Utilisation par grand froid
« le: 03 Juil, 2018, 23:19:51 pm »
Bonjour, je fais appel à la communauté des photographe pour m'aider dans ma préparation pour un départ prochainement en Terre Adélie (zone Antarctique française) où je travaillerais pendant un an. Je cherche des conseils par rapport à l'utilisation du matériel photo par grand froid pour des expositions prolongées.

Tout conseil pour les batteries, les prises de vues sur neige/glace avec forte luminosité, pose longue pour aurores australes sont les bienvenues. Je cherche en même temps de mon côté des informations sur le forum.

Merci d'avance à ceux qui m'aideront.


*

Hors ligne Schneider

Utilisation par grand froid
« Réponse #1 le: 04 Juil, 2018, 11:33:50 am »
Bonjour Virgil,

Bravo pour ton voyage : il a l'air passionnant, ça donne envie.
Personnellement je n'ai pas d'expérience dans de telles situations.
Si ça peut aider -- et/ou faire réagir des membres plus compétant -- je te transmets ce que m'a expliqué un photographe suite à 15 jours de trek en binôme et en bivouac dans le grand nord Norvégien (en février dernier, de mémoire) : ils laissent leur matériel dehors (température de nuit jusqu'à -30) pour conserver une température à peu près constante et un air sec (condensation assurée sous la tente).
Matériel  : D5(s) et gros télés (entre autre). Les batteries tiennent sans problème 1 semaine.
Leur plus gros souci a été la gestion du froid sur les doigts, pas leur matos.

Pierre
PS. Je te transmettrai son email par MP si ça t'intéresse d'en discuter avec lui.
« Modifié: 04 Juil, 2018, 11:45:09 am par Schneider »
(D810, D600)

Utilisation par grand froid
« Réponse #2 le: 04 Juil, 2018, 18:43:27 pm »
Merci, pour le coup c'est pas le même budget le D5 et les gros télé  :P

Utilisation par grand froid
« Réponse #3 le: 05 Juil, 2018, 08:07:30 am »
Techniquement, la capacité des batteries diminue avec le froid, mais je ne saurais dire dans quelle proportion.

Effectivement, plus que le froid lui-même, c'est la condensation sur le matériel due aux transitions brutales de température froid --> chaud qui peut poser problème.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Utilisation par grand froid
« Réponse #4 le: 06 Juil, 2018, 23:04:29 pm »
Pour rentrer sans soucis son matos au chaud, il suffit de sortir le sac dehors avec et de tout remettre dedans avant de rentrer. Si tu laisses le tout refroidir dans le sac sans ouvrir, la transition est plus douce. Ca marche très bien, comme l'a dit Pr Blurp, ce sont les transitions brutale à éviter. Après cela va dépendre de la batterie et du nombre de clic, mais tu peux tabler sur une perte de 30% de la capacité en général.
Sinon pour les aurores, c'est la même chose qu'avec la Voie Lactée, On monte les isos, pour le temps de pose cela va dépendre de leur s mouvement, mais en général pour les diffuses les temps de poses peuvent monter jusqu'à 20sec voir 30, pour les mouvantes au delà de 8 sec cela devient tout flou.

Utilisation par grand froid
« Réponse #5 le: 07 Juil, 2018, 09:43:25 am »
Pour rentrer sans soucis son matos au chaud, il suffit de sortir le sac dehors avec et de tout remettre dedans avant de rentrer. Si tu laisses le tout refroidir réchauffer dans le sac sans ouvrir, la transition est plus douce. Ca marche très bien, comme l'a dit Pr Blurp, ce sont les transitions brutales à éviter...

!!  ;)
« Modifié: 07 Juil, 2018, 09:45:04 am par stratojs »
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Utilisation par grand froid
« Réponse #6 le: 07 Juil, 2018, 09:47:46 am »

Utilisation par grand froid
« Réponse #7 le: 09 Juil, 2018, 21:12:46 pm »
Merci, l'astuce du sac je n'y aurais peut-être pas pensé tout seul (ou pas rapidement).

Utilisation par grand froid
« Réponse #8 le: 09 Juil, 2018, 21:58:41 pm »
Je crois avoir lu dans une interview de Vincent Munier (si tu ne connais pas, cherche vite !  ;)) que lors de ses affuts dans le grand nord, il gardait un rack de la poignée alimentation dans une poche sur lui.

Dans le cas ou les batteries du boitier viendraient a flancher a cause du froid, il y a aussi un fil sur un forum d'astrophotographie, ou il est question de batterie externe pour boitier, que l'on peut donc garder sur soi, au chaud.
Je n'ai pas tout lu, mais jette un oeil :

https://www.webastro.net/forums/topic/160143-alimentation-externe-apnreflex-via-usb/




Utilisation par grand froid
« Réponse #9 le: 11 Juil, 2018, 09:48:27 am »
Je crois avoir lu dans une interview de Vincent Munier (si tu ne connais pas, cherche vite !  ;)) que lors de ses affuts dans le grand nord, il gardait un rack de la poignée alimentation dans une poche sur lui.

Dans le cas ou les batteries du boitier viendraient a flancher a cause du froid, il y a aussi un fil sur un forum d'astrophotographie, ou il est question de batterie externe pour boitier, que l'on peut donc garder sur soi, au chaud.
Je n'ai pas tout lu, mais jette un oeil :

https://www.webastro.net/forums/topic/160143-alimentation-externe-apnreflex-via-usb/




Après l'astrophotographie demande une alimentation constante pendant plus de 4h des fois, donc attention tout de même à l'usage de batterie de ce type (qui d'ailleurs marche mieux sur Canon ;) ). En revanche quelques batteries de rechanges dans la poche en effet ça marche très bien. Personnellement je pars avec 6 batteries en voyages (oui je préfère prévoir) ça permet de faire bien plus de 3000 photos en 1 fois. Donc quand en plus on peut les recharger c'est encore mieux.

Utilisation par grand froid
« Réponse #10 le: 12 Juil, 2018, 03:09:17 am »
J'en découvre des choses. Le fait d'utiliser des matériels par grand froid ne m'a même pas traversé l'esprit

Utilisation par grand froid
« Réponse #11 le: 12 Juil, 2018, 13:19:31 pm »
J'en découvre des choses. Le fait d'utiliser des matériels par grand froid ne m'a même pas traversé l'esprit
Cela serai dommage de s'en priver :)

Utilisation par grand froid
« Réponse #12 le: 26 Sep, 2018, 16:09:54 pm »
Nikon vendait un accessoire pour le FM2 permettant de conserver dans la poche la pile servant à alimenter le posemètre. Prévu pour les photos par grand froid. Intelligent et pratique, mais pas sûr que des équivalents existent pour les boîtiers numériques.