[xcotton]Seafire
« le: 18 Jan, 2019, 06:53:01 am »
le plus rapide des warbirds; le Seafire pris en photo au meeting de Melun-Villaroche

[xcotton]Seafire
« Réponse #1 le: 18 Jan, 2019, 15:54:23 pm »
Superbe ;)

le kangourou me rappel celui qu'ornait le casque du pilote moto Australien Jack Findlay ... une célébrité du continental Circus surement les même années que ce Seafire ;) ( fi60 debut 70 ?)

D610 ,Nikkor 28mm AF-S f1,8 , Nikkor  50mm AF-S f1.8  et 70-200 AF-S f4
http://www.mathieudumesny.fr

[xcotton]Seafire
« Réponse #2 le: 18 Jan, 2019, 16:17:03 pm »
Belle image ! Vitesse bien choisie pour avoir l'hélice floue, tout en gardant l'avion net.
Peut-être un peu trop de ciel en haut qui l'écrase un peu.

PS : Il s'agit d'un Seafury (mais le Seafire existe : version navale du Spitfire)

[xcotton]Seafire
« Réponse #3 le: 18 Jan, 2019, 19:42:41 pm »
Belle image ! Vitesse bien choisie pour avoir l'hélice floue, tout en gardant l'avion net.
Peut-être un peu trop de ciel en haut qui l'écrase un peu.

PS : Il s'agit d'un Seafury (mais le Seafire existe : version navale du Spitfire)

oui pardonnez mon erreur sur l’appellation de l'avion...

[xcotton]Seafire
« Réponse #4 le: 18 Jan, 2019, 22:01:13 pm »
oui pardonnez mon erreur sur l’appellation de l'avion...

Aucun problème ! De plus, il est tout a fait vrai que c'est le plus rapide warbird. Des versions modifiées gagnent encore régulièrement des courses de vitesse.

[xcotton]Seafire
« Réponse #5 le: 19 Jan, 2019, 00:13:39 am »
Je me joins à la moto et au tigre, très belle image et beaucoup d'autres bons points aussi ;
la position de l'avion en léger piqué et un peu décalé sur l'arrière par rapport au plan focal, ce qui lui donne plus de corps. Les fumigènes bien cotonneux et enfin le reflet du soleil sur le fuselage.
Comme le pilote semble à l'étroit dans ce cockpit !
"Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être." Frédéric Dard
Jardins éphémères et autres -> Flickr

[xcotton]Seafire
« Réponse #6 le: 03 Fév, 2019, 22:17:12 pm »
Superbe Photo
“Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois.– Roland Barthes.