Publicité

Voici un partage de mon expérience par ceux qui n’ont pas encore fait le pas vers l’hybride ou cherche quelques infos sur le Zf avant de se décider.

Pour décrire mon profil, je suis un touche à tout en photo, selon le temps que j’ai. ( de la macro avec bague ou soufflet, photos de rue, architecture, nature , paysage etc … sauf l’animalier qui demande du temps et du matériel spécifique ). Je ne fais que du Raw et donne du caractère à chacune de mes photos ( de plus en plus de noir et blanc en ce moment, je rajoute du grain etc … )

Historiquement j'ai d'abord eu un Nikon D300S ( super boitier ) que j'ai remplacé par un D800 ( AF capricieux - montée en iso limitée ) pour un besoin spécifique en architecture. Etant un touche à tout en photo amateur, j'ai vite été confronté aux limites du D800 qui est excellent pour des scènes statiques bien éclairées mais moins adapté pour le reste.  Du coup je me suis rabattu sur un D5 ( qui peu le plus peu le moins ) excellent dans tous les domaines.  Je pensais que ça allait être mon dernier boitier vu les performances et que je n’avais pas besoin de plus. Mais étant plutôt artiste dans l’âme, j’ai utilisé le D5 de plus en plus en mode Manuel ( iso, vitesse et ouverture, en RAW ) avec de vieux objectifs ai. ( dans le passé je n’ai fait que très peu d’argentique via un boitier Minolta, et tout en automatique,  sans m’occupé du développement ). J’ai fait l’acquisition assez rapidement d’un Df, pas par nostalgie des vieux FM puisque je n’ai jamais eu d’argentique Nikon mais plus par intérêt du boitier avec des boutons directement dédié pour les iso et la vitesse.  Que du plaisir pour ceux qui apprécie comme moi la mise au point manuel. Mais même avec des artifices comme le DK17m la mise au point manuel est parfois compliqué en basse lumière et on souhaite resté sur des ouvertures à 8 ou plus. Du coup j’utilisais le Liveview de plus en plus, avec du Zoom, mais sans stabilisation, ce n’est pas l’idéal.

Le Zf a été annoncé. J’ai fait le tour des différentes marques, notamment des Fuji qui m’ont assez séduit. Je crois qu’aujourd’hui toutes les marques offrent d’excellents boitiers ( A mon avis quelqu’un qui démarre dans la photo doit surement faire son choix par rapport à son feeling vis à vis des boitiers, j’ai l’impression que toutes les marques sont au top ) Ayant beaucoup de matériel Nikon, je reste sur cette marque.

Le Zf est sorti avec une grosse partie de ce qui me manque pour mon type usage. Voici un retour sur ma récente expérience du Zf et de l’hybride façon Nikon

-2 aides pour la MAP manuel : la possibilité de Zoomer l’image directement dans le viseur et le focus peaking déjà présent sur les derniers reflex comme le D6 ou D850 (c’est pratique mais je trouve que c’est moins précis que via le Zoom )

-la stabilisation au niveau du capteur, c’est super efficace avec d’ancien objectifs, même en zoomant à main levée l’image est stable ( je n’ai testé que sur des focales de 24 à 85, avec des objectifs type ai, je ne sais pas ce que ça peut donner sur un 200mm non VR  )

-un écran inclinable, mais déporté, c’est perturbant, on n’est pas dans l’axe, mais ça offre pas mal de possibilité à la finale, c’est une question d’habitude.

-gros changement par rapport au reflex classique, le viseur électronique qui offre pas mal de possibilité. C’est très perturbant lorsque j’alternais du D5 au Zf, on voit bien que l’on regarde un écran et non via un miroir, mais maintenant que je n’ai que le Zf je n’y pense plus. C’est perturbant parfois lorsque l’on change de sujet à la volée, entre la stabilisation qui tente de compenser le mouvement pendant un instant, et une latence même très discrète du au traitement de l’image, on a parfois quelques saccades. Mais à la finale ça apporte du plus.   

