DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« le: 04 Fév, 2020, 23:31:43 pm »
Bonjour à tous

J'ai récemment installé DXO Photolab 3 Elite sur mon PC, alléché par la possibilité d'utiliser les points de contrôle sur un autre logiciel que Capture NX2 que j'utilise toujours et qui, pour moi, est encore inégalé pour sa logique de traitement et son caractère intuitif et, surtout, ces fameux points de contrôle. (Capture NX-D est à cet égard une sombre bouse)
Malheureusement, s'il y a bien des points de contrôle disponibles, il manque - à moins que j'ai mal cherché - le principal, le point de contrôle de sélection avec lequel je fais la quasi-totalité de mes retouches sur NX2. D'autre part, alors que sur NX2 la zone de sélection est visible (en vert) avant qu'un réglage soit effectué - ce qui permet d'affiner précisément cette zone - je ne trouve pas cette possibilité avec DXO. Enfin, le D-lighting actif, particulièrement puissant et efficace en cas de contre-jour, est absent des réglages disponibles.
Auriez-vous des solutions à ces problèmes ? Sinon, je crois que vais continuer longtemps avec NX2...
Merci d'avance pour votre aide.


DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #1 le: 05 Fév, 2020, 09:52:10 am »
Bonjour,

Depuis la dernière mise à jour de DXO 3, la zone de contrôle se définit avec un pinceau donc tu devrait pouvoir l'utiliser comme sur NX2.

Bien cordialement.

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #2 le: 05 Fév, 2020, 12:29:42 pm »
Bonjour Vbob, et merci de ta réponse.

Avec un pinceau ? Mais ça ne fonctionne donc pas comme un point de contrôle ?

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #3 le: 05 Fév, 2020, 16:55:24 pm »
Ben tu définis le diamètre du pinceau et tu as ton point de contrôle comme dans NX2, mais tu peux augmenter la partie à contrôler à ton grés et à la forme que tu veux ou alors j'ai manqué quelque chose.

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #4 le: 05 Fév, 2020, 18:08:01 pm »
Je n'utilise jamais le D-Lighting actif, mais dans Photolab il y a le 'Smart Lighting' qui permet d'ajuster finement la luminosité de l'image ou partie de l'image.

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #5 le: 05 Fév, 2020, 18:41:28 pm »
Citer
Avec un pinceau ? Mais ça ne fonctionne donc pas comme un point de contrôle ?

tu as en fait les deux outils  les points de contrôle où tu joues sur le diamètre
et tu as aussi l'outil pinceau
et bien évidemment l'outil dégradé

Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #6 le: 05 Fév, 2020, 19:17:34 pm »
Sur le site DXO, il y  des tutos et webinaire qui peuvent apporter des réponses à comment faire.
D700 D500 F2AS F3HP FM2  80-200/2.8 17-55/2.8 300/4 12-24/4 24-120/4 sb800 Sigma 8-16/4.5-5.6 macro 60/2.8 200-500/5.6

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #7 le: 05 Fév, 2020, 19:28:56 pm »
Bonsoir

merci pour vos différentes réponses, mais les différentes sélections que vous me proposez n'ont rien à voir - il me semble - avec le point de contrôle de sélection de CNX2 qui est à la fois très efficace et simple à utiliser (voir image jointe) et n'a besoin d'aucun dégradé.
Avez-vous utilisé cette fonction avec CNX2 ?

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #8 le: 21 Fév, 2020, 21:11:15 pm »
Ce point de contrôle ne me dit plus rien, tu peux nous redire son intérêt ?

Quoi qu'il en soit, avec les logiciels actuels l'utilité des U-points restent très marginale, même si je conviens qu'il y a certaines situations très spécifiques où ils peuvent être très utiles.

Pour simuler le D-lighting, c'est facile, ajuste le 'Smart Lighting' ou joue sur le curseur des basses lumières.

