Impression noir et blanc
« le: 09 Sep, 2005, 17:16:04 pm »
Bonjour

Je suis actuellement à la recherche d'une imprimante capable de me faire de belles impressoin noir et blanc.
Mais je n'ai pas un budget illimité.

Pour les gens qui utlisie leur ordinateur pour traiter les photos (appareil numerique ou scan) comment les recuperez vous pour le noir et blanc, imprimante ou passage par labo???

Merci d'avance


Impression noir et blanc
« Réponse #1 le: 09 Sep, 2005, 18:09:55 pm »
Salut !

Le passage au labo ne m'a pas convaicu pour une raison simple, c'est qu'ils ne travaillent pas en N/B mais en N/B crée depuis des couleurs. Même si tu fourni un fichier en niveaux de gris, le minilab le réinterprète en RVB.
Ce n'est donc jamais réellement N/B.
Ensuite les vrais solutions pour un tirage N/B depuis fichiers numérique sont plutôt onéreuse (piezzographie, tyrage baryté numérique, et encres K3 Ultrachromes).
Je suis dans le même cas que toi...   ... pas facile.
Nikon D700 + Nikon F100 + Nikkor 50.1.4 D et Nikkor 17-35 2.8 D (IF)  / Nikon Coolscan V
Contax 645 AF + ZEISS 80 2.0 Plannar et Mamiya C330.

Impression noir et blanc
« Réponse #2 le: 09 Sep, 2005, 18:39:08 pm »
Pour le N&B, c'est délicat. La technologie est encore jeune.

Les seules imprimantes abordables qui sont capables de restituer quelque chose d'utilisable sont les HP, en utilisant une cartouche dédiée qui contient trois niveaux de gris.
Prix de revient de la page (papier haute qualité+encre) autour de 2 euros.
L'imprimante probablement autour de 200 EUR les premiers prix.

Je sens venir les autres commentaires ... :)
Evidemment, ca ne vaut pas un tirage baryté ! :D
Mais c'est quand meme très correct.
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)

Impression noir et blanc
« Réponse #3 le: 11 Sep, 2005, 20:20:03 pm »
En effet, avec les cartouches couleurs, le N&B est aujourd'hui innaccessible. AU pire, le noir est brun, au mieux, il y a du métamérisme.

A ma connaissance, la seule solution correcte à un prix abordable est la cartouche 100 de HP, qui contient trois niveaux de gris. Par contre, elle n'est utilisable que sur les HP 8150, 8450, etc.
C'est accesible autour de 150 EUR a 250 EUR mais en modele imprimante seule, sans scanner.
J'ai fait plusieurs impressions avec et c'est très satisfaisant.

Ca ne vaut pas un bon tirage fait par un bon photographe (ils sont de toute façon de plus en plus dur à trouver), mais c'est très bon par rapport à l'investissement de départ.
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)

Impression noir et blanc
« Réponse #4 le: 30 Oct, 2005, 19:03:09 pm »
que pensez vous des nouvelles epson ?
quelqu'un a t'il testé?
D3;F4s;F5;D1X;Konica Hexar AF,35mmf2;50mmf1.4;85mmf1.8;60mm afd ; 180mm 2.8 if ed; 17-35mm 2.8 if ed:300mm afs f4:105mm macro f2,8:Tc 1,7

Impression noir et blanc
« Réponse #5 le: 31 Oct, 2005, 00:14:22 am »
La seul solution viable de qualitée, c'est les imprimante stylus pro à base d'encre UltraChrome K3 (ex: epson stylus pro 4800), la qualitée est véritablement bluffante, mais il est bien évidant que ça reste hors de prix (quoi que le prix au tirage est très bas avec des cartouches 220ml, mais bon, il faut beaucoup tirer pour rentabiliser).

Sinon, pour tout le reste, le labo reste encore la seul voie sage (un vrais papier photo insolé, ça sera toujours plus resistant que des pigments !)

