DigiKam : cherche astuce...
« le: 27 Nov, 2017, 15:45:24 pm »
Bonjour,

J'utilise depuis quelques temps DigiKam 5.7.0 (sur Windows) et j'en suis très satisfait. Attention, ce logiciel est avant tout un catalogueur, seule fonctionnalité pour laquelle je l'utilise. Pour dérawtiser, je me sers de DxO PhotoLab.

Je cherche une astuce pour copier des mots clés attribués à une photo sur une autre photo. Il m'est arrivé d'attribuer jusqu'à 6 ou 8 mots clés à une photo et de m'apercevoir quelques minutes plus tard qu'il faudrait réattribuer ces mêmes mots clés ailleurs. Mon problème est que je ne sais pas les copier. Donc je les resélectionne un par un pour la nouvelle photo.
Comme vous le voyez, il n'y a pas péril en la demeure ! Mais s'il y a quelqu'un ici qui utilise DigiKam et qui sait faire ça, je lui serait éternellement reconnaissant de me refiler le tuyau !
Naître tue... Il paraît que fumer aussi... Mais photographier peut-être pas, c'est pas encore écrit sur les boîtiers et les objectifs ! Patience, ça viendra...

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #1 le: 29 Nov, 2017, 08:14:10 am »
Je suis en train de passer sur digikam et je n'ai pas l'astuce.
J'ai le meme soucis avec les métadonnées comme les étoiles ou les drapaux pour pouvoir basculer facile de digikam vers dxolab et retrouver les photos à traiter.

Comment faites vous de votre côté pour identifié dans DXO les images sélectionnées dans digikam?

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #2 le: 29 Nov, 2017, 10:35:53 am »
Bonjour PtitTux,

Il semble que ça ne se bouscule pas au portillon quand on parle de digiKam sur Nikon Passion. Ils doivent tous utiliser l'Aïe Troum...

En ce qui concerne ma question, j'ai trouvé une astuce pour attribuer rapidement tous ou quelques mots clés d'une photo à une autre photo. Elle est d'autant plus facilement applicable si les albums sont le reflet de l'arborescence photos du disque dur et si on se trouve dans le même répertoire. Cas fréquent quand il s'agit des mêmes mots clés. C'est un peu plus difficile quand les photos se trouvent dans des répertoires différents.
Imaginons qu'un répertoire contient 10 photos taguées chacune des mêmes 7 mots clés.
Je rajoute 5 photos dans ce répertoire qui sont fortement liées aux 10 existantes. Je voudrais leur appliquer les mêmes mots clés.
Dans digiKam, menu gauche Albums, je me rends dans le répertoire. Mes 15 photos s'affichent en vignettes.
Je multi-sélectionne mes 5 nouvelles photos puis (dans l'ordre) je sélectionne avec la touche CTRL appuyée une photo déjà taguée. Ma sélection est donc de 6 photos dont une seule taguée.
Dans digiKam, menu  droite Légendes, onglet Étiquettes. En bas, juste à droite du champ "Chercher..." je clique sur le bouton carré "Étiquettes déjà attribuées". Et là, toutes les étiquettes de ma photo taguée sont listées (et seulement elles !) non pas avec une coche car les 6 photos de la sélection ne les comprennent pas, mais avec un petit carré. Il suffit de cliquer sur tous ou quelques carrés pour les transformer en coche et faire Appliquer. Les 5 photos non taguées se verront attribuer les mots clés cochés.
C'est peut-être long à expliquer mais rapide à exécuter. Et pas de problème de mémorisation de plusieurs mots clés sans savoir si on n'en a pas oublié un ou inventé un autre.