Ce qui est sûr, c'est que passer de CNX2 à DXO est forcément très déroutant, car DXO propose des développements très automatisés, alors que CNX2 est un logiciel beaucoup plus formateur qui impose de travailler sa photo de A à Z d'une manière très logique.
Pour ma part, je reste sur ma faim quant au rendu général de DXO, j'estime que d'autres logiciels font mieux.

*

Hors ligne Buzzz

DXO Photolab 3 et les points de contrôle
« Réponse #9 le: 26 Fév, 2020, 13:38:42 pm »
Pour ma part, je reste sur ma faim quant au rendu général de DXO, j'estime que d'autres logiciels font mieux.
En ce qui me concerne après avoir commencé avec les logiciels Nikon (Capture 4, NX puis NX2) je suis passé à Capture One Pro en 2015 quand Nikon à annoncé l'abandon de NX2. Depuis fin 2019 j'ai abandonné Capture One (trop cher et trop souvent inutilement complexe à mon avis) au profit de Dxo Photolab*.

Au début j'ai été un peu dérouté car les résultats que j'obtenais n'étaient pas aussi bon que dans Capture One. Un peu de temps et de pratique plus tard l'écart est comblé : je fais au moins aussi bien avec Photolab qu'avec Dxo, avec la facilité en plus. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à passer de la version démo à la version payante :)
Au passage l'utilisation du plugin Filmpack intégré permet d'avoir des manettes supplémentaires pour la gestion fine du contraste, ce qui n'est pas sans intérêt. Viewpoint offre des possibilités de redressement intéressantes aussi, ainsi qu'un effet "maquette" assez sympa (simulation de bascule) qui me manquait depuis l'arrêt de la version PC de Snapspeed (que je n'avais conservé que pour cela). 

Après pour obtenir dans Photolab des résultats similaires à ceux que j'obtenais dans C1 j'ai constaté qu'il ne fallait pas forcément utiliser les mêmes manettes et pas forcément dans les mêmes proportions, même quand les fonctions sont a priori "identiques" dans les 2 logiciels. Photolab est un logiciel différent, avec une logique qui peut ne pas être identique : même si on est habitué à traiter des fichiers raw, un apprentissage est indispensable et demande un peu de temps. Ce n'est pas le genre de logiciel dont on est capable de tirer le maximum en 5 minutes ou en seulement quelques heures (tout comme Lightroom, NX2, C1 etc.). Il faut vraiment y consacrer un certain temps voire un temps certain.

La seule chose que je trouve plus efficace dans C1 c'est la récup des HL avec un seul curseur, alors qu'il faut jongler avec au moins 2 curseurs dans Photolab pour obtenir un résultat équivalent. Mais ce n'est pas choquant en soi, chaque logiciels a ses petits plus et ses petits moins... Mais pour tout le reste il me semble que tout ou presque est plus simple et accessible dans Photolab. La gestion très pointue de la colorimétrie reste probablement la chasse gardée de Capture One mais ne faisant pas de studio les possibilités offertes en la matière par Photolab sont plus que suffisantes pour mon utilisation "amateur expert".

Après les fonctions de catalogage sont encore plus limités que dans Capture One, ce qui nous ramène au temps de NX2, mais cela me convient parfaitement, car avec une arborescence bien faite sur le disque dur ce n'est pas un problème pour moi (ça ma simplifie plutôt la vie).


*Photolab 3 auquel j'ai ensuite adjoint d'abord Viewpoint puis Filmpack 5 (j'ai d'abord utilisé une vieille licence de Filmpack 2 mais la version 5 est bien plus complète au niveau des possibilités de réglage - au niveau des simulations de film aussi, mais j'avais déjà tout ce dont j'avais besoin à ce niveau dans la v2). J'utilise aussi la version gratuite (Goggle) des filtres Nik Collections mais je m'en sers de façon rarissime (j'évite au maximum de sortir du flux raw).

Buzzz
« Modifié: 28 Fév, 2020, 10:45:02 am par Buzzz »