view nx i et capture nx d
« le: 23 Jan, 2018, 18:01:51 pm »
Je n'ai pas trouvé la réponse dans les manuel de ces deux logiciels, merci de m'aider.

J'ai compris que lorsque l'on fait des modifications sur un fichier raw ou jpg, un fichier nksc est créé.
Pour enregistrer définitivement les modifications je convertis les fichiers en jpeg et je suprime le dossier nksc.

Je constate qu'après la conversion d'un fichier jpg en jpg la taille du fichier augmente, pourquoi?

D'autre part on dit qu'une succession de convertion jpg détériore la photo, mais comment faire pour enregistrer les modifications.
J'espère avoir été claire, et je vous remercie pour votre aide.



*

Hors ligne Weepbitterly

view nx i et capture nx d
« Réponse #1 le: 23 Jan, 2018, 18:12:46 pm »
Bonjour,

1° Il ne faut pas détruire le fichier .nksc, c'est lui qui enregistre au fil de l'eau toutes les modifications effectuées.

2° Si tu as besoin de re-modifier l'image, autant partir de l'original (+ le nksc), c'est la meilleure qualité possible. Une fois cette nouvelle série de modifications effectuée, tu convertis en jpeg et tu peux écraser le jpeg précédent, qui n'est plus à jour (ou bien tu le gardes, si tu veux les versions successives).

3° En effet, une succession de conversions ou de cycle d'ouverture+enregistrement jpeg, détériore l'image, mais seulement après au moins 15 ou 20 cycles. J'ai déjà testé sur 15, sans aucune dégradation évidente. Bien entendu, il faut également choisir un faible niveau de compression jpeg, c'est à dire une qualité entre 80 et (de préférence) 100%.

view nx i et capture nx d
« Réponse #2 le: 23 Jan, 2018, 18:43:16 pm »
Merci pour ces explications.

En fait je ne garde pas les fichiers nef après la convertion en jpg.

Pourquoi la conversion des fichiers jpg en jpg augmente la taille du fichier?

view nx i et capture nx d
« Réponse #3 le: 23 Jan, 2018, 18:56:56 pm »
Admettons que ton fichier JPEG original a été créé avec une compression réglée à 60. Lorsque tu ouvres ton fichier, il sera décompressé (il récupère sa taille normale, avec les pertes d'informations liées à la compression). Lors de la sauvegardes, si tu utilises une compression de 80, il est normal que tu ais un fichier plus gros.

Vu la taille des disques durs d'aujourd'hui, je te conseille fortement de conserver les fichiers RAW. Le fichier RAW contient les données brutes du capteur. Si tu les supprimes, c'est comme si tu jetais les négatifs du temps de l'argentique.

En partant du fichier RAW, tu peux faire des essais en utilisant différentes valeurs de compression. Tu zoomes ensuite sur la photo en JPEG et tu regardes un peu partout pour voir le début de la dégradations des détails et la dégradations des nuances de couleur. Tu sauras alors quel est le niveau de compression qui est acceptable pour toi. Attention, cette valeur est différente d'un logiciel à l'autre.

view nx i et capture nx d
« Réponse #4 le: 23 Jan, 2018, 20:36:46 pm »
moi  je prends le raw ,je traite et converti en jpeg ou tif mais si je m'aperçois que j'ai oublié de traiter quelque chose je reprends le raw et continue  ce que j'ai oublié

*

Hors ligne Weepbitterly

view nx i et capture nx d
« Réponse #5 le: 23 Jan, 2018, 21:49:30 pm »
En fait je ne garde pas les fichiers nef après la convertion en jpg.

Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée.

Le fichier .NEF, qui est un "raw" (= fichier 'brut'), est l'original, codé en 12 ou 14 bits et en principe non compressé. Le jpeg issu du raw est un fichier 8 bits, donc avec une profondeur de couleurs beaucoup plus limitée, et très compressé (voir la très notable différence de poids en Ko entre les deux).

Si tu veux pouvoir conserver la qualité max, pour tes usages présents et futurs, c'est le raw qu'il faut absolument conserver, et c'est à partir du raw que tu feras tes modifications additionnelles, en autant d'étapes successives que nécessaire, y compris en fermant et ré-ouvrant le fichier en nombre infini, et sans absolument aucune dégradation.

Pourquoi la conversion des fichiers jpg en jpg augmente la taille du fichier?
.

Parce que tu as, entre-temps, modifié ton jpeg, c'est à dire, en termes informatiques, ajouté des informations supplémentaires. Si tu parts d'un jpeg non modifié, avec stockage des modifications dans le fichier annexe .nksc, et que tu sors un jpeg modifié, les modifications ne sont plus codées dans le fichier annexe : elles sont intégrées dans le fichier principal mais non codées.

Par exemple, si tu modifies la balance des blancs et l'exposition, le fichier annexe se contente d'écrire : curseur BdB positionné au point X, et curseur Expo positionné au point Y.

Au contraire, le jpeg modifié n'a pas cette référence externe. Il doit coder et enregistrer les valeurs RVB (modifiées) de chaque groupe de pixels, ce qui prend forcément plus de place.