COMMENT BIEN UTILISER E-BAY : CONSEILS PRATIQUES....
« le: 09 Sep, 2009, 13:44:49 pm »

J’ai utilisé et utilise encore E-bay pour pas mal d’achats, je compte actuellement plus de 70 évaluations avec une appréciation de 100 %. Je me suis fait avoir une fois et une seule pour ne pas avoir respecté les lignes de conduite que je vous conseille ci-dessous. E-Bay peut être à la fois la meilleure et la pire des choses, mais c’est comme les incidents dans les “banlieues”, il suffit de 0,5 % d’arnaqueurs pour jeter le discrédit sur l’ensemble des gens concernés. Donc voila...

L’ANNONCE
• La photo :
Attachez la plus grande importance à la présentation de l’annonce : est-ce qu’il y a une photo, si oui, est-ce celle de l’objet concerné ? Ou plusieurs photos, ce qui est mieux bien sûr ? Ecartez toute annonce avec une photo générique sortie d'un catalogue ou d'un site internet, veillez à remarquer si c’est complètement descriptif par rapport à ce qui est proposé à la vente. Sinon, j'oublie.
• Le texte :
Très important : évidemment, on trouve beaucoup de copier-coller sur des descriptions génériques de l’objet proposé, ce qui est toujours intéressant. Mais ce qui est indispensable, c’est une description précise par le vendeur de l’objet proposé : utilisation, historique, traces d’utilisation, appréciations, etc. Là, vous pouvez constater si le vendeur connaît plus ou moins bien l’objet qu’il propose, et s’il sait en parler précisément. Vous pouvez alors vous faire une idée sur le profil du vendeur : amateur, professionnel, ou quidam pur et simple... Personnellement, je vais même jusqu’à rejeter toute proposition avec des fautes d’orthographes trop abondantes, ça ne m’intéresse pas de faire une affaire avec des gens qui ne savent pas écrire. Donc là encore, vous pouvez faire le tri entre vendeur sérieux et vendeur douteux. Les annonces laconiques, j’écarte.
• L’adresse et le paiement
J’écarte systématiquement les annonces où il n’est pas possible de chercher le produit en main propre. Je pose toujours une question dans ce sens le cas échéant si ce n’est pas précisé (voir plus bas), même si je n'irai pas chercher le produit. Votre objectif doit être d’identifier précisément le vendeur et son profil.
• Le prix de départ
La tendance pour les vendeurs est sur-évaluer le prix du produit. Si c’est surévalué, j’écarte l’annonce, bien sûr. La meilleure pratique, c’est de partir d’un euro, et de déclencher des enchères, et souvent, on va ainsi plus loin qu’un prix de départ surévalué !

LE VENDEUR
• Le profil du vendeur :
Combien de ventes a-t-il faites ? Quel est le nombre d’appréciations et le score moyen ? Désolé, mais si le gars n’a que 2 appréciations, j’écarte. Je consulte aussi systématiquement le contenu des appréciations et les produits qu’il a vendus ou achetés.  C'est très instructif. Est-ce qu’il vend régulièrement ce type d’objet ? Je clique sur les liens, ça me donne une idée très précise qui s’ajoute aux autres informations. Je préfère un Power Seller avec 1154 ventes et 94,5 d’évaluations positives à un vendeur occasionnel avec 3 évaluations et 100 % de positif.
• Les autres objets en vente :
C’est toujours intéressant de vérifier les autres objets en vente de l’acheteur. vous pouvez distinguer alors un vendeur qui ne vend que le même type de produits et un autre qui met en vente l’héritage de son grand père. Vous pouvez voir aussi si c’est une boutique ou un particulier. Tout ceci vous donne une idée sur le profil du vendeur.
• Les coordonnées : est-ce que je sais où se trouve le produit ? Est-ce qu’il y a un numéro de téléphone dans l’annonce, des coordonnées ? Bref, est-ce le vendeur fait ce qu’il faut pour rester caché ou pas ? Dans le premier cas, j’élimine l’annonce. En cas de doute, je pose des questions (voir ci-dessous).

LA DEMARCHE
• Les questions
Je pose toujours systématiquement une question au vendeur, soit sur le produit, ou les modalités de paiement, ou autre, bref, sur tout ce qui n’est pas clair (et je clique sur : cacher son e-mail au vendeur). Si tout est clair, j’invente des questions dont je connais les réponses. Et là, vous pouvez être attentif à la rapidité de la réponse, et à son contenu. Est-ce que la personne s’y connaît, les réponses sont-elles précises. Les formules de politesse, c’est rien, mais ça renseigne aussi. Sinon, de nouveau j’écarte la proposition.
• Encore des questions
Je poursuis le dialogue. Attention, vous devez faire attention à ce qui est dit, mais surtout à ce qui n’est pas dit explicitement. C’est comme les photos. On vous affiche une photo de détail du produit qui montre un défaut quelconque plus ou moins visible, mais rien dans le libellé de l’annonce ne vous précise ce même défaut. Mais bon, comme ça, on ne pourra pas accuser le vendeur de vice caché. Facile, non ? J’écarte toute proposition avec ce genre de pratique, le vendeur n’est pas clair, point barre.

LES ENCHERES
Une fois que tous les feux sont au vert, et seulement à cette condition, on peut passer à l’action.
• La déroulement des enchères
J’observe attentivement le déroulement des enchères, j’essaie d’identifier les acheteurs potentiels et leur comportement. Quelqu’un qui enchérit avec 4 563 évaluations, c’est un professionnel. Si le pseudo n’est suivi de de : (3), c’est un amateur, un particulier. Les acheteurs professionnels arrêtent d’enchérir dès qu’ils ne peuvent plus imaginer faire un profit en revendant l’article en question, les "amateurs" s'accrochent. Si un pseudo revient plusieurs fois, je sais qu’il y a quelqu’un qui est assez accroché et qui peut donc aller loin...
• Le prix
Systématiquement, j’évalue à l'avance le prix maximum que je suis prêt à payer et que je dépasserai pas, comme ça, je ne me laisse pas entraîner dans la spirale des enchères. Et je place mon enchère à hauteur de ce montant au dernier moment. Soit ça marche, soit ça ne marche pas, et dans ce cas, ce n’est pas grave.

APRES
Je suis hyper-clean, je paie très vite, je recueille des évaluations positives, et ça facilite la suite, notamment pour des achats sur E-Bay à l'étranger... (beaucoup plus d'offres et des prix moins chers hors de France, mais d'autres questions se posent alors...)

Si vous suivez scrupuleusement ces conseils, vous écartez 99,9 % de risques de vous faire avoir...

J’ai dû oublier plein de choses, à vous de compléter, merci d'avance, et si vous voulez faire part uniquement de vos expériences, ouvrez d’autres fils, par respect pour pour tous les utilisateurs de ce forum et ainsi maintenir ce sujet dans son cadre initial.

Nikon... ni plus intelligent que les autres !

Salutations à tous.