Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #510 le: 24 Oct, 2015, 20:24:41 pm »
En fait les series E étaient des series E et non des AIs, malgré leurs similitudes.
Je n'ai pas souvenir de documents Nikon d'époque présentant les E comme des AIs, ma mémoire n'est pas non plus infaillible.  ;)

Ils sont effectivement comme des AI, SAUF la fourchette, c'est bien pourquoi il vaut mieux continuer de les appeller par leur nom E.
Tout cela n'enlève rien à leur qualité intrinsèque.
« Modifié: 24 Oct, 2015, 20:32:20 pm par stratojs »
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #511 le: 24 Oct, 2015, 23:18:08 pm »
Bonjour,

À mon avis, les "E" sont des Ais dans la mesure où ils ont tous l'encoche pratiquée dans la partie arrière comme sur les Ais, et que n'ont pas les Ai et encore moins les pré-Ai.
Ci-dessous, un lien utile où les optiques série E ne sont pas mentionnées, mais qu'il est facile d'interpréter.

https://nikoneurope-fr.custhelp.com/app/answers/detail/a_id/2329

Ceci étant, nous sommes loin de ce magnifique Nikkormat et de son 3,5/135 (que je n'ai jamais eu, lui ayant préféré à l'époque de mon F2 un beau 4,5/80~200 plus gros, certes, mais tellement plus "passe-partout"…). Et, pour l'anecdote, parmi mes chères optiques "E", le 2,8/135 me laisse toujours sur ma faim, ce que ne font jamais le 3,5/75~150 ou a fortiori le 4/70~210. Mais ceci est purement personnel, bien entendu.  :)
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)

Re : Re : Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #512 le: 25 Oct, 2015, 08:37:45 am »
Bonjour,

Plusieurs réparateurs prennent le Nikkormat en charge, dont notre ami Gérard:
http://www.ateliergms.com/home.html

Merci !
Nikkormat FT2 | D750
AF-D 50mm & 85mm f/1.8 | AF-S 35mm f/1.8 | DX Sigma 70mm f/2.8 | Tamron 28-75mm f/2.8

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #513 le: 25 Oct, 2015, 10:06:01 am »
À mon avis, les "E" sont des Ais dans la mesure où ils ont tous l'encoche pratiquée dans la partie arrière comme sur les Ais, et que n'ont pas les Ai et encore moins les pré-Ai.

En effet, quand on compare la baïonnette d'une optique Série E et d'une optique AI-S, il n'y a absolument aucune différence - le contraire eut été étonnant :D .

Et, comme le rappelle Pierre-44-58, toutes deux se distinguent des optiques AI par la présence de l'encoche d'identification AI-S.

Cette baïonnette restera ensuite inchangée jusqu'à l'apparition des objectifs AF, munis de contacts électriques (et de l'encoche AI-S).

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #514 le: 25 Oct, 2015, 13:11:24 pm »
Nous sommes bien d'accord, mais la baïonnette ne fait pas l'objectif, il y aussi le fût, bref un E est un E, appelons un chat un chat, cela évitera des quiproquos aux non connaisseurs.
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #515 le: 25 Oct, 2015, 15:45:30 pm »
Tien, pour changer de sujet : gérez-vous le développement et/ou le tirage vous-même ?

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #516 le: 25 Oct, 2015, 16:09:32 pm »
Je ne fais plus d'argentique depuis plus d'une vingtaine d'années...
J'ai développé et tiré, surtout quand j'ai démarré comme assistante dans un grand studio.
Je n'ai jamais raffolé du labo, par ailleurs professionnellement j'utilisais des labos pros dont la qualité, et la rapidité (le prix aussi!) étaient au dessus du lot.

Mais il est facile développer soi-même le noir et blanc, une cuve, un thermomètre, éventuellement un manchon de chargement, quelques produits, et hop!  ;)
Pour débuter, je conseille d'exposer le film à sa valeur nominale, et de développer normalement en suivant les préconisations du fabricant, c'est facile.
Viendra alors le moment du tirage, nécessitant un peu plus de matériel, et surtout de la place.  :D

“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #517 le: 25 Oct, 2015, 17:06:15 pm »
D’où l'idée de développer ses films (N&B) soi-même et de les scanner, pour disposer d'un fichier numérique.Ce qui prend nettement moins de place, à tous points de vue, qu'un labo amateur avec agrandisseur, margeur, cuves pour les bains, et tutti quanti.

Re : Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #518 le: 26 Oct, 2015, 08:52:52 am »
Nous sommes bien d'accord, mais la baïonnette ne fait pas l'objectif, il y aussi le fût, bref un E est un E, appelons un chat un chat, cela évitera des quiproquos aux non connaisseurs.