Pour ce qui est de traiter dans PhotoLab une photo sélectionnée dans digiKam, je me suis aussi posé le problème et force est de constater que rien n'est prévu dans digiKam pour envoyer une photo dans PhotoLab.
Mais j'ai aussi trouvé une petite astuce. Encore une fois, mes Albums digiKam étant le reflet de mon arborescence disque dur, ça aide beaucoup.
Je sélectionne une photo dans digiKam.
Dans digiKam, barre de menu supérieure Album.
Choisir Ouvrir dans un gestionnaire de fichiers. L'explorateur Windows s'ouvre dans le répertoire voulu.
Dans l'explorateur Windows, sélectionner un fichier photo et faire Ouvrir avec / DxO PhotoLab.
PhotoLab s'ouvre dans ce répertoire et affiche toutes les vignettes de celui-ci.
Je n'ai pas trouvé mieux pour le moment.

J'espère que tout ça t'aidera.
Si d'autres Nikon Passionnés utilisent digiKam, qu'ils n'hésitent pas à venir dire ici leurs petites astuces.
Bonne journée.
Naître tue... Il paraît que fumer aussi... Mais photographier peut-être pas, c'est pas encore écrit sur les boîtiers et les objectifs ! Patience, ça viendra...

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #3 le: 29 Nov, 2017, 10:44:02 am »
Bonjour Apolinaire,

Alors mes albums sont images de l’arborescence de mes disques aussi.
Mon workflow que je vais mettre en place sera celui là je pense:

- Récupération des images des cartes SD sur un dossier temporaire
- Conversion en DNG pour la sauvegarde et le futur avec dngconverter
- Tri, analyse des photos et sélections des photos a traitrer
- Pour photos a traiter, je les bascule dans un sous dossier Favoris du dossier de la séance
- Ouverture de Photolab et je traite les dng du dossier Favoris

Je sais pas si c'est optimisé mais je ferais comme ça maintenant que j'ai abandonné lightroom

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #4 le: 29 Nov, 2017, 12:01:30 pm »
Petite question de néophyte qui n'a jamais utilisé le format DNG : une fois convertis en DNG, conserves-tu les RAWs ?
Je ne suis qu'un petit amateur sans les contraintes posées à un professionnel. Mais j'ai toujours bien classé mes photos et j'en ai actuellement environ 30 000. C'est la raison pour laquelle je me suis tourné vers digiKam !
Ta remarque sur DNG m'a interpellé et j'ai fait l'essai. Ça marche très bien et PhotoLab les traite de la même façon que des NEFs. J'ai constaté que les fichiers DNG sont systématiquement plus légers d'à peu près 2,5 Mo que mes NEF. Multiplié par 30 000, ça en fait de la place*, mais à condition de... virer les NEF. Est-ce un bon raisonnement ?

* place : souvenirs de mon Amstrad CPC6128, 128 Ko de mémoire dont 32 Ko de MEM pour le Basic et l'affichage écran, 32 Ko de MEV pour la programmation et 64 Ko de MEV accessibles par des pirouettes ! C'était la chasse à l'octet libre !
Naître tue... Il paraît que fumer aussi... Mais photographier peut-être pas, c'est pas encore écrit sur les boîtiers et les objectifs ! Patience, ça viendra...

*

Hors ligne Jean-Christophe

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #5 le: 29 Nov, 2017, 14:18:01 pm »
Pas du tout d'accord avec ça.

Le seul négatif viable est le fichier sorti du boîtier, tout autre format n'est pas un négatif mais une copie/redistribution/modification.
De plus un DNG pesant 2 fois la taille d'un NEF, je ne vois pas l'intérêt de garder le plus gros des deux.

*

Hors ligne Jean-Christophe

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #6 le: 29 Nov, 2017, 14:19:29 pm »
J'ai constaté que les fichiers DNG sont systématiquement plus légers d'à peu près 2,5 Mo que mes NEF. Multiplié par 30 000, ça en fait de la place*, mais à condition de... virer les NEF. Est-ce un bon raisonnement ?
C'est très étonnant, tu as le bon format DNG ?
Virer des infos c'est virer des infos, donc ce n'est plus un négatif d'origine.

