Pse 6 et successeur
« Réponse #15 le: 15 Juil, 2016, 07:01:02 am »
Merci pour ces infos.
Quels sont les inconvénients de convertir les NEF en DNG avec DXO OP11?
La pérennité du DNG semble assurée, la perte d'informations minimale.
PS CC  reprend sans problème ces fichiers.
Pour résumer les NEF sont conservés dans leur état natif, les DNG générés avec débruitage et récupération des densités extrêmes, puis les TIFF générés par PS CC.
Quelles sont les méthodes recommandées?
Cdt
L inconvénient du DNG produit par DXO comme le mentionne Weep  est d être
linéaire, il ne cause pas vraiment de problèmes de rendu mais comme il n inclus
pas le fichier raw d origine sa rend son utilisation ultérieure impossible avec les
logiciels qui ne le reconnaissent pas dont les logiciels proprio!
Donc une copie du raw d origine pourrait s avérer importante ce qui n est pas un besoin
si on converti son raw en DNG avec le DNG converter de Adobe et que l on coche
la case "conserver le fichier brut d origine".
À ce moment il eet toumours possible de récupérer ce ficher brut a l aide du
DNG convertet en cochant "extraire".
Il est toujours possible de faire cette conversion lors du téléchargement des photos
dans l ordi si tu le fait via LR ou Bridge, mais il serait bon de vérifier si à la suite
du processus d exportation de DXO vers LR ce DNG intègre toujours ce fameux
"fichier brut d origine"

Mais c est un fait que le travail combiné avec Lightroom et le module DXO
(depuis la vereion 10) en forme de plug-in (tu as cette option dans le module d installation de DXO) amène un flux de travail plus efficace qu avec Camera Raw
pour la possibilité d exporter de LR vers DXO pour notamment son système de
correction optique plutôt efficace et de re exporter vers LR pour compléter le traitement!
Car ont ne peut exporter de ACR vers DXO et vice et versa à moins de sauvegarder
son raw et de le re ouvrir dans l autre logiciel, ce qui rend le flux de travail disont
moins fonctionnel.

Donc en terme de méthode, comme tu as PScc donc aussi LR tu pourra gérer
ton flux de travail dans LR, soit par exemple trier tes images, ensuite les exporter
dans DXO pour la correction optique et peut être aussi y faire une part de traitement
avec certains outils spécifiques à DXO et re exporter dans LR pour par exemple
du traitement localisé avec les outils radial par exemple et par la suite terminer
dans photoshop cc la retouche, accentuation etc et la conversion finale en Jpeg.

Cette entente entre DXO et Adobe est assez géniale pour profiter du meilleur des
2 systèmes et grâce au DNG conserver une compatibilité et une reconnaissance
des métadonnés de développements entre 2 systèmes incompatibles à la base!
Nikon D850-D750 -  Objectif Nikon; 24-70F2.8 -  24-120F4 - 18-35F3.5-4.5 -  35f1.8 -  50f1.4 -  85f1.8 -  105macroVR
Flash SB800 - Elinchrome RX 4

Pse 6 et successeur
« Réponse #16 le: 15 Juil, 2016, 20:09:14 pm »
Merci
Vos informations denses font référence à une notion (DNG linéaire) et à un logiciel (LR) que je ne connais pas.
Au salon de Paris les gens de DXO indiquaient que leur logiciel OP était plus efficace en première intention sur les RAW.
Je conserve les fichiers NEF originaux, et les DNG intermédiaires, et les TIFF terminaux ; si besoin des jpg éphèmères sont générés depuis les TIFF.
Cdt
« Modifié: 17 Juil, 2016, 21:57:16 pm par adupuis »

Pse 6 et successeur
« Réponse #17 le: 19 Juil, 2016, 09:04:24 am »
Normalement pas de soucis. Les boitiers ne disparaissent normalement pas des listes de compatibilités.
Au pire il y a une version gratuite pour le tester. Disponible 30j.
Bonjour =) Selon ta suggestion, j'ai téléchargé la version d'essai de PSE14 qui semble très intéressante. Problème en qui me concerne, ce n'est pas 30j que ça a duré mais....3 jours  :D
F5 (2) F4S F3 F2 (3) F D1X D 100 D70 D 7000 D300 D3 D 700, D 3100 etc...
Galerie Picasa : https://get.google.com/albumarchive/108906901554031811540?source=pwa