zenitar 2.8 16mm fisheye
« le: 08 Août, 2005, 09:24:19 am »
Bonjour,
Ayant perdu 115.000.000 d'euros à l'euromillion, je me suis pencher vers une marque moins coûteuse pour un fisheye 'grand angle' à +/- 160 euros c'est le zenitar 2.8 16mm pour NIKON (en plus y a même 4 filtre, normal, rouge, joune et vert jaune et un beau manuel en Russe :/) au lieu du fisheye nikon à + de 1000 euros. Mais bon si il y a différence du prix il y a forcement une autre différence, pas de AF (pas grave) mais pas de cellule pour l'exposition! Avec mon d70 pas trop grave car je corrige apres le shoot, mais pour l'argentique c'est autre chose !!!.
Donc je voulais savoir si vous avez déjà rencontré ce type de fonctionnement (pour les + vieux ;P lol) ou ce type de problème, et quelle solution avez vous ? Existe t il une régle qui fonctionne 9* sur 10?
Merci et bonne journée

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #1 le: 12 Août, 2005, 11:38:54 am »
Salut.

J'utilise cet objectif avec un relfex argentique (F75). Franchement, il me convient très bien. Si tu recherches un fisheye avec un bon effet pour pas très cher, c'est le bon.

Je l'ai acheté 99 euros sur ebay. Le vendeur s'appelle "kapacan" et est très sympa. Au début, j'en avais acheté un mauvais. Je lui ai envoyé un mail et il m'a tout de suite dit de le lui renvoyé. Ce que j'ai fait. Deux semaines après, le bon fisheye était chez moi. Par contre, il te faudra une bague pour pouvoir l'adapter sur ton nikon. Elle coûte environ 40 euros.

Il y a aussi ce site russe (en anglais :)) où tu peux aussi le commander:
http://www.rugift.com/

J'espère t'avoir donner les infos que tu recherchais.
Si non, fait le moi savoir.

A bientôt.

Lucien68

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #2 le: 12 Août, 2005, 13:18:45 pm »
je me suis renseigné a propos des objectifs zenitar, et en fait y en a deux types, ceux qui necessitent une bague d'adaptarion et ceux qui ont tout de suite une baillonette nikon, si j'ai bien compris avec les premiers la bague provoque un leger declage de l'optique qui provoque des soucis au niveau de la mise au point a l'infini,  a confirmer

le deuxieme avec baillonette nikon faux compter 200 euros ou plus

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #3 le: 12 Août, 2005, 13:28:34 pm »
Moi j ai le zenitar natif pour nikon, ce que je voulais savoir surtout c est l'utilisation car comme tout est en manuel  surtout l exposition, je voulais savoir si il existe des généralité pour avoir +/- une bonne expo

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #4 le: 12 Août, 2005, 15:44:02 pm »
Regarde ce méssage. Il pourrait t'aider (si t'es fort en math)... :)


Méssage de  "Bruno Généré" sur http://www.espacephoto.org/forum/ :
Posté le 30/07/2005 à 15:18.

Une petite recherche sur Google et voila :

http://perso.wanadoo.fr/2.8/technique/sommaire.htm

Concernant la loi de réciprocité elle est très simple et MMP s'est déjà exprimé sur le sujet il me semble.
La quantité de lumière nécessaire à une photo est obtenue en réglant
1 la vitesse de l'obturateur (temps pendant lequel va couler la lumière)
2 le diaphragmme (débit du flux lumineux)

Pour une valeur correcte d'exposition

Si l'on augmente le débit par 2 il faut diminuer le temps par 2.
Si l'on diminue le débit de 2 il faut augmenter le temps par 2.

2 est une valeur arbitraire que l'on peut remplacer par n. Mais en photo cela correspond en général à la progression des vitesses et toujours à la progression des diaphragmes.

Pour rappel la progression des diaphragmes :
1.4 ; 2 ; 2.8; 4,5 ; 5,6 ; 8 ; 11 ; 16 ; 22

Exemple d'application :
une expo à 1/60 s à 11 est équivalente à
1/120 s à 8 ou à 1/30 s à 16.

Un conseil sur le 350D utilise le mode P pour déterminer l'exposition puis passe en M en reportant la mesure, amuse toi alors à faire varier les valeur de diaf ou de vitesse en réalignant la mesure, tu pourras vérifier expérimentalement tous les couples possibles.

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #5 le: 28 Août, 2005, 02:30:32 am »
Salut,

j'ai acheté ce fameux zenitar à monture Nikon il y a peu, d'occasion, en bon état, et pas cher du tout. Niveau construction, c'est clair qu'on a vu mieux, mais a ce prix-là...
Globalement, les photos sont correctes, et monté sur un D70, il fournit des photos grand angle intéressantes.

Bien sur, le problème, c'est l'expo. Comme j'ai aussi un F65 et que j'ai testé ce que donnait le Zenitar dessus hier, je verrai sur les photos demain si ma technique d'exposition était bonne!

Sur le D70, c'est clair, pas de problème. On peut vérifier (et c'est ce que je fais).
Sur le F65, c'est plus délicat. Je vois trois possibilités :

1 - utiliser un posemètre externe. Comme à l'ancienne. Il en existe des relativement petits et faciles à utiliser. Ca me parait la meilleure solution : simple, précise, fiable. Par contre, je suis incapable de dire le prix.

2 - utiliser le posemètre du F65. Avoir une deuxième optique avec puce, tester l'exposition avec, puis remonter le zenitar et déclencher. A priori, ca devrait marcher, sauf si les conditions de luminosité changent très très vite, mais c'est assez lourd commme technique. Sans compter les risques mécaniques pour les optiques et le boitier (risque de mauvai montage ou de chutes suite à la précipitation à force de faire des changements d'optiques), la poussière, etc. Et puis même si les reflex sont supposés avoir des objectifs interchangeables, je ne suis pas sur qu'ils apprécient beaucoup 72 changements en deux heures :/

3 - le pifomètre. Avec un peu d'expérience, dans des conditions standards, on arrive à évaluer pour une vitesse ou une ouverture fixée le deuxième paramètre. Par exemple, bloquer l'objectif à f/8 pour avoir un bon piqué, et choisir la vitesse selon la luminosité. J'ai utilisé cette méthode, mais n'ayant pas encore les photos, je ne sais pas ce que ca a donné. La suite peut-être demain.
Avec un film N&B, la lattitude d'expo est suffisamment large pour cette méthode. Avec des diapos, c'est suicidaire et ça a toutes les chances de rater 9 fois sur 10 (à moins d'avoir un posemètre dans l'oeil).
Les puristes crieront probablement à la lecture de la méthode 3, mais vu la qualité intrinsèque du Zenitar, on peut se permettre quelques libertés avec les règles de l'art :)
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)

zenitar 2.8 16mm fisheye
« Réponse #6 le: 28 Août, 2005, 02:37:19 am »
Génial.
Pour les posemètres, il y en a pour tous les goûts : lumière réfléchie et/ou incidente, spotmètre, avec ou sans piles (il en existe encore au sélénium), analogiques ou digitaux, vintage ou dernier cri. On trouve de bons Gossen sur eBay, de quelques euros à plusieurs dizaines, voire plus. :D