Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« le: 12 Oct, 2017, 00:33:21 am »
Bonjour,

Après les superlatifs et les propos dithyrambiques, le temps est peut-être venu de renouer avec la réalité. J'attendais des tests sur le terrain, dans la vraie vie comme on dit, et voila, en parcourant le web, j'ai trouvé cette vidéo qui présente des photos faites avec un D610 et un D850 ; dans le même lieu et dans les mêmes conditions.



La surprise est au rendez-vous !
Je remercie au passage l'auteur de ce travail qui nous sort des mires et des pages de journaux. Tous ceux qui sont confrontés à des prises de vues en basse lumière, j'en suis, apprécieront.
Il y aura encore des commentaires du genre : boîtier pro et boîtier pas pro, l'ergonomie pas ergonomique, etc. Peu me chaut, en fin de compte ce qui m'importe, au-delà des boutons et des commandes dessus, à droite ou à gauche, c'est le résultat que je vais obtenir dans le cadre de mes besoins. Comme je ne fais pas d'affiches, de panneaux publicitaires et que je ne fais pas de fond d'oeil aux hannetons, je m'interroge. Au vu de ce comparatif, et sachant que le D750 est supérieur au D610 dans les hauts ISO, l'investissement dans un D850 me paraît superflu.
Maintenant, on a le droit de se faire plaisir, mais c'est une autre histoire...


Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #1 le: 12 Oct, 2017, 01:01:42 am »
Son test ne me parait pas très rigoureux, quand même.

Cela dit, rien de très étonnant: la technologie stagne depuis pas mal de temps, et sachant qu'il y a deux fois plus de pixels sur le D850 que sur le D610, ce serait pas étonnant qu'il ait un léger avantage, même si ça reste à confirmer.

Pour le D750 supérieur au D610, je n'ai pas vu un seul test convaincant non plus. Dans tout ce que j'ai pu voir, ils sont rigoureusement au même niveau, ce qui m'a décidé à opter pour le D610 à l'époque. Mis à part que le D610 a un filtre passe-bas un peu excessif qui lisse un poil trop les plus fins détails. Mais ce n'est pas dû à sa gestion des hauts ISO.

Maintenant, passé l'excitation des premiers jours, j'avoue que je m'interroge aussi: pour mon usage, un D810 pourrait sans doute me suffire. Il est plus que jamais urgent d'attendre (me concernant).
Boitier: Nikon D610 Optiques: AF-S Nikkor 24mm f/1.8G ED - Sigma 35mm f/1.4 DG Art - AF-S Nikkor 50mm f/1.8G - AF-S Nikkor 85mm f/1.8G - Nikkor 105mm f/2.5 AI - AF DC Nikkor 135mm f/2 D

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #2 le: 12 Oct, 2017, 08:28:36 am »
Il est plus que jamais urgent d'attendre (me concernant).
J'attends moi aussi, mais pour d'autre$ raison$. ;D
Du DX (l'est foutu! :(), des zooms, du FX et des fixes.

*

Hors ligne brunocb750

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #3 le: 12 Oct, 2017, 09:48:17 am »
Citer
je ne fais pas de fond d'oeil aux hannetons

bonne analyse  :)

Même constat de "Tonton Bruno" sur Chassimage qui analyse ces 2 boitiers pour en être possesseur !
un gars qui va au bout des choses et qui ne parle pas sans avoir, comme c'est trop fréquent sur tous les forums.

La définition du D600-610 a bien des avantages.
C'est certainement un excellent choix pour de la photo "traditionnelle" (et plus), celle qui est faite par tous, en opposition avec une pratique plus spécialisée comme la macro + (ou) très fort recadrage propre - grand tirage.

Tout est question de besoin et de facilité aussi.
On ne pratique pas de la même façon avec un 36 ou 45 Mpx par rapport à un 16-24 sauf à ne pas désirer entrer dans le détail ou ne pas faire de grand tirage sans grandissement.

Dans mon cas, je ne vois pour le moment, aucun intérêt à réinvestir lourdement dans l'acquisition du boitier D850 sauf à vouloir à tout prix bénéficier d'un viseur plus spacieux, alors que le D800 autorise plein de choses et envoie du lourd.
Au final et toujours pour une pratique orientée macro, seule la formule hybride (et viseur de 0.77x) apportera un gain appréciable au niveau de la map et fera du D800 un second boitier pour bénéficier de l'AF en animalier ou pour un usage plus "généraliste".

