*

Hors ligne brunocb750

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #15 le: 30 Nov, 2014, 02:07:42 am »
D4 c'est 11 vps, d750 théorie de 6,5 vps et 6 pour le d610.

ça fait un peu léger pour du reportage.

Citer
Et bien la marque a surpassé nos espérances

Elles ne devaient pas être bien élevées ...
mais se contenter de si peu est une approche intéressante.
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.


NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #16 le: 30 Nov, 2014, 11:41:54 am »

.../...
Elles ne devaient pas être bien élevées ...
mais se contenter de si peu est une approche intéressante.

Ce genre de réflexion rejoint la très très longue liste de vos critiques négatives déjà exprimées ; cela n'en fait donc qu'une de plus. J'en conclurais, avec l'assurance qui vous caractérise, que vous faites du dénigrement systématique votre sport favori. Il y aura toujours des gens comme vous, de ceux qui entre le verre à moitié plein et le verre à moitié vide, choisiront toujours celui à moitié vide en imaginant qu'il est déjà vide !
Vous n'aimez pas le D750, tout le monde l'a bien compris, d'ailleurs ne l'avez-vous pas testé vous-même, je vous cite :

"Il m'a fallu 20-30 secondes de prise en main pour juger ce boitier."
http://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=105754.1005

Une telle rapidité de jugement suscite l'admiration et suppose d'énormes compétences, et là je m'incline, car il m'a fallu beaucoup plus de temps, au moins une journée pour apprécier toutes les qualités du Nikon D750.



NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #17 le: 30 Nov, 2014, 12:04:41 pm »
La logique veut que le jugement suive l'analyse et pas le contraire.
Dans ton message, le jugement concernant la polyvalence supérieure du 750 sur le 810 se trouve immédiatement au début du paragraphe "le bon compromis qualité/coût". Elle est où l'analyse ? Elle est où la logique ?

L'explication est dans le corps de l'article, dont je donne les références, il aurait donc fallut s'y référer pour comprendre la conclusion de l'auteur de l'article !
Autrement dit il faut aller chercher son analyse ailleurs ! La logique n'est pas respectée puisque justement dans ta phrase liminaire tu précisait que je jugement doit suivre l'analyse. Copier/coller son analyse aurait été plus clair.
Il aurait fallut se référer au corps de l'article dont tu donnes les références pour comprendre écris-tu.  :-\
Au-delà de l'amabilité discutable de cette remarque j'ai recherché un lien, une adresse, en vain. tes seules références c'est le nom et les numéros d'un magazine… Devons-nous aller les acheter pour comprendre ?
Et si vous me croyez, quels que soient mes avis, vous vous trouverez bien de les avoir suivis.

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #18 le: 30 Nov, 2014, 12:22:56 pm »
Le D750 est certainement le boîtier le plus équilibré pour un amateur éclairé voir un pro qui doit regarder à son budget.

Le D810 est un boîtier plus spécifique mais c'est le champion dans son domaine. Le D810 n'est pas idéal dans toutes les situations (même avec le raw petit format) mais sur certains domaines il est inégalable.

En studio par exemple c'est une référence qui peut rivaliser avec le moyen format si le parc optique placé devant est à la hauteur.

Mais quand je vois la courbe des hauts iso et la dynamique du D750 comparé au D4s ce petit boîtier est vraiment impressionnant. Le viseur est lui aussi d'une très grande qualité.

Le D750 est un bon "petit" boîtier pour les reportages.
Le D810 est le meilleur boîtier studio ou photos haute résolution et malgré cela utilisable en reportage il a quand-même une certaine polyvalence.

Le choix sera donc à faire en fonction de son utilisation.

Reste que le D750 devrait faire carton plein pour les fêtes de fin d'année car vu son prix c'est vraiment un maître achat!

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #19 le: 30 Nov, 2014, 12:55:41 pm »
La logique veut que le jugement suive l'analyse et pas le contraire.
Dans ton message, le jugement concernant la polyvalence supérieure du 750 sur le 810 se trouve immédiatement au début du paragraphe "le bon compromis qualité/coût". Elle est où l'analyse ? Elle est où la logique ?

