Publicité

*

Hors ligne Weepbitterly

Conseils pour photos peintures
« Réponse #15 le: 12 Fév, 2014, 20:49:50 pm »
Le principe des reflets est bien connu : le rayon de lumière direct et les rayon incident (renvoyé par la surface réfléchissante) ont le même angle.

Si la source est orientée à 45 degrés (par exemple) par rapport à la surface réfléchissante, le rayon incident sera projeté à 45 degrés, même angle, de l'autre côté.

Il faut donc simplement que les sources de lumière proviennent d'un angle suffisamment ouvert pour ne pas être reflétées vers l'objectif.

Idéalement.

Avec une surface strictement plane, comme un miroir ou un dessin, c'est simple. Avec une surface très structurée, comme une peinture au couteau épaisse, c'est plus difficile car la surface n'est pas plane et la structure peut présenter quasiment tous les angles par rapport à la source lumineuse et au support.

Mais ça ne semble pas être le cas des peinture que atlantispsg doit photographier.

Publicité

*

Hors ligne CharlesG

Conseils pour photos peintures
« Réponse #16 le: 12 Fév, 2014, 23:07:35 pm »
Une technique pour éviter les reflets et avoir une bonne saturation des couleurs :
Il faut éclairer le tableau avec la source de son choix en la plaçant de telle façon qu'elle éclaire bien l’œuvre avec le moins de reflets possibles à l’œil vue dans la position où sera placé l’appareil photo. Le truc consiste à placer un film polarisant devant : autrement dit la lumière qui va éclairer la peinture va être volontairement POLARISÉE... Mais en plaçant un filtre pola sur l'objectif on "tue" les reflets  ;) Il suffit de tourner la bague dans la meilleure position possible.

L'objectif recherché dans une reproduction d'œuvre d'art est une reproduction la plus fidèle possible des couleurs. L'utilisation d'une lumière polarisée, et/ou d'un filtre polarisant devant l'objectif peut être utilisé dans certains cas, à mon avis en dernier recours quand toutes les autres méthodes ont été tentées, pour des raisons de respect des couleurs. En effet les polarisants ont tendance à apporter des dominantes de couleur délicates à corriger, et parfois ils créent un déséquilibre chromatique entre certaines couleurs qui dénature l'œuvre. Pour limiter les risques de dominantes il est impératif d'employer un polarisant très haut de gamme de la plus grande neutralité possible.

Publicité