Ceci dit pour 30.000 photos c'est moins d'1To de stockage donc sincèrement le tarif du disque est un pb à la marge.

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #7 le: 29 Nov, 2017, 14:22:03 pm »
Je me suis mal exprimé Jean Christophe, Quand je dis que le DNG contient le RAW d'origine c'est qu'il est garde les informations du capteur mais ne comporte plus les infos spécifique à Nikon, enfin si j'ai bien tout compris au format. Mes DNG ne font pas 2 fois la taille sinon qu'évidement je le ferais pas juste pour dire que j'ai un DNG.

Je trouve que le format permet de garantir une lecture des infos dans le temps et c'est pas négligeable de mon point de vue

*

Hors ligne Jean-Christophe

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #8 le: 29 Nov, 2017, 14:22:15 pm »
Il semble que ça ne se bouscule pas au portillon quand on parle de digiKam sur Nikon Passion. Ils doivent tous utiliser l'Aïe Troum...
Je vous encourage à parler d'autres logiciels que LR, bien évidemment.
Ceci dit ce genre de manipulation prend 3 sec. et 3 clics dans LR quand il faut faire cette longue série d'opérations dans Digikam. Peut-être un début d'explication du manque d'intérêt pour ce type de logiciel ?

*

Hors ligne Jean-Christophe

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #9 le: 29 Nov, 2017, 14:24:28 pm »
Je trouve que le format permet de garantir une lecture des infos dans le temps et c'est pas négligeable de mon point de vue
Tu supprimes donc bien des infos à un ficher "négatif d'origine", qui n'en est donc plus un. Avec le risque que des données importantes soient corrompues lors de l'écriture et que tu ne le vois pas immédiatement.

Je ne vois pas en quoi DNG serait plus pérenne que NEF au passage. D'autant plus qu'il embarque des données Nikon que Adobe ne sait pas lire, donc c'est tout sauf ouvert comme format.

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #10 le: 29 Nov, 2017, 14:27:29 pm »
Le format DNG est ouvert puisqu'il y a une norme dessus. Les NEF, CR2 ou autre sont tous des formats propriétaires à la base.

J'essaie pas de dire que ma méthode est la meilleure ou qu'il faut faire comme ça mais en tout cas c'est comme ça que je procède pour développer mes photos sans passer par lightroom
« Modifié: 29 Nov, 2017, 14:33:07 pm par PtitTux »

*

Hors ligne Jean-Christophe

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #11 le: 29 Nov, 2017, 14:42:10 pm »
J'essaye moi-aussi d'expliquer ce qui est complexe pour beaucoup, d'autant plus qu'on lit tout et n'importe quoi souvent.

Le DNG est fait à partir du NEF en incluant le NEF dans un conteneur DNG, et en y ajoutant des infos propres à Adobe.
Les données RAW restent lisibles, bien évidemment, mais tout ce que contient ce NEF inclus dans le DNG n'est pas accessible par Adobe puisque Nikon (et les autres aussi) verrouille son format.

Un DNG n'est donc pas pour moi un format ouvert s'il contient des données propriétaires.

Ceci ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'utiliser, mais personnellement je n'ai jamais vu l'intérêt que cela peut avoir alors que les différents types de RAW (NEF, RAF, CR2, etc.) sont lisibles par tous les logiciels.

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #12 le: 29 Nov, 2017, 14:47:03 pm »
J'essaye moi-aussi d'expliquer ce qui est complexe pour beaucoup, d'autant plus qu'on lit tout et n'importe quoi souvent.
:)

Ceci ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'utiliser, mais personnellement je n'ai jamais vu l'intérêt que cela peut avoir alors que les différents types de RAW (NEF, RAF, CR2, etc.) sont lisibles par tous les logiciels.

Déjà le fait de pas générer les xmp à côté, est un exemple qui peut être utile.

