt que de se retrouver avec 200 photos sans intérêts sur une série réalisée sans réflexion particulière, ce que je continue à faire régulièrement avec mon numérique).

Un autre effet bénéfique que je n'avais pas anticipé est de tirer des photos qui ne sont pas parfaites. Sur les 10.000 photos annuelles que je fais, ma sélection et mes tirages portent bien évidemment sur les meilleurs (du moins, j'essaie). Mais il est aussi sympa d'avoir des photos où les sujets sont dans des positions inattendues, avec des expressions non souhaitées, etc. Alors on a aussi des photos sans aucun intérêt (les fameux yeux fermés au moment du déclenchement), mais quand on a des enfants, je vous assure que ces photos valent de l'or car se remémorer des expressions ou grimaces de ses enfants (que l'on n'aurait pas forcément tiré en numérique, on privilégie souvent le beau sourire), ça vaut vraiment de l'or... Et puis on a quelque fois de belles surprises, un effet inattendu et ce rendu toujours unique qui a tant de charme...

Le revers de la médaille, c'est tout d'abord le prix. Les boitiers sont très accessibles, mais entre les pelloches, le développement et le tirage (que je fais faire), c'est pas loin de 1€ la photo...

L'autre défaut, c'est qu'on n'a moins la liberté de tenter des choses et de faire des essais qu'avec le numérique, qui est assez dingue de ce point de vue là. La facilité d'utilisation et les possibilités de développements du numérique restent tout de même inégalable sur cet aspect.

Le dernier défaut, quand on n'utilise pas de flash comme moi, c'est que la plage horaire pour faire des photos est beaucoup plus limitée. Il m'arrive d'être très frustré de ne pas pouvoir utiliser mon argentique en intérieur ou en fin de journée (je ne parle même pas du soir), alors que ça ne pose plus aucune difficulté en numérique.


L'approche est donc assez différente, mais tout à fait complémentaire avec le numérique pour moi. En gros, j'utilise l'argentique pour les photos de mes proches et le numérique pour mes autres projets, notamment architecturaux.

J'espère que ça pourra aider ceux qui hésitent à franchir le pas. N'hésitez pas à acheter un boitier argentique, ils sont souvent d'une durabilité bien supérieure aux boitiers actuels et on peut trouver des petits bijoux pour des prix limités (par exemple, mon fabuleux F4 pour moins de 150 € sur ce forum).

N'hésitez pas si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d'en parler avec vous.
GB


*

Hors ligne HARDIV

Argentique, ou pas?
« Réponse #34 le: 11 Fév, 2020, 12:39:23 pm »
Ensuite, on fait effectivement beaucoup plus attention avant de déclencher (ce qui n'empêche pas de faire attention également avec un numérique hein) et ça permet de se concentrer sur toutes les prises de vue et aussi à savoir dire "pas d'intérêt maintenant" (plutôt que de se retrouver avec 200 photos sans intérêts sur une série réalisée sans réflexion particulière, ce que je continue à faire régulièrement avec mon numérique).

Et oui, c'est vraiment une avantage incroyable. Combien de connaissances nous racontent " j'ai fait un super voyage, et plus de 1500 photos. Je trie, et t'en montre qq unes" ... c'est quand ? ... ben jamais.
J'ai plus facile a tirer 5 à 10 belles images s/ 150 que de trier et sortir  100 s/ 1000 .   =D =D



Le revers de la médaille, c'est tout d'abord le prix. Les boitiers sont très accessibles, mais entre les pelloches, le développement et le tirage (que je fais faire), c'est pas loin de 1€ la photo...

Encore oui. C'est un plaisir de pouvoir se payer ce qui était un rêve autrefois. Un Nikon F3,  etc.. c'est très loin du prix d'un D750 qui est liquidé pour l'instant. On a même un Blad pour se prix là, .... qui restera fonctionnel des années, lui, c'est certain.

Par contre il ne faut affirmer que l'argentique coûte cher à cause du tirage. Si on fait tirer des images numériques : c'est le même prix qu'un tirage argentique.
Bien sûr, il faut pouvoir visionner ses clichés argentiques, mais le passage au scan donne une très bonne idée pour choisir et se rendre compte s'il est intéressant de passer à un tirage.
Tirage, c'est 24x30 min, hein.

Un film N&B à 7-8 € + moins de 1 € pour le développement maison. Ca fait 0,75 € en 6x6 ou 0,25 € en 24x36. Par rapport à un boitier numérique de 1500 € qu'on ne revendra que 300 € 5 ans plus tard, ça laisse 133 bobines 12 vues 6x6, ou 400 bobines 24x36.  A bon l'argentique est cher ?   :lol: :hue: :rolleyes:

Bien sûr loin de moi de dire qu'il n'y a qu'un process qui est le seul et unique meilleur. Je suis argentique, c'est certain, mais fait aussi quelques images en numérique, voire même avec le smartphone.

