Publicité

Problème de réglage sur nikon d7000
« Réponse #15 le: 04 Déc, 2014, 10:50:27 am »
Citation de: didierropers
On peut parfaitement combiner le mode M et la fonction Iso-auto. Dans ce cas, le mode M devient un mode semi-automatique dans lequel on fixe ouverture et vitesse, la variable d'ajustement de l'exposition devenant la sensibilité.
Il est alors important de comprendre que ce n'est plus un mode manuel mais un fonctionnement nouveau qui peut être intéressant dans certaines circonstances très particulières.

Oui, un mode "Manuel semi-automatique"  :)


[Edit] Plus précisément, le mode manuel ( vitesse, diaphragme, iso ) sur nos boitiers numériques, est déjà un mode semi automatique en soi , puisque la mesure de l'exposition est effectuée et que l'information nous est donnée par le bargraph.
Et l'utilisation des ISO-auto dans ce cas précis, n'en fait plus du tout un mode semi-automatique, loin de là. :)

Publicité

*

Hors ligne didierropers

Problème de réglage sur nikon d7000
« Réponse #16 le: 04 Déc, 2014, 12:07:52 pm »
Plus précisément, le mode manuel ( vitesse, diaphragme, iso ) sur nos boitiers numériques, est déjà un mode semi automatique en soi , puisque la mesure de l'exposition est effectuée et que l'information nous est donnée par le bargraph.
Je ne suis pas d'accord  :)
Qu'est-ce qu'un mode semi-automatique ?
C'est un mode dans lequel l'utilisateur fixe un paramètre et le boitier ajuste automatiquement l'autre (les autres) pour obtenir l'exposition qu'il a calculée. Les modes A et S sont des modes semi-automatiques.

En mode M, le boitier n'agit pas lui-même sur tel ou tel paramètre pour obtenir la bonne exposition, c'est l'utilisateur qui doit régler lui-même les deux paramètres. La preuve, c'est que si on déclenche au hasard, on a toutes les chances d'obtenir une exposition totalement farfelue.
Bien sûr, la valeur d'exposition calculée par la cellule est visible pour contrôle mais le boitier ne fait rien de lui-même pour que cette valeur d'expo calculée soit respectée. C'est donc bien un mode manuel.

En mode M + iso auto, on retrouve le fonctionnement semi-automatique, l'utilisateur fixant une partie des paramètres (vitesse et ouverture) et le boitier ajustant automatiquement le 3ème paramètre pour obtenir l'exposition qu'il a calculée. C'est donc bien le fonctionnement d'un système semi-automatique.

Publicité