Bonjour à tous,
après quelques recherches et suite à mes débuts dans le monde de la photo je ne trouve aucune réponse à un épineux problème concernant lightroom. Je viens de tester lightroom et je suis ravi de ce logiciel en tout point, à une exception près : lorsque je lui demande d'exporter mon fichier NEF (non modifié) en JPEG le rendu est très différent (et à mon goût beaucoup moins bon) que lorsque j'utilise NX2 ou capture NX-D.

Voilà comment je procède généralement : je photographie sur le boitier en raw. Je transfère mes photos sur ordi et je transforme tous les clichés sympas mais pas exceptionnels en jpeg et je garde les bons clichés en nef pour pouvoir les retravailler par la suite. Avant j'utilisais NX2 et je trouvais le résultat un peu saturé. J'ai essayé Capture NX-D et je trouve le résultat très bon. Je ne change aucun réglage et je converti tous mes NEF en JPEG. Je me suis d'ailleurs rendu compte que la transfo faite par capture NX-D est le JPEG qui s'approche le plus du JPEG sorti directement par le boitier quand on photographie en RAW+JPEG FINE. (pour info j'utilise un D3300 avec l'objectif de base 18-55 ou le 50mm F1.8).

Je me suis aussi rendu compte que lightroom modifiait la géométrie de mes images alors que toutes les options sont décochées lors de l'export et que je n'effectue absolument aucune modif dans l'onglet developpement de lightroom.
J'ai mis ci dessous les 4 fichiers JPEG sortis par les derawtiseurs sans aucune modif : Capture NX-D / le JPEG sorti par l'appareil / Le JPEG sorti par LR / Le JPEG généré par NX2.
Ma question est simple : existe-t-il un moyen de sortir via LR un JPEG qui corresponde au traitement que fait Capture NX-D ? Si oui, d'après vous quels sont les paramètres que je dois faire bouger dans LR pour qu'il garde des couleurs et une géométrie de la photo fidèle au traitement fait par Capture NX-D (et qui semble le plus naturel) ?
Merci pour vos réponses. Désolé si ce sujet à déjà été traité mais je n'ai rien vu la dessus pendant mes premières recherches.


Bonjour,

On va le redire poour le NXième fois... seul les logiciels Nikon savent interpréter la totalité du fichier RAW (NEF)...  Dans LR ou un autre logiciel à toi de jouer avec les curseur pour t'approcher au mieux du résultat... 

Pierre
« Modifié: 14 Avr, 2018, 14:23:02 pm par Pierre »

*

Hors ligne Jean-Christophe

Pour compléter la réponse de Pierre, les logiciels Nikon tiennent compte des réglages faits sur le boîtier et du Picture Control choisi. C'est le rendu de l'image sur l'écran arrière qui apparaît donc dans ces logiciels et à l'export.
Les autres logiciels ne peuvent accéder à ces réglages, c'est verrouillé par Nikon, ils interprètent donc les données RAW pour fabriquer un aperçu selon un profil prédéfini.

Si tu ne corriges rien dans Lightroom c'est ce rendu par défaut qui sert à faire le JPG.

Mais :
- le logiciel sert à traiter le RAW, sans quoi autant faire du JPG direct, en le traitant à ta convenance tu auras le JPG souhaité
- Lightroom permet de choisir le profil par défaut comme d'autres, si tu appliques le profil boîtier correspondant au Picture Control choisi tu auras un rendu bien plus proche de l'écran arrière.

Après à savoir que l'on ne peut pas donner de réglage précis car il n'y en a pas...  tu peux te créer des presets qui vont se rapprocher au mieux du résultat, mais d'une image à l'autre il faudra savoir doser tel ou tel curseur. Il me semble qu'il y a déjà des fils très détaillés sur le sujet.

Et puis utiliser le RAW c'est en plus d'avoir plus de liberté pour faire ta propre interprétation de tes images.

Merci pour vos réponses.
Je pense avoir compris un peu le fonctionnement des presets et du picture control et je vais donc essayer de me faire quelques pré-réglages de "base" pour approcher les tonalités des JPEG sortis par le boitier (et continuer de fouiner sur le forum)
Par contre je n'arrive pas à comprendre pourquoi et comment il se fait que LR déforme la photo... comment se fait-il que dans la partie complètement en haut à gauche, le petit cadre photo sur l'étagère soit entier sur le JPEG LR et tronqué sur les 3 JPEG sortis par Nikon ??? :hue: :hue: Les 3 derawtiseurs nikon ont enlevé un bout de l'image ? Savez vous à quel endroit je peux modifier cela dans LR et conserver systématiquement la géométrie initiale du raw (si cela est faisable) ?
Merci pour votre aide

*

Hors ligne Jean-Christophe

Tu n'as pas besoin de créer des presets puisque LR inclut les profils Nikon. A utiliser dans l'outil de gestion des profils.

Pour le crop, attention à ne pas comparer un JPG boitier qui inclut les corrections d'objectifs et un JPG exporté de LR sans les mêmes corrections, peut-être une piste.

Pour en savoir plus sur LR j'ai fait quelques vidéos qui sont ici : https://www.traitement-photos.com

Bonjour,

Je relance dans ce topic pour ne pas en créer un nouveau.

Je ne connaissais pas l'impact de photographier en RAW, notamment en terme de développement. Mais voilà, il faut se lancer.