L'explication est dans le corps de l'article, dont je donne les références, il aurait donc fallut s'y référer pour comprendre la conclusion de l'auteur de l'article !
Autrement dit il faut aller chercher son analyse ailleurs ! La logique n'est pas respectée puisque justement dans ta phrase liminaire tu précisait que je jugement doit suivre l'analyse. Copier/coller son analyse aurait été plus clair.
Il aurait fallut se référer au corps de l'article dont tu donnes les références pour comprendre écris-tu.  :-\
Au-delà de l'amabilité discutable de cette remarque j'ai recherché un lien, une adresse, en vain. tes seules références c'est le nom et les numéros d'un magazine… Devons-nous aller les acheter pour comprendre ?

Il me semblait avoir été suffisamment explicite dans mon préambule :
" néanmoins, je n'ai pas pu résister à vous faire profiter des mes cueillettes ici et là, les voici  :"

Je cite, effectivement, des passages d'un article et en effet on peut consulter la revue en question, "Réponse Photo" pour ne pas la citer, afin d'avoir une vision globale du sujet, librairie, bibliothèque, amis photographes.... J'ai ajouté quelques commentaires personnels, ceux-ci ne sont qu'une appréciation qui n'a pas valeur de test, mais qui peuvent rejoindre les appréciations des articles sus-évoqués.
Je n'ai pas souvenir que des personnes, faisant état de tel ou tel article d'une revue, aient donné un lien vers la revue en question, et ce pour des raisons qui semblent évidentes. ;).
Mais concernant l'adresse, c'est différent :
Réponse Photo
8, rue François-Ory,
92543 Montrouge Cedex.


NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #20 le: 30 Nov, 2014, 13:00:46 pm »
Le D750 est certainement le boîtier le plus équilibré pour un amateur éclairé voir un pro qui doit regarder à son budget.

Le D810 est un boîtier plus spécifique mais c'est le champion dans son domaine. Le D810 n'est pas idéal dans toutes les situations (même avec le raw petit format) mais sur certains domaines il est inégalable.

En studio par exemple c'est une référence qui peut rivaliser avec le moyen format si le parc optique placé devant est à la hauteur.

Mais quand je vois la courbe des hauts iso et la dynamique du D750 comparé au D4s ce petit boîtier est vraiment impressionnant. Le viseur est lui aussi d'une très grande qualité.

Le D750 est un bon "petit" boîtier pour les reportages.
Le D810 est le meilleur boîtier studio ou photos haute résolution et malgré cela utilisable en reportage il a quand-même une certaine polyvalence.

Le choix sera donc à faire en fonction de son utilisation.

Reste que le D750 devrait faire carton plein pour les fêtes de fin d'année car vu son prix c'est vraiment un maître achat!


Voilà, résumé de manière éclatante, ce qui ressort des tests concernant le Nikon D750, pourvu que l'on ait un regard un tant soit peu objectif ! :)

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #21 le: 30 Nov, 2014, 14:31:59 pm »
Ce n'est que l'avis de Lviatour. On le partage ou non. Dans le même genre en voici un autre, les doléances sur le D750 d'un nikoniste D700-iste telles qu'émises sur HFR (worms'killer)  :

- synchro flash 1/250s au lieu de 1/200s du D750 (et 1/180s du D610)
- carte CF et non SD (d'ailleurs à la norme I et non II).
- obturateur sur l’œilleton du D700 (comme tout les oeilletons ronds :o )
- dégagement occulaire sur le D700
- cache de protection amovible de l'écran du D700 car un écran amovible moins résistant que celui D7100 (traitement machin truc) pour le D750 (pas de traitement antiraillure).
- pas de touche AF-ON sur le D750 contrairement au D700
- il n'y a plus le trefle de sélection sur le D750 remplacé par une roue de sélection (avec style d'image prédéfini) comme les appareils d'entrée de gamme.
- plus de bouton du choix direct des isos (sur le bouton "treffle" du D700 et en mode bouton combiné sur le D750)
- ergonomie foireuse de certains boutons du D750 : par exemple le choix du mode de mesure de lumière qui se retrouve sur deux boutons différents (un à côté de l'écran et l'autre sur le haut de l'appareil).
- plus de prises synchro flash filaire externe, ni de connecteur 5 pins (pour tout un tas d’accessoires) comme il y avait sur les D300/D700 et D810 actuellement et que le D610 n'a plus non plus. "

