Sortie Astro
« Réponse #120 le: 09 Août, 2018, 09:20:07 am »
A f/2, même en hyperfocale, la mise au point est hyper sensible, d'autant plus que c'est toujours compliqué de fait une MAP manuelle sur un objectif AFS (course de bague courte) de nuit.

En tout cas, c'est très beau, presque poétique.




Sortie Astro
« Réponse #121 le: 09 Août, 2018, 09:37:24 am »
Sympa fugue, peux-tu expliquer un peu les filtres et leur utilité ?
Nikon D750 & Nikon D500
Nikkor 50 mm AF-S  f/1.8G / Sigma MACRO 105mm F2,8 EX DG OS HSM / Irix 15mm f/2.4 / Samyang 12mm f/2.8 ED NCS Fisheye / Tamron SP 24-70mm f/2,8 Di VC USD / Tamron SP AF 70-200mm f/2.8 Di VC USD / Nikkor 200–500mm AF-S f/5.6E ED VR FX

Sortie Astro
« Réponse #122 le: 09 Août, 2018, 10:40:38 am »
@richm : le 200mm f/2 est assez facile à régler en mise au point car la course de MAP est longue . Par contre qq soit l'objectif , faire une mise au point de nuit au préalable de la prise de vue est toujours une opération délicate et demande un peu d'habitude , ça fait partie de l'apprentissage long et laborieux de l'astro. Ici la mise au point était bonne , mais même dans le ciel propre d'Auvergne , qq nuages de chaleur ont un peu réduit l' impression de netteté.

@piopotte :

Un peu de physique (la spectroscopie c'est ma spécialité ) : les galaxies, nébuleuses etc ... émettent de la lumière qui est directement liée aux caractéristiques de certains atomes , c'est ce qu'étudient les astrophysiciens.
Pour nous humbles photographes , on regardent la lumière des principales raies émises , classiquement c'est la raie H alpha qui correspond à l'émission de l'hydrogène ionisé à 656 nm donc dans le rouge et la raie de l'oxygène III dans le vert bleu à 496nm.

Si on fait une photo pose longue même dans un ciel propre on va voir tout le spectre visible et donc soit de la pollution, soit le ciel profond va voir énormément d'étoiles qui vont iriser l'image .
J'utilise un filtre qui ne laisse passer spécifiquement que les deux longueurs d'ondes H alpha et O III ce qui permet de réduire énormément ce bruit . Néanmoins comme c'est des émissions classiques dans l"univers on voit tout de même pas mal de choses .
Ici sur ces nébuleuses c'est surtout la raie H alpha qui émet.
D810 , Nikkon 8-15mm f/3.5,14-24mm f/2.8 , 24mm f/3.5 PC, sigma 35mm f/1.4 , 24-70mm f/2.8,5 28-300mm f/3.5-5.6, 60mm micro AFD, Tamron 90mm 2.8 macro, AFS 16-35mm f/4 ,70-200mm FL f/2.8, 200 VR f/2, 400mm f/2.8E FL VR,    TC 14 E III, TC17E II, TC 20e III; caisson Ikelite dome 8''

Sortie Astro
« Réponse #123 le: 09 Août, 2018, 11:15:54 am »
Merci pour l'explication. Du coup, sans filtre, est-ce qu'on peut arriver à un résultat similaire ou il faut du coup obligatoirement des filtres pour ne garder que le spectre d'émission des nébuleuses and co ?
Nikon D750 & Nikon D500
Nikkor 50 mm AF-S  f/1.8G / Sigma MACRO 105mm F2,8 EX DG OS HSM / Irix 15mm f/2.4 / Samyang 12mm f/2.8 ED NCS Fisheye / Tamron SP 24-70mm f/2,8 Di VC USD / Tamron SP AF 70-200mm f/2.8 Di VC USD / Nikkor 200–500mm AF-S f/5.6E ED VR FX

Sortie Astro
« Réponse #124 le: 09 Août, 2018, 11:19:17 am »
Ici la mise au point était bonne , mais même dans le ciel propre d'Auvergne , qq nuages de chaleur ont un peu réduit l' impression de netteté.

Toutes mes excuses alors. Le zoom sur l'image donnait l'impression qu'elle n'était pas parfaite. Mais cela vient de l'atmosphère.




