Nikon / Sony...fin de l'histoire
« Réponse #15 le: 24 Mar, 2017, 08:14:33 am »
Alors pourquoi si Nikon fabrique les machines il ne fabrique pas les capteurs ?
Parce que l'amortissement du coût de ces machine nécessite un volume de production (très) supérieur à la seule consommation de Nikon et que Nikon n'envisage pas de produire pour d'autres fabricants d'appareils.
Des zooms DX, des fixes FX et le même boîtier pour tout le monde.

Nikon / Sony...fin de l'histoire
« Réponse #16 le: 24 Mar, 2017, 16:24:42 pm »
Bonjour,

Dans ce cas rien à craindre pour ce qui est des capteurs fournis par Sony à Nikon, il y a sûrement un contrat béton entre les deux sociétés !
Ancien Minoltiste, je suis de très près la production de boîtiers Sony !

Cordialement.

Nikon / Sony...fin de l'histoire
« Réponse #17 le: 24 Mar, 2017, 16:47:16 pm »
Si je fais un parallèle avec Nikon, aucune bague évoluée de disponible permettant d'installer du Canon, du Sony.
Le système est comme verrouillé à l'image de Pentax.
Le comble du comble est de se trainer encore des tubes allonge de l'ère argentique !
Heureusement qu'il y a des indépendants pour proposer des produits dignes d'intérêt.

N'est-ce pas un peu dingue d'être aussi enfermé et aveugle ?
La géométrie des boîtiers rend impossible l'adaptation d'optiques Canon sur boîtiers Nikon : le tirage est trop important sur les boîtiers Nikon.
Rien n'empêche Sony de proposer ses optiques en monture Nikon. S'ils ne le font pas c'est sans doute qu'ils ont une bonne raison.

Concernant les bagues-allonge datant de l'ère de l'argentique, je ne vois pas bien en quoi c'est un comble. Je suis assez fier d'être équipé dans une marque qui ne cède pas aux sirènes du consumérisme et garantit une vraie compatibilité ascendante avec du matériel robuste que l'on peut utiliser pendant des décennies. Pour ce que je fais de mes bagues-allonge je n'ai pas besoin d'autre chose.

*

Hors ligne Weepbitterly

Nikon / Sony...fin de l'histoire
« Réponse #18 le: 24 Mar, 2017, 23:52:56 pm »
Parce que l'amortissement du coût de ces machine nécessite un volume de production (très) supérieur à la seule consommation de Nikon

Et aussi parce que les machines à lithographier ne sont que l'une des nombreuses machines indispensables à la réalisation d'un capteur complet.