Pour être objectif, il y aurait des inexactitudes concernant la synchro-Flash du D610 qui est de 1/200

Un peu plus loin :
- En gros il est aussi lourd que le D610 et pas non plus beaucoup plus léger que le D810
- Pas de volet occultant sur l'oculaire
- Pas de "Réglages spécifiques" à la U1 et U2 accessibles par menus et qui me permettraient de stocker une dizaine de configurations spécifiques.
- L'écran aurait pu être un peu plus articulé, pour permettre de poser l'appareil à plat et cadrer précisément un plafond au une voûte. Pour cela, il me faudra continuer à utiliser le pilotage WiFi par le Smartphone, ce qui est moins pratique

La référence ? elle est ici :
http://www.lesnumeriques.com/legrandforum/avis/Photo/news-rumeur/fiches-techniques-comparees-sujet_24362_1.htm

"FOCUS NUMERIQUE" de son côté remarque :
 Le plus agaçant avec le D750, pourtant si alléchant, étant sans doute le choix d'en brider la vitesse d'obturation à 1/4000 s... alors même que le D700 auquel il est censé succéder opérait déjà à 1/8000 s.
Voilà leur avis :
Le D750 semble donc très bon, sur le papier. Mais au final il résulte de ce boîtier une impression assez particulière. Il nous semble être un boîtier "de commercial", pensé pour occuper un segment précis, peaufiné pour ce positionnement strict...
Et il finissent leur article comme ceci :
Mais aussi bon soit-il, il aurait facilement pu avoir une personnalité bien plus affirmée.

Référence : http://www.focus-numerique.com/d750-vs-d610-vs-d810-fiches-techniques-comparees-news-5693.html

Moralité, ne pas se laissé éblouir par les manières éclatantes, et comme écris plus haut : ...(pourvu que l'on ait un regard un tant soit peu objectif !) mettre de côté son enthousiasme et sa passion pour l'être, objectif.
Et si vous me croyez, quels que soient mes avis, vous vous trouverez bien de les avoir suivis.

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #22 le: 30 Nov, 2014, 14:54:36 pm »
Ce n'est que l'avis de Lviatour. On le partage ou non. Dans le même genre en voici un autre, les doléances sur le D750 d'un nikoniste D700-iste telles qu'émises sur HFR (worms'killer)  :

En effet ce n'est que mon avis ;)

- synchro flash 1/250s au lieu de 1/200s du D750 (et 1/180s du D610)

L'éclair d'un flash est très court et permet de figer le mouvement sans avoir obligatoirement une vitesse élevée. Ensuite il y a sur le D750 le mode FP qui permet de faire une synchro flash à plus du 2000ème ce n'est donc pas une différence significative.

- carte CF et non SD (d'ailleurs à la norme I et non II).

Cela ne  change rien sur le résultat, et le coût des SD est bien moins cher et aussi fiable. Ce n'est donc important que pour celui qui a déjà des cartes CF.

- obturateur sur l’œilleton du D700 (comme tout les oeilletons ronds :o )

Franchement rond ou rectangulaire c'est psychologique dans l'absolu cela ne change rien.

- dégagement occulaire sur le D700

Pas vu de différence sur le dégagement oculaire par contre le viseur du D750 est du 100% alors que ce n'est pas le cas du D7OO.

- cache de protection amovible de l'écran du D700 car un écran amovible moins résistant que celui D7100 (traitement machin truc) pour le D750 (pas de traitement antiraillure).

Le cache plastique du D700 est une vrai "m**de" des reflets une perte de contraste et il raye en quelques jours. Les protections de type GGS qui coûte deux fois rien sont bien plus performantes et disponibles pour le D750.

- pas de touche AF-ON sur le D750 contrairement au D700

En effet mais bon il y a moyen de la programmer sur l'appuis à mi-course et franchement je ne l'utilise quasi jamais.

- il n'y a plus le trefle de sélection sur le D750 remplacé par une roue de sélection (avec style d'image prédéfini) comme les appareils d'entrée de gamme.

En effet mais c'est comme l’oculaire rond ou rectangle en dehors du psychologique cela ne change rien sur la fonction.

