*

Hors ligne philipandre

AI P ... une nouvelle adaptation
« le: 24 Oct, 2008, 10:02:18 am »
Bien que le sujet soit moins d'actualité du fait que de nombreux boitiers acceptent désormais les anciennes optiques manuelles par le réglage du menu,
je tenais à vous faire part de ma dernière modification d'une optique AIs en optique AIp.

Les utilisateurs de boitiers version D non compatibles avec les AIs y trouveront peut être une envie de modifier leurs anciens cailloux !

L'optique de base est un 135 mm f/2 AIs, que je souhaitais modifier depuis longtemps ...
Comme toujours, la plus grosse difficulté est de trouver un" flex " ( circuit imprimé avec CPU ) qui corresponde à l'ouverture de l'optique à modifier.

En fait, il faut trouver une optique AF en mauvais état ( surtout pas AFd ), pour un prix abordable ... dans le cas de figure de ce 135, seul le 35 mm f/2 était indiqué.

Après plusieurs mois de recherches infructueuses d'un flex, j'avais abandonné l'idée ...
Mais dernièrement, j'ai eu l'opportunité de trouver un 35 mm AF, en fait en très bon état ,si ce n'était une trace sur la lentille arrière ...
J'ai donc pu poursuivre mon projet premier.

La partie mécanique est très simple, et ce n'est que du bricolage " fin ", réalisable avec du matériel de base, dont le célèbre " DREMEL " est une pièce centrale.
Pour cette partie, rechercher dans la rubrique " La boîte à outils " un autre fil sur la transformation AI P... tout y est très largement expliqué !

La partie la plus délicate, est la mise en place du flex dans le fut de l'optique, car la tige de fermeture du diaph est très longue, et sa mise en place demande un peu de patience et de soin ...

Une fois la tige et la bayo replacées, le flex est fixé à l'intérieur du fût selon la même méthode que les montages  Nikon d'origines ( double face fin ) ... il ne reste alors qu'à monter l'optique sur un boitier, bloquer la bague de diaph sur 22 pour constater que tout fonctionne à merveille.

Testé sur les D70 et D 80, l'utilisation est alors " normale " comme avec les optiques AF ... la cellule fonctionne parfaitement et les affichages sont complets.

Les modes M / A / S / P sont 100 % opérationnels, y compris les modes automatiques et programmes ...
La sélection des diaph se fait par la molette du boitier.

Idem sur un D300 ... mais qui, lui, accepte aussi les optiques manuelles sans modifications, dans ce cas, le choix du diaph se fait par la bague de l'optique.

Seule, la mise au point est et reste manuelle ... bien sur !

Les exifs sont complets, la focale indiquée est 35 mm et non pas 135 ... qu'importe !!



Ce 135 a été testé sur le site de JM Sépulchre, où il obtient un superbe note dès f/2 ... il est dit qu'il est même meilleurs en numérique qu'en argentique ...
c'est rare de lire de telle choses ... en tout cas, nettement supérieur à la version AF-DC.



@Suivre ....
« Modifié: 22 Juin, 2010, 14:39:43 pm par Jean-Christophe »
Si les appareils sont identiques, le style des images est propre à chacun ...

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #1 le: 24 Oct, 2008, 11:31:55 am »
merci pour ce post tres interressant.
Existe t il des professionnels qui font ce genre de modification ?
Nikon D810, F3HP, F3P, F3T, F3AF, FM2n...
Minolta X500, X700...
Fuji X100t
Yashica Mat-124G

*

Hors ligne Sini

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #2 le: 24 Oct, 2008, 11:40:58 am »
Très intéressant Philipandre!

D'autant plus que je dispose de ce cailloux, je l'utilise en combinaison avec un TC61a avec lequel il devient AF en perdant 1/3 de diaphragme, ce qui donne une très belle combinaison au format DX, 300/2.5

la qualité reste au rdv, quoi que la mise au point devient très critique, surtout aux distances minimales

voici une shootée depuis ma cuisine à travers une vitre sale avec le tc16 monté
tl;dr

*

Hors ligne philipandre

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #3 le: 24 Oct, 2008, 13:27:59 pm »
@totofgre

A ma connaissance, il n'y en avait qu'un aux USA ... et moi en France ... mais sans doutes d'autres le font à titre perso et/ou restent dans l'ombre ... :lol:
Si tu as un besoin précis, tu me contacte, soit pour réaliser la modification, soit pour t'aider .... de loin ! c'est bien volontiers !


@sini

Oui, cette optique " elle assure " ...

voir cette page de JMS => ici
Si les appareils sont identiques, le style des images est propre à chacun ...