Impression noir et blanc
« Réponse #6 le: 05 Jan, 2007, 10:38:12 am »
Une solution consiste à acheter (ou dénicher pour les plus anciennes) une imprimante répondant au critères ci-dessous:
1/ Elle doit être compatible avec les encres pigmentaires (pour la longévité des épreuves). Vous trouverez ces encres chez MIS ( http://www.inksupply.com/ , par exemple pour epson voir http://www.inksupply.com/qn.cfm ) ou chez Piezography ( http://www.piezography.com/ ) et bien d'autres fournisseurs (US pour l'essentiel)
2/ Elle doit être compatible avec le logiciel de RIP QTR a moins que vous soyez assez fortunés pour acheter un RIP commercial comme ImagePrint ou StudioPrint
3/ Idéalement elle doit pouvoir recevoir un système CIS (Continious Ink Supply) pour autoriser le tirages de nombreuses épreuves sans vider à chacune fois les maigres cartouches.

A partir de ce moment là vous pouvez produire des épreuves noir et blanc de très grande qualité. On en est pas encore au niveau d'un tirage argentique barithé mais c'est réellement très convaincant.

Pour ceux que cela intéresse, je suis à votre dispo pour vous faire partager mes quelques années d'expériences sur le sujet (tout d'abord avec mon Epson 1290 et maintenant avec une 4800).

A+

Impression noir et blanc
« Réponse #7 le: 05 Jan, 2007, 10:44:30 am »
Citation de: MrSoul
un vrais papier photo insolé, ça sera toujours plus resistant que des pigments !
Ca c'est vraiment pas certain ! Si tes pigments sont à base de carbone, il seront très stable dans le temps.
Le problème ne vient pas des pigments mais du papier et des traitements chimiques qu'il a subit (pour le blanchir, pour en faire du papier RC, ...). Ces traitements chimiques engendrent souvent des colorations parasites et autres jaunissement dans le temps.

Mais si on prends la peine de choisir son papier non traité et mat ... on a toute les chances d'avoir des tirages plus résistants que l'argentique.

Impression noir et blanc
« Réponse #8 le: 22 Jan, 2007, 15:44:14 pm »
salut
Personnellement j'utilise une HP 7760 contenant un jeu de 4 cartouches interchangable, dont une cartouche photo grise a base d'encre pigmentaires. L'avantage de hp c'est que les têtes sont neuves a chaque changement de cartouche.Le rendu me plait et c'est déja pas mal.
www.adeuxdimensions.eu
nikon f80 canon ae1 ,3, 300x ,100,  minolta 800si

Impression noir et blanc
« Réponse #9 le: 28 Jan, 2007, 11:53:10 am »
Citation de: Nico-GE-CH
Citation de: MrSoul
un vrais papier photo insolé, ça sera toujours plus resistant que des pigments !
Ca c'est vraiment pas certain ! Si tes pigments sont à base de carbone, il seront très stable dans le temps.
Le problème ne vient pas des pigments mais du papier et des traitements chimiques qu'il a subit (pour le blanchir, pour en faire du papier RC, ...). Ces traitements chimiques engendrent souvent des colorations parasites et autres jaunissement dans le temps.

Mais si on prends la peine de choisir son papier non traité et mat ... on a toute les chances d'avoir des tirages plus résistants que l'argentique.
Tout à fait d'accord. Les tirages jet d'encre de type ultrachrome sont en train de faire une percée sur le marché de l'art, en, raison de la qualité des tirages (eh, oui , on parle de tirages jet d'encre) et de la grande variété des rendus possibles. Mais aussi en raison de la longévité, jugée égale, voire supérieurà celle des tirages argentiques (à partir de test de vieillissement accéléré, il faut bien le reconnaître).

Seule ombre au tableau, la faible résistance à l'abrasion, notamment sur papier mat en N&B.
"La nudité est l'éloquence de la chair"  Daniel Darc       https://www.philverce.com  Blog: https://www.philverce.com/blog