Capture one for Nikon
« Réponse #15 le: 27 Mai, 2020, 22:01:33 pm »
un mode HDR avec la récup des Hautes lumières et le débouchage des ombres.
On ne parle pas de la même chose.

Le HDR dans LR, c'est du vrai HDR avec la possibilité de compiler plusieurs images bracketées et l'obtention d'un DNG unique dans lequel il y a toute la dynamique exploitable.

Capture One ne permet pas la fusion d'image.
En revanche il existe en effet un onglet "HDR" qui est seulement un récupérateur des hautes et basses lumières extrêmement puissant et particulièrement bien conçu. C'est d'ailleurs un des points forts de Capture One.


Capture one for Nikon
« Réponse #16 le: 27 Mai, 2020, 22:40:38 pm »
On est bien d'accord, et il est vrai que l'onglet intitulé HDR dans C1 peut prêter à confusion

Capture one for Nikon
« Réponse #17 le: 05 Juin, 2020, 17:48:55 pm »
Capture One express pour Nikon gratuit. Que demander de plus pour cet outil qui n'est pas aussi complet ni complexe que le" Capture One " pro ? Ce qui est appreciable, c'est que l'on retrouve les modes Nikon . Comme pour Fuji-Sony, je pense(comme d'autres) que c'et un produit d'appel pour s'abonner ou acheter les autres versions.
Maintenant, il y a pléthore de logiciels de traitements entre Adobe -Capture On -DXO - Capture NX  et autres . Lequel choisir ??
j'ai essayé la version essai "Capture One" pro mais pour mon usage, c'est trop complexe et comme Photoshop (que j'ai), je n'ai pas besoin de ces "machine à retouches" . je préfère LR classic pour sa simplicité et DXO pour traiter mes "vieilles photos" . Pour le coup de "peps",j'utilise la suite Nik collection (que j'ai depuis longtemps).
L'essentiel est de savoir de quoi on a besoin et de faire le tri dans toutes ces offres et de s'amuser .
 :C
« Modifié: 05 Juin, 2020, 19:56:21 pm par photographe57 »

Capture one for Nikon
« Réponse #18 le: 05 Juin, 2020, 21:06:37 pm »
Ce qui est appreciable, c'est que l'on retrouve les modes Nikon
(bonsoir André)

Les "modes Nikon" sont avant tout de nouveaux profils de développement qui s'ajoutent au profil "Generic".
C'est intéressant car ces nouveaux profils sont un peu plus neutres et gomment cette dominante un peu rouge typique de Capture One (ce qui peut être un vrai plus pour certains sujets comme le portrait), au profit il est vrai d'une dominante un peu plus jaunâtre typique du rendu des logicels Nikon.
Mais il ne faut pas s'y tromper, ce sont juste des profils colorimétriques, ils ne récupèrent pas l'ensemble des paramètres boitiers comme le font (le faisaient) les logiciels Nikon (CNX2, CNXd).

Capture one for Nikon
« Réponse #19 le: 12 Juin, 2020, 22:18:18 pm »
Bonsoir,

La version Capture One Nikon contient-elle d'avantage de corrections d'objectifs Nikon que la version "complète" disponible en essai durant 30 jours ?
Nikon D3500 + AF-P DX 18-55 mm f/3,5-5,6 G VR + AF-S DX 35 mm f/1,8

Capture one for Nikon
« Réponse #20 le: 12 Juin, 2020, 22:19:53 pm »
Non, la seule chose qui change c'est le dématricage des RAW. La version Nikon ne traitera que les NEF la version complète tous type des RAW.

Capture one for Nikon
« Réponse #21 le: 12 Juin, 2020, 22:25:11 pm »
Merci pour ta réponse et pour ta réactivité  ;D
Nikon D3500 + AF-P DX 18-55 mm f/3,5-5,6 G VR + AF-S DX 35 mm f/1,8

Capture one for Nikon
« Réponse #22 le: 12 Juin, 2020, 22:27:46 pm »
un peu de lecture  https://www.captureone.com/fr/products-plans/single-user (voir au bas de la page )

Pour info tu as la version express qui est gratuite https://www.captureone.com/fr/products-plans/capture-one-express/nikon  mais très réduite en fonctionnalités
« Modifié: 12 Juin, 2020, 22:30:30 pm par Pierre »

*

Hors ligne Buzzz

Capture one for Nikon
« Réponse #23 le: 18 Juin, 2020, 16:11:18 pm »
C1Pro est un développeur pro à l’origine (PhaseOne, pour les dos numériques), et ne cherche pas à concurrencer LR. C’est un outil pro pour les pros et experts du post-traitement, assez technique à utiliser.
Excellent développeur quand on le maîtrise, mais il faut prendre le temps de se l’approprier car il y a peu de ressources (surtout en français) puisqu’il est bien moins diffusé.
Pour avoir utilisé C1 Pro pendant plusieurs années, dès l'annonce de l'arrêt de NX2 soit début 2014, je confirme que ce logiciel est très puissant et performant (récup des HL très efficace, grande finesse du dématriçage et gestion très pointue de la colorimétrie). On peut configurer l'interface à sa main etc.
Le revers de la médaille c'est un côté un peu usine à gaz et une certaine complexité pour réaliser certaines tâches. Les résultats sont au rendez-vous, mais l'interface n'est pas vraiment intuitive : un temps d'apprentissage est indispensable, et probablement un peu plus long qu'avec certains produits concurrents. De plus ce logiciel n'est pas bon marché et les mise à jour pour changer de version (majeures) ne sont pas données non plus...

