Publicité

Pilotage de flash
« le: 18 Déc, 2020, 11:12:11 am »
Bonjour,

Question d'un nouveau nikoniste, je cherche une solution pour piloter deux flash "studio" Neewer de300 et possibilité d'ajout de flash cobra.

Dans l'idéal, pouvoir tout piloter depuis la meme commande.

Seconde option, piloter les cobra et simplement déclencher les De300 (réglage puissance en manuel).

Je précise qu’actuellement je n'ai pas de flash cobra et que l'idée serait de compléter le pack "studio" par un ou deux cobra, et utiliser ceux ci comme second set nomade.

Pour les neewer de300, sauf erreur, seul les godox ft16 usb permettent leur pilotage mais rare sont les flash cobra compatible et sont pas donnés. L'option seconde donc peut etre un système dédié au cobras avec récepteur disposant d'une sortie filaire à raccorder aux De300 pour déclenchement.

J'espère avoir été clair car vu l'éventail des propositions qui existent mais un brouillard opaque coté compatibilité et changement de standard tous les quatre matins, je nage en eaux troubles.

Publicité

Pilotage de flash
« Réponse #1 le: 18 Déc, 2020, 22:47:35 pm »
Bonsoir,

Citation de: nipontnicon
..., je cherche une solution pour piloter deux flash "studio" Neewer de300 et possibilité d'ajout de flash cobra.

Dans l'idéal, pouvoir tout piloter depuis la meme commande.

Attention je ne suis pas un pro mais je vous donne un avis pour essayer de vous faire avancer :
- d'abord essayer de définir ce que vous souhaitez faire, tout d'abord maintenant mais éventuellement ce que vous souhaiteriez faire dans les prochains mois, histoire de de pas tout changer dans 6 mois
- "pouvoir tout piloter" mériterait d'être précisé ++, je pense qu'on peut vouloir à partir de ce que je vais appeler "un module de contrôle centralisé" pouvoir
-> d'une part déclencher par exemple mes 3 sources de lumière. Par convention ou habitude : 1- lumière principale ou key light, 2- lumière d'appoint pour déboucher les ombres ou fill light et enfin 3- lumière de fond ou back light   
-> d'autre part, pouvoir régler à partir de ce module central, de manière individualisée la puissance lumineuse de chaque source (key light, fill light et back light). La source principale pouvant être réglée de façon bcp plus puissante que la lumière d'appoint.

Parmi tous les types de systèmes de "commande" avec synchronisation /réglages multi-source, actuellement les plus performant me semble être les systèmes "radio", mais pas comme Godox Ft16, mais tjs chez Godox, un ensemble comportant 2 sortes d'éléments :
a- module de contrôle centralisé = déclencheur de tous les flashs ou "trigger" => Godox XPro N-TTL (N pour "fonctionne" avec boîtiers Nikon) ou Godox X1 ou 2 T (T pour Trigger) TTL N (idem pour Nikon) qui sont églt des émetteurs du signal de commande

Un lien
http://www.godox.com/EN/Products_Remote_Control_X2_TTL_Wireless_Flash_Trigger.html

b- module de réception (pour chaque flash de studio si celui-ci n'est pas un flash de studio Godox avec récepteur intégré : liaison par cable synchro "classique" du module de réception au flash de studio Neewer ou autre / pour chaque flash cobra, idem si le flash cobra n'est pas un flash Godox avec récepteur intégré : liaison par sabot spécifique Nikon) type Godox X1R-N (R pour Réception / Receiver, N pour flash cobra compatible Nikon)

Ok, j'espère ne pas avoir été trop compliqué. Le fait de pouvoir régler à partir d'un panneau unique la puissance souhaitée de chaque flash, et de façon indépendante me semble constituer un avantage versus un réglage manuel. Même si cela n'est pas "indispensable". Ici, le ou les flash Cobra peuvent constituer la lumière principale ou pas, à votre convenance.

C'est un "investissement" plus important que le ft16. La question est de savoir si vous en aurez le besoin ou pas. Sur le plan pratique pouvoir tout régler d'un seul endroit accessible constitue un plus, surtout qd les flashs sont situés en hauteur ou à l'intérieur d'un modeleur.

C'est juste un avis.

A+
« Modifié: 19 Déc, 2020, 23:34:00 pm par orglop450 »
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Pilotage de flash
« Réponse #2 le: 19 Déc, 2020, 10:41:18 am »
Bonjour,

Un site très intéressant, mais qui ne semble plus mis a jour ! Bien que toujours valable car la plupart du matériel est toujours en vente ET d'actualité !
Les compatibilités entre flash et déclencheurs, et entre gammes sont expliquées !

Voir ici : http://flashhavoc.com/



Pilotage de flash
« Réponse #3 le: 19 Déc, 2020, 10:59:10 am »
Bonjour et merci d'avoir pris le temps d'éclaircir et proposer une solution qui me semble envisageable.

Oui, comme indiqué, à la base, l'idéal serait de pouvoir tout contrôler via une interface unique les flash cobra et les deux flash studio en synchro et puissance indépendante de chaque source.
Seulement, les deux Neewer d'après mes recherches ne sont compatible qu'avec les godox ft16 disposant de ports usb. Cela limite ensuite le choix des flash cobra dans une gamme ancienne et pas très étoffés sans possibilité d'évolution.

