Publicité

les iso ...
« le: 03 Mar, 2016, 17:43:59 pm »
bonjour,
je vois assez bien le triptyque vitesse / diaph / iso , mais si l on connait très bien les conséquences du changement de vitesse , et même du diaph , perso , j ai  j ai du mal ( dans la précision ) avec les iso.

qui dit iso , dit également bruit . Si avec les pellicules , c était assez simple finalement , car la marge d action sur ce facteur était très réduite , sur le numérique , on peut jouer a chaque pose sur ce facteur .
je n ai rien trouvé sur le site de précis sur ce sujet , ni même sur le net d ailleurs .
car effectivement , le principe de base induit que plus on monte en iso et plus on a de bruit ( je ne vais pas m éparpiller entre bruit de luminance et de chrominance ) . pourtant , plus une image est clair , et moins le bruit est perceptible ( a priori ) , mais aussi , plus la pose est logue et plus il y a de bruit ( j en suis moins sur ) ... bref ...j ai du mal a choisir mes iso malgré le fait que souvent ça m arrangerais de gagner un peu en vitesse , ou meme de fermer un peu en diaph histoire de gagner en profondeur .
De plus , les iso en numérique peuvent être monté super haut sans une énorme conséquence ... alors ou s arrêter pour avoir un beau piqué ?  vaut il mieux baisser la vitesse ( bon  c est subjectif car c est au cas par cas suivant le sujet ) ou monter les iso ...
bref , les nuances d'iso induisent beaucoup de choses un peu moins importantes , mais c' est une connaissance que je n ai pas  dans sa totalité .

Publicité

*

tigerwoods

  • Invité
Re : les iso ...
« Réponse #1 le: 03 Mar, 2016, 18:05:13 pm »
Il n'y a pas de règle générale, ou plutôt la règle dépend de ton boitier et tes usages.

Perso, avec un D3 (oui, c'est pas récent), j'identifie une plage de confort 100 iso - 1100 iso où je sais qu'aucun bruit gênant ne subsistera au sortir de mon DXO préféré. Au delà, entre 1100 et 3200, je sais que ce sera plus ou moins propre, j'évite donc autant que possible cette zone en jouant sur les paramètres diaf / vitesse, mais si impossible de faire autrement, j'accepte de rentrer dans cette zone. Au delà, je n'y vais jamais, je sais que ce sera dégeu.

A mon avis, il te faut identifier tes propres plages "confort", "possible", "interdit", et jouer avec.

Re : les iso ...
« Réponse #2 le: 03 Mar, 2016, 18:37:33 pm »
il est vrai que je n avais même pas pensé au boitier , j étais resté plus sur des facteurs généraux .
disons que sur une base de monté en iso , cela influe sur quoi , et surtout , qu est ce qui accentue le bruit , au de l a de la monté en iso .
par exemple , sur une même scène de photo en gardant la même exposition , si je passe de 100 a 1000 iso , à priori , le bruit sera encore plus important si je sous expose plutôt que si je sur-expose .
de la même manière , si j ouvre en grand , j aurais tendance a accentuer ce bruit avec la monté d iso ...
c est toutes ces corrélations direct entre les iso et le reste que je recherche ...
bon , certains me dirons d aller appuyer sur le bouton , et ils n ont pas tore .. mais j aime a comprendre ...
surtout quand je vois certaines photos animalière , brumeuse , ou assez obscure , avec une netteté et un piquet au top , je me demande comment ils arrive a avoir suffisamment de vitesse sans  monter de trop les iso ..


Re : les iso ...
« Réponse #3 le: 03 Mar, 2016, 19:11:47 pm »
Bonsoir,  dans ma pratique,  je suis au minimum de sensibilité,  en iso natif.
Je monte en iso seulement quand je ne peux pas faire autrement.
L'iso genere du bruit au delà d'une certaines sensibilité mais pas que... 

Sur le site dxomark,  sélectionne ton boitier,  cliques sur " measurements"  puis "dynamics range"
Tu comprends ici que plus tu montes en iso,  plus tu perds en dynamique.
Et ca,  c'est dommage...




*

Hors ligne Weepbitterly

Re : les iso ...
« Réponse #4 le: 03 Mar, 2016, 19:15:08 pm »
Lorsque tu montes (ou descends) la sensibilité ISO, comme tu l'as bien compris, la surface sensible est plus (ou moins) sensible à la lumière, et donc tu dois changer aussi la vitesse, ou l'ouverture, ou un peu des deux, pour conserver la même exposition.

Et comme pour l'ouverture et la vitesse, le choix de la sensibilité ISO influera sur le résultat final.

D'abord puisque tu n'auras plus le même triptyque vitesse/ouverture/ ISO.

Deuxièmement parce qu'en effet, selon le boitier, la qualité de l'image à hauts ISO se dégrade avec l'apparition de bruit numérique. Les boitiers les plus récents permettent cependant une meilleure gestion du bruit (par le processeur du boitier) que les boitiers équivalents des générations antérieures. Et d'autre part le niveau de bruit visuellement "acceptable" varie selon les individus.