Ce n'est pas les 51 points AF du D750 avec sa couverture identique qui justifie la différence de prix avec l'autre 24Mpx Fx.
Ces deux boitiers restent typés Dx et peuvent être considérés de la même gamme.
Le SNR est identique.

Si je devais acquérir un premier boitier NIkon 24x36, le choix serait vite fait.
J'investirai plutôt dans de l'optique qualitative, à garder donc, pas forcément du Nikkor, plus des accessoires comme 2-3 flashs d'occas.

boitier et autres éléments, tous d'occas

Il va forcément y avoir des déçus de D850, un peu à l'image du D800 (connaissant en plus un souci reconnu par les utilisateurs d'Af pas optimisé)
quelques opportunités dès la 1er année vont se présenter, c'est assuré.
« Modifié: 12 Oct, 2017, 10:04:15 am par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #4 le: 12 Oct, 2017, 11:33:08 am »
Comme je ne fais pas d'affiches, de panneaux publicitaires et que je ne fais pas de fond d'oeil aux hannetons, je m'interroge.
Rien que cette phrase montre que tu n'as pas besoin d'un D850, inutile de lire les tests ISO :)
Il n'y a pas de honte à ne pas avoir besoin d'un 45Mp, je n'en ai pas besoin non plus et ça ne me pose pas de pb.

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #5 le: 12 Oct, 2017, 11:47:28 am »
Bonjour,

.......´j'ai trouvé cette vidéo qui présente des photos faites avec un D610 et un D850 ; dans le même lieu et dans les mêmes conditions.



La surprise est au rendez-vous !
Je remercie au passage l'auteur de ce travail qui nous sort des mires et des pages de journaux ´......

Les test DXO 610/750 montrent aussi que le 610 n'est pas seuleument un bon boitier, c'est un TRÉS bon boitier. Dans la majorité des cas un boitier 'pro' ne fait pas de meilleure photo, il est juste plus solide (?).
La question que je me suis posée : que vais-je faire avec 35 ou 45 millions de pixels ?

Vu les commentaires nuls sur les 600/610, j'avais honte de sortir avec, j'avais coller une étiquette ' D5 ' dessus  ;D :lol:
"Les photos sont là, et il ne te reste plus qu'à les prendre". Robert Capa
"Il n'y a aucune règle pour une bonne photographie, il y a seulement de bonnes photographies" - Ansel Adams

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #6 le: 12 Oct, 2017, 12:15:19 pm »
Dans ces Tests ISO la différence de qualité de traitement du bruit de l'APN n'est pas vraiment importante, personnellement je tiens toujours compte du Post-traitement de ce bruit numérique avec des logiciels dédiés qui vont les gommer ces différences. Chronophage il est vrai, mais bon, c'est ponctuel.
HORS SUJET : Ce qui m'a le plus étonné dans ce Test c'est le sujet photographié : Néron ! En effet, retrouver cet empereur romain dans une église est étonnant, sachant qu'il a persécuté sauvagement les chrétiens.  ;D
Sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur.

*

Hors ligne Jean-Christophe

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #7 le: 12 Oct, 2017, 12:31:28 pm »
Vu les commentaires nuls sur les 600/610, j'avais honte de sortir avec, j'avais coller une étiquette ' D5 ' dessus  ;D :lol:
Le meilleur moyen d’affirmer ton choix c’est encore de montrer des photos faites avec ton boîtier « nul » et de laisser les autres s’exprimer. Ils n’ont généralement plus grand-chose à dire dès qu’il s’agit de parler photographie et non matériel 😀

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #8 le: 12 Oct, 2017, 13:13:46 pm »
Rien que cette phrase montre que tu n'as pas besoin d'un D850, inutile de lire les tests ISO :)
Il n'y a pas de honte à ne pas avoir besoin d'un 45Mp, je n'en ai pas besoin non plus et ça ne me pose pas de pb.

Pour ce qui est de la honte, je me réfère à Jean-Paul, le philosophe bien sûr, et je fais mien son propos  : “La honte, ça passe quand la vie est longue.”
Par contre, la relation entre la honte et les 45Mpx m'échappe un peu...

