Publicité

[amaFo] Baseball
« le: 10 Juil, 2020, 12:43:00 pm »
Un peu de baseball. ;D

Publicité

[amaFo] Baseball
« Réponse #1 le: 24 Juil, 2020, 15:11:04 pm »
Bien proportionnée pour la dynamique, mais trop sombre à l'écran.
Nikon Tamron iMac Photoshop Epson

[amaFo] Baseball
« Réponse #2 le: 28 Juil, 2020, 08:48:08 am »
La luminosité c'est une vraie gageure chez moi, souvent j'hésite là dessus, je ne sais pas si il faudrait rendre plus clair ou pas, merci pour ta remarque francis30.

[amaFo] Baseball
« Réponse #3 le: 29 Juil, 2020, 10:43:40 am »
Hello AmaFo,

essaie peut-être quelque chose comme ça avec la courbe Niveaux
bien cdlmt
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

[amaFo] Baseball
« Réponse #4 le: 29 Juil, 2020, 11:12:35 am »
A partir de la proposition de DenisV, voici la mienne dans laquelle le visage seulement a été éclairci (luminosité - contraste).
Nikon Tamron iMac Photoshop Epson

[amaFo] Baseball
« Réponse #5 le: 29 Juil, 2020, 22:08:26 pm »
Pour mon goût la proposition de DenisV au niveau de l'éclairage me va bien, sur ta proposition francis30 le contraste me gêne un peu.
Merci pour vos propositions.

[amaFo] Baseball
« Réponse #6 le: 30 Juil, 2020, 10:21:52 am »
Ceci dit, l'image présente une belle dynamique.
Nikon Tamron iMac Photoshop Epson

[amaFo] Baseball
« Réponse #7 le: 30 Juil, 2020, 11:31:14 am »
Amado,
Francis,

La correction avec les Niveaux agit sur l’ensemble de l’image.
Visage, coude et arrière-plan sont éclaircis mais restent dans la même dynamique.
L’ambiance de l’éclairage reste la même

La correction sélectionnant uniquement le visage casse cette dynamique.
Le visage est décalé par rapport au coude.
Le visage semble sélectivement plus éclairé. Le reste de l’image reste avec le même éclairage initial.

Dans le cas de correction (densité, luminosité, contraste) sur une zone délimitée il faut toujours analyser l’incidence du geste sur le reste de l’image.

Ici, cela n’a pas grande importance, la différence est minime et passe bien.
De Henri de Toulouse-Lautrec :
   "" La peinture c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas.""

Publicité