Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #15 le: 24 Nov, 2019, 22:54:02 pm »
Je ne sais pas si c'est une question de "critères de jugement ".
Je vois plutôt une recherche de sens : quand ça n'en a plus, l'intérêt dégringole, la satisfaction aussi. Le sens peut tout aussi bien être le seul plaisir esthétique du résultat, que celui porté par un projet avec une intention ou un message.

Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)


Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #16 le: 25 Nov, 2019, 08:52:31 am »
Pour certains "blasés" la pratique du macramé peut également offrir de belles satisfactions...
Tiens, votre regretté Jaco a trouvé un disciple ! :lol:

J' adore le "HDR hole" !!!  ;D ;D ;D  Ca m' a bien fait rire !
Après vingt ans de photo, je n'ai pas encore passé le cap du HDR.
Bon, je vois qu'il me reste beaucoup de chemin à faire. :(

Oui, bien évidemment, qu'il faut faire des pauses ...
Il faut, il faut ... :o Demande à Fanchon !

Depuis mon dernier séjour en Bretagne, l'appareil dort dans sa vitrine. Mon quotidien n'a aucun intérêt photographique.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #17 le: 01 Déc, 2019, 14:51:37 pm »
Bonjour,

Je viens d'écouter le podcast Agora show sur la motivation ! 

https://podcasts.google.com/?feed=aHR0cHM6Ly93d3cuc3ByZWFrZXIuY29tL3Nob3cvMzM0MTQ3NC9lcGlzb2Rlcy9mZWVk&episode=aHR0cHM6Ly9hcGkuc3ByZWFrZXIuY29tL2VwaXNvZGUvMTk1NTc5OTY

Ce que j'apprend, C'est déjà accepter qu'il y a des baisses de motivation !  J'aime bien ça ...
« Modifié: 01 Déc, 2019, 15:11:45 pm par jp_g »

Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #18 le: 01 Déc, 2019, 19:28:17 pm »
Rien n'est constant dans une vie, je ne vois pas pourquoi la motivation échapperait à des variations, des changements d'intensité.
 
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne ultrableux

  • La photo pure et naturelle sans artifice
  • 354
  • D750 24-105 135-400 & D7000 17-50 & F80
  • Voir ses photos
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #19 le: 07 Déc, 2019, 13:08:38 pm »
Bonjour (beaucoup l’oubli)

Et bien non je n’arrete pas la photo, meme si les cadors non proffessionels diront que je suis inconpetent, car mon style n’est pas le leurs, que je pourrais manqué de cerativité a leurs gouts, tous les grands nom de la photoghraphies on tous commencé dans le mépris avant d’etre reconnue.
Meme si le fait d’avoir mis 10 ans pour passer de l’argentique au numerique et encore 10 ans pour passer d’un D70 a un D750, et peut etre 20 de plus pour passer a l’hybride, de ne pas avoir le boitier le plus haut de gamme et donc le plus cher aussi, qui ne feras pas mieux.
Je vois d’ici beaucoup se dire quel petit con celui la, mais la critique est aisée...
Mais elle est meilleur quand elle est contructive et non desobligente comme beaucoup save le faire ici.
Et bien malgrés tous cela non je n’arrete pas la photo, et j’ecoute d’une oreille les reproches prodigués.
Nicolas
 
« la critique est aisée, mais l'art est difficile », certes, mais sans « liberté de blâmer, il n'est pas d'éloges flatteurs »,  Beaumarchais

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2683
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #20 le: 07 Déc, 2019, 16:20:44 pm »
Bonjour (beaucoup l’oubli)

Et bien non je n’arrete pas la photo, meme si les cadors non proffessionels diront que je suis inconpetent, car mon style n’est pas le leurs, que je pourrais manqué de cerativité a leurs gouts, tous les grands nom de la photoghraphies on tous commencé dans le mépris avant d’etre reconnue.
Meme si le fait d’avoir mis 10 ans pour passer de l’argentique au numerique et encore 10 ans pour passer d’un D70 a un D750, et peut etre 20 de plus pour passer a l’hybride, de ne pas avoir le boitier le plus haut de gamme et donc le plus cher aussi, qui ne feras pas mieux.
Je vois d’ici beaucoup se dire quel petit con celui la, mais la critique est aisée...
Mais elle est meilleur quand elle est contructive et non desobligente comme beaucoup save le faire ici.
Et bien malgrés tous cela non je n’arrete pas la photo, et j’ecoute d’une oreille les reproches prodigués.
Nicolas

Quel rapport avec le sujet d'arrêter (ou non) la photo et du pourquoi de la chose ?
Pourquoi écrire avec autant de sentiments mêlés de "colère", de "frustration", de "harcèlement", "d'infériorité" ... et j'en passe ? C'est du moins ce qui me semble transparaître dans ces lignes et qui m'interroge.
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

*

Hors ligne ultrableux

  • La photo pure et naturelle sans artifice
  • 354
  • D750 24-105 135-400 & D7000 17-50 & F80
  • Voir ses photos
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #21 le: 07 Déc, 2019, 19:02:37 pm »
Quel rapport avec le sujet d'arrêter (ou non) la photo et du pourquoi de la chose ?
Pourquoi écrire avec autant de sentiments mêlés de "colère", de "frustration", de "harcèlement", "d'infériorité" ... et j'en passe ? C'est du moins ce qui me semble transparaître dans ces lignes et qui m'interroge.
C’est bien ce que je disais
« la critique est aisée, mais l'art est difficile », certes, mais sans « liberté de blâmer, il n'est pas d'éloges flatteurs »,  Beaumarchais

*

Hors ligne ultrableux

  • La photo pure et naturelle sans artifice
  • 354
  • D750 24-105 135-400 & D7000 17-50 & F80
  • Voir ses photos
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #22 le: 07 Déc, 2019, 19:05:34 pm »
Bonjour
Le sujet n’est il pas
Pourquoi j’arrete la photo

Donc je repond au vue du premier post que malgres tous moi non
Et vue la reponse j’ai raison

Nicolas
« la critique est aisée, mais l'art est difficile », certes, mais sans « liberté de blâmer, il n'est pas d'éloges flatteurs »,  Beaumarchais

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2683
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #23 le: 07 Déc, 2019, 20:06:34 pm »
Bon...

En ce qui me concerne je n'arrête pas la photo, au contraire ! Il faut noter cependant quelques baisses de l'inspiration, principalement en ce moment de l'année. Pourquoi ? C'est une question que je me suis posée et j'ai trouvé la réponse : à cause de certains vécus. Autrement dit notre histoire personnelle influence notre inspiration, nos centre d’intérêt ainsi que notre "productivité" (quel que soient les domaines) et il n'est donc pas étonnant que l'on puisse parfois arrêter (partiellement ou totalement) cette activité.

Comme disait Bozart un peu plus haut :
Rien n'est constant dans une vie, je ne vois pas pourquoi la motivation échapperait à des variations, des changements d'intensité.
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #24 le: 08 Déc, 2019, 09:40:52 am »
Bonjour, je suis d'accord avec vous, Drake et Bozart, des événements dans la vie ont une influence, sur la photo et tout centre d'intérêt... c'est la vie qui veut ça !

Pour ma part, je reprend doucement la photo, en revoyant mes critères de jugement.
Et aussi mon logiciel de post-traitement, dont j'avais sous estimé l'importance !

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2683
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
Pourquoi j'arrête la photo ?
« Réponse #25 le: 11 Déc, 2019, 23:46:26 pm »
Eh oui...si les logiciels de post-traitement existent ce n’est pas pour des prunes (comme les brunes)  ;)
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)