Objectif inversé
« le: 04 Déc, 2018, 19:16:27 pm »
Bonjour !
Je pratique actuellement la photo macro en studio en utilisant sur statif un vieux Tamron 17mm monté en inversé sur un D300, principalement pour photographier de petits insectes.
Les quelques essais avec bague-allonge ou soufflet pour augmenter le grossissement ne m'ont pas convaincu, mais il faudra probablement que je les reprenne...
Ma question est la suivante : je cherche un objectif à focale plus courte, style 10 ou 12 mm, avec pas de vis pour filtre, pour pouvoir le monter en inversé.
Est-ce qu'un objectif style Samyang 12mm/f2.0 pourrait convenir ? Il est prévu pour les APS-C, mais "dédié aux boîtiers hybrides".
Mon doute vient de là : peut-il donner de bons résultats en inversé sur un reflex ?


Objectif inversé
« Réponse #1 le: 04 Déc, 2018, 20:50:32 pm »
Bonsoir =) A mon avis, une focale si courte, même inversée, n'est pas indiquée. cela implique que le sujet est à quelques mm de l'objectif.
F5 (2) F4S F3 F2 (3) F D1X D 100 D70 D300 D3 D 700, D 3100 etc...
Galerie Picasa : https://get.google.com/albumarchive/108906901554031811540?source=pwa

Objectif inversé
« Réponse #2 le: 04 Déc, 2018, 21:07:37 pm »
Merci pour ta réponse.
Avec le 17mm inversé, la lentille frontale est à 45 mm de mon sujet.
Tu pense qu'avec un 12 je vais me rapprocher au point d'avoir des problèmes d'éclairage ? Je pense que je peux gérer la lumière jusqu'à ~30 mm de distance.
Sinon, sur le principe d'un objectif conçu pour les hybrides/mirorless, tu penses que cela a une incidence ?

Objectif inversé
« Réponse #3 le: 04 Déc, 2018, 21:07:54 pm »
L'intérêt du montage inversé est de profiter de la formule "rétrofocus" des courtes focales reflex pour maintenir une "certaine distance" entre le sujet et la lentille d'entrée. En théorie, plus la focale est courte, plus le rapport de reproduction est élevé.

Les objectifs pour hybrides n'ayant plus à laisser d'espace libre conséquent entre la lentille arrière et le capteur, ils n'utilisent plus ladite formule et ne présentent donc aucun intérêt à être inversés.

Pour une utilisation avec bagues-allonge ou soufflet, il ne faut pas prendre une focale trop courte, sinon se pose le problème d'avoir la lentille frontale contre le sujet.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Objectif inversé
« Réponse #4 le: 04 Déc, 2018, 21:14:56 pm »
Merci ! Je supposais une réponse allant dans ce sens, mais n'y connaissant rien en optique, j'avais besoin qu'on me l'explique !
Il faut donc que je m'oriente vers d'autres solutions (obj. d'agrandisseur par ex.).
Il y a pas mal de discussions à ce sujet sur le net, il faut que je fasse le tri.
Je suis preneur de tout conseil pour me permettre d'avancer  ;)

Objectif inversé
« Réponse #5 le: 05 Déc, 2018, 07:35:44 am »
Le soucis, c'est qu'au delà de 20mm l’intérêt de l'inversé disparaît un peut. La PDC devient trop faible et surtout la distance de MAP ne se fait quasiment plus. Tu peux chercher sur ce forum les quelques sujet qui traite de cela avec la fonction recherche. De plus tu dois avoir un tableau d'équivalence des rapports de grandissement de la BR2A qui traîne. Personnellement je m'étais arrêté à 24mm quand je ne pratiquait que cela, mais la meilleure focale reste le 35mm en terme de compromis. Mais maintenant il existe pas mal de petit objectif macro dédié qui vont bien au delà du rapport 5:1 pour pas trop cher, mais cela veut quasiment dire de faire du focus-stacking pour en tirer le plein potentiel.

Objectif inversé
« Réponse #6 le: 05 Déc, 2018, 09:41:30 am »
C'est vrai qu'avec cette installation je ne fais que du stacking.
J'aurais peut-être pu prendre la peine de le préciser... ;D

Objectif inversé
« Réponse #7 le: 05 Déc, 2018, 09:43:21 am »
il existe pas mal de petit objectif macro dédié qui vont bien au delà du rapport 5:1 pour pas trop cher
Tu pourrais développer ?

Objectif inversé
« Réponse #8 le: 05 Déc, 2018, 10:03:50 am »
Tu as le 20mm f2.0 ZY optics qui fait du x4-4.5 par exemple.

Objectif inversé
« Réponse #9 le: 05 Déc, 2018, 10:42:03 am »
Bonjour =) Il y a aussi et ça déjà été évoqué, l'utilisation d'objectifs de microscope. Stacking obligatoire vu la minuscule PDC. Les prix de ces objectifs et de la platine d'adaptation sont très raisonnables.
F5 (2) F4S F3 F2 (3) F D1X D 100 D70 D300 D3 D 700, D 3100 etc...
Galerie Picasa : https://get.google.com/albumarchive/108906901554031811540?source=pwa

Objectif inversé
« Réponse #10 le: 05 Déc, 2018, 11:09:21 am »
Bonjour =) Il y a aussi et ça déjà été évoqué, l'utilisation d'objectifs de microscope. Stacking obligatoire vu la minuscule PDC. Les prix de ces objectifs et de la platine d'adaptation sont très raisonnables.
Alors oui, mais je rajouterai:
- Attention au delà de x10 la technique s'avère quasiment inutilisable
- L'adaptateur utilisé est un adaptateur RMS=> M42 sur une bague M42=> Monture F. L'assemblage présentera donc un vignettage très important.

https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=95408.msg1427421#msg1427421

Après les optiques étant effectivement le top du top en terme optique, cela permet d'avoir des clichés très piqués en stacking. Mais elles peuvent être un peu dur à chiner à un prix très abordable (je parle des bonnes optiques (Olympus ou Nikon) . Personnellement j'ai eu la chance d'en trouver à la déchetterie et que l'on m'en ai donné une (Merci Anhsolo ;).

Objectif inversé
« Réponse #11 le: 05 Déc, 2018, 11:53:03 am »
Il fut un temps où j'avais cherché les différentes solutions pour grimper dans les grossissements en stacking ; il y a beaucoup de discussions à ce sujet un peu partout sur les forums, beaucoup étant trop techniques pour moi. Entre objectif + soufflet, obj de microscope et autres Luminar, je n'ai encore pas réussi à me décider dans quelle direction aller.
Peut-être qu'avec votre aide je vais enfin pouvoir aller un peu plus loin !
Il va falloir que je ressorte mes bagues allonge et mon vieux soufflet pour me replonger dans le truc.
A suivre...  ;)