- plus de bouton du choix direct des isos (sur le bouton "treffle" du D700 et en mode bouton combiné sur le D750)

Si tu appuies sur iso et que tu bouges la molette tu changes bien les iso.

- plus de prises synchro flash filaire externe, ni de connecteur 5 pins (pour tout un tas d’accessoires) comme il y avait sur les D300/D700 et D810 actuellement et que le D610 n'a plus non plus. "

Franchement je ne connais plus personne qui utilise une commande filaire pour les flashs tous les systèmes actuels sont radio et bien plus pratique. Pour les accessoires il existes de accessoires pour le D750  et sont bien moins cher que ceux qui utilisent les connecteurs rond pro. Et exemple je viens d’acheter un module wifi à plus de 400€ pour le D4S et là le D750 c'est déjà dedans.

Après il y a toujours mieux, je sais de quoi je parle j'ai D4 et D4s, mais franchement à ce prix le D750 fait presque aussi bien avec certains conforts en mois mais à un prix abordable pour bien plus de monde.


« Modifié: 30 Nov, 2014, 15:01:52 pm par LViatour »

*

Hors ligne Weepbitterly

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #23 le: 30 Nov, 2014, 14:55:34 pm »
Il n'y a pas de connecteur 10 pins, mais il y a bien un connecteur pour accessoires.

Il n'y a pas de prise PC pour flash, système en voie de disparition, mais pour ceux qui en auraient besoin il y a l'accessoire AS 15 qui doit coûter une quinzaine d'euros

La disparition du  cache de protection amovible pour l'écran arrière, un simple bout de plastique bien sensible aux rayures aux reflets et à la buée (et hors de prix en pièce détachée) ne sera pas regretté par grand monde :D

*

Hors ligne brunocb750

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #24 le: 30 Nov, 2014, 15:41:46 pm »
"Au temps des croisés et de l'hérésie"

Salut,

Skeudenner, moi ce qui me dérange, c'est de toujours mettre en avant le D750.

Quel est donc l'intérêt de ce nouveau fil ?

On a tous compris que tu acquis le meilleur des boitiers Nikon et que tu es subjugué.
Je suis heureux pour toi.
Cela veut dire que tu as choisi le boitier qui te convient.

Figures toi que j'ai aussi le meilleur de tous les boitiers ....  ;D

Je défends le bestiau lorsqu'il est attaqué et ça ne manque pas , encore tout récemment.
parce qu'il est nécessaire, à un certain moment, de revenir sur terre et d'arrêter de raconter des âneries, des fausses ou demi vérités pour mettre en avant un autre boitier n'ayant absolument rien de révolutionnaire.

Mais il semble dans ce monde qu'il faut se justifier de tout, même de ses achats. A croire que l'on achète par rapport aux autres.  :hue:

Parfaitement content ce n'est pas pour autant que je le cris sur tous les toits en créant des fils comme celui-ci, surtout en osant le comparer à un monstre de puissance ne jouant pas dans la même catégorie mais tout aussi polyvalent pour qui sait s'en servir.

Et tu trouves anormal la tournure que cela prend en opposant, peut-être sans le vouloir, les utilisateurs de D810 et D8XXx aussi !?

J'ai effectivement juger la préhension de ce D750 en 20-30 seconde et l'écrire cela te dérange ! étonnant ... une bien belle ouverture d'esprit que tu montres.

Par contre au salon j'ai été  surpris mais je n'étais pas en condition de shoot en raison de l'antivol donc aucune correction venant contrebalancer mon jugement initial.
Il reste toujours une grosse daube pour mes mains, tous mes réflex étant équipés d'un grip...

Le ressenti à la préhension n'a rien à voir avec les qualités intrinsèques.

Ce qui est étonnant de la part des journalistes, c'est de vouloir à tout pris le mettre en avant par rapport au D810 beaucoup plus onéreux. Cette approche n'est pas anodine.

