une petite idée sur le squeak du Canon A1
« le: 18 Sep, 2008, 18:06:27 pm »
Voila mon prob
j'aimerais connaitre pour ceux qui l'ont peut etre fait , la technique pour lubrifier la partie ou se produit le fameux SQUEAK du Canon A1 ???
Si demontage il y a ??? est de quoi ??
Merci

une petite idée sur le squeak du Canon A1
« Réponse #1 le: 18 Sep, 2008, 18:09:47 pm »
pas de demontage sauf la semelle une seringue de d'huile et hop plus de bruit
réparateur de matériel photo toute marque argentique et numérique
spécialiste toute marques
formation grandes marques
transfert définitif de l'atelier de valence sur bourg de péage a 15kms de valence. a partir du 15 septembre 2013

une petite idée sur le squeak du Canon A1
« Réponse #2 le: 18 Sep, 2008, 19:54:50 pm »
je crois avoir lu que cela provenait du mécanisme du miroir.....???
Chance, le mien n'en est pas affecté....;)

Deco en sait plus semble-t-il..
Nikon et les autres...

une petite idée sur le squeak du Canon A1
« Réponse #3 le: 18 Sep, 2008, 21:49:29 pm »
Le mien est affecté maousse costo mais au moins je sais pourquoi j'adore mes F3 :lol:

Voir aussi Jeremy pour la solution.
Que le Rodinal soit avec vous.

une petite idée sur le squeak du Canon A1
« Réponse #4 le: 18 Nov, 2009, 15:32:47 pm »
c'est du à l'amortisseur du mirroir meme probleme sur les ae1 programm ,la serin gue d'huile est une mauvaise plasanterie ,on est sur d'achever l'appareil à proscrire sur tous le matériel photo
 seule solution le sav mais vu le prix actuel des a1 d'occase ............

une petite idée sur le squeak du Canon A1
« Réponse #5 le: 18 Nov, 2009, 15:46:23 pm »
J'ai déjà pu résoudre le problème à plusieurs reprises. Une fois, il est vrai, avec du dégât.
Deco a raison, l'accès par le bas est le plus simple pour la plupart des boîtiers de la gamme, mais il faut savoir très précisément où viser.  :-\
Une goutte, c'est déjà trop.
Il faut du temps au lubrifiant pour se répandre dans l'amortisseur, donc comptez sur une bonne série de déclenchement avant de voir la différence.
Le mieux est l'ennemi du bien : après opération, la réduction -même minime- du grincement doit satisfaire l'utilisateur. Vouloir son extinction parfaite en répétant la manip peut se faire au risque de coulées dommageables pour le rideau (essentiellement).