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #4 le: 25 Oct, 2008, 13:10:56 pm »
Superbe réalisation ... mais c'est un peu dommage, à mon avis, que tu ne continues pas sur le fil idoine
Li-ion'ed D1H MF hardcore gamer .. TC201,180 f:2.8 AIS ED,85mm f:1.8 AI, 55mm f:1.2 S.C IV ai'd, 50mm f:1.8 AIS, 20mm f:4 ai sur D700

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #5 le: 22 Juin, 2010, 13:30:27 pm »
Bonjour,
suite à vos passionnantes publications au sujet d'adaptations de CPU, et puisque personne n'a répondu à ma question posée dans le forum Leica R-Nikon, je me permets de vous demander à quoi servent les pistes de flex lorsqu'on supprime les petits balais.
J'ai démonté et récupéré les contacts et le flex d'un 35-70 naze en vue de modifier mon Apo-Telyt 180 (j'attends la baïonnette idoine commandée en Chine). Au vu de la taille du flex, je me suis demandé si je ne pouvais pas simplement supprimer la partie après le circuit intégré.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance,
robert
robertsportouch@orange.fr
« Modifié: 22 Juin, 2010, 14:40:16 pm par Jean-Christophe »

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #6 le: 22 Juin, 2010, 13:57:04 pm »
La CPU contient les infos relatives à l'optique, type, ouverture, gamme de focale, distance de MaP,  etc

Donc tu vas monter une CPU d'un type d'objectif sur un autre, vas tu reprogrammer la puce ?

Si non je ne vois pas comment cela peut marcher, les pistes servent a donner les infos de MaP et d'ouverure au boitier lors de la P de Vue  ::) ::)
Un Nikon Df, ou un Leica M10  et hop ........

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #7 le: 23 Juin, 2010, 14:13:17 pm »
La CPU contient les infos relatives à l'optique, type, ouverture, gamme de focale, distance de MaP,  etc

Donc tu vas monter une CPU d'un type d'objectif sur un autre, vas tu reprogrammer la puce ?

Si non je ne vois pas comment cela peut marcher, les pistes servent a donner les infos de MaP et d'ouverure au boitier lors de la P de Vue  ::) ::)

Bonjour et merci de répondre.
Ben, en fait, j'aurais dans l'absolu seulement besoin d'une mesure à travers un objectif quelconque (pour l'instant je vise à utiliser mon Apo-Telyt R), à DIAPH REEL, c'est-à-dire que je n'ai besoin de rien d'autre que de l'information de la quantité de lumière arrivant au boîtier, vu que je fermerai le diaph manuellement et mise au point itou, bien entendu.
Je n'ai aucune notion d'électronique appliquée, j'essaie de comprendre et de trouver la configuration MINIMALE (contacts+CPU+flex) qui me donnerait ce que je veux.
Je connais les puces Dandelion et Leitax. Je suis étonné par leur compacité : qu'y a-t-il à l'intérieur ? Impossible d'y mettre un CPU. Alors ????

Y'a des trucs sympas ici :
http://www.foolography.com/free-stuff/modify-tc-16a/

Merci.

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #8 le: 23 Juin, 2010, 16:54:55 pm »
Alors je confirme mes craintes, il faut inclure dans la puce les caractéristiques de l'optique pour que le boitier reconnaisse les valeurs comme celle importante de l'ouverture max.

Au vu de ton lien ils montrent que les CPU utilisent le même "chip" pour plusieurs objo, mais la programmation et les connexions ne sont pas les mêmes.  :)

La puce doit être reprogrammée avec les valeurs de ton optique et là ....................................... ::)

Si tu n'es pas informaticien ou électronicien bon courage   ;)
« Modifié: 23 Juin, 2010, 17:01:01 pm par JCR28 »
Un Nikon Df, ou un Leica M10  et hop ........

*

Hors ligne Sini

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #9 le: 23 Juin, 2010, 17:22:57 pm »
amha la puce n'est vraiment utile que pour le calcul du flash, et encore

avec un Ais on shoote bien exposé, le TTL fonctionne parfaitement, la contrainte est qu'il faut entrer les paramètres manuellement, et encore... (bis) tu entres n'importe quoi, ça fonctionne aussi :D Tant que tu es en TTL c'est bon :D
tl;dr

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #10 le: 24 Juin, 2010, 17:45:32 pm »
amha la puce n'est vraiment utile que pour le calcul du flash, et encore

avec un Ais on shoote bien exposé, le TTL fonctionne parfaitement, la contrainte est qu'il faut entrer les paramètres manuellement, et encore... (bis) tu entres n'importe quoi, ça fonctionne aussi :D Tant que tu es en TTL c'est bon :D

Merci, Merci.
Les avis sont toujours aussi passionnants mais je m'y perds de plus en plus.

Je propose aux chevronnés de (RE)faire un p'tit tableau synoptique simplifié (à moins que ça ne soit déjà fait, je ne critique pas du tout, mais le forum comporte tant de messages et d'avis que c'est presque impossible d'y trouver un truc précis).
Je réfléchis. En gros, on peut dire qu'il y a 3 grands types de boîtier : les "amateurs" du 3000 au 90, les "semi-pros" 300 etc..., les "Pros" au-dessus, les 24x36.
Pour les optiques, on peut peut-être simplifier : les AI, les AF (D, G, ...), les AFS.
Ensuite il y a : mise au point manuelle, auto par l'objectif, auto par le boîtier.
Puis, les modes P, S, M, A, ...
Enfin les fonctions évoluées, mesure matricielle, flash TTL, etc...
Il me semble qu'il serait possible de compiler tout ça, abcisses et ordonnées, genre tableur Excel.
Les membres pourraient confirmer ou infirmer selon leur expérience.
Mon expérience du monde Nikon est récente, le système de compatibilités est horriblement complexe.
Merci.

*

Hors ligne Sini


*

Hors ligne Sini

AI P ... une nouvelle adaptation
« Réponse #12 le: 24 Juin, 2010, 18:47:12 pm »
tl;dr