Il aurait été plus judicieux de le comparer au D610, beaucoup moins cher
Sauf que là, il y a un hic sérieux : un écran à l'orientation plus que limitée, 0,5vps de plus, 1Il de gagné (même pas sûr) pour plus de 500 euro à rajouter ...

une sacrée affaire pour Nikon, assurément et en plus il comble un trou dans son assortiment.  :)

et si tu relis toutes les interventions sur ce fil, personne n'écrit qu'il est mauvais, bien au contraire.
Chacun son boitier en fonction de ses critères.  ;)

L'erreur est de croire qu'il est le meilleur.
Il correspond à tes besoins, c'est tout et c'est bien l'essentiel.
point barre.
« Modifié: 30 Nov, 2014, 16:42:00 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #25 le: 30 Nov, 2014, 17:52:48 pm »
"Au temps des croisés et de l'hérésie"
.../....

point barre.

Je cite en résumé, la version intégrale est ci-avant  ;D
Je ne vois pas la nécessité d'occuper de l'espace pour un troll !

Je ne défends rien, je ne vends rien et je ne touche rien de personne ! Je me contente de rapporter des informations, car c'est bien ainsi que l'on qualifie les articles rédactionnels de la presse, non ?
Je ne me soucie pas des aigreurs de quelque grincheux, je me contente de participer au forum en essayant de fournir des points de vue de professionnels sur un sujet qui manifestement intéresse beaucoup de monde ; 778 lectures du fil au moment où j'écris ces lignes, ça justifie un fil !
Passer son temps à dénigrer un boitier pour défendre son propre choix, laisse penser que l'on est pas très sûr de son propre choix... :-[



NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #26 le: 30 Nov, 2014, 18:11:33 pm »
Reste que le D750 devrait faire carton plein pour les fêtes de fin d'année car vu son prix c'est vraiment un maître achat!

Voila tout est dit, je pense que Nikon tient un futur best seller Reflex avec le D750.

J'ai quelques critiques assez minimes à formuler au mien, la copie rendue est globalement excellente et enthousiasmante.

Malgré les quelques compromis qui ont été faits par Nikon, pour des raisons évidente de prix de vente / positionnement produit, l'amateur que je suis dispose de possibilités d'expressions énormes avec ce boitier.

Bon je ne parlerai pas du Wifi et de la vidéo qui ne me serviront jamais, à titre personnel.

Ce qui me plait le plus et ce que je recherchais avant tout, les hauts iso vs. mes ex D7000 / D7100, une bien belle évolution  :C

Très content d'avoir choisit ce boitier.  :)  
« Modifié: 30 Nov, 2014, 18:17:16 pm par kibland »

*

Hors ligne brunocb750

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #27 le: 30 Nov, 2014, 20:12:41 pm »
crois tu qu'il y aurait autant de lecture sans participation ?
...

On doit être tous des trolls. Tu en fais parti aussi.
Normalement nous sommes tous en mesure d'aller chercher l'information, de l'analyser et de juger de sa crédibilité, parfois toute relative.

Le principal est d'être satisfait de son matos.
pourquoi vouloir inciter les personnes à faire pareil que soit ?
ou peut être est-ce pour se conforter d'avoir fait le bon choix ?  ::)

Le boitier est bon, faut il encore le redire ?
Le D610 est tout aussi bon, faut-il l'oublier ?

1 participant en moins pour la bonne cause.
Je préfère rester un illuminé que prêcher LA vérité par des je cite tel la lecture de la Sainte Bible.
« Modifié: 30 Nov, 2014, 22:47:13 pm par brunocb750 »
Comment apprécier la réussite sans savourer l'échec ?
Rien n'est de trop pour envoyer la poudre et figer le sourire complice d'un insecte star, le tout au naturel, insectes libres comme le vent.

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #28 le: 30 Nov, 2014, 20:44:21 pm »
Pour rappel un "troll" est là pour participer à un débat dans le but de susciter la polémique. Ici il n'y a que des avis divergent pas d’ambiguïté.
Vendeur d'émotions!

NIKON D750 , le boitier qui en a sous le capot !
« Réponse #29 le: 01 Déc, 2014, 00:29:16 am »


.../...

Skeudenner, moi ce qui me dérange, c'est de toujours mettre en avant le D750.

Quel est donc l'intérêt de ce nouveau fil ?

On a tous compris que tu acquis le meilleur des boitiers Nikon et que tu es subjugué.
.../...

Subjugué, le terme est joli et sonne bien, un peu comme un compliment, je l'adopte !