Mon choix actuel, et qui n'a rien de pécuniaire, c'est l'aspect pragmatique des choses qui le guide.
Ai-je ou non besoin de 45Mpx ? La réponse est NON, pour les raisons déjà évoquées.
Le rendu des photos est-il bien meilleur en basse lumière avec le D850, de ce que j'ai vu jusqu'à maintenant, c'est NON ; ce pourrait même être l'inverse, la course aux pixels à ses limites, et le post-traitement aussi.
Donc, Jean-Christophe, je n'ai aucun "problème relationnel" ni aucun a priori à l'égard de ce boîtier, je me contente de peser le pour et le contre d'un tel achat, indépendamment de son coût, et de rechercher s'il peut m'apporter quelque chose. À l'heure actuelle, effectivement, il ne m'apportera rien de plus ; les capacités de mon boîtier (D750) sont suffisantes.

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #9 le: 12 Oct, 2017, 15:06:02 pm »
Si tu ne fais pas d'affiches ni de fond d'oeil aux hannetons, ça ne servait donc à rien de s'interroger sur le nombre de pixels ou la montée en ISO vue à 100%...dans tous les cas, D610, D750 et D850 sont aussi performants.
Ayant eu D610 et D750, je confirme que la "supériorité" du D750 n'est pas tant dans le capteur que dans le traitement du boitier, en RAW aucune différence.
Bref, construction, fonctions et ergonomie pro/amateur, pour ton usage, c'est justement là-dessus que tu peux faire une différence (sans parler du prix lol), parce que pour faire de l'A3 max ou regarder tes photos en plein écran sur FHD sans crop ni recadrage à outrance, ce ne sont pas le nombre de pixels ni la différence des images à 12800ISO en crop qui devraient guider ton choix pour un de ces boitiers, ils ont tous suffisamment de pixels et sont tous suffisamment performants en basses lumières ;) .
Et assez d'accord avec cynik, photographier un morceau de mur ou une mire à différents ISO ce n'est pas très différent (ben oui, en labo avec une mire désolé mais c'est aussi dans le même lieu et les mêmes conditions en fait...), à moins d'absolument vouloir trouver UN test qui ne soit pas aussi élogieux que les autres pour te conforter dans ton choix de ne pas changer.
Quand j'avais mon D610, je lisais (et j'écrivais) plein de commentaires élogieux ;D, jamais eu honte de sortir avec, de toute façon ce que pensent les autres il faut s'en foutre...autant que eux se foutent du boitier avec lequel on sort :lol:.
Skeudenner, as-tu besoin de 45MP? Non, probablement. En fait, as-tu même besoin de 24MP? Vu que tu ne fais ni grands tirages ni gros recadrages, probablement pas non plus. Par extension, est-ce que le rendu en basses lumières fera vraiment une différence visible? Non plus. Alors, est-ce que tu avais vraiment besoin d'un test de crop en basses lumières pour savoir que ton D750 te suffisait et que les possibilités du D850 ne te servaient à rien? Objectivement, je ne pense pas.

PS:même sans attendre de tests terrain, un tour sur DxO (OMG des mires!) t'aurait montré qu'ils étaient arrivés à la même "conclusion" puisqu'ils indiquent 2660ISO pour le D850 alors que les D610/750 sont à 2925/2956, donc supposés "meilleurs" dans ce domaine même théoriquement.
« Modifié: 12 Oct, 2017, 15:11:34 pm par sineges »
Nikon D810/700, Nikon 105 f/1.4E+300 f/4E, Sigma 24 f/1.4+50 f/1.4 Art, Tamron 70-200 f/2.8 G2+90 f/2.8 macro G2 (Nikon AF-D 28-105 f/3.5-4.5, 70-210 f/4-5.6; AI-S 55 f/2.8 micro, 105 f/2.5, 180 f/2.8).
DxOPL

*

Hors ligne Jean-Christophe

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #10 le: 12 Oct, 2017, 15:18:11 pm »
Si tu ne fais pas d'affiches ni de fond d'oeil aux hannetons, ça ne servait donc à rien de s'interroger sur le nombre de pixels ou la montée en ISO vue à 100%
Je viens de faire tirer deux images en 2m80x1m76 avec 24Mp et ça se passe très bien (j'en parle en Live sur Instagram d'ici au collage samedi), 45Mp ne m'auraient rien apporté de plus.

