Objectifs Canon : quantité oui ; qualité ?
« Réponse #15 le: 24 Sep, 2019, 08:54:48 am »
A chaque nouveau boîtier important, Nikon modifie légèrement
  • La mesure matricielle
  • La BdB Auto
  • Le D-Lighting actif

Pour la mesure matricielle par exemple, il y a une très forte différence à partir du D500 entre l'exposition des photos lorsque le ciel est prépondérant dans l'image.
Par rapport aux boîtiers précédents, la différence peut représenter 1 IL.

Il y a aussi une grosse différence dans la programmation du D-Lighting-Actif en mode Auto à partir du D850, qui pousse la sensibilité de 1 IL de plus que le D750 exactement pour les mêmes scènes.

Ne parlons pas des différences au niveau de la BdB Auto. Tout le monde s'en rend compte immédiatement.

Lorsqu'on utilise un ou plusieurs de ces automatismes, on peut avoir effectivement l'impression que le rendu colorimétrique a fortement évolué d'un boîtier à l'autre, souvent en bien, parfois en mal, cela dépend des types de sujets qu'on photographie.

Lorsqu'on n'utilise pas ces automatismes on constate le plus souvent que la colorimétrie des boîtiers Nikon n'a quasiment pas varié depuis 10 ou 15 ans.

*

Hors ligne Buzzz

Objectifs Canon : quantité oui ; qualité ?
« Réponse #16 le: 25 Sep, 2019, 17:09:49 pm »
Ma (très) modeste expérience :

Essentiellement Nikoniste, je possède et utilise également depuis quelques temps un boîtier numérique Canon 24x36 un peu ancien (mais impeccable et toujours efficace), acquis à vil prix (EOS 1 DS MkII), et qui me permet de monter des objectifs pour réflex d'origine diverses du fait de son tirage optique "permissif"... (mes Ais et mes objectifs Zeiss en monture Contax/Yashica) pour des résultats plutôt satisfaisants.

L'arrivée de ce boîtier m'a permis de me plonger un peu plus dans l'univers des optiques Canon. En gros, il y a de tout : des optiques d'exception, des modèles abordables de qualité, et des trucs pas terribles... Les objectifs "Serie L" sont généralement excellent (perfs optiques élevées, construction pro), mais certains objos récents de gamme "expert" sont plus ou moins au même niveau même si la construction est un peu en retrait (35/2 USM IS, 100/2, 100/2.8 USM non IS etc.).

Après dans les modèles Expert/grand public c'est vite la jungle : les modèles sont parfois souvent remplacés, et peuvent coexister un bon moment au catalogue (voir le nombre de 70-300 différents par exemple)... et le bon côtoie parfois le moins bon... Et le prix n'est pas toujours un gage de qualité (le très cher 70-300 DO est fort cher et peu apprécié par exemple, contrairement à l'excellent modèle USM "standard" moins onéreux).
Et il y a aussi des vieux modèles qui accusent leur âge (le 50/2.5 macro, non USM et seulement rapport 1:2 sans accessoires) et des nanars (le 50/1.4 réputé très fragile, à l'AF lent et optiquement pas exceptionnel) ou le 50/1.8 modèle 2 tout plastique (y compris la baïonnette)...

Il est intéressant de noter que si sur certaines gammes d'objectifs l'offre Canon est calquée sur celle de Nikon (24/1.4, 28/1.4, 35/1.4...) la philosophie n'est pas toujours la même en gamme expert : quand Nikon fait le choix d'une certaine luminosité pour les 24/1.8, 28/1.8 et 35/1.8, Canon opte pour l'ouverture à f2.8 pour les 24 et 28 mm mais leur adjoint la stabilisation. Du coup les possibilités seront sensiblement différentes. Et pour le 35 mm c'est même ceinture et bretelles avec l'excellent Canon 35/2 stabilisé (les nikonistes devront se contenter du Tamron 35/1.8 VC pour des prestations comparables)...

Après par rapport à Nikon l'offre en occasion est peut être un peu plus importante et parfois un peu plus abordable selon les modèles (certains gros télés par exemple), et encore... à voir au cas par cas.

L'offre Canon a ses "stars", comme les 50/1.2 L, 85/1.2 L, 135/2 L quand Nikon a les siennes avec les 58/1.4 AFS, le 85/1.4 AFS ou le 105/1.4 AFS...

Pour conclure je dirai que vu de loin l'offre Canon en matière d'objectifs peut faire rêver (et il y a parfois de quoi). Mais on s'imagine toujours que l'herbe est plus verte ailleurs... Et vu de plus près, c'est un peu comme avec toutes les marques, il faut faire le tri : l'offre est certes nombreuse et variée en apparence, mais quand on creuse un peu on s’aperçoit qu'il y a des "vieilleries" toujours au catalogue ou des modèles pas forcément extraordinaires ;) En tant que nikoniste, si je compare avec Nikon je dirai que l'offre est globalement comparable même si parfois les points forts et les points faibles ne sont pas localisés aux mêmes endroits de la gamme.

Buzzz


« Modifié: 20 Nov, 2019, 14:02:32 pm par Buzzz »