Du coup, je penche plus sur l'idée d'un module capable de gérer les flashs studio Neewer simplement en synchro, via l'entrée synchro en jack et piloter synchro et puissance indépendante de chaque autre flash.

Le but est d'avoir une config studio maison avec les neewer en principal et les cobras en "effet" et une config nomade uniquement faite des cobras.

du coup, le solution que tu me proposes orglop450 à l'air de correspondre à mon besoin. Seul un point me chagrine, le Godox X2T-O TTL fait office d'emetteur et récepteur car autant je comprends que la partie récepteur est intégrée au cobra donc pas besoin de récepteur mais pour la simple fonction déclencheur synchro des neewer, quel module doit être utilisé?

Les docs sont pas très claires sur ce point

Pilotage de flash
« Réponse #4 le: 19 Déc, 2020, 23:21:53 pm »
Bonsoir,

Citation de: nipontnicon
... Du coup, je penche plus sur l'idée d'un module capable de gérer les flashs studio Neewer simplement en synchro, via l'entrée synchro en jack et piloter synchro et puissance indépendante de chaque autre flash.

Le but est d'avoir une config studio maison avec les neewer en principal et les cobras en "effet" et une config nomade uniquement faite des cobras.

du coup, le solution que tu me proposes orglop450 à l'air de correspondre à mon besoin. Seul un point me chagrine, le Godox X2T-O TTL fait office d'emetteur et récepteur car autant je comprends que la partie récepteur est intégrée au cobra donc pas besoin de récepteur mais pour la simple fonction déclencheur synchro des neewer, quel module doit être utilisé?

Sauf erreur de ma part
- le Godox X2T-N (N pour Nikon, si O = Olympus..) TTL a pour vocation d'être utilisé comme Trigger (déclencheur = émetteur radio)
- pour déclencher en mode radio un flash de studio cela implique qu'il faut acheter en plus, si on est chez Nikon, un récepteur radio compatible, et dans ce cas le + simple est de prendre un Godox X1R-N avec R = Récepteur (ou Receiver) et N pour Nikon => du coup pour déclencher et surtout contrôler un flash de studio Neewer il suffit de relier le récepteur avec un cable jack "synchro". Si vous utilisez un flash cobra Nikon (comme un SB700) ou compatible Nikon (un Neewer, un Yongnuo, un Metz..) il suffit de placer ce flash sur la griffe porte flash du récepteur. Si par contre, comme je l'ai dit, vous utilisez un flash cobra Godox, celui-ci peut être pourvu dès le départ d'un récepteur intégré compatible avec le système Godox X et peut donc être utilisé sans un récepteur supplémentaire

Bref, pour moi :
- en config studio vous pouvez si vous utilisez le système radio Godox type X2T-N (ou X-Pro N) + plusieurs récepteurs type X1R-N déclencher et contrôler vos flash de studio Neewer (pourvus de lampes pilotes) + si vous le souhaitez en plus, des flashs cobra Godox ou non Godox si possible compatibles Nikon pour pouvoir entre autre, être utilisés pour l'un d'entre eux, directement sur votre boîtier
- ceci dit en config studio pour pouvez aussi, vous passer d'un système radio et tout déclencher en filaire. Puissance des flashs de studio réglés en manuel en vous aidant au besoin d'un flashmètre. Avec un boîtier numérique ça le fait, mais ça prend + de temps qu'en système radio utilisant une mesure TTL (qui ne dispense certainement pas pour moi de devoir faire des ajustements d'une source par rapport aux autres +++). Bref, le filaire, ça marche très bien, surtout si vous ne bougez pas fréquemment la place de vos sources ou le tyoe de modeleur
- en nomade dans la mesure où vos flash de studio ne sont pas "polyvalents" cad sur batterie (ça existe) effectivement vous pouvez n'utiliser que des flash cobra avec cpdt l'inconvénient de ne plus disposer de l'avantage de leur lampe pilote. Le même système radio Godox, peut encore être utilisé avec éventuellement uniquement le trigger. Plus on utilise le même matériel pour paramétrer, moins on risque d'erreur.

-> un point que je n'ai pas développé : la fonction HSS ++ qui est très utile en "nomade" cad en extérieur lorsqu'on a besoin d'utiliser des vitesses d'obturation rapides, supérieures à la vitesse synchro "classique" qui selon le mode d'utilisation varie de 1/60è (flashs multiples à commande cette fois optique/infra rouge) à un peu plus rapide genre 1/200è mais pas au delà. Seul le HSS (appelée Auto-FP chez Nikon) permet de prendre au flash en conservant la synchro avec des vitesses + rapides genre 1/500è ou bcp plus => tous les flashs de studio et tous les flashs cobra n'offrent pas cette possibilité. De plus, en flashs multiples, il faut passer par une commande radio elle même compatible HSS type Godox X2T-N / XPro-N.

Qqes explications :
https://blog.photo24.fr/synchronisation-hss-necessaire/     

Godox n'est pas la seule marque à proposer un système radio. Cpdt, cette marque a l'avantage de proposer pas mal de solutions d'éclairage à priori éprouvées.

Liens pour leurs manuels (dont ceux des X2T-N et X1R-N) :
http://www.godox.com/EN/Download.html

Bonne continuation à vous.
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Pilotage de flash
« Réponse #5 le: 20 Déc, 2020, 12:51:29 pm »
Merci pour toutes ces explications, je vais tenter ma liste au père noël, qui ne tente rien...

Publicité