Au plaisir.
Vincent H

Argentique, ou pas?
« Réponse #35 le: 11 Fév, 2020, 13:05:23 pm »
Par contre il ne faut affirmer que l'argentique coûte cher à cause du tirage. Si on fait tirer des images numériques : c'est le même prix qu'un tirage argentique.
Bien sûr, il faut pouvoir visionner ses clichés argentiques, mais le passage au scan donne une très bonne idée pour choisir et se rendre compte s'il est intéressant de passer à un tirage.
Tirage, c'est 24x30 min, hein.

Un film N&B à 7-8 € + moins de 1 € pour le développement maison. Ca fait 0,75 € en 6x6 ou 0,25 € en 24x36. Par rapport à un boitier numérique de 1500 € qu'on ne revendra que 300 € 5 ans plus tard, ça laisse 133 bobines 12 vues 6x6, ou 400 bobines 24x36.  A bon l'argentique est cher ?   :lol: :hue: :rolleyes:

A condition de faire le développement soi-même, ce qui n'est pas mon cas et suppose un minimum d'organisation. Entre le développement et le tirage, et le prix de la pelloche, ça fait quand même sacrément augmenter le prix.

Après, si tu rapportes le prix du boitier dans la balance, c'est effectivement équivalent, voire moins cher (surtout si tu te réfères aux photos numériques tirées - il n'y a plus de débat pour la très grande majorité des utilisateurs) !

*

Hors ligne HARDIV

Argentique, ou pas?
« Réponse #36 le: 11 Fév, 2020, 14:16:14 pm »
OOOUUUUIII développement maison ... pour le N&B. Gage d'économie et surtout de qualité.
Pour la couleur, je passe par un ptt labo à Bruxelles : www.color41.be  Rapide, bien fait sympa.

What Else ?

Allez, un ptt image : Blad & 60mm - 30 secondes - Acros & Xtol 1+2
Vincent H

*

Hors ligne HARDIV

Argentique, ou pas?
« Réponse #37 le: 11 Fév, 2020, 14:18:11 pm »
Une version couleur ?

Film Ektar :

Vincent H

Argentique, ou pas?
« Réponse #38 le: 11 Fév, 2020, 15:29:06 pm »
Grosse claque sur la dernière en couleur ! Vraiment tip top, quel rendu ces blad !

Argentique, ou pas?
« Réponse #39 le: 18 Fév, 2020, 15:50:38 pm »
Salut tout le monde ! Je m'appelle Marjorie. Mon copain étant celui qui m'a incisée à la photo,j'aimerai lui offrir un appareil photo argentique pour son anniversaire qui approche car c'est un grand fan de ces appareils photos là. J'aimerai donc que vous me conseillez un Argentique Nikon de qualité si vous voulez bien  ;D

Argentique, ou pas?
« Réponse #40 le: 18 Fév, 2020, 16:12:46 pm »
Bonjour,

Pour commencer, sur ce forum au moins, Nikon et 'de qualité', c'est un pléonasme ;-)

Trève de plaisanterie... Dis nous en un peu plus :  Budget, usage, a t il déjà un ou des objectifs nikon, ou un autre boitier numérique nikon... Pratique t il déjà la photo, si oui avec quoi et quel style de photos... ;-)

--
Seb'

Argentique, ou pas?
« Réponse #41 le: 18 Fév, 2020, 16:13:54 pm »
Bienvenue sur le forum!

Mon copain étant celui qui m'a incisée à la photo,j'aimerai lui offrir un appareil photo argentique pour son anniversaire  ;D

Erreur de saisie ou (im)pertinence des correcteurs automatiques, peu importe il vaut mieux une incitation qu'une incision. :)

Pour te conseiller une idée de la pratique photo du copain, son matériel actuel, et bien sûr du budget seraient utiles.
Appareil offert avec ou sans objectif?
Beaucoup de choix possibles, du Nikon EM au F6, de quelques dizaines d'euros à plusieurs centaines.

Cordialement.

Argentique, ou pas?
« Réponse #42 le: 18 Fév, 2020, 16:15:38 pm »
Croisement de post et même réflexion  :)

Argentique, ou pas?
« Réponse #43 le: 18 Fév, 2020, 16:37:31 pm »
@Ryokan :

Il faut croire que nos questions sont pertinentes ;-)