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #11 le: 12 Oct, 2017, 15:19:33 pm »
Je viens de faire tirer deux images en 2m80x1m76 avec 24Mp et ça se passe très bien (j'en parle en Live sur Instagram d'ici au collage samedi), 45Mp ne m'auraient rien apporté de plus.

...raison de plus pour ne pas s'interroger sur le nombre de pixels, alors! ;)
Nikon D810/700, Nikon 105 f/1.4E+300 f/4E, Sigma 24 f/1.4+50 f/1.4 Art, Tamron 70-200 f/2.8 G2+90 f/2.8 macro G2 (Nikon AF-D 28-105 f/3.5-4.5, 70-210 f/4-5.6; AI-S 55 f/2.8 micro, 105 f/2.5, 180 f/2.8).
DxOPL

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #12 le: 12 Oct, 2017, 17:02:05 pm »
Le meilleur moyen d’affirmer ton choix c’est encore de montrer des photos faites avec ton boîtier « nul » et de laisser les autres s’exprimer. Ils n’ont généralement plus grand-chose à dire dès qu’il s’agit de parler photographie et non matériel 😀

C'est bien ce qui se passe au club photo  ;)

Bon, certains commencent à se poser les bonnes questions, ...
D850, D500, Hasselblad H4D60, plus quelques cailloux.

Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #13 le: 12 Oct, 2017, 19:19:58 pm »
.../... ni gros recadrages, probablement pas non plus.

Il m'arrive, comme une majorité de photographes, de procéder à des recadrages, par contre il serait intéressant de connaître la règle qui définit les petits, moyens et gros recadrages ; ces derniers étant intéressants puisqu'ils semblent être un critère d'achat, ou non, du D850.
Toutefois, j'émettrais quelques réserves sur la qualité des gros recadrages avec le D850, qui plus est en haute sensibilité et à main levée ; outre le bruit, inévitable, s'ajouteront tous les petits défauts, MaP et flou de bougé, alors bien apparents. C'est la contrepartie de la surabondance de pixels, donc un choix à assumer en connaissance de cause. ;)


Le D850 et la montée en ISO face au D610 ...surprise !
« Réponse #14 le: 12 Oct, 2017, 19:35:33 pm »
Il m'arrive, comme une majorité de photographes, de procéder à des recadrages, par contre il serait intéressant de connaître la règle qui définit les petits, moyens et gros recadrages ; ces derniers étant intéressants puisqu'ils semblent être un critère d'achat, ou non, du D850.
Toutefois, j'émettrais quelques réserves sur la qualité des gros recadrages avec le D850, qui plus est en haute sensibilité et à main levée ; outre le bruit, inévitable, s'ajouteront tous les petits défauts, MaP et flou de bougé, alors bien apparents. C'est la contrepartie de la surabondance de pixels, donc un choix à assumer en connaissance de cause. ;)

Pour arriver à voir plus ces défauts avec un D850 qu'un D750, il faut recadrer au-delà de ce que permet le D750...comme l'a dit J-C, les 24MP du D750 passent très bien pour un 3x2m, je pense qu'on peut estimer que c'est un grand tirage (ou gros recadrage, au choix ;) ), et que 45Mp n'apporteraient rien de plus...mais surtout rien de moins. Pour un photographe animalier, par exemple, pouvoir passer en DX en gardant une résolution égale au D750 est intéressant.
A mon (humble :) ) avis, la contrainte du poids et du temps de traitement des fichiers est plus importante dans le choix entre D750 et D850 que des possibilités en petits recadrages (une correction de l'horizon, par exemple, ou une correction de distorsion) et en hauts ISO, et encore, si on prend l'exemple de ce test en comparant les jpegs boitiers sur le temps de traitement...
Nikon D810/700, Nikon 105 f/1.4E+300 f/4E, Sigma 24 f/1.4+50 f/1.4 Art, Tamron 70-200 f/2.8 G2+90 f/2.8 macro G2 (Nikon AF-D 28-105 f/3.5-4.5, 70-210 f/4-5.6; AI-S 55 f/2.8 micro, 105 f/2.5, 180 f/2.8).
DxOPL