[MORCHIES62] La perle de lait
« le: 19 Jan, 2016, 22:07:23 pm »
Bonsoir, merci de vos avis sur ce traitement suite à une série sur les gouttes en tout genre.



Yannick
Nikon D7200 - 17/50 2.8 & 55/300 & 105/2.8

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #1 le: 24 Jan, 2016, 20:30:15 pm »
C'est assez étrange et mystérieux, assez loin d'une goutte de lait pour définir un titre plus énigmatique  ;)
L'association jaune/ violet, couleurs complémentaires, fonctionne parfaitement bien.
J'aime beaucoup !
Qui pense peu se trompe beaucoup (Léonard de Vinci)

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #2 le: 24 Jan, 2016, 20:53:29 pm »
Les photos de gouttes réussies montrent plutôt une forme en diadème, ou en colonne, plus intéressantes que ce dôme simple.

La tienne est probablement prise un p'tit poil trop tôt (je sais, c'est difficile :D ).

Et le reflet blanc du flash sur la goutte est trop présent. Il faudrait le décaler davantage sur un côté.

A refaire :D

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #3 le: 25 Jan, 2016, 21:35:46 pm »
Bonsoir Bozart, Weep merci pour votre retour sur cette première pour moi.

But de cet essai: photographier des gouttes (pas facile avec mon 105 macro :) ), et en tirer un côté abstrait en post traitement

Contexte: n'étant pas équipé de flash externe j'avais à disposition une simple lumière de bureau et le flash intégré => d'où les reflets sur la goutte. J'ai fait cette série le soir donc aucun autre apport de lumière. J'ai testé l'eau dans l'eau, le lait diluée dans l'eau et le café dans une eau laiteuse.

Retour d'expérience : lumière pas suffisante pour figer le moment, et au flash limité à 1/250s. Difficile de trouver l'endroit juste pour la MAP. Séance amusante même si 90% de déchets.

Prochains essais: trouver une deuxième lampe et les équipées d'un diffuseur. Shooter encore plus jusqu'à obtenir la belle goute.
Affiner la MAP qui à prendre plus de recul et à recadrer ensuite. La profondeur de champs étant très faible, dur d'être nette sur le cliché... et un p'tit coup de chance pour déclencher au bon moment.

Conseils : je suis preneur ! je reste admiratif des photos que j'ai pu voir et je pensais pouvoir faire la même chose du premier coup.  :-[

Bonne soirée.

Yannick
Nikon D7200 - 17/50 2.8 & 55/300 & 105/2.8

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #4 le: 25 Jan, 2016, 22:11:35 pm »
Les photos de gouttes se font habituellement au flash, et à haute vitesse (obturation à 1/1.000 environ, et plus rapide).

La lumière continue est aussi une option, mais tu auras besoin de plus de puissance pour atteindre ces vitesses, et il faudra regrouper 2 ou 3, voire 4 lampes.

Il y a aussi tout un tas de matériels, à la fois pour "lancer" la goutte, et pour déclencher automatiquement au bon moment. Mais on est vite à des budgets conséquents, injustifiés pour une pratique "amateur" épisodique.

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #5 le: 25 Jan, 2016, 22:20:45 pm »
Merci pour ton aide!  Je suis d'accord avec ton analyse et la notion de budget pour cette pratique. Néanmoins j'essaierai quand même de faire mieux la prochaine fois :)
Nikon D7200 - 17/50 2.8 & 55/300 & 105/2.8

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #6 le: 25 Jan, 2016, 22:38:40 pm »
Sans matériel, le "truc" consiste à contrôler le départ de la goutte et, avec un peu d'entraînement, on sait exactement quand déclencher.

Avec une installation fixe, la goutte tombe toujours au même endroit. La première chose à faire, c'est de passer en mise au point manuelle, et de caler la mise au point une fois pour toutes. Vérifier la qualité de mise au point sur l'écran arrière, ou sur l'écran d'un PC connecté à l'APN, avec un fort facteur de zoom (100% pour l'écran arrière).

Une astuce parmi d'autres : http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=121844.0 .

Et une autre : http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=13528.0

Et surtout, à ne pas manquer, le fil sur les photos de gouttes : http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=73721.0

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #7 le: 25 Fév, 2016, 12:12:47 pm »
c'est très réussi , un côté vaporeux tres subtile

Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #8 le: 25 Fév, 2016, 21:10:51 pm »
Merci. Exercice pas si facile.

Yannick
Nikon D7200 - 17/50 2.8 & 55/300 & 105/2.8

[MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #9 le: 26 Avr, 2016, 20:47:03 pm »
Joli petit bijou dans son écrin,  jolie réalisation !

*

Hors ligne Drake

  • « Photographiste »
  • 2763
  • Il faut aimer la solitude pour être photographe.
  • Voir ses photos
    • D-Clics
Re : [MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #10 le: 27 Avr, 2016, 07:32:40 am »
Les photos de gouttes se font habituellement au flash, et à haute vitesse (obturation à 1/1.000 environ, et plus rapide).

La lumière continue est aussi une option, mais tu auras besoin de plus de puissance pour atteindre ces vitesses, et il faudra regrouper 2 ou 3, voire 4 lampes.

Il y a aussi tout un tas de matériels, à la fois pour "lancer" la goutte, et pour déclencher automatiquement au bon moment. Mais on est vite à des budgets conséquents, injustifiés pour une pratique "amateur" épisodique.

j'ai un ami qui s'est lancé dans ce genre de photo et ce n'est absolument pas cette technique quil a adopté : il est dans le noir , en pose B et ce sont les calculateurs des électrovannes qui déclenchent les flashes après le temps nécessaire à la chute.  Pour dire entre le moment de l'impact de la goutte avec le liquide et la formation de la colonne il fait des reglages de l'ordre de la milliseconde.
Autant dire que, sauf chance exceptionnelle, ce n'est pas le fruit du hasard mais de savants reglages. D'autant que plus les liquides se vide dans le réservoir supérieur, moins la goutte est véloce et "calibrée"...ce qui entraîne de nouveaux reglages à faire en permanence..

Bref sans matériel, peu de chance....
« Modifié: 27 Avr, 2016, 07:34:26 am par Drake »
"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." (John Stuart Mill)

[MORCHIES62] La perle de lait
« Réponse #11 le: 29 Avr, 2016, 22:13:12 pm »
Merci pour ton passage. Je me suis effectivement rendu compte la difficulté de l'exercice.

Yannick
Nikon D7200 - 17/50 2.8 & 55/300 & 105/2.8