En ce début d'année je me suis donc décidé à franchir le pas, et après réflexion et un essai de plusieurs produits concurrents, je suis finalement passé sur Dxo Photolab 3. Je ne regrette pas du tout ce choix, car même si la partie colorimétrie est moins poussée que dans Capture One, elle est largement suffisante pour une utilisation "standard" (a mon avis la partie colorimétrie très poussée de C1 intéressera en premier lieu les pros du studio).
Pour tout le reste, passé un petit temps d'adaptation les résultats obtenus sont au moins aussi bons, mais avec l'avantage d'une plus grande simplicité (l'interface est quand même plus intuitive).
En prime, le coût moins élevé à l'achat (il y a souvent des promos). Et l'ajout possible (et payant, mais là aussi il y a des promos fréquentes) de Viewpoint et Filmpack rend ce logiciel encore plus attractif.
Photolab ne permet pas l'usage de catalogues, ce qui ne m'arrange plutôt, mais chacun voit midi à sa porte.

Buzzz

Capture one for Nikon
« Réponse #24 le: 19 Juin, 2020, 01:14:12 am »
Il est vrai que Capture One peut paraitre complexe au premier abord.
Un outil phare comme l'éditeur de couleur reste extrêmement pointu et à réserver aux utilisateurs aguerris. Il y a aussi certaines fonctionnalités qui ne sont pas très intuitives (par ex comme faire un traitement par lot).
Mais il faut tout d'abord prendre le temps de réorganiser les menus avec les outils les plus importants (en 1 ou 2 onglets maximum) et en supprimant ceux qui ne servent pas. L'interface est entièrement modulable, et c'est bien là un des principaux atouts de ce logiciel.

Un autre critère de choix essentiel concerne la qualité des profils de développement. Les puristes peuvent certes se créer des profils ICC personnalisés, mais le plus simple est quand même de pouvoir disposer de profils colorimétriques par défaut satisfaisants.
Sur ce point, en paysage par exemple (je serais moins affirmatif sur du portrait), Capture One surpasse très largement DXO.
J'invite tous ceux qui veulent choisir un logiciel de développement à faire des développements comparés d'un même RAW, les différences en terme de rendu et de colorimétrie peuvent être très surprenants.

*

Hors ligne Buzzz

Capture one for Nikon
« Réponse #25 le: 19 Juin, 2020, 09:33:21 am »
Il est vrai que Capture One peut paraitre complexe au premier abord.
Un outil phare comme l'éditeur de couleur reste extrêmement pointu et à réserver aux utilisateurs aguerris. Il y a aussi certaines fonctionnalités qui ne sont pas très intuitives (par ex comme faire un traitement par lot).
Mais il faut tout d'abord prendre le temps de réorganiser les menus avec les outils les plus importants (en 1 ou 2 onglets maximum) et en supprimant ceux qui ne servent pas. L'interface est entièrement modulable, et c'est bien là un des principaux atouts de ce logiciel.
Je ne dis pas qu'utiliser C1 est insurmontable, mais cela demande clairement du temps pour s'y retrouver et tout organiser à sa convenance, et ce logiciel nécessite un apprentissage certain, même quand on est habitué à ce type de logiciel (c'est mon cas, y compris dans le cadre professionnel). Et même comme ça ce n'est pas le logiciel le plus convivial qui soit… Après c'est sûr, les résultats sont là.

Sur ce point, en paysage par exemple (je serais moins affirmatif sur du portrait), Capture One surpasse très largement DXO.
J'invite tous ceux qui veulent choisir un logiciel de développement à faire des développements comparés d'un même RAW, les différences en terme de rendu et de colorimétrie peuvent être très surprenants.
C'est ce que je disais : sur la gestion très pointue de la colorimétrie C1 est clairement devant. Pour certaines utilisations c'est probablement un atout capital, mais dans le cadre de mon utilisation, ce n'est que très rarement le cas. Dxo me permet d'obtenir de bons résultats plus facilement et plus rapidement, c'est juste un constat… et dans le cadre d'un loisir ce n'est pas sans importance. Photolab est aussi plus convivial (on peut aussi personnaliser l'interface).

Les résultats obtenus avec Photolab sont peut être parfois moins bon que ce que j'aurai pu obtenir dans C1, mais c'est quand même loin d'être mauvais (j'ai fait des essais avant de migrer). Après C1, Lightroom, Photolab ou autre, on arrive toujours à de meilleurs résultats avec un outil avec lequel on est à l'aise.
Après il faut quand même apprendre à tirer le meilleur parti des possibilités de PL3 et ne pas se contenter des réglages par défaut. Et le soft de Dxo, que j'utilise avec Viewpoint et Filmpack a aussi d'autres atouts à faire valoir face à C1...

Sinon pour en revenir à C1, c'est un logiciel très performant et qui représente une alternative sérieuse à ses concurrents directs. Le revers de la médaille, de mon point de vue, sont son coût et sa complexité. Je conseille fortement un test "longue durée" (autant que le permet la version d'essai) avant de passer à l'achat.

Buzzz
« Modifié: 19 Juin, 2020, 13:11:26 pm par Buzzz »