Bonjour,
Pour mieux connaitre (et pratiquer) mon D 300, je viens d'acquérir l'ouvrage "Maitriser le Nikon d 300" de Vincent Luc et Mathieu Ferrier.
Très complet (plus de 400 pages) ce bouquin et particulièrement bien conçu. Riche en informations pratiques et didactitielles,  je recommande cet achat aux heureux possesseurs de cette belle mécanique qu'est le D 300.:)
Acheté 28.41 € sur AMAZON.fr (port gratuit), le rapport qualité/ prix est nettement meilleur que ma précédente acquisition de  Claude Tauleigne "Nikon D 300"  pour 26.00 € et...156 pages. :(
Bonne lecture !

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #1 le: 06 Déc, 2008, 13:21:53 pm »
Un peu court comme réponse, puisque tu possèdes les deux peux tu développer et expliquer leurs différences, ce que l'un apporte et l'autre pas.
Lister les atouts de chacun des deux livres... ou bien leurs points faibles à chacun d'eux.

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #2 le: 06 Déc, 2008, 17:58:57 pm »
Je réponds volontiers à cette  demande empreinte de courtoisie.
En premier lieu il ne s'agit pas d'une réponse, mais d'un post qui a comme objectif essentiel de faire part à la communauté de mon ressenti sur deux ouvrages ayant en commun le même but. Chacun restant libre in fine d'avoir sa propre opinion.
Le comparartif,  rubrique par rubrique,  serait fastidieux et sans grand intérêt puisque, globalement,  les sujets abordés sont identiques.
Je note, dans une première approche de l'ouvrage  de Vincent Luc, que ses rubriques sont plus développées et apportent des compléments en terme de détails.
L'importance du livre de Vincent (417 pages) vs celui de Claude (157 pages) confirme le propos. Je sais également que ce n'est pas le nombre de pages qui confirme un ouvrage.
Mais, si nous acceptons l'idée que ces 2 auteurs ne sont pas des crétins,  mais des pros de l'image, on comprendra assez facilement que le premier est plus COMPLET.
Un acte d'achat qui se veut réussi est la conséquence de l'adéquation simple entre le prix payé et le produit obtenu.
Si les bouquins de  Claude et Vincent (sans oublier Mathieu co auteur) ont des atouts, la principale faiblesse que je trouve à celui de Claude et...le prix.
Cdlt

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #3 le: 06 Déc, 2008, 18:21:35 pm »
voilà,voilà,voilà, bon ,on peut comprendre que certaines formulations ou explications paraissent plus ou moins claires suivant la manière dont elles sont formulées ,mais trouver comme principale faiblesse le prix me semble un peu court.
j'ai eu les ouvrages des deux auteurs sur le D80, j'y ai appris ... de manière différente, mais j'ai trouvé les deux complémentaires au niveau de l'approche.
je viens d'acquérir un D300, j'ai acheté le livre de V. Luc et j'achèterai très probablement celui de Claude, ne seraite que pour avoir une approche différente de cette (rhâââ lovely !!!) superbe bestiole
A good landing is one you can walk away from;
an excellent landing is one you can reuse the plane afterwards.

*

Hors ligne Jean-Christophe

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #4 le: 06 Déc, 2008, 19:12:31 pm »
Sans vouloir relancer un débat maintes fois abordé, la qualité d'un livre ne peut se résumer au seul rapport nbre de pages / prix.
Le livre de Vincent parle du D300 et de plein d'autres choses qui souvent n'intéressent pas le photographe passionné (les cartes mémoire, les disques durs, les accessoires phot, etc.), celui de Claude parle du D300 uniquement.

Celui de Vincent ne comporte pas une seule séance vidéo, celui de Claude en comporte une heure (et fort utiles de plus).

Chacun trouvera chaussure à son pied ;)

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #5 le: 20 Avr, 2009, 13:59:01 pm »
Bonjour, j'ai pour ma part fait l'achat du premier livre cite. Je l'ai prefere, car de mon avis, le second apres compulsion ne m'apprend rien de plus que le mode d'emploi du D300 (c'est mon avis tout personnel). Bien entendu je recommande la participation a un club photo pour apprendre bien mieux et convivialement que par un livre.
Sigma 24-70 mm DG macro f2.8
Nikkor AF-S VR 70-300 mm f/4.5-5.6G, AF-S 50 mm f/1.4G
Tamron 11-18mm F4.5-5.6 SP DI-II LD
Flash SB-600, Nikon D300, Vanguard kenline 52
Trépied Manfrotto

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #6 le: 20 Avr, 2009, 14:07:04 pm »
Je rejoins les avis cités ci-dessus en faveur du livre de Vincent Luc.

J'avais déjà eu ce sentiment d'un ouvrage beaucoup plus complet et plus riche pour le D200 qui fut mon premier Nikon numérique et à propos duquel j'avais acheté les deux livres. Après, je suis passé au D2Xs, et là il n'y avait plus de livre (en français, tout au moins), puis au D3 (idem), mais en achetant un D300 pour ma femme (qui n'aime pas lire les modes d'emploi), le problème s'est posé de nouveau.

Me souvenant de mon expérience précédente, j'ai feuilleté longuement les deux en magasin, et c'est sans hésitation que j'ai acheté celui de Vincent. pourtant, j'apprécie beaucoup les articles techniques de Claude, mais j'ai un peu l'impression qu'étant détenteur de connaissances techniques pointues, il manque un peu de "souffle" pour tenir tout au long d'un bouquin et apporter un contenu original et vraiment porteur de plus-value par rapport au mode d'emploi de la marque.
Nikons : D3 - D700 - D300 - F4 - F2 - F - FA == Nikkors AF : 10.5 fisheye — 14~24/2.8 — 24~70/2.8 — 85/1.4 — 135/2 DC — 70~200/2.8 VR II — Micro 105/2.8 VR — 200~400/4 VR — TC 1.4x == SU-800 (2) — SB-900 — SB-800 (2) — SB-R200 Macro (2) == Gitzo 2530 & 2541 — Rotules Markins et RRS — Wimberley Sidekick 2 — Bagues-allonge Kenko — Other stuff...
http://www.drobert-photo.com

*

Hors ligne Jean-Christophe

"Maitriser le NIKON D 300" de Vincent luc et Mathieu Ferrier
« Réponse #7 le: 20 Avr, 2009, 14:37:35 pm »
Sans défendre l'un ou l'autre particulièrement, le "Luc" banalise l'usage du reflex sans oublier les détails, le "Tauleigne" ne traite pas des banalités qui sont considérées comme connues quand on a ce type de boîtier, c'est mon analyse ...