Certes,  mais il y a E et E : les miens ont tous le fût en métal de chez métal, et pèsent bien lourd. Comme n'importe quelle optique Nikkor digne de ce nom. La seule chose qui change (outre certaines formules optiques), c'est le traitement multicouche basique sur les "E"… Et, en tant qu'entrées de gamme de leur époque, ils peuvent regarder de très haut les entrées de gamme actuelles… Pffou !  ;D

Ceci étant, j'ai éprouvé à peu près la même passion que Stratojs pour le labo (beurk) : photographe "de terrain", je me morfondais en chambre noire, et confiais moi aussi à d'excellents professionnels mes chers (dans tous les sens du terme) Ektas et autres Fujichromes. J'allais même directement à Sevran porter mes Kodachromes 64 et 25 "pro" au service du même nom chez Kodak. Quant au N&B, j'y ai consacré tellement d'heures au Muséum, parfois des nuits entières, que j'en suis écœuré pour le restant de mes jours. ::)

Notons que les conseils de Weepbitterly sont pleins de sagesse, le travail sur ordinateur ne s'opérant pas dans l'humidité ni l'odeur de l'hyposulfite. C'est aussi nettement moins polluant pour l'eau…  ;)
« Modifié: 26 Oct, 2015, 09:03:10 am par Pierre-44-58 »
Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins…

(Georges Brassens)

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #519 le: 26 Oct, 2015, 22:19:13 pm »
Vous serez donc d'accord avec un un de mes profs que je cite : "aujourd'hui, il n'y a que les photographes qui n'ont pas connus l'argentique qui veulent faire de l'argentique".

Pour ma part je n'avais jamais eu un argentique dans le sain et là c'est un plaisir d'apprendre à développer et tirer, même si j'imagine que je n'en ferai pas une passion.

La gomme bichromatée ça m'a l'air topissime aussi, mais là il faut encore plus de place... et de temps !

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #520 le: 27 Oct, 2015, 00:38:29 am »
Hello
Citer
"aujourd'hui, il n'y a que les photographes qui n'ont pas connus l'argentique qui veulent faire de l'argentique".

une bien belle connerie (désolé, mais il faut parfois écrire de façon non-équivoque )...
l'argentique a des qualités que le numérique ne fait que singer maladroitement, comme le grain ou le NB par exemple.
Personnellement, j'ai commencé par l'argentique, j'ai des numériques et j'utilise toujours des argentiques...

J.Ph.

*

Hors ligne Weepbitterly

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #521 le: 27 Oct, 2015, 01:16:01 am »
:D

Comme toutes les généralisations, cette opinion n'est pas arithmétiquement exacte.

Mais statistiquement, elle ne doit pas être très loin de la réalité.

Les photographes qui ont commencé avec l'argentique et qui, en 2015, continuent "comme avant" et n'ont toujours pas de boîtier numérique ne doivent plus être très nombreux.

La disparition progressive des films, des papiers, des labos professionnels et du matériel de labo amateur décourage les moins persévérants. Le prix de revient aussi.

Sans parler de la maintenance et du renouvellement du matériel photo, puisqu'il n'y a quasiment plus d'offre de boîtiers argentiques neufs (oui, le F6, qu'il faut chercher longtemps sur le site Nikon.fr : http://www.nikon.fr/fr_FR/product/film-cameras/film-slr-camera-f6) . La seule solution pour s'équiper ou remplacer est d'acheter en occasion du matériel qui pour une bonne part n'est plus réparable.

C'est un peu comme l'histoire disques vinyle/CD pour la musique enregistrée.


Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #522 le: 27 Oct, 2015, 08:21:45 am »
Je suis assez d'accord avec weepy, sauf concernant le matériel.
Les boîtiers argentiques, pour ceux bien nés et bien entretenus sont très endurants, rien à voir avec les numériques, Nikon F à un seul chiffre, Nikkormat,
Asahi Pentax Spotmatic, Leitz, Canon, sans même parler des bouzins de l'Est, et d'autres marques moins célèbres mais tout aussi méritantes!
Il était courant de trouver des F parfaitement fonctionnels, même si un peu défraîchis, avec un obturateur à plus de 500 000 clics estimés, voire 1 million.
Ceci pour des F de pros bien entendu, alors des F d'amateurs soigneux ont encore au moins cinquante ans devant eux, si... on trouve encore du film!

A ce jour, on trouve bon nombre de réparateurs de matériel argentique, certains "anciens" ayant eu l'intelligence de bien former leurs employés.
A ce propos j'ai écrit un petit email au Boss, sans réponse pour l'instant, lui proposant la création d'un fil exclusivement réservé aux adresses de réparateurs en exercice. Je dispose d'une liste d'une quinzaine de noms, ce qui n'est pas si mal.
« Modifié: 27 Oct, 2015, 12:44:52 pm par stratojs »
“L’homme est plein d'imperfections, mais ce n’est pas étonnant si l’on songe à l’époque où il a été créé.” A. Allais

*

Hors ligne Jean-Christophe

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #523 le: 27 Oct, 2015, 12:39:53 pm »
Je n'arrive pas à tout lire et à tout suivre dans des délais raisonnables ...
Vous pouvez publier dans la rubrique dédiée, je n'ai pas d'avis contraire : http://forum.nikonpassion.com/index.php?board=26.0

*

Hors ligne CharlesG

Re : Combien sommes-nous, nous les Nikkormat ?
« Réponse #524 le: 27 Oct, 2015, 18:42:20 pm »
J'ai créé dans la section en question un fil épinglé "Réparateurs de matériel argentique", vous n'avez plus qu'à y poster vos adresses.