Je possède un Nikon d500, photos prises en RAW (NEF). Jusqu'à présent je photographiais toujours en jpg... Donc les évidences quand au traitement du RAW n'en sont pas pour moi. Désolé :
Lors de mes premières photos, je n'avais pas réglé les fonctions d-lighting etc et donc n'avais rien remarqué sinon un petit doute.
Lors d'une session photo de ce we (450 images), j'avais touché semble t'il (entre autre devrais je dire) au d-lightning.

En important les photos sur LR classic 7, je me suis rendu compte en les visualisant que si elles apparaissent parfaitement éclairées et contrastées, une seconde après elle devenaient plus sombre. Une sorte de traitement automatique.
Après recherche, il apparaît que seul Nikon est en mesure de lire quelque chose de ces photos. https://forums.adobe.com/thread/1863232

Donc ma question est la suivante :
Comment faire pour importer mes photos dans LR telles quelles devraient être, cadrées comme elles apparaissaient juste après l'import?
Dois je faire une manipulation sur un des logiciels Nikon?
Existe t'il un preset pour LR?

Je suis un peu perdu...

En important les photos sur LR classic 7, je me suis rendu compte en les visualisant que si elles apparaissent parfaitement éclairées et contrastées, une seconde après elle devenaient plus sombre. Une sorte de traitement automatique.
Après recherche, il apparaît que seul Nikon est en mesure de lire quelque chose de ces photos.
bonjour,

ce n'est pas tout à fait ça.
d'abord il faut comprendre qu'un fichier RAW en tant que tel n'est pas affiché à l'écran. C'est une "vignette" jpg qui est affichée (dans l'explorateur windows, dans la plupart des visionneuses, au dos de l'appareil photo ...) même si tu ne shootes qu'en RAW et pas RAW+JPG.
la première image qui apparait dans LR est celle-ci.

ensuite le D-Lighting actif est un traitement. Traitement qui n'est pas appliqué au fichier RAW mais au jpg ou tiff "direct boîtier", donc aussi à la fameuse vignette, et reproductible (et appliqué automatiquement) dans un logiciel Nikon.
c'est un traitement, un post-traitement ... mais un traitement qui influe sur la prise de vue. En effet le D-lighting actif s'emploie à éviter les extrêmes en deux phases : 1/ une sous exposition à la prise de vue pour éviter les hautes lumières cramées ; 2/ traitement logiciel pour déboucher les zones sombres conséquentes de la phase 1.

même si ce n'est pas du "d-lighting", tous les logiciels de post-traitement sont capables d'effectuer la phase 2, manuellement ou automatiquement.
« Modifié: 23 Avr, 2018, 16:35:30 pm par sylvainmandin »

Merci pour ton rapide retour.

Je commence à comprendre.  Me vient à l'esprit quelques questions
1) je crois comprendre que je vais devoir reprendre les photos une par une? Ou bien leur appliquer en batch un réglage
2) Finalement ne vaudrait t'i mieux pas désactiver tout traitement par l'appareil?

si ta volonté est de ne plus faire de jpg boîtier tu peux désactiver le d-lighting actif, le contrôle du vignettage, de la distorsion. D'un autre côté ces deux derniers n'ont pas d'influence sur la pdv, contrairement au d-lighting actif.

concernant le d-lighting actif tu peux envisager les deux possibilités :
- si tu le laisse activé tu as au dos de l'appareil une photo qui ne correspond pas à ce que tu verras dans LR. Et comme c'est adaptatif tu n'auras pas une sous-exposition ni régulière, ni à chaque fois.
- mais d'un autre côté il vaut mieux déboucher des zones sombres que de reconstruire des hautes lumières cramées.



dans LR il y a des "presets" automatiques qui analysent tout seuls la sur ou sous-exposition et appliquent des réglages en conséquences. Donc tu n'es pas obligé de reprendre les photos une par une si le résultat automatique te convient.

OK, je comprends,

Je suis en train de reprendre mes photos à la main. en général 1 à 3 clics de surexposition semble convenir. Je découvre toute le puissance du raw!
Et en utilisant le pinceau, je parviens à gagner ponctuellement 1.
finalement c'est un peu laborieux mais cela m'oblige à effacer les photos qui ne me conviennent pas, donc l'un dans l'autre...

Par contre je n'arrive pas à comprendre pourquoi et comment il se fait que LR déforme la photo... comment se fait-il que dans la partie complètement en haut à gauche, le petit cadre photo sur l'étagère soit entier sur le JPEG LR et tronqué sur les 3 JPEG sortis par Nikon ?
Comment ça LR déforme la photo ?  :O Bien au contraire, c'est les trois autres logiciels qui suppriment une partie de ta photo, tu l'expliques toi-même ! En l'occurrence le petit cadre.
Sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur.

*

Hors ligne Weepbitterly

Par contre je n'arrive pas à comprendre pourquoi et comment il se fait que LR déforme la photo... comment se fait-il que dans la partie complètement en haut à gauche, le petit cadre photo sur l'étagère soit entier sur le JPEG LR et tronqué sur les 3 JPEG sortis par Nikon ??? :hue: :hue: Les 3 derawtiseurs nikon ont enlevé un bout de l'image ?

La même différence se constate sur la partie basse et à droite de l'image : position des plis du vêtement vert au bord de l'image et objet gris non-identifié. 

Visiblement, Nikon rogne les bords des images... tout en conservant les mêmes dimensions en pixels (6000 x 4000). Mystère.