Spyder3 Studio SR
« le: 30 Jan, 2013, 09:59:09 am »
Bonjour,

Qui connait ce produit, le possède et l'utilise. Est-ce simplement utile ou indispensable ?

http://spyder.datacolor.com/newsletter/2009-09-01-FR/index.html

Merci.

Michel

*

Hors ligne Weepbitterly

Spyder3 Studio SR
« Réponse #1 le: 30 Jan, 2013, 10:24:32 am »
Bonjour et bienvenue !

L'étalonnage de l'écran est presque indispensable. Pour cela, il faut une sonde, la Spyder 3 Elite de ce pack, ou la Pro, ou une autre marque.

Etant noté que le plus récent produit Datacolor est la Spyder 4. La Spyder 3 est la génération précédente. Il existe le même pack avec la Spyder 4.

Pour la calibration d'imprimante, je suis plus réservé : en général les profils génériques des imprimantes jet d'encre suffisent. Et si un profil n'est pas disponible pour un couple imprimante/papier un peu plus exotique, il y a des prestataires qui fournissent des profils sur mesure. Donc au total il faut voir si l'investissement est justifié.

Enfin pour le SpyderCube, un cube de 4x4cm, je n'ai pas d'avis (je ne l'ai jamais utilisé), mais ça me semble un peu petit. Il y a des cartes gris/blanc/noir plus grandes et pour moins cher.

Spyder3 Studio SR
« Réponse #2 le: 30 Jan, 2013, 11:12:16 am »
Merci,

Je suis surpris, car je pensais que, dans la chaine du traitement, la calibration de l'imprimante était l'étape déterminante. Il existe tellement d'imprimantes, d'encres et de surtout de papiers d'où un nombre important de paramètres à pouvoir contrôler.
En fait, j'ai vu ce kit présenté "statiquement" lors d'expositions, mais jamais à l'oeuvre, d'où ma question.
De toute façon, après quelques années d'exposition et/ou de conservation (même à l'abri de la lumière) que restera-t'il de la fidélité des couleurs !

*

Hors ligne Weepbitterly

Spyder3 Studio SR
« Réponse #3 le: 30 Jan, 2013, 11:26:01 am »
Le fabricant livre toujours avec l'imprimante les profils génériques pour ses propres papiers (sachant que le couple imprimante/ encres de la marque est connu). Les papetiers indépendants proposent aussi sur leurs sites des profils génériques pour leurs différents papiers et les imprimantes de nombreux modèles des marques les plus courantes.

Il arrive qu'on ne trouve pas son bonheur dans tout ça, ou qu'on utilise des encres tierces qui présentent des écarts significatifs avec celles de la marque, mais sinon les profils génériques donnent toute satisfaction.

Pour la conservation, c'est un vaste sujet... Les marques connues indiquent une longévité de l'ordre de 100 ans. Bien entendu, on ne sera pas là pour vérifier, mais sur quelques années la dégradation est insignifiante. Il faut juste prendre les précautions de base : éviter l'exposition directe au soleil et le contact direct de la surface imprimée avec un autre matériau, verre d'encadrement par exemple, qui va finir par adhérer et dé-pelliculer l'encre.

Spyder3 Studio SR
« Réponse #4 le: 30 Jan, 2013, 12:50:27 pm »
Donc, si on ne trouve pas son bonheur Spyder Print permet le créer. C'est cela ? Cela fonctionne bien ?
Quant à la stabilité des couleurs, mon expérience personnelle : un cliché avec des jaunes prédominants a "tenu" moins de 3 mois en exposition directe au soleil (imprimante DeskJet, encre de la marque). Un essai avec une imprimante laser a tenu à peine plus longtemps.


*

Hors ligne Weepbitterly

Spyder3 Studio SR
« Réponse #5 le: 30 Jan, 2013, 13:19:22 pm »
Au soleil, rien ne tient bien longtemps, y compris une toile peinte à l'huile.

Pour revenir au sujet de la caractérisation des imprimantes, il n'y a que deux produits "amateur" sur le marché, la Colormunki Photo (Xrite) et la Spyder Studio (Datacolor). Les autres flirtent avec les 1.500€, il faut vraiment en avoir l'utilité.

