Publicité

*

br

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« le: 12 Juin, 2006, 12:45:40 pm »
Bonjour,

Je viens de faire l'aquisition d'un objectif 105 macro nikon d'occas.

je viens d'aller faire des petits essais de photo de fleur, il va nickel...

par contre je me possai une petite question: pourquoi il n'est pas possible d'obtenir une ouverture de 2.8 à toute les distances??? je comprend pas pourquoi j'ai une ouverture max autorisée de 3 ou 3.3 selon la distance de mise au point???

C'est normal ou il y a un bug avec mon objo???

Merci de vos réponses

Bonne Journée ensoleillée...

BR
« Modifié: 30 Mai, 2012, 14:44:27 pm par Buzzz »

Publicité

*

Olivier

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #1 le: 12 Juin, 2006, 13:02:02 pm »
Bonjour la Suisse, :)

A mon avis, je pense que tu était en mode programme sur ton boitier et de ce fait l'appareil règle ,automatiquement selon ces données internes, le compromis entre la vitesse et l'ouverture!

Si tu étais bien en mode P, tout me semble donc normal!

Pour être bien certain, passe en mode A et tourne la molette, tu devrais pouvoir descendre jusqu'à 2.8 nomalement.

Si ce n'est pas le cas, il y a ptêtre un problème alors!

Olivier

*

xced

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #2 le: 12 Juin, 2006, 13:02:42 pm »
c'est tout à fait normal, car le tirage assez important bouffe pas mal de lumière.

*

JaB

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #3 le: 12 Juin, 2006, 13:05:41 pm »
Bonjour,

l'ouverture de 2,8 est en fait un rapport : F/2,8 ou F:2,8 et donne la valeur maxi du cercle délimité par le diaphragme.
Ce cercle définit la quantité de lumière traversant l'objectif (pour un temps de pose donné.)
Ici, ce cercle est égal à 105 (la valeur de la focale pour l'objo réglé à l'infini) divisé par 2,8, soit un cercle de 37,5mm.

lorsque tu allonges le tirage pour une macrophoto, le diamètre max du cercle du diaphragme reste constant à 37,5mm mais ce diaphragme se retrouve plus loin du capteur que lorsque tu photographies à l'infini, il y a donc moins de lumière qui arrive sur le capteur, ce que le posemètre est capable de calculer (et corrige) en temps réel.

Donc, pas de souci, c'est normal !

*

br

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #4 le: 12 Juin, 2006, 14:51:26 pm »
Merci pour vos réponse

Citation de: Olivier
A mon avis, je pense que tu était en mode programme sur ton boitier et de ce fait l'appareil règle ,automatiquement selon ces données internes, le compromis entre la vitesse et l'ouverture!

Si tu étais bien en mode P, tout me semble donc normal!
non j'etait en mode manuel (sur un d70s)....

Donc si j'ai bien compris il est pas possible d'avoir une ouverture de 2.8  à toute les distances?!? pis c'est pareil avec n'importe quel objectif alors???? macro ou pas macro??

*

xced

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #5 le: 12 Juin, 2006, 15:18:16 pm »
c'est spécifique aux objectifs macro qui ont un fort tirage.

*

Olivier

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #6 le: 12 Juin, 2006, 15:19:37 pm »
autant pour moi alors....je croyais que le 2.8 restait constant même sur les macros!

Méa culpa et sorry pour ma réponse érronée

Olivier

question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #7 le: 12 Juin, 2006, 16:36:45 pm »
ben ça dépend!
le rapport F/D est donné à partir de la focale et est donc invariant quelque soit le tirage. Mais ce n'est pas F/D qui est utilisé en mesure d'exposition mais T qui est l'ouverture photométrique. T ce calcule par le diamètre du trou dans l'espace image divisé par la distance qui sépare le trou de l'image dans l'espace image affecté du coeff de transmission de l'optique. Les Zoom et optiques pour le cinéma "PRO" ont les deux gravures sur la bague des diaphs (F et T).
on peut approximer par la formule T=F*(G+1) , à l'infinie G=0, à G=1 T=2*F cqfd. C'est de l'optique, donc touts les objectif y passent par là, seulement, en limitant la MAP à dix fois la focale, on limite G à 1/10 maxi et donc l'erreur entre F et T à 1/10 (sans compter l'absorption des verres).
Avec les optiques type téléobjectif ou rétrofocus, il faut en plus faire jouer le grandissement pupillaire qui est une caractéristique propre à chaque formule optique.
Donc ton Dxx affiche la valeur de l'ouverture réel alors que sur les optiques AI, la bague est uniquement gravée en F/D pour l'infini (sauf le premier 55 micro nikkor qui compensait la perte d'ouverture et la deuxième version qui avait gravé sur le fût la chute de la pleinne ouverture en fonction du tirage).
De toutes façons, la macro necessite un minimum de connaissance technique, il faut au moins lire un bouquin vallable dessus avant d'y mettre le doigt et tout y est expliqué.
=)
J.Ph.

*

cf

  • Invité
question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #8 le: 13 Juin, 2006, 04:55:50 am »
J'ai également constaté le phénomène.
D'ailleurs, à l'opposé, alors que l'objo dois fermer à 32, tu obtiens alors 34, voire 36.

question à propo du Macro 105 2.8 nikon
« Réponse #9 le: 13 Juin, 2006, 19:12:55 pm »
tout augmente mon brave!
J.Ph.

Publicité