-un viseur assez confortable, avec la possibilité de réduire un peu la taille de l’image, et de la voir intégralement sans devoir bouger son œil pour vérifier chaque coin. Je ne sais pas pourquoi Nikon continu à nous faire des trous de serrure, des viseurs un peu plus grands seraient l’idéal , et un peu plus en déport du boitier pour éviter de se coller le nez à l’écran. Mais globalement moi qui porte des lunettes, je n’ai pas rencontré les mêmes gênes que sur mon Df ou D5, même si j’avais pris des habitudes en bougeant l’œil. Que du + de ce coté

-le Capteur, un 25Mpixel. Clairement on est très loin de la sensibilité du D5. Je pensais qu’avec la stabilisation du capteur qui permet de descendre un peu la vitesse pour rester dans des valeurs d’iso acceptable allait suffire, mais Non. Avec le D5, couplé avec le traitement de DXO, je n’avais pas l’impression de devoir me mettre des limites sur les valeur de l’iso , mais avec le Zf on a vite du grain. Même si je suis quelqu’un qui retouche et ajoute parfois du grain, j’aime bien maitriser de bout en bout, et avoir un RAW propre.   A ce que j’ai pu lire, même avec un Z8/Z9 on a pas la capacité de montée en iso d’un D5/D6. Mais il semble y avoir encore aujourd’hui des contraintes techniques de fabrication des capteurs, plus il y a de pixels, plus on perd en sensibilité. Du coup coté capteur, je suis déçu.

-L’autofocus : avec le 24-70 du kit Zf, c’est bluffant. L’AF est super performant. Coté reconnaissance de scène c’est très performant, il accroche les yeux sur un visage très rapidement, pour les animaux c’est pareil. Coté rapidité (sport mécanique, avion ou autre) , je n’ai pas plus tester que çà par rapport à mon usage.

-coté boitier, ça manque de boutons pour mettre ses raccourcis. Je n’aime pas chercher dans les menus, avec le D5 j’allais très rarement dans les menus. Avec le Zf on s’en sort parce que l’on peut redéfinir chaque touches comme le bouton d’enregistrement videos que je n’utilise pas ( je ne fais que de la photo ) , je l’ai affecté pour la fonction Focus Peaking. On détourne les boutons d’origine et du coup on se retrouve avec des logos sur les boutons qui ne correspondent plus à leur nouvelle fonctions. avec 2 ou 3 boutons autour de l’objectif ca aurait été parfait. Sinon côté qualité rien à redire.  Je préférais clairement mon D5 ( coté prise en main ), mais ca c’est une histoire de goûts , certain préfère les petits boitiers léger, moi je suis plus à l’aise avec des gros boitiers avec grip.

-avec la bague ftzii on peut monter l’ensemble des vieux objectifs Nikon ( même les pré-ai, puisqu’il n’y a pas d’ergot pour l’ouverture qui vient gêner ), on retrouve l’AF sur les objectifs à moteur intégré, mais pas sur les AF-D. C’est vraiment dommage de ne pas avoir fait de motorisation sur le FTZ pour les AF-D.  D’autres constructeur proposent des bagues d’adaptation avec la fonction AF même pour les Ai, Ais et autre. Côté esthétique avec le FTZii,  c’est moyen, ça rajoute une grosse bague intermédiaire. A ce que j’ai compris, la dimension du FTZii permet de compenser le tirage mécanique entre les boitiers hybride qui ont le capteur très en avant et les anciens objectifs à monture F adaptés aux boitiers Reflex qui eux avaient le capteur très en arrière. 

Voilà pour un rapide bilan par rapport à ma récente expérience avec le monde de l’hybride Nikon et le Zf.  Globalement que de plus pour mon usage, sauf pour la partie ergonomie du boitier (trop petit pour mes mains, même avec le grip smallrig ) , et pour la sensibilité du capteur. 

Salutations à tous

Sébastien

Publicité

Petit retour d'expérience sur le passage à l'hybride et sur le Nikon Zf
« Réponse #1 le: 30 nov., 2023, 13:47:30 pm »
Bonjour,
nouvelles photos avec le Z f et le 500 pf.

Publicité