En continuant ma quête d'informations sur le Nikon D750, je suis arrivé sur "Shots", un site consacré à la photo où l'on peut lire un article consacré à un test sur le terrain du Nikon D750 effectué par Hervé Le Gall, photographe professionnel de Brest
 (de Brest même ! mes amis bretons comprendront). ;)

J'invite notre ami brunocb750 à commencer à consulter le dictionnaire des synonymes tout de suite, parce que là on franchit un seuil, si moi je suis subjugué alors lui il a dépassé le stade de la subjugation !
 
Bon, plus prosaïquement, il narre son expérience avec le D750 dans une salle de concert et en tire des conclusions, comme d'autres avant lui en d'autres lieux et circonstances. C'est d'ailleurs l'addition de ces expériences qui permet de se faire une opinion. Je donne ici quelques passages, l'intégralité de l'article est ici :
 http://www.shots.fr/2014/11/05/test-terrain-nikon-d750-en-photo-de-concerts-samedi-soir-au-vauban/

Pour ceux que cela intéresserait, le test en extérieur est ici :
http://www.shots.fr/2014/10/28/test-terrain-nikon-d750-cest-du-nikon/

Pour planter le décor, je cite :

"J’en arrive presque à espérer qu’il se ramasse, qu’il nous montre un peu de sa part d’ombre, histoire de pouvoir (enfin) écrire ses quatre vérités, faire un bon article bien critique, comme on dit dans le milieu journalistique."

Une expérience du D3s vs D750, je cite :

"La prise en mains et l’ergonomie de D750 sont évidemment radicalement différentes et naturellement les automatismes ne sont plus là. Ça implique donc de faire les choses de manière moins instinctive, de réfléchir à comment-je-fais-quoi et donc de rater l’instant.
.../...
D’ailleurs j’ai passé une partie de la soirée à me maudire de ne pas avoir amené mon D3s. Voilà un peu pour les points négatifs du test terrain. Parce que, pour tout le reste, Nikon D750 m’a salement bluffé."


La montée en iso, à 6400, je cite :

"Le résultat est bluffant. Pas un pet de bruit dans l’image à 6400iso, un niveau de détail, une dynamique de l’image, un velouté de couleurs délicieux, en particulier dans les bleus et les nuances d’orangé.
.../...
Une montée en iso qui assure et un mode de mesure hautes lumières qui s’avère encore une fois particulièrement efficace, comme sur D810 dont est issue cette fonctionnalité."


Voyons  l'autofocus , je cite :

"Nikon D750 ne rate pas le coche. Le petit dernier a donc hérité de l’autofocus familial, de cette capacité à trouver le point et à accrocher le focus même dans des zones sombres et difficiles. Le mode AF groupé fait encore une fois des miracles, même si pour ma part, je préfère le collimateur unique qui me semble nettement plus précis."

Question d'ergonomie, je cite :

"Du point de vue de l’ergonomie, c’est (très) compliqué de passer d’un boîtier pro comme D4s ou D3s à Nikon D750. En revanche, la fonctionnalité ultra pratique de D750 c’est le bouton info qui interagit en temps réel avec les commandes. Vous activez le bouton info, toutes les infos du boîtier s’affichent à l’écran."

En conclusion, je cite :

"Nikon D750 ne déçoit pas, même en conditions de lumières délicates
Au chapitre de la précision autofocus, D750 se comporte merveilleusement bien, avec beaucoup d’aisance, même dans les zones sombres.
Au chapitre montée en iso, là aussi un excellent résultat avec une image qui reste propre à 6400iso.
Globalement, Nikon D750 est très bon sur toute la ligne, particulièrement sur l’AF et les fonctions connexes (mode groupé, mode de mesure hautes lumières) et sur la montée en iso où il s’avère surprenant."


La conclusion de la conclusion..., je cite :

"Nikon D750 a hérité du meilleur de Nikon, de D4s comme de D810 il a pris l’autofocus, le mode AF groupé, le mode de mesure hautes lumières et ajouté une ultra sensibilité et une montée en iso remarquable, alors effectivement, on est en droit de se poser la question. Que reste-t-il aux grands ?"

Là est très probablement la pierre d'achoppement, d'où quelques crispations.