J'utilise un filtre qui ne laisse passer spécifiquement que les deux longueurs d'ondes H alpha et O III

Il faut aussi noter l'utilisation du D810a avec son filter IR spécifique à l'astrophoto.
Un boitier spécifique, c'est mieux qu'un boitier défiltré ?

Sortie Astro
« Réponse #125 le: 09 Août, 2018, 11:53:12 am »
Oui je sais je me suis fait au départ la même réflexion quand j'ai commencé la série de photo , je pensais que la MAP n'étais pas bonne , mais j'ai pu testé la MAP sur une maison à 2-3 km qui était éclairée et là la MAP était parfaite.

Le D810A a un filtre IR qui est étendu jusqu'à l'IR proche ce qui permet de gagner en réponse sur la raie H alpha d'un facteur 4-5. Par contre la réponse dans le reste du spectre est la même qu'un D810 classique et là, la sélectivité du filtre permet d'éliminer pas mal de lumière parasite .
c'est compliqué de répondre entre boitier spécifique et défiltré : Il semblerait que certains boîtiers défiltrés ont un filtre encore plus performant dans l'Irouge que le D810A , mais par contre le boitier est inutilisable en photo classique.
J'utilise le D810A comme un boitier classique et dans la plupart des cas je ne vois pas la différence avec le D810 ça c'est un gros avantage car je l'utilise aussi en photo sous marine et parfois même en deuxième boitier .

c'est cette flexibilité qui m'a orienté vers ce boitier plutôt qu'une caméra CCD ou qu'un boitier spécifique peut être un poil meilleur ( à voir ?) mais inutilisable hors astro.
D810 , Nikkon 8-15mm f/3.5,14-24mm f/2.8 , 24mm f/3.5 PC, sigma 35mm f/1.4 , 24-70mm f/2.8,5 28-300mm f/3.5-5.6, 60mm micro AFD, Tamron 90mm 2.8 macro, AFS 16-35mm f/4 ,70-200mm FL f/2.8, 200 VR f/2, 400mm f/2.8E FL VR,    TC 14 E III, TC17E II, TC 20e III; caisson Ikelite dome 8''

Sortie Astro
« Réponse #126 le: 12 Août, 2018, 23:31:16 pm »
L’inévitable M31, la galaxie d'andromède . Prise de chez moi en plein cœur de Villeurbanne. Il a fallu filtrer avec le filtre H alpha OIII pour éliminer la pollution lumineuse . A refaire en pleine campagne . C'était pour tester la monture d'alfor avec une pose longue , ici 1 min pour chaque photos . Aucun filé , l'HEQ5 est très précise.

Nikon D810A  , filtre H alpha OIII, Nikon 200mm f/2 à F/2 , Temps de pose 1min x 100 photos + 21 dark et 21 offset. traitement dans deepskystacker et PS .
D810 , Nikkon 8-15mm f/3.5,14-24mm f/2.8 , 24mm f/3.5 PC, sigma 35mm f/1.4 , 24-70mm f/2.8,5 28-300mm f/3.5-5.6, 60mm micro AFD, Tamron 90mm 2.8 macro, AFS 16-35mm f/4 ,70-200mm FL f/2.8, 200 VR f/2, 400mm f/2.8E FL VR,    TC 14 E III, TC17E II, TC 20e III; caisson Ikelite dome 8''

Sortie Astro
« Réponse #127 le: 12 Août, 2018, 23:36:16 pm »
Splendides tes photos du ciel, éclipse, galaxies, nébuleuses and co !  :D
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

Sortie Astro
« Réponse #128 le: 15 Août, 2018, 13:18:47 pm »
Hâte de rentrer essayer tout ça :) Merci de t'occuper des phases de tests en tout cas. Le résultats est très convaincant. :).
Sinon pour compléter, les boitiers défiltrer sont plus performant dans le domaine, car on peut avoir plus de latitude dans le choix des filtres, et bien plus d'info sur les IR. Après le principale defaut reste la matrice Bayer et la seule un CCD ou une debayerisation du capteur marche. C'est pourquoi les plus belles images sont faites avec des CCD, surtout que maintenant il existe des petits modules sur batteries et raspberry pi qui automatise les prises de vues :)