Publicité

Choix de flash
« Réponse #15 le: 25 Fév, 2020, 20:09:20 pm »
Bonsoir,

On m'a conseillé un annulaire.

Où en êtes-vous sur vos réflexions ou bien avez-vous opté pour une solution ? - Si oui laquelle et retours ?

Dans le cas où vous n'auriez rien décidé je complète ma précédente réponse :

- flash annulaire => pour le seul flash annulaire que j'ai eu 2 limites :
1- puissance très limitée cad bien adapté à la macro cad en vue très rapprochée.  Si votre dessin est de petite taille ça pourrait aller, mais de plus grande taille et/ou pris d'assez loin je ne pense pas que l'apport soit intéressant. Très vite les bords risquent d'être sombres.
2- par définition un flash annulaire est fixé sur l'objectif donc complètement dans l'axe de visée = risque de reflets si surface brillante / plaque de verre comme cela a été déjà dit

- flash déporté unique => bien que de moins en moins utilisés, en macro certains continuent à utiliser en extérieur un câble d'extension et pas un système radio ou optique. Intérêt par rapport aux autres systèmes : conservation des fonctions iTTL et iTTL BL + vitesses de synchro rapide, pas de piles, moins lourd et encombrant qu'un système radio (simple dit manuel ou mieux iTTL). En macro comme dans bcp de domaines l'intérêt d'éclairer sur le côté permet de donner + de relief (mais ce n'est pas ce qui est recherché en priorité lorsqu'on prend un dessin ou un tableau..). Inconvénient : pas franchement polyvalent versus système radio. Ne commande qu'un seul flash.

- panneau LED : plus j'utilise le mien (avec un pied d'éclairage photo) plus je trouve ça génial, idem ma fille (entre autre pour prendre en photo ou en vidéo ses dessins). Par contre je n'envisage pas de l'utiliser en dehors de chez moi (ce qui m'obligerait d'acheter des accus + chargeur). Bcp moins "portable" qu'un 1 ou 2 flashs de tte évidence. 

A+
Z50 plus zooms et focales fixes (monture F et Z)

Publicité

Choix de flash
« Réponse #16 le: 17 Mai, 2020, 06:50:52 am »
Bonjour,

J'ai retenu pour le moment la solution de Gadenne (post #7), mais pour le moment je ne peux rien acheter, le COVID et chomage partiel ont fait beaucoup de dégats

Choix de flash
« Réponse #17 le: 17 Mai, 2020, 12:15:15 pm »
je découvre ce fil  (un peu ancien mais  apparu pendant mes grosses périodes de boulot ce qui explique cela sans doute).

La loi de réflexion s'applique  immanquablement quand on éclaire frontalement  (ce qui a déjà été relevé).

La solution "classique "  : 2 sources à 45° marche  quand on a des documents sans  relief. Mais dès que l'on a un peu de relief on se retrouve avec deux ombres opposées. Un principe que j'aime à rappeler à mes clients qui veulent supprimer une ombre en rajoutant un projecteur (au lieu d'une ombre on a deux ombres  ;D ). Avec les deux sources à 45° photographier un bouquin qui a un peu de courbure dans les pages  c'est deux bandes blanches garanti.

Une méthode transmise par un collègue avec qui on faisait entre 5 et 15.000 repros par an consiste à prendre une mandarine et d'en exploiter ses défauts pour taper sur des réflecteurs placés autour de la zone de reproduction. en jouant sur la focalisation on règle l'étalement de la zone du  faisceau  en mesurant la lumière à l'aide d'une cellule à main (au 1/10 de diaph) . une seule source de lumière donc une seule ombre en cas de relief on prendra soin de tourne le banc de repro dans le bon sens  pour avoir l'ombre vers le bas.


si tu n'as pas beaucoup de repros  à faire l'éclairage naturel marche très bien  aussi quand  il est constant et que l'on prend soin de faire une balance des blancs avant.

Boitiers Nikon avec les optiques qui vont bien.

Publicité