Comme Tigerwoods, avec un D300, de même génération que le D3, j'évite d'aller au delà de 1.200 ISO. Les boitiers actuels font bien mieux.

Troisièmement, la dynamique du capteur diminue lorsqu'on monte la sensibilité. La dynamique, c'est la marge entre les plus hautes et les plus basses lumières que le capteur peut enregistrer. En haute sensibilité, on a donc plus de chances d'avoir des zones fortement sur-exposées et sous-exposées, et irrattrapables en retouche.

Re : les iso ...
« Réponse #5 le: 03 Mar, 2016, 19:40:20 pm »
ta dernière phrase m était inconnue . une de plus ;-)
du coup , avec un D7100 ,  en lumière assez faible , vous monteriez jusqu à combien en pleine ouverture ? 
je vais certainement faire une sortie en marais et me poster avant le levé du jour , donc , profité du levé du jour , mais aussi de la brume dans un étang enclavé  ..
bon , je vous pose la question presque comme un avis finalement car mon D7100 est réglé en automatique de 100 a 1200 ... mais si je suis u peu juste ... il y a de grande chance , je vais monter ,  et c est la que cela bute :-(

Re : les iso ...
« Réponse #6 le: 03 Mar, 2016, 20:49:01 pm »
Peut-être pourriez vous regarder sur le site dxo mark, très didactique.
Cordialement.
PS : la fonction prime de dxo optics pro 9 et 10 est une merveille.

Re : les iso ...
« Réponse #7 le: 03 Mar, 2016, 21:12:40 pm »
Bonjour, normalement avec un D7100, si tu disposes d'un bon logiciel  "anti bruit" , tu dois pouvoir monter à 6400iso et obtenir des images correctes.
Le plus pratique étant de régler la plage iso de 100 à 6400 et de travailler (dans les conditions difficiles) en iso auto.

Je faisais çà avec un Pentax K3, le D7100 étant son alter-ego en Nikon, çà devrait marcher aussi bien.
Z7 et Cie

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : les iso ...
« Réponse #8 le: 03 Mar, 2016, 21:24:51 pm »
Le test DXO Mark pour le D7100 http://www.dxomark.com/Cameras/Nikon/D7100 . Indique un "maximum" de 1256 ISO.

Chiffre à prendre avec toutes les réserves d'usage.

Tu devrais pouvoir au moins doubler (2500 ISO) sans problème.

Mais encore une fois, chacun réagit au bruit numérique de manière différente. Ce qui est encore acceptable pour l'un ne l'est plus pour un autre. Il n'y a pas de vérité scientifique.

 

Re : les iso ...
« Réponse #9 le: 04 Mar, 2016, 11:06:25 am »
merci beaucoup pour ces précision .. précieuses ;-)
d ailleurs je ne connaissais pas ce site . hyper pointu .. beaucoup trop pour moi d ailleurs ... ça va loin la .. ouf ...
merci pour l info niveau iso , je suis en auto 100-1600 .. je suis monté un peu , et si trop juste , je monterais encore un peu je pense du coup .
bon , demain ils annoncent de la pluie .. donc pas certain d'y aller .. et puis mon système sèche encore ..; a suivre pour moi donc ... mais pressé de tester tout cela , en espérant ne pas croiser que la flore ... mais la faune aussi ;-)

Re : les iso ...
« Réponse #10 le: 04 Mar, 2016, 12:14:04 pm »
 petit complément à cet intéressant post !
Le grain numérique est induit pas la qualité du rapport signal/bruit que reçoit chaque photo-site. A partir de ce principe :
- si le signal (quantité de lumière) est faible (zones sombres) le bruit sera plus visible
- plus le photo-site est de petite taille (donc faible quantité de lumière enregistrée), plus le grain sera visible

Donc, un capteur APSC à même nombre de pixel sera moins bon qu'un FF, un appareil à forts nombre de pixel sera moins bon, . . .

Par exemple, j'ai plus de grain avec un D810 à 1250 ISO qu'un D4 à 6400 ISO ou qu'un D700 à 3200 ISO !!

En résumé, le choix du boitier (et surtout de la taille des photos-sites) est primordial.


The early bird catches the worm !
Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Re : les iso ...
« Réponse #11 le: 04 Mar, 2016, 13:14:09 pm »
Tout à fait d'accord. Mais je pense qu'il faut considérer le couple boîtier-dérawtiseur; dans mon cas DXO, et avec mon D810 je sors des photos correctes jusqu'à 12800isos, donc mieux qu'avec le K3 (ouD7100).
Z7 et Cie

Re : les iso ...
« Réponse #12 le: 04 Mar, 2016, 15:47:07 pm »
ok , c est ce type de choses que je veux savoir sur les iso , bon , même si le boitier , je ne vais pas le changer demain car cela vient d être fait .

Publicité