Mais je te rassure Jean Christophe, j'ai longtemps hésité et essayé de démêlé le vrai du faux sur ce format. L'avenir dira si j'ai tord ou raison, toujours est il que je n'ai plus de NEF à l'heure actuelle....

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #13 le: 29 Nov, 2017, 15:53:07 pm »
Eh bien dites-donc, c'est très intéressant tout ça.

Jean-Christophe : Le seul négatif viable est le fichier sorti du boîtier, tout autre format n'est pas un négatif mais une copie/redistribution/modification.
Je suis tout à fait d'accord avec ça. C'est pour ça que j'avais été surpris de la baisse de poids du DNG par rapport au NEF.

Jean-Christophe : C'est très étonnant, tu as le bon format DNG ?
Parce qu'il y a un mauvais format DNG ? Je n'ai pas eu la sensation de pouvoir choisir entre le bon et le mauvais format dans Adobe DNG Converter. J'avais vérifié qu'il connaissait mon D800...

Jean-Christophe : Ceci dit pour 30.000 photos c'est moins d'1To de stockage donc sincèrement le tarif du disque est un pb à la marge.
Je ne suis pas pauvre et des disques de 1, 2 ou 3 To je peux m'en acheter à la pelle. Je suis juste un mec qui a travaillé sur un CPC6128 et qui ne peut plus gâcher des octets pour rien. C'est inscrit dans les méandres de mon cerveau, c'est une tare de jeunesse...
Les NEF issus de mon D800 font environ 40 Mo. Il est certain que je n'ai pas tiré mes 30 000 photos avec ledit D800. Mais 30 000 x 40 = 1 200 000 (1,2 To)

Jean-Christophe : Ceci dit ce genre de manipulation prend 3 sec. et 3 clics dans LR quand il faut faire cette longue série d'opérations dans Digikam.
Alors là, ça sent le "C'est moi qui ai la meilleure !" (d'application bien sûr...) Je ne discuterai pas de ce qui est plus beaucoup plus mieux ou moins beaucoup plus bien entre ces 2 logiciels. Ma présence sur ce fil de discussion ne concernant que des fonctionnalités de digiKam et pas d'autres logiciels. Personnellement, je ne prétends absolument pas que digiKam est un must. C'est le logiciel que j'utilise. C'est tout.

Jean-Christophe : Tu supprimes donc bien des infos à un ficher "négatif d'origine", qui n'en est donc plus un. Avec le risque que des données importantes soient corrompues lors de l'écriture et que tu ne le vois pas immédiatement.
Complètement d'accord. Surtout le et que tu ne le vois pas immédiatement. Un sacré danger !


En conclusion je ne pense pas transformer mes NEFs en DNG. La pérennité, OK. Mais je ne suis pas Robert Doisneau ou Yann Arthus-Bertrand. Si des archéologues retrouvent mes NEFs dans 500 ans, ils n'auront qu'à se débrouiller...

Merci pour vos interventions très intéressantes.
Pour recentrer cette discussion qui a un peu dérivé à cause de moi sur le DNG, si des utilisateurs de digiKam veulent se manifester je les lirai avec plaisir.

Naître tue... Il paraît que fumer aussi... Mais photographier peut-être pas, c'est pas encore écrit sur les boîtiers et les objectifs ! Patience, ça viendra...

DigiKam : cherche astuce...
« Réponse #14 le: 30 Nov, 2017, 15:32:01 pm »
Tu supprimes donc bien des infos à un ficher "négatif d'origine", qui n'en est donc plus un. Avec le risque que des données importantes soient corrompues lors de l'écriture et que tu ne le vois pas immédiatement.

Je pense que tu m'a porté la poisse Jean Christophe, j'ai ouvert certains DNG hier soir avec d'autres éditeurs que LR et ils sont pas forcément tous lisibles alors que sur LR aucun soucis. J'arrête le DNG comme négatif, merci en tout cas pour m'avoir alerté sur cette éventualité.