D80 Mode auto --> surexposition
« Réponse #30 le: 12 Oct, 2007, 17:16:08 pm »
Ca va tourner à la galerie d'anciens combattants!! Je suis un très vieux (millésime 40, foutue année...) et j'ai toujours considéré la sensibilité comme une variable. En cas de besoin je poussais mes Tri-X à 800-1000 ISO, d'ailleurs pratiquement tout le monde faisait ça occasionnellement. Le grain faisait partie de l'esthétique.

En numérique c'est seulement bien plus facile et il ne faut pas s'en priver. Le D80 supporte 800 ISO et même plus avec un traitement du Nef dans Bibble qui intègre NoiseNinja.

Francis
EM, FM, F90X, D80, AF 50/1.8, AF 18-135, AF 70-300VR, AIS 24/2.8, AIS 55/2.8, AIS 105/2.5, AIS 200/4, Tokina 12-24/4, Sigma 28-70/2.8 EX, Tamron 17-50/2.8

D80 Mode auto --> surexposition
« Réponse #31 le: 12 Oct, 2007, 18:27:16 pm »
La sensibilité n'est fixe que parce qu'on met un rouleau dans un boîtier.
La photo, c'est trois paramètres d'exposition, et les trois sont variables.
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)

D80 Mode auto --> surexposition
« Réponse #32 le: 12 Oct, 2007, 18:51:40 pm »
Citation de: jef
La photo, c'est trois paramètres d'exposition, et les trois sont variables.
Mon Dieu si c'était vrai!
Que la Vie serait facile...
Ce ne sont pas trois, ce sont des millions de paramètres qui existent malheureusement! (ou heureusement pour départager les ex -aequo!)

D80 Mode auto --> surexposition
« Réponse #33 le: 12 Oct, 2007, 19:04:50 pm »
Et ça fait des millions de possibilité entre une bonne et une mauvaise photo. Ou plutôt, avant d'arriver à une bonne photo

D80 Mode auto --> surexposition
« Réponse #34 le: 12 Oct, 2007, 19:13:04 pm »
Citation de: Jaco
Citation de: jef
La photo, c'est trois paramètres d'exposition, et les trois sont variables.
Mon Dieu si c'était vrai!
Je simplifie en ne considérant que la triplette ouverture/vitesse/sensibilité qui sont les trois paramètres principaux. Il faut bien en mettre en avant, sinon on passerait plus de temps à réfléchir qu'à prendre des photos. :P C'est sur que si on considère tout le reste, on n'est pas sorti de l'auberge ! :lol:

Le fond de ma pensée, c'est qu'il ne faut pas s'imposer une contrainte (sensibilité fixe) qui ne découle que d'une limite technique (un rouleau dans le boîtier). Cette contrainte est levée avec le numérique, il faut en profiter. Celà dit, je suis pratiquement tout le temps à 100 ISO en numérique. :D
jef, argentico-numéreux moderno-paléontologique... (tout simplement photographe ?)
Du F au D200, et encore, je ne parle que des Nikon... :)