Le choix est donc plus que limité. Et c'est pareil avec les sondes écran.

La SpyderPrint 3, plus ancienne, est moins chère que la Colormunki - la référence dans cette catégorie de prix -, mais selon les tests qu'on trouve ici ou là sur le net, elle fait le boulot. La SpyderPrint 4 est quasiment au même prix. 

Spyder3 Studio SR
« Réponse #6 le: 30 Jan, 2013, 13:47:06 pm »
Je sais,  je suis plutôt du style emmerdeur  ::). Lequel des deux "amateurs" a votre préférence ?

*

Hors ligne Weepbitterly

Spyder3 Studio SR
« Réponse #7 le: 30 Jan, 2013, 14:06:25 pm »
Je me contente des profils génériques, qui me donnent entière satisfaction. Pas de préférence, donc, entre des produits que je n'ai pas utilisé personnellement.

La seule chose que je peux dire, mais tu arriveras à la même conclusion en faisant une recherche sur le web, avec les mêmes approximations, c'est que la Colormunki est souvent préférée, peut-être aussi parce qu'elle bénéficie d'une antériorité plus conséquente. Mais dans les deux cas il s'agit, comme je le disais plus haut, de produits qui font le boulot.

D'un autre côté, au prix proposé pour le kit Spyder3, 449€ pour l'ensemble, ce serait plutôt une bonne affaire (comme le kit Spyder 4 à 489€), sachant que le spectro Colormunki seul n'est pas loin de 400€.

 La seule question étant de savoir si tu as réellement besoin de caractériser ton imprimante, la sonde d'écran Spyder 4 Pro seule se trouvant à environ 140€...
« Modifié: 30 Jan, 2013, 14:08:18 pm par Weepbitterly »

Spyder3 Studio SR
« Réponse #8 le: 30 Jan, 2013, 14:35:18 pm »
Oui, je tiens à caractériser mon imprimante, car c'est là que je constate les plus grands écarts (parfois énormes) entre l'écran et l'impression. J'utilise beaucoup de types de papier différents (mat, satiné, brillant et de marques -parfois sans marque, pour ceux-là, on ne peut trouver de profils). En extrapolant, je me demande même si les logiciels de développement RAW sont d'une quelconque utilité à partir du moment où l'on sait que l'on va imprimer.
Merci en tout cas pour vos conseils.
Michel

*

Hors ligne Weepbitterly

Spyder3 Studio SR
« Réponse #9 le: 30 Jan, 2013, 17:56:51 pm »
J'avais un stock inutilisé de papier HP Glossy, que j'ai recyclé sur une imprimante Epson, bien entendu sans le profil correspondant, et bien que le papier HP soit manifestement plus jaune que le papier Epson Glossy équivalent.

En utilisant le profil pour du Epson Glossy, les tirages étaient dans l'ensemble plutôt pas mal, et les couleurs globalement bien respectées.

Il faudrait déterminer de quoi viennent les écarts écran/impression que tu constates. On incrimine peut-être un peu vite l'imprimante, alors qu'il faut peut-être chercher ailleurs dans la chaîne graphique.

Tu peux éventuellement commander un profil ICC de base - le moins cher suffit pour cette vérification - chez un spécialiste : ProfilICC ou Cmp-Color ou Couleur-icc. Si ça ne change rien à tes écarts, l'imprimante n'y pour rien.

Vérifie également où se manifestent les écarts. Si ça ne concerne que une ou deux couleurs très saturées, la caractérisation de ton imprimante n'y changera rien non plus, tu as touché la limite des couleurs imprimables sur ton matériel. 


Spyder3 Studio SR
« Réponse #10 le: 30 Jan, 2013, 18:44:34 pm »
Selon mon expérience, l'imprimante en elle-même, n'est pas directement en cause (elle émet une quantité spécifiée d'encre en fonction de la caractéristique de l'image à imprimer), mais le papier bien car certains papiers absorbent certaines couleurs de façon différentielle selon leur texture (mat, semi-gloss, gloss) et les marques, d'où mon intérêt pour ce logiciel.